En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix de Monaco » Qualifications 1

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats des qualifications 1

Samedi 22 Mai 2004
13h00 - 14h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 4 Ralf Schumacher Williams BMW 1'14"483 161,433 km/h 3
2 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'14"659 + 0'00"176 161,052 km/h 3
3 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'14"728 + 0'00"245 160,904 km/h 3
4 9 Jenson Button BAR Honda 1'14"799 + 0'00"316 160,751 km/h 3
5 11 Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 1'14"814 + 0'00"331 160,719 km/h 3
6 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'14"816 + 0'00"333 160,714 km/h 3
7 10 Takuma Sato BAR Honda 1'14"931 + 0'00"448 160,468 km/h 3
8 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'14"993 + 0'00"510 160,335 km/h 3
9 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'15"029 + 0'00"546 160,258 km/h 3
10 17 Olivier Panis Toyota Toyota 1'15"125 + 0'00"642 160,053 km/h 3
11 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'15"329 + 0'00"846 159,620 km/h 3
12 12 Felipe Massa Sauber Petronas 1'15"436 + 0'00"953 159,393 km/h 3
13 16 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'15"738 + 0'01"255 158,758 km/h 3
14 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'15"927 + 0'01"444 158,363 km/h 3
15 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'16"161 + 0'01"678 157,876 km/h 3
16 15 Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 1'16"379 + 0'01"896 157,425 km/h 3
17 18 Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 1'16"914 + 0'02"431 156,330 km/h 3
18 19 Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 1'17"674 + 0'03"191 154,801 km/h 3
19 21 Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 1'20"468 + 0'05"985 149,426 km/h 3
20 20 Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 1'20"740 + 0'06"257 148,922 km/h 3

C'est toujours un Schumacher

A-
A
A+
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
G. Fisichella (Sauber)G. Fisichella (Sauber)
La météo était toujours au beau fixe pour le début du compte à rebours vers le dernier tour chronométré pour décrocher sa place sur les premiers rangs - si importants - sur la grille de départ du 62ème Grand Prix de Monaco. Invincible depuis le début de la saison, le plus rapide des quatre séances d'essais libres, Michael Schumacher ouvrait le bal.

Le pilote de la Ferrari n°1 ne perdait pas de vue l'importance d'être bien placé, mais sans pour autant prendre des risques inconsidérés lors de ce premier run chronométré. L'Allemand terminait ainsi sa première tentative sans encombre, en 1'15"927.

Rubens Barrichello savait devoir élever son niveau de jeu pour tenter d'atteindre le niveau de son compagnon de route et contrer l'éventuel assaut prévu par les Renault juste après. Serein, le Brésilien venait couper la ligne de chronométrage en 1'15"329.

Le plus près de Michael Schumacher ce matin, Jarno Trulli avait la grosse cote pour ravir la première place au n°1. L'Italien cédait néanmoins quelques dixièmes dans les premiers secteurs mais réalisait ce que l'on attendait de lui dans le dernier partiel pour s'emparer de la meilleure performance en 1'14"993!

Comme son équipier au sein du Team Renault F1, Fernando Alonso savait avoir un bel atout dans sa manche. Encore fallait-il l'abattre au bon moment pour ne pas se retrouver écarter de la lutte à la pole prématurément. L'Espagnol réussissait même à déloger Trulli de la 1ère place en 1'14"816.

Takuma Sato ne se laissait pas impressionné par les performances de ses aînés, mais le Japonais ne parviendra pas à tenir le rythme imposé par Alonso jusqu'au bout mais parvenait toutefois à devancer Trulli.

Ralf Schumacher - déjà relégué de 10 places sur la grille quelque soit son résultat - avait bien l'intention de ne pas baisser les armes et s'aligner sur la dernière ligne, si préjudiciable à un bon résultat en Principauté. Le pilote de la Williams allait ainsi placer sa FW26 devant le duo des R24 grâce à une boucle en 1'14"483.

Contre toute attente, Giancarlo Fisichella sortait du premier secteur avec 2 dixièmes de marge et continuait à bousculer sa C23 pour l'amener vers les sommets. Les prouesses de l'Italien étaient saluées par le deuxième chrono... 2 millièmes devant Alonso!

Jenson Button semblait moins à l'aise dans les ruelles de la Principauté. Mais l'Anglais sortait le grand jeu après le freinage de la chicane du Port pour finalement installer sa BAR-Honda au deuxième rang, trois dixièmes derrière la Williams-BMW de Ralf Schumacher.

Felipe Massa - peut-être trop agressif - ne pourra que se consoler en précédant la Ferrari n°1 de Michael Schumacher, jusque-là le plus lent!

David Coulthard ne tardait pas à confirmer l'agilité de la MP4/19 sur le tourniquet de Monaco où il bénéficie d'une des plus grosses expérience. L'Ecossais conservait une bonne cadence tout au long du tour mais échouait à la deuxième place, à un peu plus de deux dixièmes du chrono du jeune Schumacher.

Si David pouvait le faire, Kimi Räikkönen savait alors avoir les moyens de réaliser une performance identique, si ce n'est meilleure. Le Finlandais allait confirmer ses pensées à l'issue d'un tour en 1'14"659, soit 176 millièmes de plus - seulement - que Ralf!

Mark Webber, prudent à cause du manque de mise au point et de la fragilité du matériel, frôlait néanmoins la punition vers le Bureau de tabac mais conservait le contrôle de sa R5 pour terminer son tour au delà de la barre des 1'16...

Pas de miracle de la part de Cristiano Da Matta, dont la Toyota se contentera du 11ème rang. Pire encore pour Giorgio Pantano, dont le train avant de la Jordan - épris de liberté - ne lui permettait pas de faire mieux qu'un tour en 1'17!

Juan Pablo Montoya restait le seul à pouvoir encore envisager priver Ralf Schumacher du meilleur temps cet après-midi. D'emblée, le Colombien réalisait un temps presque identique à son équipier mais concédait plus de trois dixièmes dans le deuxième secteur. Au final, Montoya s'intercalait au 9ème rang, derrière Trulli mais devant Barrichello.

Christian Klien se rangera sagement dans le sillage de son chef de file chez Jaguar, mais bien trop loin des leaders pour envisager avoir un rôle à jouer dans cette bagarre de rue.

A l'attaque pour compenser les défauts de son châssis, Olivier Panis sera récompensé par une brillante 10ème place, juste devant la Ferrari de Barrichello!

Nick Heidfeld ne pouvait espérer beaucoup plus que de précéder l'EJ14 de Pantano lors de ce premier passage. Pari réussi pour l'Allemand, chronométré juste en dessous de la barre des 1'17.

Trop peu de roulage, des ambitions trop vite sanctionnées - Gimmi Bruni et Zsolt Baumgartner semblent n'être au volant que pour éviter la PS04 de chez Minardi de quitter la route. Dans cet exercice périlleux, le jeune Hongrois s'en est cette fois mieux sorti que son comparse Italien!
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.