En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix de Monaco » Libres 1

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats des libres 1

Jeudi 29 Mai 2003
11h00 - 12h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'16"373 157,438 km/h 21
2 17 Jenson Button BAR Honda 1'16"476 + 0'00"103 157,226 km/h 25
3 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'16"505 + 0'00"132 157,166 km/h 25
4 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'16"578 + 0'00"205 157,016 km/h 17
5 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'16"800 + 0'00"427 156,563 km/h 14
6 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'16"915 + 0'00"542 156,328 km/h 33
7 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 1'16"930 + 0'00"557 156,298 km/h 20
8 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'17"173 + 0'00"800 155,806 km/h 22
9 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'17"218 + 0'00"845 155,715 km/h 22
10 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'17"372 + 0'00"999 155,405 km/h 31
11 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 1'17"550 + 0'01"177 155,048 km/h 27
12 16 Jacques Villeneuve BAR Honda 1'17"710 + 0'01"337 154,729 km/h 25
13 20 Olivier Panis Toyota Toyota 1'17"811 + 0'01"438 154,528 km/h 21
14 15 Antonio Pizzonia Jaguar Ford Cosworth 1'17"913 + 0'01"540 154,326 km/h 15
15 4 Ralf Schumacher Williams BMW 1'18"039 + 0'01"666 154,077 km/h 26
16 12 Ralph Firman Jordan Ford Cosworth 1'18"133 + 0'01"760 153,891 km/h 21
17 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'18"660 + 0'02"287 152,860 km/h 24
18 18 Justin Wilson Minardi Ford Cosworth 1'18"952 + 0'02"579 152,295 km/h 19
19 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 1'19"026 + 0'02"653 152,152 km/h 21
20 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'19"956 + 0'03"583 150,383 km/h 29

Webber annonce la couleur

A-
A
A+
M. Webber (Jaguar)M. Webber (Jaguar)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
Les premiers essais libres de ce 61ème Grand Prix de Monaco ont débuté sous un beau ciel bleu et un soleil qui avait déjà réchauffé la piste au environs de 25 degrés. L'activité ne tardait pas à débuter pour les écuries qui n'avaient pas participé aux essais privés de 8h30 à 10h30. Kimi Räikkönen sera le premier à s'élancer, immédiatement suivi par Michael Schumacher, deux des principaux acteurs du championnat.

Les deux Sauber et les deux Toyota, afin de permettre à Da Matta de se familiariser avec le tracé, prenaient également part aux premiers tours de roues. Sur une piste qui manquait encore de grip, les chronos ne cessaient d'évoluer au cours des dix premières minutes et il fallait attendre un tour en 1'18"2 signé Rubens Barrichello pour apercevoir les prémisses d'une hiérarchie significative.

La longue liste des 'infractions' s'ouvrait par un petit tout droit de Jos Verstappen à Mirabeau, sans dommage pour la Minardi. Montoya bloquera ses roues après être arrivée trop vite au Port. On verra même la Ferrari de Michael Schumacher au ralenti dans cette même chicane. Le premier quart d'heure se terminait sur l'apparition de la Jordan-Ford de Giancarlo Fisichella au premier rang, devant Michael Schumacher malgré une petite glissade de la F2003-GA à l'abord de la nouvelle chicane.

Les Jaguar vêtue de leur habit de circonstance faisaient enfin leur apparition sur le circuit. Pizzonia et Webber se montraient rapidement dans le bon rythme malgré une petite erreur de parcours à mettre sur le compte du Brésilien, déjà parti à la faute plus violemment ce matin en essais privés. Autre pilote visiblement 'fougueux', Ralph Firman se faisait surprendre par deux fois: heureusement sans dommage pour l'EJ13!

Dès son entrée en piste, on savait Fernando Alonso et la Renault capable du meilleur. L'Espagnol ne décevra pas en prenant la direction des opérations pendant que Trulli regagnait le garage avant même de terminer un tour chronométré: la faute à une crevaison. Jenson Button ne sera pas victime d'un problème pneumatique, pourtant, la BAR-Honda du jeune Britannique est allée tutoyer le rail de très près au cours de sa progression dans la hiérarchie.

Revenu s'installer à la première place à la faveur d'un nouveau train de pneus, Jarno Trulli se voyait repousser au deuxième rang par Fernando Alonso, puis par Fisichella... tout deux ayant déjà amélioré la pole position 2002 réalisée par Montoya. Dans le clan Williams-BMW, le Colombien et son équipier Ralf Schumacher, éprouvaient quelques difficultés à trouver un bon équilibre à bord des FW25.

Au fur et à mesure que la pendule s'approchait de midi, la fin de la séance s'annonçant, les pilotes et leurs équipes entreprenaient une tentative en vue de préparer la première séance de qualification. La hiérarchie évoluait sans cesse, chacun profitant de la moindre parcelle de grip supplémentaire.

La roue tournait en faveur de Barrichello, puis souriait à Button, préférait Coulthard... mais s'arrêtait définitivement devant la Jaguar 'rose' emmenée par l'Australien Mark Webber.

L'Australien parvenait à conserver la première place (1'16"373) pour le plus grand bonheur des invités de la marque ce week-end en Principauté. Webber avait annoncé avoir une carte à jouer, il devrait le confirmer cet après-midi lors de la qualification!

Derrière la R4 et ses nouvelles couleurs, on retrouve la BAR-Honda de Jenson Button qui confirme également avoir le vent en poupe. Coulthard et les deux Renault d'Alonso et Trulli complètent le tire devant la Ferrari du quintuple Champion du monde, Michael Schumacher, le dernier a être passé sous la barre des 1'17 au tour ce matin!
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.