En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix de Hongrie » Qualifications 2

Grand Prix de Hongrie

Hungaroring - Résultats des qualifications 2

Samedi 23 Août 2003
14h00 - 15h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'21"688 193,071 km/h 3
2 4 Ralf Schumacher Williams BMW 1'21"944 + 0'00"256 192,468 km/h 3
3 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'22"027 + 0'00"339 192,273 km/h 3
4 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'22"180 + 0'00"492 191,915 km/h 3
5 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'22"180 + 0'00"492 191,915 km/h 3
6 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'22"610 + 0'00"922 190,916 km/h 3
7 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'22"742 + 0'01"054 190,612 km/h 3
8 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'22"755 + 0'01"067 190,582 km/h 3
9 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'23"060 + 0'01"372 189,882 km/h 3
10 20 Olivier Panis Toyota Toyota 1'23"369 + 0'01"681 189,178 km/h 3
11 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'23"621 + 0'01"933 188,608 km/h 3
12 15 Justin Wilson Jaguar Ford Cosworth 1'23"660 + 0'01"972 188,520 km/h 3
13 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 1'23"726 + 0'02"038 188,372 km/h 3
14 17 Jenson Button BAR Honda 1'23"847 + 0'02"159 188,100 km/h 3
15 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'23"982 + 0'02"294 187,797 km/h 3
16 16 Jacques Villeneuve BAR Honda 1'24"100 + 0'02"412 187,534 km/h 3
17 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 1'24"569 + 0'02"881 186,494 km/h 3
18 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 1'26"423 + 0'04"735 182,493 km/h 3
19 12 Zsolt Baumgartner Jordan Ford Cosworth 1'26"678 + 0'04"990 181,956 km/h 3
20 18 Nicolas Kiesa Minardi Ford Cosworth 1'28"907 + 0'07"219 177,394 km/h 3

Alonso en place pour la gloire

A-
A
A+
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
M. Webber (Jaguar)M. Webber (Jaguar)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
Le soleil et des températures torrides étaient au rendez-vous pour le début de cette séance qualificative crucial. Appelé de dernière minute à bord de la Jordan habituellement dévolue à Ralph Firman, c'est le Hongrois Zsolt Baumgartner qui avait la primeur du tracé magyar. Sous les encouragements de la foule, il parviendra à s'acquitter de sa tâche avec brio pour devenir demain dimanche, le premier pilote Hongrois à prendre le départ d'un Grand Prix de F1, qui plus est 'à domicile'.

Déjà victime d'une pirouette dans son tour de qualification la veille, Cristiano Da Matta ne voulait pas remettre ça aujourd'hui. Le Brésilien était d'autant plus prudent que lors du warm-up, il a de nouveau expérimenté quelques difficultés à maintenir sa TF103 sur la bonne trajectoire. Une mésaventure qui l'avait obligé à regagner les stands à pied. Cet après-midi, Da Matta fera tout pour éviter un écart éliminatoire et signait un temps de 1'23"982.

Premier des deux pilotes Minardi en piste, Nicolas Kiesa s'est montré aussi propre que possible pour espérer devancer son équipier, Jos Verstappen. La difficulté était trop grande à surmonter pour le Danois qui signait un chrono de 1'28"907. Le Néerlandais réussira pour sa part à prendre l'ascendant sur la Jordan de Baumgartner pour le plus grand plaisir de Paul Stoddart.

Epargné par les ennuis aujourd'hui, Giancarlo Fisichella se mettait en valeur sur le tourniquet hongrois en délogeant Da Matta de la première place provisoire. De quoi redonner un petit sourire aux troupes d'Eddie.

Justin Wilson espérait pouvoir mettre à profit l'expérience supplémentaire acquise au volant de sa Jaguar. Le jeune Anglais progressera doucement au fil du tour et terminait sa prestation avec 66 millièmes d'avance sur Fisichella. Venait ensuite le tour de Jacques Villeneuve, premier représentant de l'écurie BAR-Honda en piste cet après-midi.

Le Canadien parviendra à éviter les pièges mais pas quelques écarts, ce qui lui coûtaient quelques précieux dixièmes et le reléguait derrière la Toyota de Da Matta. Jenson Button savait à quoi s'en tenir après le passage de son équipier et le jeune Anglais parvenait sans encombre au bout de sa prestation pour s'installer au troisième rang provisoire, dans le sillage de la Jordan de Fisichella.

Kimi Räikkönen se devait de remettre les pendules à l'heure et donner une première idée de la stratégie choisie par les Top-Teams. Un léger sous-virage dans le premier secteur n'altérait en rien sa démonstration et le jeune pilote Finlandais coupait la ligne de chronométrage en 1'22"742.

Déstabilisé dès les premières courbes, Heinz-Harald Frentzen s'écroulait un peu plus dans le deuxième partiel et viendra s'échouer juste devant la Minardi de Verstappen. Dans le garage Sauber, c'est donc sur Nick Heidfeld que reposaient les espoirs de tirer profits des améliorations portées à la Sauber C22 cet été. Le jeune Allemand ne commettra pas de grosse faute et parvenait à devancer la Jaguar de Wilson de quelques millièmes.

La pression montait d'un cran à l'annonce de l'entrée en piste de Michael Schumacher. Le pilote de la Ferrari savait jouer gros pour la suite du week-end lors de cet unique tour de qualification. Retardé par un léger blocage de roue dans le premier secteur, il augmentait le rythme dans le deuxième partiel mais ne pouvait que se battre avec sa monture pour limiter le retard. Un troisième secteur idéal le verra échouer à 13 millièmes de Räikkönen.

Juan Pablo Montoya annonçait d'emblée la couleur avec la vitesse de pointe la plus élevée au début de sa prestation. Plus rapide dans le premier secteur chronométré, le Colombien conservait une infime marge d'avance dans le deuxième pour finalement reprendre l'ascendant grâce à un tour en 1'22"180.

Olivier Panis, très rapide vendredi matin, savait pouvoir inviter sa Toyota dans le Top 10 au départ. Un résultat 'minimum' pour espérer se battre pour des points dimanche. Le Français ne parviendra pas à rejoindre ses collègues sous la barre des 1'23 au tour mais remplissait son contrat en décrochant la 10ème place sur la grille.

Fernando Alonso allait affoler le chrono après un deuxième secteur de rêve. L'Espagnol maintenait le cap, et le bon, dans le dernier secteur et s'emparait rageusement du meilleur temps, le premier sous la barre des 1'22.

Le ton était donné mais la cible pas forcément inaccessible pour Rubens Barrichello dont la Ferrari venait titiller le temps de la Renault d'Alonso jusque sur la ligne de chronométrage où le Brésilien égalait le chrono de Montoya.

David Coulthard fera le maximum au volant de sa MP4/17D et malgré quelques écarts, l'Ecossais se classait dans le sillage de Michael Schumacher, pris en sandwich par la deuxième McLaren-Mercedes de Kimi Räikkönen.

Mark Webber rêvait de venir mettre son grain de sel dans la bagarre pour les meilleures place sur la grille de départ. L'Australien, parti le couteau entre les dents, prenait un peu d'avance dans le premier secteur mais la R4 sortait au large de la deuxième portion chronométrée et perdait quelques précieux dixièmes qui le privaient de la pole position mais pas de prendre l'avantage sur un Montoya abasourdi!

Ralf Schumacher, prétendant à la pole position, signait la vitesse de pointe la plus élevée à l'amorce de son tour qualif. En avance d'une demi-seconde à l'issue du premier secteur, le pilote de la Williams-BMW ne réussira pas à maintenir cet avantage mais se consolait avec la deuxième place.

Il ne restait plus que le passage de Jarno Trulli avant que l'écurie Renault puisse célébrer la 33ème pole position de son histoire. Sur le fil du rasoir, l'Italien sur-conduisait sa R23B et perdait le contact peu à peu mais sauvait l'essentiel en s'invitant sur la troisième ligne, aux côtés de la Ferrari de Barrichello.

Son équipier Fernando Alonso s'offrait quant à lui une deuxième pole position cette saison, une position de choix pour l'Espagnol qui n'aura jamais été mieux placé pour l'emporter.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.