En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2005 » Grand Prix du Canada » Classement

Grand Prix du Canada

Montréal - Résultats de la course

Dimanche 12 Juin 2005
19h00 - 20h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 9 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 70 1h32'09"290 198,755 km/h
2 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 70 1h32'10"427 + 0'01"137 198,714 km/h
3 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 70 1h32'49"773 + 0'40"483 197,310 km/h
4 12 Felipe Massa Sauber Petronas 70 1h33'04"429 + 0'55"139 196,792 km/h
5 7 Mark Webber Williams BMW 70 1h33'05"069 + 0'55"779 196,770 km/h
6 17 Ralf Schumacher Toyota Toyota 69 1h32'34"221 + 1 tour 195,036 km/h
7 14 David Coulthard Red Bull Cosworth 69 1h32'44"325 + 1 tour 194,682 km/h
8 15 Christian Klien Red Bull Cosworth 69 1h32'50"964 + 1 tour 194,450 km/h
9 11 Jacques Villeneuve Sauber Petronas 69 1h32'51"385 + 1 tour 194,435 km/h
10 18 Tiago Monteiro Jordan Toyota 67 1h32'16"537 + 3 tours 189,988 km/h
11 21 Christijan Albers Minardi Cosworth 67 1h32'26"711 + 3 tours 189,639 km/h
AB 16 Jarno Trulli Toyota Toyota 62 freins
DQ 10 Juan Pablo Montoya McLaren Mercedes 52 drapeau noir
AB 3 Jenson Button BAR Honda 46 accident
AB 8 Nick Heidfeld Williams BMW 43 moteur
AB 4 Takuma Sato BAR Honda 40 freins
AB 20 Patrick Friesacher Minardi Cosworth 39 hydraulique
AB 5 Fernando Alonso Renault Renault 38 accident
AB 6 Giancarlo Fisichella Renault Renault 32 hydraulique
AB 19 Narain Karthikeyan Jordan Toyota 24 accident
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Montoya a été exclu pour être sorti des stands malgré un feu rouge

Räikkönen remporte une course mouvementée

A-
A
A+
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
F. Massa (Sauber)F. Massa (Sauber)
M. Webber (Williams)M. Webber (Williams)
R. Schumacher (Toyota)R. Schumacher (Toyota)
Au Canada, il se passe souvent quelque chose et cette édition 2005 de la course de Montréal n'a pas fait mentir la tradition. Cela a même été au-delà de ce à quoi on pouvait s'attendre.

C'est Kimi Räikkönen qui a remporté la victoire et c'est peut-être là l'évènement le moins surprenant de cette course. Car pour le reste, la surprise est totale. Les rebondissements n'ont en effet pas manqué cet après-midi...

A la fin du tour de formation, ils ne sont que 19 à venir s'aligner sous les ordres du starter car Rubens Barrichello a décidé de partir depuis les stands. A l'extinction des feux, les deux Renault s'arrachent parfaitement de la grille de départ et négocient le premier virage en tête, Fisichella devant Alonso.

Quant à Michael Schumacher, il rate complètement son envol et doit laisser passer les deux McLaren en plus des deux Renault. Derrière, Villeneuve a lui aussi raté son départ et on découvrira un peu plus tard quelle en est la raison.

Derrière le duo Renault, en tête de la course, on pointe dans l'ordre: Button, Montoya, Räikkönen, Michael Schumacher, Trulli, Sato, Massa, Heidfeld, Coulthard, Ralf Schumacher, Villeneuve, Webber, Klien, Albers, Friesacher, Karthikeyan, Monteiro et Barrichello.

Premier coup de théâtre au second tour avec la rentrée au stand de Jacques Villeneuve qui doit changer son aileron avant. Le Canadien a dû toucher quelqu'un peu après le départ. Il reprend la piste avec près de 50 secondes de retard sur les leaders et sa course sera ensuite très discrète, en fin de peloton.

Le classement au 7ème passage: Giancarlo Fisichella, Fernando Alonso (+1"3), Jenson Button (+5"7), Juan Pablo Montoya (+7"1), Kimi Räikkönen (+9"3), Michael Schumacher (+10"7), Jarno Trulli (+12"6), Takuma Sato (+15"8), Felipe Massa (+17"5), Nick Heidfeld (+19"2), Ralf Schumacher (+20"), David Coulthard (+24"2), Mark Webber (+24"7), Christian Klien (+25"6), Christijan Albers (+33"7), Rubens Barrichello (+34"3), Narain Karthikeyan (+37"3), Tiago Monteiro (+43"), Patrick Friesacher (+46"9) et Jacques Villeneuve (+59"3).

Michael Schumacher est le premier à ravitailler au 12ème tour et confirme de ce fait qu'il était très léger en essence, hier en qualification. Le Champion du monde remonte en piste derrière Coulthard et ce n'est pas forcément une bonne affaire.

Button et Ralf Schumacher ravitaillent à leur tour dès le 15ème passage, Sato et Albers au 16ème, Friesacher au 17ème, Coulthard au 18ème, Monteiro au 19ème, Massa, Heidfeld et Klien au 21ème, Karthikeyan et Sato pour la seconde fois au 22ème, mais pour abandonner, Trulli au 23ème, Alonso et Räikkönen au 24ème, Fisichella et Montoya au 25ème, Villeneuve au 27ème, Webber au 28ème et Barrichello au 31ème tour.

Cette première vague de ravitaillements n'a pas sensiblement modifié le classement général qui est le suivant au 30ème tour: Giancarlo Fisichella, Fernando Alonso (+0"7), Juan Pablo Montoya (+5"3), Kimi Räikkönen (+7"4), Jenson Button (+10"8), Michael Schumacher (+20"4), Jarno Trulli (+36"9), Rubens Barrichello (+37"2), Felipe Massa (+48"8), Nick Heidfeld (+49"6), Ralf Schumacher (+50"), Mark Webber (+50"8), David Coulthard (+59"8), Christian Klien (+76"1), Jacques Villeneuve (+1 tour), Tiago Monteiro (+1 tour), Christijan Albers (+1 tour) et Patrick Friesacher (+2 tours).

En tête de la course, Fisichella a un problème technique et doit laisser passer Alonso et Montoya au 32ème tour avant de rentrer à son stand pour abandonner. Giancarlo a une malchance peu commune depuis le Grand Prix de Malaisie et c'est en colère qu'il quitte sa monoplace.

C'est donc Fernando Alonso qui est en tête de la course maintenant mais il a les deux McLaren derrière lui. Cette fin de course ne s'annonce pas des plus reposantes pour l'Espagnol. Pourtant elle le sera... Malheureusement pour lui.

Mais revenons à la course. Jenson Button et Michael Schumacher ravitaillent pour la seconde fois au 34ème tour, Friesacher au 35ème et Monteiro au 36ème. Pendant ce temps, c'est en tête de la course que tous les yeux se portent lorsque Fernando Alonso tape légèrement un mur et doit abandonner à son retour au stand. Ses mécaniciens découvrent en effet des dégâts trop importants pour le laisser reprendre la piste. Chez Renault, les mines se font longues.

En tête de la course, ce sont donc les deux McLaren maintenant, Montoya devant Räikkönen. Suivent Button, Michael Schumacher, Trulli, Massa, Heidfeld, Ralf Schumacher, Webber, Barrichello, Coulthard, Klien, Villeneuve, Monteiro, Albers et Friesacher.

Nick Heidfeld est le suivant à abandonner, au 44ème passage, moteur explosé. Quant à Juan Pablo Montoya, toujours en tête, il voit son équipier grossir dans ses rétroviseurs....

Nouveau coup de théâtre au 46ème tour avec Button qui vient embrasser les pneus qui se trouvent devant le célèbre mur Bienvenue au Québec. Le Britannique immobilise sa voiture dans la ligne droite et cela provoque la sortie de la voiture de sécurité... et une grande confusion dans le classement de la course.

Profitant de cette neutralisation de la course, Räikkönen, Barrichello, Coulthard, Michael Schumacher, Klien, Villeneuve, Massa, Webber et Trulli rentrent immédiatement au stand pour ravitailler. Juan Pablo ravitaillera dès le tour suivant, mais il perd la tête de la course au profit de Räikkönen.

Le Colombien a cependant commis une grosse erreur en rejoignant la course, il a dépassé une Red Bull alors que le peloton est derrière la voiture de sécurité, mais le pire c'est qu'il a quitté l'allée des stands alors que le feu était au rouge. Montoya recevra un drapeau noir quelques tours plus tard...

Pendant ce temps, le classement derrière la voiture de sécurité était le suivant: Räikkönen, Montoya, Michael Schumacher, Trulli, Webber, Massa, Barrichello, Ralf Schumacher, Coulthard, Klien et Villeneuve.

Montoya ayant quitté la course, Michael Schumacher est second, à moins de trois secondes de Kimi Räikkönen. Jarno Trulli est troisième devant Barrichello, Massa, Webber, Ralf Schumacher et Coulthard. Voilà un classement auquel personne ne pouvait s'attendre, il y a une heure. La F1 a vraiment changé cette année...

Dernier coup de théâtre en cette fin de course avec Jarno Trulli qui abandonne au 63ème tour, probablement suite à une panne au niveau des freins. C'est donc Rubens Barrichello qui se hisse sur la troisième marche du podium alors qu'il s'était élancé depuis les stands. Rubens ne doit pas en revenir de se voir si bien placé.

La fin de course se déroule sans incident majeur et c'est donc Kimi Räikkönen qui remporte sa troisième victoire de la saison. Le Finlandais se replace ainsi dans la course au titre. Quant à la Scuderia Ferrari, elle place Michael Schumacher et Rubens Barrichello sur le podium et c'est un résultat plutôt inespéré pour eux.

Felipe Massa termine en quatrième position, devant Webber, Ralf Schumacher, Coulthard et Klien. Quant au malheureux Villeneuve, il échoue à la porte des points après une course courageuse mais anonyme.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.