En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix du Brésil » Warm-up

Grand Prix du Brésil

Interlagos - Résultats du warm-up

Dimanche 31 Mars 2002
14h30 - 15h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'15"866 204,471 km/h 15
2 17 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 1'16"391 + 0'00"525 203,066 km/h 13
3 4 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'16"543 + 0'00"677 202,663 km/h 11
4 5 Ralf Schumacher Williams BMW 1'16"558 + 0'00"692 202,623 km/h 5
5 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'16"608 + 0'00"742 202,491 km/h 11
6 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'16"666 + 0'00"800 202,337 km/h 13
7 3 David Coulthard McLaren Mercedes 1'16"679 + 0'00"813 202,303 km/h 14
8 20 Heinz-Harald Frentzen Arrows Ford Cosworth 1'17"007 + 0'01"141 201,441 km/h 14
9 25 Allan McNish Toyota Toyota 1'17"222 + 0'01"356 200,881 km/h 12
10 21 Enrique Bernoldi Arrows Ford Cosworth 1'17"290 + 0'01"424 200,704 km/h 11
11 15 Jenson Button Renault Renault 1'17"361 + 0'01"495 200,520 km/h 10
12 8 Felipe Massa Sauber Petronas 1'17"371 + 0'01"505 200,494 km/h 12
13 7 Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'17"412 + 0'01"546 200,388 km/h 12
14 12 Olivier Panis BAR Honda 1'17"482 + 0'01"616 200,206 km/h 12
15 16 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 1'17"496 + 0'01"630 200,170 km/h 12
16 11 Jacques Villeneuve BAR Honda 1'17"676 + 0'01"810 199,706 km/h 14
17 14 Jarno Trulli Renault Renault 1'17"676 + 0'01"810 199,706 km/h 10
18 24 Mika Salo Toyota Toyota 1'17"994 + 0'02"128 198,892 km/h 10
19 9 Giancarlo Fisichella Jordan Honda 1'18"007 + 0'02"141 198,859 km/h 17
20 22 Alex Yoong Minardi Asiatech 1'18"569 + 0'02"703 197,437 km/h 9
21 23 Mark Webber Minardi Asiatech 1'19"034 + 0'03"168 196,275 km/h 10
22 10 Takuma Sato Jordan Honda 1'19"071 + 0'03"205 196,183 km/h 7

Un drame évité de peu

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
P. De la Rosa (Jaguar)P. De la Rosa (Jaguar)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
Michael Schumacher a assez largement dominé la séance de warm-up de ce matin. Celle-ci a été marquée par un incident de piste impliquant par la suite la voiture médicale, qui provoqua l'interruption de la séance.

Le tour d'installation débute emmené par Heinz-Harald Frentzen. Comme habituellement, les onze pilotes disposant d'un mulet sautet très rapidement dans l'autre monoplace, et c'est le cas (particulier) de Michael Schumacher qui s'en va tester pour la première fois du week-end la F2001.

Chez Williams, on parait un peu agité autour du mulet de Montoya. Celui-ci ne semble pas encore prêt alors que la séance a débuté depuis plus de 5 minutes. Après un tour, le Champion du monde en termine avec sa F2001, reprenant le volant de la F2002. Le pilote Ferrari n'a pas perdu de temps. Il a été de loin le plus rapide à boucler ces deux tours d'installation.

Montoya est toujours à pied, sans monoplace. Tant la monoplace de course n°6 que le mulet, semblent causer des soucis chez Williams. Et le Colombien doit ronger son frein. Villeneuve est quant à lui le premier à boucler un tour chronométré en 1'19"859, bien vite devancé par Barrichello en 1'17"828.

Frentzen prend la 3ème place en 1'20"887, avant que Bernoldi s'intercale au second rang en 1'18"037, puis que Michael Schumacher vienne bouleverser tout cet agencement en prenant la tête en 1'16"377. Le classement est rapidement bouleversé. Alors que Coulthard prend le 2ème temps en 1'16"766, cela ne dure qu'un instant, Barrichello améliorant en 1'16"666. Après les 3 hommes suivent Bernoldi, Räikkönen, Trulli et Button.

Massa conquiert la 4ème place en 1'17"600, son coéquipier lui la subtilisant en 1'17"536. Tandis que Coulthard entâme un tour fort rapide, Montoya prend la piste. Coulthard n'améliore finalement pas, tout comme ses rivaux, les deux pilotes Ferrari. Au contraire, Button progresse au 4ème rang en 1'17"361.

Montoya en termine avec son premier tour chronométré, s'appropriant le 4ème rang en 1'16"949. Malgré un peu moins d'une dizaine de monoplaces en piste, c'est l'accalmie. La hiérarchie s'établit alors ainsi à 13 minutes de la fin de séance: M. Schumacher mène devant Barrichello, Coulthard, Montoya, Button, Räikkönen, Heidfeld, Massa, De la Rosa, McNish, Frentzen, Trulli, Bernoldi, Fisichella, Irvine, Villeneuve, Yoong, Panis, Sato, Webber, Salo et R. Schumacher. Ces deux derniers n'ont pas de temps. Pour le pilote Williams, cela semble étrangement être une stratégie volontaire. On donne en tout cas l'apparence d'être sûr de son fait.

Alors que l'on entre dans les 10 dernières minutes, on assiste à une incompréhension à l'entrée des stands entre Bernoldi au ralenti et McNish. Villeneuve est en progrès visible: malgré une faute dans le second partiel qui ne lui permet pas d'améliorer sa 16ème place, il est en progression sur les 1er et 3ème partiel. Ce dernier poursuit son effort et améliore cette fois-ci de près de 6 dixièmes, conquérant la 10ème place en 1'17"676.

Salo, enfin de retour en piste, a dans l'intervalle accroché le 18ème temps en 1'18"693. Frentzen montre une excellente vélocité en devançant Button et sa Renault en 1'17"007. Coulthard améliore en 1'16"754 au 3ème rang. Et décidément les moteurs Cosworth sont à la fête: De la Rosa s'intercale à la 2ème place en 1'16"391, tandis que Schumacher descend le meilleur temps en 1'15"866. McNish s'empare de la 7ème place en 1'17"222.

Alors que Räikkönen conquiert avec brio la 3ème place en 1'16"543, une roue solitaire se balade sur le circuit. Bernoldi est sorti très fort dans les esses de Senna, probablement sur explosion moteur, un incendie débutant sur la monoplace de Bernoldi. La voiture médicale s'arrête tout prêt de la monoplace, anticipant sans doute le drapeau rouge.

Alors que plusieurs pilotes dont Schumacher évitent les deux véhicules, Heidfeld n'y parvient pas, l'incident n'étant signalé nulle part avant, il heurte et retourne la portière de la voiture médicale en passant sur le bas côté entre cette voiture et la barrière de sécurité. On a échappé à un incident qui aurait pu être très grave. Tout cela s'est passé si vite que les commissaires n'ont pas eu le temps de présenter le drapeau rouge, ce qui est fait quelques secondes plus tard.

En tout cas pour Heidfeld, la monoplace est assez endommagée pour qu'il doive renoncer au reste de la séance. Bien heureusement personne n'a été blessé lors de cet incident.

Le temps que le circuit soit remis en état et en particulier le mur de pneus, la séance ne reprend qu'à 10h10, pour 2 minutes et 59 secondes de séance avant le drapeau-à-damiers. Dans l'intervalle, les monoplaces se sont alignées à la sortie des stands,emmenées par Frentzen et les deux Jaguar. Ralf Schumacher qui était justement en piste comme presque la totalité du plateau lors de l'incident en fait partie. Comme quelques autres, il s'entraine au fonctionnement du contrôle de motricité utilisé au départ.

Le drapeau à damiers s'abaisse déjà, alors que les pilotes sont en pleine tentative chronométrée. Ralf Schumacher se hisse au 4ème rang en 1'16"558, devançant son coéquipier. C'est en fait la seule amélioration qui a lieu en cette fin de séance et la séance se termine sur cette hiérarchie: Michael Schumacher, devant De la Rosa, Räikkönen, son frère Ralf, Montoya, Barrichello et Coulthard.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.