En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2005 » Grand Prix du Japon » Classement

Grand Prix du Japon

Suzuka - Résultats de la course

Dimanche 09 Octobre 2005
07h00 - 08h30
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 9 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 53 1h29'02"212 207,267 km/h
2 6 Giancarlo Fisichella Renault Renault 53 1h29'03"845 + 0'01"633 207,203 km/h
3 5 Fernando Alonso Renault Renault 53 1h29'19"668 + 0'17"456 206,592 km/h
4 7 Mark Webber Williams BMW 53 1h29'24"486 + 0'22"274 206,406 km/h
5 3 Jenson Button BAR Honda 53 1h29'31"719 + 0'29"507 206,128 km/h
6 14 David Coulthard Red Bull Cosworth 53 1h29'33"813 + 0'31"601 206,048 km/h
7 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 53 1h29'36"091 + 0'33"879 205,961 km/h
8 17 Ralf Schumacher Toyota Toyota 53 1h29'51"760 + 0'49"548 205,362 km/h
9 15 Christian Klien Red Bull Cosworth 53 1h29'54"137 + 0'51"925 205,272 km/h
10 12 Felipe Massa Sauber Petronas 53 1h29'59"721 + 0'57"509 205,059 km/h
11 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 53 1h30'02"845 + 1'00"633 204,941 km/h
12 11 Jacques Villeneuve Sauber Petronas 53 1h30'25"433 + 1'23"221 204,087 km/h
DQ 4 Takuma Sato BAR Honda 52 1h29'02"949 + 1 tour 203,325 km/h
13 18 Tiago Monteiro Jordan Toyota 52 1h30'41"749 + 1 tour 199,634 km/h
14 20 Robert Doornbos Minardi Cosworth 51 1h29'13"775 + 2 tours 199,010 km/h
15 19 Narain Karthikeyan Jordan Toyota 51 1h29'51"967 + 2 tours 197,600 km/h
16 21 Christijan Albers Minardi Cosworth 49 1h29'19"802 + 4 tours 190,985 km/h
AB 8 Antonio Pizzonia Williams BMW 9 sortie de piste
AB 16 Jarno Trulli Toyota Toyota 9 accrochage
AB 10 Juan Pablo Montoya McLaren Mercedes 0 sortie de piste
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Villeneuve (11ème) a écopé d'une pénalité de 25" pour avoir forcé Montoya à sortir de la piste
Sato (13ème) a été disqualifié pour avoir accroché Trulli

Räikkönen triomphe avec panache

A-
A
A+
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
G. Fisichella (Renault)G. Fisichella (Renault)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
M. Webber (Williams)M. Webber (Williams)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
Ils sont 19 à venir s'installer sous les ordres du starter puisque Jarno Trulli a décidé de s'élancer depuis l'allée des stands. Ralf Schumacher s'élance parfaitement et négocie le premier virage en tête, pendant que Giancarlo Fisichella prend immédiatement le dessus sur Jenson Button. Mauvaise affaire pour Takuma Sato et Rubens Barrichello qui font un détour par le "bac à graviers" dès le premier virage.

Quant à Juan Pablo Montoya, c'est une plus mauvaise affaire encore puisqu'il sort violemment de la piste avant la fin de premier tour, juste avant de s'attaquer à la ligne droite des stands. Juan Pablo Montoya ne semble pas blessé et la voiture de sécurité entre en action...

Le classement derrière la voiture de sécurité: Ralf Schumacher, Fisichella, Button, Coulthard, Webber, Klien, Michael Schumacher, Alonso, Villeneuve, Pizzonia, Massa, Räikkönen, Karthikeyan, Albers, Monteiro, Doornbos, Trulli, Sato et Barrichello.

La voiture de sécurité libère finalement la meute au début du 7ème tour et Michael Schumacher attaque et passe immédiatement Klien. C'est maintenant au tour de Fernando Alonso d'affoler le jeune Autrichien de l'équipe Red Bull. Alonso l'attaque au freinage de la dernière chicane, coupe dans l'herbe et de ce fait est obligé de laisser Klien repasser devant lui afin d'éviter une sanction. Mais Alonso le repasse quelques centaines de mètres plus loin, au bout de la ligne droite.

On est au 9ème tour et Alonso va maintenant s'attaquer à la Ferrari de Michael Schumacher pour la 6ème place. Pendant ce temps, Antonio Pizzonia part à la faute et Jarno Trulli abandonne suite à un accrochage avec Takuma Sato dans la chicane.

Chose étrange, Fernando Alonso ralentit et laisse repasser Klien une nouvelle fois. Peut-être une instruction venant des stands, car suite à son erreur de tout à l'heure, Alonso n'avait laissé l'avantage à Klien que l'espace de quelques centaines de mètres après l'avoir gêné à l'accélération avant la ligne droite. Quoi qu'il en soit, Alonso repasse Klien dès le 12ème tour et là c'est définitif. L'Espagnol peut maintenant se concentrer sur Michael Schumacher.

Ralf Schumacher et Narain Karthikeyan sont les premiers à ravitailler au 13ème tour. Doornbos y passe au 15ème tour, Albers au 16ème tour, Monteiro au 18ème, Fisichella au 20ème, Button, Alonso et Klien au 22ème, Coulthard et Webber au 23ème, Massa au 25ème, Räikkönen et Schumacher au 26ème, Villeneuve au 27ème tour et enfin Sato au 29ème tour.

Pendant cette première vague de ravitaillements, Alonso a doublé Michael Schumacher au 20ème tour laissant Räikkönen s'attaquer au septuple Champion du monde. Manque de chance pour Räikkönen, qui est le plus rapide des deux, Michael Schumacher ravitaille en même temps que lui et garde l'avantage. Räikkönen prendra finalement l'avantage sur la Ferrari peu après, au 29ème tour.

Pendant ce temps, Ralf Schumacher ravitaille pour la seconde fois au 28ème tour.

Le classement au 32ème tour: Giancarlo Fisichella, Jenson Button (+14"7), Mark Webber (+16"), Kimi Räikkönen (+17"1), Michael Schumacher (+22"5), Fernando Alonso (+22"5), David Coulthard (+25"3), Ralf Schumacher (+30"2), Christian Klien (+40"1), Rubens Barrichello (+40"8), Felipe Massa (+47"7), Jacques Villeneuve (+60"1), Takuma Sato (+72"5), Tiago Monteiro (+1 tour), Christijan Albers (+1 tour), Robert Doornbos (+1 tour) et Narain Karthikeyan (+1 tour).

Rubens Barrichello et Robert Doornbos ravitaillent pour la seconde fois au 34ème tour, peu de temps après que Fernando Alonso ait repris l'avantage sur Michael Schumacher.

Monteiro et Albers (dont la voiture prend feu dans les stands) ravitaillent pour la seconde fois au 35ème tour, Alonso au 36ème, Fisichella au 38ème, Button, Webber et Klien au 41ème (Webber prend l'avantage sur Button), Michael Schumacher au 42ème, Coulthard, Ralf Schumacher (pour la 3ème fois) et Massa au 44ème tour et enfin Räikkönen au 45ème.

Le classement à 7 tours de l'arrivée: Fisichella, Räikkönen (+5"4), Webber (+16"8), Alonso (+17"4), Button (+22"7), Coulthard (+29"1), Michael Schumacher, (+31"), Ralf Schumacher (+34"2), Klien (+48"8), Massa, Villeneuve, Barrichello, Sato, Monteiro, Doornbos, Karthikeyan et Albers.

Lors de ces derniers tours, Alonso prend l'avantage sur Mark Webber au bout de la ligne droite des stands en mettant deux roues dans l'herbe. Pendant ce temps, Kimi Räikkönen revient comme une fusée sur Giancarlo Fisichella pour lui disputer la première marche du podium.

Giancarlo Fisichella n'a plus qu'un avantage de 1,8 seconde sur Kimi Räikkönen à 4 tours de l'arrivée. Le Finlandais a déterré la hache de guerre et se retrouve dans le sillage immédiat de l'Italien dès la boucle suivante. La McLaren est visiblement beaucoup plus rapide que la Renault en cette fin de course.

Et Kimi Räikkönen le prouve en prenant l'avantage sur Fisichella à l'entame du dernier tour! Une fin de course incroyable. Kimi Räikkönen signe aujourd'hui la septième victoire de sa saison et probablement la plus belle de sa carrière.

Alonso termine 3ème devant Mark Webber, Jenson Button, David Coulthard, Michael Schumacher et son frère Ralf qui marque le point de la huitième place alors qu'il partait de la pole position et que son équipe visait la victoire...

Au Championnat du monde des Constructeurs, Renault fait la bonne affaire grâce à Fisichella (2ème) et Alonso (3ème) et reprend l'avantage sur McLaren de 2 points. Tout se jouera en Chine... le week-end prochain.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.