En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix d'Italie » Qualifications 1

Grand Prix d'Italie

Monza - Résultats des qualifications 1

Samedi 11 Septembre 2004
13h00 - 14h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'19"525 262,242 km/h 3
2 4 Antonio Pizzonia Williams BMW 1'19"671 + 0'00"146 261,761 km/h 3
3 10 Takuma Sato BAR Honda 1'19"733 + 0'00"208 261,558 km/h 3
4 9 Jenson Button BAR Honda 1'19"856 + 0'00"331 261,155 km/h 3
5 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'20"341 + 0'00"816 259,579 km/h 3
6 11 Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 1'20"357 + 0'00"832 259,527 km/h 3
7 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'20"414 + 0'00"889 259,343 km/h 3
8 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'20"501 + 0'00"976 259,063 km/h 3
9 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'20"528 + 0'01"003 258,976 km/h 3
10 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'20"552 + 0'01"027 258,899 km/h 3
11 12 Felipe Massa Sauber Petronas 1'20"571 + 0'01"046 258,838 km/h 3
12 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'21"011 + 0'01"486 257,432 km/h 3
13 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'21"783 + 0'02"258 255,002 km/h 3
14 16 Ricardo Zonta Toyota Toyota 1'21"829 + 0'02"304 254,858 km/h 3
15 15 Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 1'22"114 + 0'02"589 253,974 km/h 3
16 17 Olivier Panis Toyota Toyota 1'22"169 + 0'02"644 253,804 km/h 3
17 19 Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 1'23"264 + 0'03"739 250,466 km/h 3
18 20 Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 1'23"963 + 0'04"438 248,381 km/h 3
19 21 Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 1'25"082 + 0'05"557 245,114 km/h 3
20 18 Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 0'00"000 2

Montoya et Pizzonia lâchent les chevaux

A-
A
A+
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
A. Pizzonia (Williams)A. Pizzonia (Williams)
T. Sato (BAR)T. Sato (BAR)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
Le ciel de Monza était encore obstrué de quelques cumulus à l'heure de commencer le processus de qualification du Grand Prix d'Italie, 15ème des 18 manches de la saison de F1.

Pour la première fois de la saison, c'est la McLaren-Mercedes de Kimi Räikkönen qui a ouvert le bal de la séance de pré-qualification. Le Finlandais allait ainsi établir le premier temps de référence - 1'20"501 - le tour le plus rapide depuis vendredi matin!

Michael Schumacher lui emboîtait le pas. Une légère dérobade du train arrière lui coûtait quelques millièmes dans la première partie mais reprenait 27 millièmes de marge à l'issue du deuxième secteur. Au final, la Ferrari concédait 27 millièmes... de retard!

Rubens Barrichello succédait à son chef de file dans le temple de la vitesse et réalisait des performances similaires à ses prédécesseurs. Le Brésilien passait sur la ligne avec seulement 51 millièmes de retard sur la MP4/19B de Räikkönen, toujours bien installée aux commandes.

Felipe Massa se montrait tout aussi véloce que les ténors et réussissait même à placer sa C23 à 70 millièmes de Kimi. Giancarlo Fisichella entamait à son tour un exercice de haut vol qui le voyait tutoyer les feux de la rampes. Auteur d'un 'sans faute', l'Italien parvenait à prendre 1 dixième d'avance dans le deuxième secteur pour finalement s'emparer du meilleur temps - 1'20"357!

Christian Klien et la Jaguar étaient beaucoup plus loin des temps établis auparavant mais le jeune Autrichien terminait son tour sans encombre. David Coulthard (V-max 364,8 km/h) annonçait la couleur. L'Ecossais améliorait de quelques millièmes les deux premiers partiels de la Sauber mais allait échouer au deuxième rang, devancer de 57 millièmes.

Olivier Panis - beaucoup plus en délicatesse avec le comportement de sa TF104B - accusait déjà une demi-seconde de retard à l'issue du premier secteur. La sanction sera sévère pour le Français, relégué à plus d'une seconde et huit dixièmes de Fisichella.

Jarno Trulli s'élançait ensuite à la poursuite de son compatriote. L'Italien restait proche des performances de la C23 de Fisichella mais allait perdre le contact dans le dernier secteur et se contenter d'un tour au-delà de la barre des 1'21.

Ricardo Zonta (seulement à 350 km/h en bout de ligne droite!) ne parviendra pas à inquiéter les leaders, mais le Brésilien signait un temps légèrement inférieur à celui réalisé auparavant par Olivier Panis.

Déjà pénalisé par un gros problème de moteur vendredi (et sanctionné de 10 places sur la grille pour ça!) la prestation de Nick Heidfeld était rapidement contrariée par un ennui technique à bord de l'EJ14 qui allait l'empêcher de poursuivre son effort.

Confiant dans le potentiel de sa Williams-BMW - Juan Pablo Montoya n'était visiblement pas perturbé par l'incident et affolait les partiels réalisés par Fisichella pour finalement passer sur la ligne d'arrivée moins d'une minute et vingt secondes après avoir déclencher le chronomètre - soit une moyenne de 262,242 km/h!

Antonio Pizzonia réalisait une performance similaire à son équipier, mais le Brésilien devait s'avouer vaincu pour 146 millièmes. Jenson Button prenait d'emblée le taureau par les cornes et imprimait un rythme endiablé pour finalement concéder un peu plus de trois dixièmes aux voitures 'bleues et blanches'.

Zsolt Baumgartner devait s'employer au maximum pour conserver le contrôle de sa Minardi. Le Hongrois ne ménageait pas ses efforts tout au long des 5,793 km du tracé italien mais sera seulement crédité d'un tour en 1'25"0!

Fernando Alonso - très véloce dans la première partie du circuit - laissait filer plus de trois dixièmes dans le deuxième. Au final, l'Espagnol invitait sa Renault à la 4ème place. Mark Webber n'avait visiblement pas les moyens d'aller rivaliser avec les leaders de la séance mais l'Australien s'en sortait avec les honneurs et la conviction de pouvoir décrocher une bonne place lors de son deuxième passage devant la ligne de chronométrage.

Takuma Sato sortait avec 84 millièmes d'avance du premier secteur, et seulement 20 millièmes de retard du deuxième. Le Japonais conservait une cadence honorable dans le dernier sprint et coupait la ligne en 1'19"733 - suffisant pour installer sa BAR-Honda au 3ème rang.

Gimmi Bruni poussait sa Minardi dans les derniers retranchements pour parvenir au final à devancer son équipier Hongrois d'un peu plus d'une seconde. Dernier en piste - Giorgio Pantano signait le 17ème des 19 temps enregistrés lors de cette séance de pré-qualification.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.