En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix de Saint-Marin » Classement

Grand Prix de Saint-Marin

Imola - Résultats de la course

Dimanche 15 Avril 2001
14h00 - 15h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 5 Ralf Schumacher Williams BMW 62 1h30'44"817 202,062 km/h
2 4 David Coulthard McLaren Mercedes 62 1h30'49"169 + 0'04"352 201,901 km/h
3 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 62 1h31'19"583 + 0'34"766 200,780 km/h
4 3 Mika Häkkinen McLaren Mercedes 62 1h31'21"132 + 0'36"315 200,724 km/h
5 12 Jarno Trulli Jordan Honda 62 1h32'10"375 + 1'25"558 198,936 km/h
6 11 Heinz-Harald Frentzen Jordan Honda 61 1h30'49"780 + 1 tour 198,620 km/h
7 16 Nick Heidfeld Sauber Petronas 61 1h31'00"302 + 1 tour 198,237 km/h
8 9 Olivier Panis BAR Honda 61 1h31'43"589 + 1 tour 196,678 km/h
9 22 Jean Alesi Prost Acer 61 1h31'58"806 + 1 tour 196,135 km/h
10 15 Enrique Bernoldi Arrows Asiatech 60 1h30'57"738 + 2 tours 195,076 km/h
11 19 Luciano Burti Jaguar Ford Cosworth 60 1h31'11"040 + 2 tours 194,602 km/h
12 8 Jenson Button Benetton Renault 60 1h31'44"611 + 2 tours 193,415 km/h
AB 20 Tarso Marquès Minardi European 50 moteur
AB 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 48 embrayage
AB 18 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 42 moteur
AB 7 Giancarlo Fisichella Benetton Renault 31 moteur
AB 10 Jacques Villeneuve BAR Honda 30 moteur
AB 23 Gaston Mazzacane Prost Acer 28 moteur
AB 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 24 roue
AB 17 Kimi Räikkönen Sauber Petronas 17 direction
AB 14 Jos Verstappen Arrows Asiatech 6 échappement
AB 21 Fernando Alonso Minardi European 5 accident
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1

'Monsieur Frère' a bien un prénom

A-
A
A+
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
M. Häkkinen (McLaren)M. Häkkinen (McLaren)
J. Trulli (Jordan)J. Trulli (Jordan)
H.-H. Frentzen (Jordan)H.-H. Frentzen (Jordan)
Le départ du tour de formation est donné à 14h précises et aucune monoplace ne rencontre d'ennuis au moment de s'élancer. Après le tour de chauffe, chacun s'aligne sur la grille. Le drapeau bleu est agité après que la dernière monoplace se soit placée.

Ralf Schumacher réalise un superbe départ dépassant les deux McLaren. Panis a aussi fait un bond dépassant même Montoya. A l'issue du premier tour, Ralf Schumacher est en tête devant Coulthard, Trulli, Häkkinen, M. Schumacher, Montoya, Panis (qui vient de perdre sa place), Barrichello, Räikkönen et Villeneuve. Alesi est 14ème, Fisichella 15ème et Button 19ème.

Une enquête sur un faux départ est annoncée par les commissaires. Ralf Schumacher quant à lui commence à s'échapper au fur et à mesure des premiers tours. Panis dépasse au 4ème tour la Ferrari de Schumacher. Barrichello le dépasse après Acque Minerale dans ce même tour. Les deux Ferrari sont en pneus durs comme la Williams de Ralf Schumacher au contraire des McLaren. Le pilote de tête s'est quant à lui creusé une avance de 2.5s après 5 tours.

Alonso sort de la piste dans le 6ème tour dans la Variante Alta. Il a sauté le vibreur et a été projeté vers le mur, le train avant droit s'écrasant contre le béton. Verstappen abandonne au tour suivant. Barrichello est à l'attaque sur Olivier Panis au 9ème tour à la Variante Alta. Il réussit sa manœuvre. Derrière Michael Schumacher tente de s'infiltrer, sans succès. Il y parvient au tour suivant.

A l'avant, si Coulthard reste collé à la Williams de tête, à environ 2 secondes, Trulli a plus de 10 secondes de retard sur l'homme de tête, et se trouve menacé par Häkkinen et Montoya. Olivier Panis et Kimi Räikkönen luttent pour la 8ème place. Ce groupe a perdu 5 secondes sur les Ferrari, qui elles-mêmes recollent à peloton composé de Trulli, Häkkinen et Montoya.

Ralf Schumacher prend déjà un tour à Marquès après 14 tours. Et après 16 tours, c'est désormais 20.8s qui séparent Trulli de Ralf Schumacher. Marquès laisse passer le groupe de poursuivant qui va de la Jordan aux Ferrari au 17ème tour. Räikkönen doit abandonner, sa monoplace le trahissant sur un incident mécanique, probablement un blocage du train arrière qui en pleine ligne droite l'emmène vers le mur.

Dans les stands, ce sont les premières préparations pour les arrêts-ravitaillement. Jenson Button s'arrête au 19ème tour pour un arrêt très court. Les pneus Michelin sont encore en assez bon état, mais la stratégie carburant a obligé le Britannique à passer par les stands. Au tour suivant, le Britannique repasse à nouveau par les stands, alors que l'on pouvait s'attendre à voir arriver Fisichella. Ce dernier passe au 21ème passage en même temps que Jean Alesi qui le devance à cet instant de la course.

Olivier Panis roule au ralenti au 22ème tour pendant quelques dizaines de seconde, reprenant ensuite un rythme normal. Il rétrograde au 11ème rang. Au tour suivant, Schumacher est victime du crevaison et doit se rendre au ralenti aux stands, parcourant ainsi près de la moitié du circuit dans ce rythme. On le charge en carburant, afin de tenter d'aller au bout. Jarno Trulli, 3ème, passe au stand au 25ème passage.

Michael Schumacher rentre à nouveau dans la voie des stands, et s'arrête un peu plus loin que ses stands pour qu'on rentre la voiture. Le pilote descend de la monoplace, c'est l'abandon pour le pilote Ferrari. Chez Williams on se prépare à accueillir Montoya au 27ème passage, afin qu'il passe Häkkinen. Le pilote Colombien s'arrête pour un arrêt assez court, et ressort derrière Jarno Trulli. Olivier Panis est à son tour arrêté pour un arrêt qui se déroule sans incident. David Coulthard s'arrête au 28ème passage.

Montoya réalise une superbe attaque sur Jarno Trulli à l'entame du 29ème tour, les deux roues avant se touchant, à la chicane précédant la Tosa. Ralf Schumacher s'arrête de façon très courte au stand et reprend la piste au 29ème passage. Mika Häkkinen passe aussi par les stands et sort devant Juan Pablo Montoya qui a perdu un peu de temps lors de son dépassement. Gaston Mazzacane abandonne sur un incident moteur ou boite au 29ème passage (le 30ème pour les hommes de tête). Malheureusement, il en est de même pour Jacques Villeneuve au tour suivant, le pilote Québécois, s'arrête au contraire de l'Argentin, dès qu'il s'aperçoit de l'incident.

Rubens Barrichello s'arrête au 32ème passage. Le pilote occupait alors le 3ème rang, et peut certainement jouer le podium, semblant rouler comme attendu sur une stratégie d'un seul arrêt. Il reprend la piste dans la même position, 3ème. Giancarlo Fisichella doit à son tour abandonner au 32ème passage (le 33ème pour l'homme de tête). Coulthard perd désormais du terrain sur Ralf Schumacher au rythme de 2s au tour, possédant près de 13s de retard après 35 tours. L'Écossais s'apprête à dépasser Jean Alesi.

L'avance de Ralf Schumacher fond un instant lors d'un difficile dépassement sur Marquès. Les positions semblent pour le moment assez figées. Mika Häkkinen commet une légère faute avant la Tosa au 40ème tour. Pour Button, c'est un nouvel arrêt au stand qui a lieu et la monoplace bleue claire ressort cette fois-ci, sans l'ombre d'un problème contrairement à l'arrêt précédent. Bernoldi fait de même un tour plus tard.

Après 43 passages, Ralf Schumacher possède 10.6s d'avance sur Coulthard. Suivent Barrichello (-37.9s), Mika Häkkinen (-42.7), Juan Pablo Montoya (-49.8) puis Trulli, Frentzen, Heidfeld et Alesi. Trulli s'arrête à cet instant au stand pour un nouvel arrêt. Il ressort 7ème derrière Frentzen. Irvine doit lui abandonner.

Coulthard passe au stand à son tour pour un arrêt une fois encore assez court. Il ressort juste devant Barrichello. Ralf Schumacher passe au stand au 46ème passage, le suivant, sans aucun incident. Häkkinen s'arrête aussi et sort derrière Montoya, pour lequel Williams s'apprête à ravitailler au 47ème passage. Barrichello ravitaille lors de ce 47ème passage perdant sa seconde place au profit de Coulthard. Montoya cale malheureusement, et l'on ne parvient à redémarrer la monoplace germano-britannique qu'après une longue attente.

Ralf Schumacher est donc en tête devant Coulthard, Barrichello, Häkkinen, Trulli, Frentzen. Juan Pablo Montoya est malheureusement contraint de renoncer au tour suivant après une ronde au ralenti. Olivier Panis s'est dans l'intervalle arrêté et est ressorti devant les moustaches de Burti et Alesi. Alesi prend d'ailleurs l'avantage sur le Brésilien pour la 9ème place.

Il reste 11 passages avant que le drapeau-à-damiers ne tombe. Les écarts sont tels que tout va se jouer sur la fiabilité de la mécanique et du pilotage des pilotes. Ralf Schumacher possède 10s d'avance sur Coulthard, près de 38 sur Barrichello, 45 sur Häkkinen et 1 minute 22 sur Trulli. Ce dernier détient une avance de 7.5s sur Frentzen.

Marquès doit renoncer à 8 tours du drapeau à damiers (tout au moins pour l'homme de tête). On passe à Ralf Schumacher un panneau concernant la pompe à huile. Est-ce un message codé, ou bien une opération que doit effectuer le pilote concernant l'huile? Le pilote Allemand aligne en tout cas les dépassements sur les pilotes retardataires. Son avance fond, elle n'est plus que de 6.2s à 2 tours de l'arrivée.

Häkkinen est depuis quelques rondes à l'attaque, mais son retard est trop grand pour qu'il puisse espérer rejoindre Barrichello. Les feus rouges de la McLaren de Coulthard clignotent dans certaines parties de la piste. Le pilote de tête est dans son dernier tour. Et c'est sous les hourras d'une équipe qui n'avait plus connu la victoire depuis 1997 que Ralf Schumacher emporte le premier GP de sa carrière.

Michelin s'impose pour sa 4ème course et BMW dès la deuxième saison de leurs nouvelles ères. Le grand frère vient évidemment féliciter son cadet. Coulthard les rejoints, l'Écossais est co-leader du Championnat du monde. Barrichello et Alesi rejoignent notamment la bande.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.