En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2000 » Grand Prix de Hongrie » Classement

Grand Prix de Hongrie

Hungaroring - Classement de la course

Dimanche 13 Août 2000
14h00 - 15h50
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Mika Häkkinen McLaren Mercedes 77 1h45'33"869 173,965 km/h
2 3 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 77 1h45'41"786 + 0'07"917 173,748 km/h
3 2 David Coulthard McLaren Mercedes 77 1h45'42"324 + 0'08"455 173,733 km/h
4 4 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 77 1h46'18"026 + 0'44"157 172,760 km/h
5 9 Ralf Schumacher Williams BMW 77 1h46'24"306 + 0'50"437 172,590 km/h
6 5 Heinz-Harald Frentzen Jordan Mugen Honda 77 1h46'41"968 + 1'08"099 172,114 km/h
7 6 Jarno Trulli Jordan Mugen Honda 76 1h46'00"278 + 1 tour 170,993 km/h
8 7 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 76 1h46'01"026 + 1 tour 170,972 km/h
9 10 Jenson Button Williams BMW 76 1h46'05"565 + 1 tour 170,851 km/h
10 17 Mika Salo Sauber Petronas 76 1h46'39"757 + 1 tour 169,938 km/h
11 12 Alexander Wurz Benetton Playlife 76 1h46'46"856 + 1 tour 169,749 km/h
12 22 Jacques Villeneuve BAR Honda 75 1h45'36"684 + 2 tours 169,371 km/h
13 19 Jos Verstappen Arrows Supertec 75 1h46'13"985 + 2 tours 168,380 km/h
14 23 Ricardo Zonta BAR Honda 75 1h46'57"044 + 2 tours 167,250 km/h
15 20 Marc Gené Minardi Fondmetal 74 1h46'04"118 + 3 tours 166,392 km/h
16 18 Pedro De la Rosa Arrows Supertec 73 1h45'40"556 + 4 tours 164,754 km/h
AB 21 Gaston Mazzacane Minardi Fondmetal 68 moteur
AB 8 Johnny Herbert Jaguar Ford Cosworth 67 boîte de vitesses
AB 16 Pedro Diniz Sauber Petronas 62 moteur
AB 11 Giancarlo Fisichella Benetton Playlife 31 freins
AB 15 Nick Heidfeld Prost Peugeot 22 électricité
AB 14 Jean Alesi Prost Peugeot 11 suspension
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1

Häkkinen, le poing et la tête

A-
A
A+
M. Häkkinen (McLaren)M. Häkkinen (McLaren)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
Au départ du tour de formation, Schumacher allume les pneus pour préparer son futur départ en déposant de la gomme. Mazzacane partira des stands encore en proie à des problèmes techniques. L'ensemble des pilotes s'alignent sur la grille. On assiste à un excellent départ de Mika Häkkinen qui prend la tête en s'infiltrant à l'intérieur. Ralf Schumacher réussit lui aussi un très bon départ. En revanche, Coulthard est le grand perdant de la manœuve, il occupe un instant la 4ème place avant de récupérer le 3ème rang. Villeneuve et De la Rosa s'accrochent. Le Québécois a cassé son aileron avant tandis que De la Rosa doit subir une rupture de suspension arrière.

Schumacher se montre assez pressant dans les premiers tours sur Häkkinen, avant de relâcher son effort. Les 3 leaders s'envolent peu à peu. Giancarlo Fisichella connait des problèmes de tenue de route, sortant de la piste aux 7ème et 12ème tour. Alesi subit lui aussi des problèmes de directions et tenue de route, visiblement du à une touchette au premier virage au moment du départ. Après un premier passage au 10ème tour, il reprend la piste, heurtant malgré lui le muret par le train arrière avant de s'arrêter à nouveau dans le garage dans les tours suivants. Reparti après plusieurs minutes d'immobilisation, Jean abandonnera finalement au stand au tour suivant.

Fisichella est le premier pilote à ravitailler peu avant le quart de la course. Heidfeld connait des problèmes de sélection de boite de vitesse, la première ne se maintenant pas. Après des poussettes, c'est l'abandon pour l'Allemand. Au 27ème tour, Michael Schumacher ravitaille, reprenant la piste derrière Rubens, qui lui laisse le passage au tour suivant. Fisichella, tout commme Alesi auparavant, rentre dans le garage, avant de ressortir quelques minutes plus tard. Barrichello s'arrête deux tours après Schumacher, réalisant un excellent arrêt. De nombreuses écuries ravitaillent au même instant, dont les Minardi, les Sauber et les Jaguar. Ralf Schumacher qui avait ravitaillé un tour auparavant perd une place. Häkkinen ravitaille au 31ème passage, ressortant loin devant Schumacher. Button ravitaille à son tour; à cet instant, le Britannique occupait la 5ème place.

Coulthard passe par les stands au 32ème tour ayant occupé la tête durant un tour. Häkkinen prend le large à nouveau, possédant 13s d'avance sur Schumacher, 18s sur David Coulthard, au 33ème tour. Suivent Barrichello (+36s), Ralf Schumacher (+41s), Frentzen (+47s), Button (+50s) et Irvine (+58s). Les pilotes de tête arrivent dans le dépassement des retardataires. Le dépassement sur Pedro De la Rosa se passe sans incidents. L'Espagnol ravitaille justement à l'issue de ce 38ème tour. L'écart se comble peu à peu entre Schumacher et Coulthard. L'écart se réduit à 2s entre les deux hommes, le pilote Allemand ayant 17s de retard sur Mika Häkkinen à mi-course.

Häkkinen s'attaque au 43ème tour à un groupe de retardataire, composé des deux Minardi et de la Jaguar d'Herbert. Jarno Trulli ravitaille enfin pour la première fois au 44ème passage, le pilote Jordan est 12ème, mais ne devant plus s'arrêter d'ici à la fin de la course, cela pourrait lui permettre de prétendre à prendre un niveau dans le classemnt équivalant à l'actuelle 8ème place, occupée alors par Irvine. Gené gêne énormément David Coulthard au 47ème tour, où les 2 hommes manquent l'accrochage. Barrichello s'arrête justement à l'issue de ce tour, pour un arrêt plus long que le premier mais aussi très court pour permettre le dépassement sur Ralf Schumacher.

Alors que Schumacher va s'attaquer à son tour aux retardataires, il choisit l'arrêt-ravitaillement. Comme au premier arrêt et comme en qualifications, il adopte les pneus rodés à l'avant et des pneus neufs sur le train arrière. Nous sommes au 50ème tour. Au tour suivant, Coulthard stoppe à son tour, et retrouve Schumacher dans un mouchoir. Villeneuve passe au ravitaillement au 52ème tour. Le Québécois est 13ème à cet étape de la course. Au 53ème passage, c'est au tour du pilote de tête, Mika Häkkinen, de passer entre les mains des mécaniciens, pour un arrêt très court. Il reprend la piste, sans incident. Arrêt de même pour Zonta et Salo, le pilote finlandais allumant ses pneus lors de la remise en action, au 55ème tour. Au tour suivant, Button passe très rapidement par la ligne des stands pour à son tour un très court changement de monte pneumatique et l'habituelle recharge en carburant.

Schumacher est toujours sous la menace de David Coulthard. Häkkinen se défait à nouveau d'une monoplace, la Jordan de Frentzen. Herbert subit une touchette de Villeneuve lors d'un dépassement de celui-ci et part en tête-à-queue. Il reprend la piste, n'ayant perdu que quelques rangs, provoquant pendant un court instant l'agitation des drapeaux jaunes. Coulthard est extrêmement proche de Schumacher, d'autant que les deux pilotes doivent faire face à de nombreux dépasssement sur les retardataires. Il reste 15 tours. Le Petronas/Ferrari de la Sauber de Diniz rend l'âme au 64ème tour, le pilote brésilien occupait alors la 9ème place. Herbert décrit un nouveau tête-à-queue dans le premier virage, au même endroit que lors de l'incident précédent, touché cette fois par Verstappen.

Schumacher et Coulthard s'approchent à nouveau de Gené, qui leur laisse le passage, après la pénalité pour blocage qui lui a été infligé quelques tours aupravant. Herbert abandonne sur le côté de la piste au 72ème tour. Le moteur de Mazzacane explose au 70ème tour (73ème tour pour les leaders).

Il reste moins de 3 tours et c'est le statu quo dans les premiers rangs, les écarts et les places restant inchangé, Schumacher étant toujours légèrement menacé par Coulthard. Häkkinen lève le pied, l'écart étant revenu à 12s. En revanche, Jarno Trulli s'empare de la 7ème place au détriment de Button, le pari du seul arrêt ayant payé.

Häkkinen est dans le dernier tour. Le pilote Finlandais prive Schumacher de la tête du classement du Championnat du monde, pour la première fois de la saison, passant sur la ligne en agitant le poing. Irvine dépasse Button en difficulté dans le dernier tour. Quant à Schumacher, il peut néanmoins se réjouir de terminer sa première course depuis le Grand Prix du Canada. Brillante 5ème place de Ralf Schumacher devant Heinz-Harald Frentzen.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.