En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix d'Autriche » Classement

Grand Prix d'Autriche

A1-Ring - Résultats de la course

Dimanche 12 Mai 2002
14h00 - 15h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 71 1h33'51"562 196,344 km/h
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 71 1h33'51"744 + 0'00"182 196,338 km/h
3 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 71 1h34'09"292 + 0'17"730 195,728 km/h
4 5 Ralf Schumacher Williams BMW 71 1h34'10"010 + 0'18"448 195,703 km/h
5 9 Giancarlo Fisichella Jordan Honda 71 1h34'41"527 + 0'49"965 194,618 km/h
6 3 David Coulthard McLaren Mercedes 71 1h34'42"234 + 0'50"672 194,593 km/h
7 15 Jenson Button Renault Renault 71 1h34'42"791 + 0'51"229 194,574 km/h
8 24 Mika Salo Toyota Toyota 71 1h35'00"987 + 1'09"425 193,953 km/h
9 25 Allan McNish Toyota Toyota 71 1h35'01"280 + 1'09"718 193,943 km/h
10 11 Jacques Villeneuve BAR Honda 70 1h33'32"258 + 1 tour 194,245 km/h
11 20 Heinz-Harald Frentzen Arrows Ford Cosworth 69 1h34'03"320 + 2 tours 190,416 km/h
12 23 Mark Webber Minardi Asiatech 69 1h34'24"495 + 2 tours 189,704 km/h
AB 14 Jarno Trulli Renault Renault 44 pression d'essence
AB 22 Alex Yoong Minardi Asiatech 42 moteur
AB 16 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 38 hydraulique
AB 7 Nick Heidfeld Sauber Petronas 27 accrochage
AB 10 Takuma Sato Jordan Honda 26 accrochage
AB 12 Olivier Panis BAR Honda 22 moteur
AB 8 Felipe Massa Sauber Petronas 7 suspension
AB 4 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 5 moteur
AB 21 Enrique Bernoldi Arrows Ford Cosworth 2 accrochage
AB 17 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 0 accélérateur
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Villeneuve (moteur) est classé mais non arrivé

M. Schumacher rouge de honte

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
G. Fisichella (Jordan)G. Fisichella (Jordan)
A quelques minutes du départ de ce GP d'Autriche il y a un gros risque d'averse, d'ailleurs il pleut à quelques kilomètres du circuit alors que le coup d'envois est prévu dans 5 minutes. Après le tour de formation, les 22 concurrents viennent s'aligner sous les ordres du stater... les cinq feux rouges s'allument et puis s'éteignent.

Départ! Barrichello et M. Schumacher partent parfaitement et négocient le premier virage dans cet ordre. Villeneuve et Frentzen s'accrochent au second virage. Le Québécois a été bien trop optimiste dans son freinage.

Le top 10 après 10 minutes de course: Barrichello, M. Schumacher, R. Schumacher, Montoya, Heidfeld, Coulthard, Räikkönen, Salo et Button.

Villeneuve assure le spectacle! Après avoir passé Trulli pour la 12ème place, le Québecois est maintenant à l'attaque de McNish dont il règle le compte aussi tôt. Ensuite il revient comme un boulet sur Fisichella et n'en fait qu'une seule bouchée au bout de la ligne droite des stands. Mais en tête de la course l'écart est incroyable. Au bout de 9 tours, Barrichello a 15s sur Ralf et 21s sur Montoya. Les deux pilotes Ferrari sont séparés par un écart de 2 secondes.

18ème tour: Villeneuve s'attaque à Mika Salo et l'avale aussi sec. Le Québécois est maintenant 7ème, quasiment dans le sillage de David Coulthard. Barrichello a près de 30 secondes d'avance sur Ralf Schumacher, le troisième. Le Brésilien a un rythme un peu supérieur à celui de Michael Schumacher.

Le classement à 14h28: Barrichello, M. Schumacher, R. Schumacher, Montoya, Heidfeld, Coulthard, Villeneuve, Salo, Button, Fisichella, McNish, Trulli, Panis, Sato, Irvine, Webber, Frentzen et Yoong.

Olivier Panis a serré son moteur en pleine ligne droite. C'est donc un week-end noir de plus pour le Français. Le Safety Car est de sortie mais prévoyant cela Villeneuve a ravitaillé, tous comme les deux Ferrari, très bonne tactique de la part de ces trois là. Le safety car s'efface mais quelques secondes plus tard il y a un terrible accrochage entre Heidfeld et Sato. Heidfeld en tête-à-queue au second virage est percuté à très haute vitesse par la Jordan de Sato (en fait c'est bien la Sauber en perdition qui percute la Jordan de Sato qui évidement n'est en aucun cas fautif).

Le Safety Car neutralise à nouveau la course. Nick Heidfeld semble choqué sur le bord de la piste... par contre le pauvre Takuma Sato est bloqué dans sa Jordan et il a l'air blessé. La voiture de désarcération est appelé sur les lieux de cet accrochage. Takuma est conscient mais visiblement blessé.

Takuma est dégagé des restes de sa Jordan, et il est sur déposé sur une civière "coquille", avec une minerve. L'ambulance évacue l'infortuné pilote japonais.

Chose qui est assez étrange, c'est que les Williams sont les seules voitures à ne pas avoir ravitaillé durant ces interruptions de course. Pour l'instant il est difficile de comprendre où se trouve l'astuce...

Le Safety Car s'efface au 36ème tour et la course est relancée. Jacques Villeneuve a été pénalisé pour son accrochage du premier tour mais cela ne l'empêche pas de reprendre la course le couteau entre les dents et de dépasser aussitôt Fisichella, de doubler Coulthard quelques minutes tard et il revient maintenant comme un boulet sur la 4ème place de Montoya! Mais qu'est-ce qu'il a mangé Jacques???

Barrichello est toujours en tête mais le second est Ralf Schumacher qui retient son frère derrière lui depuis plus de 10 tours.... mais Ralf s'arrête enfin pour ravitailler et rend la seconde position à son frère. Montoya est 3ème toujours devant Villeneuve. Trulli a abandonné et tout comme Panis, il n'a toujours pas eu le plaisir de voir le drapeau à damiers cette saison.

15h10: Barrichello possède 4 secondes d'avance sur Schumi et il reste 23 tours. Montoya rentre aux stands pour son unique ravitaillement et les mécaniciens ne changent pas ses pneus ce qui lui permet de remonter en piste devant Ralf Schumacher. Mais ces deux-là sont pour le moment derrière Villeneuve qui est 3ème!

Jacques Villeneuve s'arrête pour son second ravitaillement et il remonte en piste à la 8ème position mais à un jet de pierre du trio Fisichella/Coulthard/Button. Durant ce temps, Takuma Sato quitte le circuit dans un hélicoptère médicalisé et les premières nouvelles sont bonnes: il ne serait pas sérieusement blessé. C'est le principal.

Rubens Barrichello se fait oublier en tête d'une course qu'il domine de la tête et des épaules. Il reste 13 tours et l'écart entre les deux équipiers est de 4 secondes. C'est à 10 tours de l'arrivée que Barrichello rentre pour son second ravitaillement. Michael Schumacher l'imite lors de la boucle suivante et les deux pilotes Ferrari récupèrent leurs positions initiales, c'est à dire Rubens devant Michael.

En fin de course, Jacques Villeneuve a perdu de sa superbe et suit toujours le trio Fisichella/Coulthard/Button, mais sans vraiment pouvoir menacer le Britanique de chez Renault. Le classement à 5 boucles de l'arrivée: Barrichello, M. Schumacher (+4s), Montoya (+19s), R. Schumacher (+21s), Fisichella (+43s), Coulthard (+44s), Button (+45s), Villeneuve (+46s), Salo (+58s), McNish (+59s), Frentzen (+2 tours) et Webber (+2 tours).

Michael Schumacher bat le record du tour à trois boucles du terme: 1'09"298. Il reste deux tours et Schumacher n'est plus qu'à 1"7 seconde. Barrichello lève le pied alors que Schumacher l'a très lourd sur l'accélérateur. Mais finalement Rubens abandonne sa victoire à Michael Schumacher. C'est une énorme surprise et qui ne plaît pas du tout au public présent dans la tribune et qui siffle copieusement cette fin de course. Jean Todt offre donc la première place à Michael et c'est tout simplement incompréhensible car qui pourrait croire que le Champion du monde a vraiment besoin d'une telle victoire?

Michael Schumacher refuse d'ailleurs de monter sur la plus haute marche du podium et c'est Rubens qui joue au vainqueur sans l'être vraiment. Michael Schumacher a même l'air d'avoir honte de cette fin de course...
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.