En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix d'Australie » Classement

Grand Prix d'Australie

Albert Park - Résultats de la course

Dimanche 03 Mars 2002
04h00 - 05h40
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 58 1h35'36"792 193,011 km/h
2 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 58 1h35'55"419 + 0'18"627 192,387 km/h
3 4 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 58 1h36'01"858 + 0'25"066 192,172 km/h
4 16 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 57 1h37'09"882 + 1 tour 186,655 km/h
5 23 Mark Webber Minardi Asiatech 56 1h37'09"005 + 2 tours 183,408 km/h
6 24 Mika Salo Toyota Toyota 56 1h37'11"688 + 2 tours 183,323 km/h
7 22 Alex Yoong Minardi Asiatech 55 1h36'14"940 + 3 tours 181,819 km/h
8 17 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 53 1h36'17"123 + 5 tours 175,141 km/h
AB 3 David Coulthard McLaren Mercedes 33 boîte de vitesses
AB 11 Jacques Villeneuve BAR Honda 27 accident
DQ 20 Heinz-Harald Frentzen Arrows Ford Cosworth 23 drapeau noir
DQ 21 Enrique Bernoldi Arrows Ford Cosworth 19 drapeau noir
AB 10 Takuma Sato Jordan Honda 12 électronique
AB 14 Jarno Trulli Renault Renault 8 accident
AB 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 0 carambolage
AB 5 Ralf Schumacher Williams BMW 0 carambolage
AB 9 Giancarlo Fisichella Jordan Honda 0 carambolage
AB 8 Felipe Massa Sauber Petronas 0 carambolage
AB 7 Nick Heidfeld Sauber Petronas 0 carambolage
AB 15 Jenson Button Renault Renault 0 carambolage
AB 12 Olivier Panis BAR Honda 0 carambolage
AB 25 Allan McNish Toyota Toyota 0 carambolage
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Frentzen a été exclu pour être sorti des stands malgré un feu rouge
Bernoldi a été exclu pour avoir changé de voiture après le départ de la course

M. Schumacher écrase la concurrence

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
E. Irvine (Jaguar)E. Irvine (Jaguar)
M. Webber (Minardi)M. Webber (Minardi)
La piste est totalement sèche et les 22 pilotes sont alignés sur la grille de départ. Le signal est donné aux concurrents pour qu'ils puissent s'élancer dans leur tour de formation afin d'aller se mettre sous les ordres du starter mais les deux Arrows restent sur la grille de départ et devront être finalement poussées vers les stands. C'est donc 20 voitures seulement qui viennent se positionner devant les feux rouges...

Lorsque les feux s'éteignent Barrichello s'élance depuis sa pole-position mais c'est Ralf Schumacher qui prend le meilleur départ et essaye de passer le Brésilien, une fois, deux fois, mais Rubens ferme la porte une fois de trop lorsqu'il veut reprendre sa trajectoire pour entrer dans le premier virage et c'est l'accident. Effrayant! La Williams de Ralf décolle sur la Ferrari de Rubens mais il ne se retourne pas et retombe sur ses roues le tout à plus de 200 km/h et après avoir transformé sa monoplace en avion l'espace de quelques secondes. Impressionnant...

Tout cela ne fait pas l'affaire d'une partie du peloton qui sera éliminé sur différents accrochages et comme la course n'est pas arrêtée c'est 11 voitures qui viennent s'aligner derrière la voiture de sécurité. Ils sont dans cet ordre: Coulthard, Trulli, Montoya, M. Schumacher, Irvine, De la Rosa, Sato, Webber, Yoong, Villeneuve et Räikkönen. Et c'est tout! La course va se jouer entre ces 11 survivants (Salo et Frentzen repartiront des stands et viendront "gonfler" ce peloton). Drôle de GP dans lequel il n'est pas sûr que l'on aura au moins 6 voitures à l'arrivée...

Dès que la meute est lâchée à nouveau, Montoya qui a subitement ralenti, est dépassé par Michael Schumacher et celui-ci peut commencer à s'attaquer à Trulli mais a chaque attaque en fin de ligne droite, l'Italien freine plus tard que l'Allemand et ce dernier n'arrive pas à ses fins ce qui a comme conséquence directe de donner à Coulthard 7 secondes d'avance sur Schumi au 8ème tour. C'est le moment que choisi Trulli pour perdre le contrôle de sa voiture. La voiture de sécurité rentre en piste.

C'est au 12ème tour que la meute est libérée et Coulthard se laisse surprendre par ses pneus froids pour faire une petite séance de hors piste. Schumacher fait lui aussi une erreur derrière l'Ecossais à la dérive et Montoya en profite à son tour et il prend la tête de la course. Une très bonne affaire pour le Colombien. La course est très animée et c'est un vrai régal après plus de 5 mois de disette.

Le classement au 13ème tour: Montoya, M. Schumacher (-0"2), Räikkönen (-5"7), Coulthard (-7"5), Irvine (-13"4), De la Rosa (-16"1), Webber (-16"6), Yoong (-23"6), Villeneuve (-37"), Sato (-1 tour), Salo (-1 tour), Frentzen (-2 tours) et Bernoldi (-8 tours).

Jacques Villeneuve qui s'était arrêté aux stands, durant la seconde interruption, pour visiblement changer de pneus, s'arrête quelques tours plus tard. Malheureusement pour le Québécois le mal semble plus grave que de simples problèmes de pneus.

En tête le duel entre Montoya et Schumacher est de toute beauté et le Colombien fait ce qu'il peut pour résister à l'énorme pression que lui met le Champion du monde. Mais Schumi trouve magnifiquement l'ouverture au bout de seulement quelques tours et il prend immédiatement le large. Montoya ne peut que constater les dégâts sans rien pouvoir y faire. Schumacher s'en va et prend plus de deux secondes au tour sur tout le monde. La Ferrari semble être dans une autre catégorie.

Le classement après 18 tours: Schumacher, Montoya (-4"7), Räikkönen (-5"2), Coulthard (-9"2), Irvine (-26"4), Webber (-37"4), Yoong (-51"4), Villeneuve (-53"3), De la Rosa (-53"9), Salo (-1 tour), Frentzen (-2 tours) et Bernoldi (-8 tours).

A remarquer que les deux Minardi sont 6ème et 7ème! Magnifique classement pour ces deux pilotes qui dans des circonstances normales n'auraient jamais pu espérer cela. Alors que Coulthard fait une nouvelle sortie au 22ème tour, Michael Schumacher a augmenté son avance à près de 12 secondes sur Montoya et un peu plus sur Räikkönen. Coulthard est au ralenti sur la piste et sa course est terminée malgré qu'il s'entête à vouloir rester en piste. C'est de loin le pilote le plus lent en course.

Bernoldi est exclu de la course pour avoir utilisé sa voiture de réserve alors que cela lui était évidement interdit puisque la course n'a pas été interrompue après le premier départ. Son équipier Frentzen a été arrêté au drapeau noir car celui-ci n'a pas respecté un feu rouge à la sortie des stands. Mauvaise affaire pour Arrows et cela nous laisse 9 voitures en piste alors qu'il reste un peu plus de la moitié de la course à couvrir. Villeneuve est 6ème et il chasse Webber 5ème! Mais la chasse sera de courte durée car le Québécois finira sa course contre un mur au 28ème tour, son aileron arrière ayant pris quelques libertés...

Le classement au 30ème tour: M. Schumacher, Montoya (-19"), Räikkönen (-20"), Irvine (-71"), Webber (-1 tour), Yoong, Coulthard, Salo... et c'est tout.

L'efficacité de la Ferrari F2001 est telle que l'on se demande pourquoi la Scuderia devrait changer de voiture et prendre la nouvelle F2002. Les nouvelles Williams et McLaren sont très loin du niveau du bolide rouge. Webber ravitaille mais en plus de 30 secondes. Eddie Irvine qui était beaucoup plus lent que lui peut à nouveau respirer. Montoya rentre à son tour pour un ravitaillement qui se passe normalement.

Au tour suivant, le 37ème, c'est Schumi et Räikkönen qui s'arrêtent et repartent sans le moindre soucis. Mais dès la sortie des stands Räikkönen se laisse surprendre par ses pneus froids et fait un petit tour dans la pelouse, juste devant le museau de la Williams de Montoya. Il reprend la course.

Le classement à 17 tours de l'arrivée: Schumacher, Montoya (-26"3), Räikkönen (-29"8), Irvine (-1 tour), Webber (-2 tours), Salo (-2 tours), Yoong (-2 tours) et De la Rosa (-4 tours).

La seule chose qui passionne encore les spectateurs australiens en cette fin de course est le retour de Mika Salo sur la 5ème place de l'enfant du pays, Mark Webber. Le Finlandais prend plus d'une seconde au tour sur l'Australien et ils ne sont plus séparés que par 4 secondes à 5 tours de l'arrivée. Webber à moins de 2 secondes d'avance alors qu'il entre dans l'avant dernier tour.

La situation de l'Australien semble désespérée mais un miracle se produit lorsque Salo fait un énorme travers à l'entame du dernier tour. Webber garde donc sa 5ème place alors que Salo conserve la 6ème.

Evidement Michael Schumacher remporte la victoire, la 54ème de sa carrière, devant Montoya et Räikkönen. Irvine est 4ème et c'est une position qui doit le surprendre lui-même tellement sa voiture est lente. Ferrari et Schumacher marquent 10 points précieux au championnat et la concurrence doit se poser bien des questions quant à leurs chances de victoires pour le reste de cette nouvelle saison...
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.