En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix de Malaisie » Classement

Grand Prix de Malaisie

Sepang - Résultats de la course

Dimanche 17 Mars 2002
08h00 - 09h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 5 Ralf Schumacher Williams BMW 56 1h34'12"912 197,680 km/h
2 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 56 1h34'52"611 + 0'39"699 196,302 km/h
3 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 56 1h35'14"706 + 1'01"794 195,543 km/h
4 15 Jenson Button Renault Renault 56 1h35'22"678 + 1'09"766 195,270 km/h
5 7 Nick Heidfeld Sauber Petronas 55 1h34'13"608 + 1 tour 194,126 km/h
6 8 Felipe Massa Sauber Petronas 55 1h35'21"343 + 1 tour 191,828 km/h
7 25 Allan McNish Toyota Toyota 55 1h35'38"086 + 1 tour 191,268 km/h
8 11 Jacques Villeneuve BAR Honda 55 1h35'52"238 + 1 tour 190,798 km/h
9 10 Takuma Sato Jordan Honda 54 1h34'38"730 + 2 tours 189,754 km/h
10 17 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 54 1h34'40"393 + 2 tours 189,698 km/h
11 20 Heinz-Harald Frentzen Arrows Ford Cosworth 54 1h35'43"490 + 2 tours 187,614 km/h
12 24 Mika Salo Toyota Toyota 53 1h35'39"091 + 3 tours 184,281 km/h
13 9 Giancarlo Fisichella Jordan Honda 53 1h35'52"699 + 3 tours 183,845 km/h
AB 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 39 moteur
AB 23 Mark Webber Minardi Asiatech 34 électronique
AB 16 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 30 embrayage
AB 22 Alex Yoong Minardi Asiatech 29 boîte de vitesses
AB 4 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 24 moteur
AB 21 Enrique Bernoldi Arrows Ford Cosworth 20 alimentation
AB 3 David Coulthard McLaren Mercedes 15 moteur
AB 12 Olivier Panis BAR Honda 9 embrayage
AB 14 Jarno Trulli Renault Renault 9 surchauffe
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1

La revanche des Williams

A-
A
A+
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
J. Button (Renault)J. Button (Renault)
N. Heidfeld (Sauber)N. Heidfeld (Sauber)
La piste est totalement sèche et la chaleur est étouffante. La course sera très éprouvante physiquement à cause de cette chaleur bien qu'une averse n'est pas à exclure en fin d'épreuve ce qui évidement n'arrangera rien. Les 22 pilotes sont alignés sur la grille de départ sous les ordres du starter et lorsque celui-ci libère la meute Michael Schumacher se précipite spectaculairement du côté droit de la piste pour empêcher Montoya de passer et il y parvient sauf que dans le premier virage ces deux-là se touchent. Montoya va faire un petit tour dans l'herbe alors que Michael Schumacher s'arrêtera au tour suivant pour changer son aileron avant...

Pendant que tout le monde a les yeux fixés sur le couple Schumacher/Montoya, c'est le couple Sato/Fisichella qui s'accroche dans le second virage et ils doivent rentrer tous les deux aux stands pour changer l'aileron avant pour l'un et l'aileron arrière pour l'autre.

Le classement au second tour: Barrichello, R. Schumacher, Räikkönen, Coulthard, Heidfeld, Button, Trulli, Montoya, Salo, Bernoldi, McNish, Massa, Villeneuve, Panis, De la Rosa, Irvine, Yoong, Webber, M. Schumacher, Fisichella et Sato.

Les plus rapides en piste sont évidement Montoya et Michael Schumacher. Le Colombien est déjà 6ème alors que le Champion du monde est à la 16ème place. Barrichello a presque 5 secondes d'avance sur Ralf Schumacher et pourrait être le principal bénéficiaire de l'accrochage du 1er tour.

Olivier Panis abandonne sa BAR au 10ème tour alors que Montoya a été sanctionné par les commissaires sportifs pour son comportement dans le premier virage après le départ. Le Colombien s'est vu obligé de passer par la voie des stands mais sans s'arrêter. C'est un nouveau type de sanction, plus légère que le 'stop and go', mis en application depuis le GP d'Australie.

Le classement après 30 minutes de course: Barrichello, R. Schumacher, Räikkönen, Coulthard, Heidfeld, Button, Salo, McNish, Montoya, Bernoldi, Massa, M. Schumacher, Villeneuve, Irvine, Yoong, Webber, Sato, De la Rosa, Frentzen et Fisichella.

Mais alors que le malheureux David Coulthard vient ranger définitivement sa McLaren dans les stands, nous assistons à un inédit duel entre Bernoldi et Michael Schumacher. Le Champion du monde passe le Brésilien mais celui-ci le repasse quelques boucles plus loin. Finalement Schumacher reprend l'avantage mais voilà un duel auquel nous ne nous attendions pas.

Le top 6 après 17 tours: Barrichello, R. Schumacher (-5"6), Räikkönen (-22"), Heidfeld (-24"), Button (-32"), Salo (-33"), Montoya (-36") et McNish (-45").

Heidfeld, McNish et Michael Schumacher rentrent pour un premier ravitaillement au 19ème tour. Barrichello s'arrête deux boucles plus tard alors que Montoya s'attaque à la 5ème position de Button mais le Colombien s'arrête lui aussi aux stands quelques secondes plus tard. C'est donc Ralf Schumacher qui est en tête de la course devant Räikkönen et Barrichello.

Ralf Schumacher qui était très chargé en essence continue sa route alors que Barrichello perd beaucoup de temps derrière Räikkönen qui lui non plus ne s'est pas encore arrêté pour ravitailler. Malheureusement, le Finlandais n'arrivera pas au ravitaillement car son moteur explose au 23ème tour et c'est Ron Dennis qui doit en faire une de ces têtes après un week-end à oublier au plus vite.

Au 27ème tour, Ralf Schumacher possède 24 secondes d'avance sur Barrichello et c'est un écart suffisant pour lui permettre de ravitailler et de reprendre la course en première position. Irvine et Yoong s'accrochent et l'Irlandais va faire un tour dans les pelouses et perd son aileron avant. Il rentre aux stands pour réparer tout cela.

Le classement au 28ème tour: R. Schumacher, Barrichello, Button, Montoya, Heidfeld, M. Schumacher, Irvine, Villeneuve, McNish, Massa, Salo, Webber, Sato, De la Rosa, Yoong, Räikkönen, Frentzen et Fisichella.

Lorsque Ralf Schumacher se décide enfin à rentrer (30ème tour) il possédait 26 secondes d'avance mais à cause de la grande quantité d'essence à injecter dans sa voiture, il doit céder le commandement à Barrichello. Ce dernier devra repasser par les stands encore une fois. La course est donc très indécise et la victoire devrait se jouer entre eux. Il reste 24 tours.

Barrichello rentre aux stands pour son second ravitaillement et en ce faisant, il rend la tête de la course à Ralf Schumacher. Quelques secondes plus tard Michael Schumacher prend l'avantage sur Heidfeld et devient donc 5ème, alors que Webber est dans le gravier et il y reste.

Montoya est 3ème devant Button mais le Colombien doit encore aller ravitailler une fois et les positions pourraient s'inverser à cette occasion et c'est d'ailleurs ce qu'il se passe. Coup de théâtre alors qu'il ne reste qu'une quinzaine de tours: Barrichello range sa Ferrari fumante et c'est pour lui le second GP sans point. M. Schumacher rentre aux stands le tour suivant pour un ravitaillement normal.

Button est second mais Montoya est dans ses roues et pour le Britannique c'est mission impossible que de retenir le Colombien derrière durant les 13 tours qu'il reste. La lutte va être intense. Après une passe d'arme de toute beauté entre ces deux pilotes, le Colombien prend logiquement l'avantage et s'envole pour assurer le doublé pour Williams.

Beau doublé des Williams qui de ce fait renversent totalement la tendance apparue en Australie avec la domination totale et sans partage de Michael Schumacher. Bien évidement, l'accrochage du premier virage nous a empêchés de voir ce dont le Champion du monde était capable. Pouvait-il gagner son 3ème GP de Malaisie de suite? Ce n'est pas impossible, mais nous ne le saurons jamais. Excellente performance de Button qui allait terminer 3ème, mais dut s'incliner de justesse derrière le Champion du monde à cause d'un problème mécanique. Michael accède donc à un podium inespéré mais important pour la suite du championnat.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.