En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix de Monaco » Qualifications 2

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats des qualifications 2

Samedi 31 Mai 2003
14h00 - 15h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 4 Ralf Schumacher Williams BMW 1'15"259 159,768 km/h 3
2 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'15"295 + 0'00"036 159,692 km/h 3
3 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'15"415 + 0'00"156 159,438 km/h 3
4 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'15"500 + 0'00"241 159,258 km/h 3
5 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'15"644 + 0'00"385 158,955 km/h 3
6 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'15"700 + 0'00"441 158,838 km/h 3
7 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'15"820 + 0'00"561 158,586 km/h 3
8 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'15"884 + 0'00"625 158,452 km/h 3
9 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'16"237 + 0'00"978 157,719 km/h 3
10 21 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'16"744 + 0'01"485 156,677 km/h 3
11 16 Jacques Villeneuve BAR Honda 1'16"755 + 0'01"496 156,654 km/h 3
12 11 Giancarlo Fisichella Jordan Ford Cosworth 1'16"967 + 0'01"708 156,223 km/h 3
13 15 Antonio Pizzonia Jaguar Ford Cosworth 1'17"103 + 0'01"844 155,947 km/h 3
14 9 Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'17"176 + 0'01"917 155,800 km/h 3
15 10 Heinz-Harald Frentzen Sauber Petronas 1'17"402 + 0'02"143 155,345 km/h 3
16 12 Ralph Firman Jordan Ford Cosworth 1'17"452 + 0'02"193 155,245 km/h 3
17 20 Olivier Panis Toyota Toyota 1'17"464 + 0'02"205 155,220 km/h 3
18 19 Jos Verstappen Minardi Ford Cosworth 1'18"706 + 0'03"447 152,771 km/h 3
19 18 Justin Wilson Minardi Ford Cosworth 1'20"063 + 0'04"804 150,182 km/h 3

Le petit prince s'offre une couronne

A-
A
A+
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
J. Trulli (Renault)J. Trulli (Renault)
M. Schumacher (FM. Schumacher (F
Bien que la météo ait annoncé plus tôt dans la semaine d'éventuels passages orageux, c'est un ciel bleu et un soleil au zénith qui attendaient les 19 pilotes valides pour la deuxième séance de qualification, primordiale pour scellé sa place sur la grille de départ du prestigieux Grand Prix de Monaco. Pour Jenson Button, pas encore remis de son accident lors de la deuxième partie des essais libres ce matin, l'affaire est d'ores et déjà entendue, sur avis médical, il n'a pas pris part à cette épreuve de qualification et devra repasser entre les mains des médecins demain en fin de matinée pour avoir l'autorisation de prendre le départ... des stands!

Premier à tenter sa chance cet après-midi, Heinz-Harald Frentzen donnait un bon aperçu des dilemmes auxquels allaient devoir faire face les concurrents cet après-midi: peu d'essence et plusieurs passages au stands ou beaucoup de carburant et le risque d'être pris dans 'les embouteillages'... au choix!

Da Matta ouvrait le bal pour les discrètes Toyota. Malgré quelques légers blocages de roues, Cristiano pouvait être satisfait de sa prestation dans l'ensemble puisqu'elle lui permettait de prendre l'ascendant sur Frentzen. Aux prise avec une TF103 des plus instables, Olivier Panis s'engageait ensuite pour tenter de confirmer la performance de son équipier mais le Français n'y parviendra pas malgré toute sa bonne volonté.

Justin Wilson aura beau se démener au volant de sa Minardi, la PS03 et son V10 Cosworth n'avaient qu'une envie: lui échapper. L'Anglais parviendra à la maîtriser tant bien que mal jusqu'à la ligne de chronométrage non sans un certain retard. Jos Verstappen sera plus mesuré ce qui permettra au Néerlandais de signer un chrono très acceptable en fonction de la tactique adoptée par la petite écurie italienne.

Antonio Pizzonia se donnait au maximum pour ravir la première place provisoire à la Toyota de son compatriote mais le Brésilien et sa voiture verte buttait à son grand désespoir sur la barre des 1'17 au tour. A la peine depuis le début du week-end sur le tracé de Monaco, Fernando Alonso se devait de relever le challenge cet après-midi sous les yeux vigilants de Flavio Briatore. Mission accomplie pour le fier Ibère qui coupait la ligne en moins de 1'16!

Ralph Firman, auteur d'un tout-droit lors du warm-up à Ste Dévote, espérait ne pas s'attirer d'ennui au cours de son examen officiel. Combatif, l'Anglais parvenait à éviter de s'approcher trop près des barrières mais sa fougue était sanctionné de quelques glissades très coûteuses pour son chronomètre. Jacques Villeneuve prenait à son tour possession des lieux pour tenter de redonner le sourire aux troupes dirigées par David Richards mais le Canadien et sa BAR-Honda ne parvenait pas à prendre l'avantage sur la Toyota de Cristiano Da Matta.

Leader du championnat, auteur d'une belle performance en matinée, Kimi Räikkönen savait devoir se cracher dans les mains pour déloger la Renault de Fernando Alonso de la première place. Le Finlandais, sur la tangente, contrôlait les moindres soubresauts de sa MP4/17D jusqu'à l'arrivée et en était récompenser par la pole position provisoire...

Heidfeld fera ce qu'il peut à bord de sa C22 mais Nick ne pourra que se classer dans le sillage de Pizzonia, au delà de la barre des 1'17. Mark Webber et sa Jaguar 'rose' paraissaient en mesure de créer la surprise cet après-midi à en croire ses temps lors des essais libres. L'Australien devra toutefois s'employer pour parvenir à intercaler sa R4 devant Da Matta.

Juan Pablo Montoya, pole-man en 2002, défendait chèrement sa place dans le trafic à bord de sa Williams-BMW dont la vitesse de pointe n'avait rien à envier à son rival Allemand. Le Colombien échouait néanmoins à plus d'un dixième de la performance de Räikkönen, heureux de conserver sa place au soleil quelques minutes supplémentaires. Ralf Schumacher comptait bien relever les gants et le frère de Michael réussissait à placer sa FW25 à la première place pour 36 millièmes de mieux!

Fisichella, handicapé par une belle glissade au bas de Mirabeau, perdait un peu plus de temps à la Piscine mais sans dommage pour son EJ13 qu'il intercalait entre la BAR-Honda de Villeneuve et la Jaguar de Pizzonia. Mieux loti que l'Italien de chez Jordan, David Coulthard ne réussira pas à faire mieux que Juan Pablo Montoya et savait quelques uns de ses suivants capables de lui passer devant!

Premier de ces messieurs, Jarno Trulli et sa R23 faisait hurler le V10 Renault à son maximum afin de rivaliser avec les mécaniques allemandes et l'Italien décrochait au final une place devant la McLaren-Mercedes de Coulthard... pas si loin d'une première ligne promise à quatre dixième de la pole position promise à un Schumacher.

Rubens Barrichello ne parviendra pas à se mêler au duel pour la pole position, le Brésilien laissant filer énormément de temps sur ses rivaux ce qui aura pour conséquence de voir glisser la F2003-GA au 7ème place. Michael Schumacher, très rapide dans le premier secteur du circuit, ne parviendra pas à maintenir son avance dans le deuxième et c'est une lourde perte dans la troisième portion qui renvoyait la Ferrari du quintuple Champion du monde à la 5ème place, derrière quatre 'Bibendum': dont deux Williams-BMW, une McLaren et une Renault. Attention au départ!
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.