En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix d'Allemagne » Classement

Grand Prix d'Allemagne

Hockenheim - Résultats de la course

Dimanche 28 Juillet 2002
14h00 - 15h30
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 67 1h27'52"078 209,263 km/h
2 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 67 1h28'02"581 + 0'10"503 208,847 km/h
3 5 Ralf Schumacher Williams BMW 67 1h28'06"544 + 0'14"466 208,690 km/h
4 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 67 1h28'15"273 + 0'23"195 208,346 km/h
5 3 David Coulthard McLaren Mercedes 66 1h27'52"771 + 1 tour 206,112 km/h
6 7 Nick Heidfeld Sauber Petronas 66 1h28'27"055 + 1 tour 204,781 km/h
7 8 Felipe Massa Sauber Petronas 66 1h28'35"532 + 1 tour 204,454 km/h
8 10 Takuma Sato Jordan Honda 66 1h28'52"526 + 1 tour 203,803 km/h
9 24 Mika Salo Toyota Toyota 66 1h28'57"479 + 1 tour 203,613 km/h
AB 9 Giancarlo Fisichella Jordan Honda 59 moteur
AB 4 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 59 tête-à-queue
AB 16 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 57 freins
AB 21 Enrique Bernoldi Arrows Ford Cosworth 48 moteur
AB 12 Olivier Panis BAR Honda 39 pression d'huile
AB 14 Jarno Trulli Renault Renault 36 sortie de piste
AB 11 Jacques Villeneuve BAR Honda 27 boîte de vitesses
AB 15 Jenson Button Renault Renault 24 moteur
AB 25 Allan McNish Toyota Toyota 23 moteur
AB 23 Mark Webber Minardi Asiatech 23 hydraulique
AB 20 Heinz-Harald Frentzen Arrows Ford Cosworth 18 fuite d'huile
AB 17 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 0 transmission
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1

M. Schumacher prophète en son pays

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
N. Heidfeld (Sauber)N. Heidfeld (Sauber)
C'est sous une chaleur caniculaire que va se dérouler ce GP d'Allemagne. Mais l'endroit où il faisait le plus chaud ici, c'est sous le casque de Rubens Barrichello. En effet, la Scuderia Ferrari s'est rendu compte que sa voiture de course était à nouveau en panne. Gros moment de panique pour faire sortir Rubens avec le mulet. Il a passé le feu vert de la sortie de l'allée des stands à 13h44'45", soit à 15 secondes de la fermeture de celle-ci. Rubens a eu très très chaud et nous avec lui.

Le tour de formation est lancé et tout le monde part, même Barrichello. Les 21 pilotes viennent se placer sous les ordres du starter... les feus rouges s'éteignent un à un et le départ est donné!

Un départ sans problème si ce n'est le malheureux Frentzen qui reste sur la grille de départ. C'est Michael Schumacher qui prend le meilleur départ devant son frère et Barrichello. Le Champion du monde a déjà 1,6 seconde d'avance sur son frère à la fin du premier tour. Ralf est même sérieusement menacé par Barrichello.

Le classement à la fin de ce premier tour: M. Schumacher, R. Schumacher, Barrichello, Räikkönen, Montoya, Trulli, Coulthard, Fisichella, Panis, Button, Massa, Heidfeld, Sato, Villeneuve, McNish, Irvine, Bernoldi, Salo, Webber et Frentzen. Abandon: De la Rosa.

A la fin du troisième tour, Michael a 2,8 secondes d'avance sur son frère qui réussit à contenir Barrichello. Villeneuve tente un freinage très limite à l'épingle et double Button. Sato profite de cette passe d'arme pour lui aussi doubler le Britannique.

Le top 6 à 14h09: M. Schumacher (5 tours), R. Schumacher (+"4"0), Barrichello (+5"2), Räikkönen (+7"7), Montoya (+8"8) et Trulli (+12"8).

Button est à la dérive et se fait doubler par Salo et Irvine. Il est 19ème et il serait étonnant qu'il aille beaucoup plus loin dans cette course.

ENORME bagarre entre Montoya et Räikkönen. Le Colombien et le Finlandais prennent l'avantage chacun à leur tour, à gauche et à droite, le tout agrémenté par des passages hors piste. Incroyable! Ce duel nous rappelle un peu celui qui eu lieu lors d'un GP de France entre Villeneuve et Arnoux. C'est finalement Montoya qui a le dernier mot et qui prend la 4ème place à Räikkönen.

Coulthard a passé Trulli qui bien trop lent retient pas moins de 8 voitures derrière lui. Quelques tours plus tard, c'est Massa qui fait sauter le bouchon Trulli, puis c'est Fisichella, Sato... et en fait tout le monde passe Trulli. Sato a profité de ce mouvement pour passer devant Villeneuve. Trulli rentre au stand pour changer de pneus.

14h25: Ralf Schumacher signe le record du tour au 17ème passage. Il est le plus rapide en piste et l'écart entre lui et son frère n'est plus que de 3,2 secondes. Rien n'est joué dans ce GP très spectaculaire.

Le classement: M. Schumacher (18 tours), R. Schumacher (+3"3), Barrichello (+4"7), Montoya (+19"6), Räikkönen (+32"2), Coulthard (+40"0), Panis, Fisichella, Heidfeld, Sato, Villeneuve...

Massa et Salo sont déjà passés par les stands. Sato sort trop large et Villeneuve en profite pour le passer... mais la voiture de Villeneuve fume... Ralf signe un nouveau record du tour au 23ème passage: 1'16"380.

14h33: McNish qui venant de s'arrêter pour ravitailler abandonne sur casse moteur. Villeneuve et Bernoldi rentrent à leur tour pour chausser de nouvelles gommes alors que Button abandonne sa Renault blessée sur la piste.

14h36: Barrichello rentre pour son premier ravitaillement alors qu'il n'y a plus que 2 secondes entre les deux frères Schumacher. Michael rentre à la boucle suivante. Sato est repassé devant Villeneuve et on comprend mieux ce qu'il se passe pour le Québécois puisque celui-ci abandonne comme nous le redoutions il y a quelques minutes.

14h41: Ralf Schumacher rentre au stand mais il a la malchance de tomber sur Villeneuve qui est au ralenti. Ralf reprend la course en seconde position, tout juste devant Barrichello... mais derrière son frère. Montoya ravitaille au 30ème tour et chose amusante, les mécaniciens de Williams sont prêts avec deux tuyaux de ravitaillement en essence. On ne sait jamais...

Le classement: M. Schumacher (31 tours), R. Schumacher (+3"9), Barrichello (+6"3), Montoya (+18"2), Räikkönen (+44"2) et Coulthard (+54"5).

14h51: Räikkönen est victime d'une crevaison. Il essaye de revenir vers son stand mais il perd son pneu par morceau et après avoir largement roulé dans les graviers et sur toutes les pelouses du circuit, il arrive enfin à son stand. Räikkönen a perdu un tour dans l'aventure et Panis est 6ème.

14h55: Ralf Schumacher est maintenant à plus de 7 secondes de son frère. Le jeune Schumacher a les plus grandes peines du monde dans le trafic. Ralf ne tente pas de dépasser les attardés mais attend tout simplement qu'ils s'écartent. Etrange manière de vouloir gagner une course. Panis qui était à une belle 6ème place, doit malheureusement abandonner sur problème de boîte de vitesse.

15h01: Il n'y a plus de trafic devant Ralf et il a nouveau le plus rapide en piste mais il y a maintenant 9 secondes entre les deux et il ne reste que 22 tours.

15h03: Barrichello s'arrête à son stand.... l'arrêt se prolonge plus de 20 secondes à cause d'un problème de ravitaillement en essence. Michael Schumacher s'arrête au tour suivant et pour lui tout se passe bien. Ralf s'arrête à son tour et manque de caler en repartant. A noter que chez Williams, on ne change pas les pneus de Ralf car ils ont l'air en très bon état. Montoya s'arrête et lui, il a droit à de nouvelles gommes. Montoya prend logiquement la 3ème place de Barrichello.

Le classement à 15 tours de l'arrivée: M. Schumacher, R. Schumacher (+9"1), Montoya (+22"6), Barrichello (+28"2), Coulthard (+70"2), Heidfeld (+1 tour), Massa, Sato, Salo, Fisichella, Räikkönen et Irvine. Seuls 12 pilotes sont encore en course.

Grosse surprise chez Williams. Ralf Schumacher doit rentrer aux stands pour aller chercher quelques litres d'essence. Il offre (et Williams par la même occasion) la seconde place à Montoya. A part l'étrangeté de cet évènement, la fin de course est des plus calmes et tout le monde assure tranquillement sa position. Il fait 35C° ici et les moteurs ont besoin d'être ménagés.

Michael Schumacher remporte donc sa première victoire ici au volant d'une Ferrari, le 9ème succès de cette saison et le 62ème de sa carrière. Il lui reste 5 courses pour battre le record de 9 victoires par saison (Mansell en 1992 et lui-même en 1995, 2001 et 2002) et on ne voit pas qui pourrait l'empêcher de faire ça.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.