En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2005 » Grand Prix de Saint-Marin » Classement

Grand Prix de Saint-Marin

Imola - Résultats de la course

Dimanche 24 Avril 2005
14h00 - 15h30
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 5 Fernando Alonso Renault Renault 62 1h27'41"921 209,086 km/h
2 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 62 1h27'42"136 + 0'00"215 209,077 km/h
DQ 3 Jenson Button BAR Honda 62 1h27'52"402 + 0'10"481 208,670 km/h
3 10 Alexander Wurz McLaren Mercedes 62 1h28'09"475 + 0'27"554 207,997 km/h
DQ 4 Takuma Sato BAR Honda 62 1h28'16"704 + 0'34"783 207,713 km/h
4 11 Jacques Villeneuve Sauber Petronas 62 1h28'46"363 + 1'04"442 206,556 km/h
5 16 Jarno Trulli Toyota Toyota 62 1h28'52"179 + 1'10"258 206,331 km/h
6 8 Nick Heidfeld Williams BMW 62 1h28'53"203 + 1'11"282 206,291 km/h
7 7 Mark Webber Williams BMW 62 1h29'05"218 + 1'23"297 205,827 km/h
8 15 Vitantonio Liuzzi Red Bull Cosworth 62 1h29'05"685 + 1'23"764 205,809 km/h
9 17 Ralf Schumacher Toyota Toyota 62 1h29'17"762 + 1'35"841 205,346 km/h
10 12 Felipe Massa Sauber Petronas 61 1h27'43"565 + 1 tour 205,646 km/h
11 14 David Coulthard Red Bull Cosworth 61 1h28'07"742 + 1 tour 204,706 km/h
12 19 Narain Karthikeyan Jordan Toyota 61 1h28'24"807 + 1 tour 204,048 km/h
13 18 Tiago Monteiro Jordan Toyota 60 1h29'02"239 + 2 tours 199,294 km/h
AB 21 Christijan Albers Minardi Cosworth 20 boîte de vitesses
AB 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 18 électricité
AB 9 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 9 transmission
AB 20 Patrick Friesacher Minardi Cosworth 8 embrayage
AB 6 Giancarlo Fisichella Renault Renault 5 accident
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Les deux BAR (3ème et 5ème) ont été disqualifiées pour poids de la monoplace non conforme
R.Schumacher (6ème) a écopé d'une pénalité de 25" pour avoir coupé la ligne blanche en sortant des stands

M. Schumacher domine, Alonso gagne

A-
A
A+
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
A. Wurz (McLaren)A. Wurz (McLaren)
T. Sato (BAR)T. Sato (BAR)
On s'attendait à un duel entre Kimi Räikkönen et Fernando Alonso pour la victoire dans ce Grand Prix de Saint-Marin mais au lieu de ça, nous avons eu droit à une énorme bataille entre le pilote Espagnol de l'équipe Renault et... Michael Schumacher.

Michael Schumacher devra finalement se satisfaire de la seconde marche du podium, mais c'est bel et bien lui qui a dominé cette course de la tête et des épaules. La Ferrari F2005 s'est en effet montrée très compétitive aujourd'hui, bien plus que ses principales rivales. Ferrari, Bridgestone et Michael Schumacher sont de retour aux affaires, il n'y a plus aucun doute là-dessus maintenant.

A l'extinction des feux, Kimi Räikkönen s'élance parfaitement et prend immédiatement la tête de la course devant Alonso, Button, Trulli, Webber, Sato, Wurz, Villeneuve, Barrichello, Heidfeld, Fisichella, Ralf Schumacher, Michael Schumacher, Liuzzi, Coulthard, Karthikeyan, Monteiro, Massa, Friesacher et Albers.

Kimi Räikkönen creuse tout de suite un important écart. Le classement au 5ème passage est le suivant: Kimi Räikkönen, Fernando Alonso (+3"1), Jenson Button (+8"6), Jarno Trulli (+11"2), Mark Webber (+12"2), Takuma Sato (+12"8), Alexander Wurz (+14"4), Jacques Villeneuve (+15"4), Rubens Barrichello (+16"5), Nick Heidfeld (+18"3), Giancarlo Fisichella (+18"7), Ralf Schumacher (+19"9), Michael Schumacher (+20"5), Vitantonio Liuzzi (+24"5), David Coulthard (+25"5), Narain Karthikeyan (+28"2), Felipe Massa (+26"), Tiago Monteiro (+35"6), Patrick Friesacher (+41"6) et Christijan Albers (+43"7).

Giancarlo Fisichella ne pourra pas terminer ce cinquième tour, il sort en effet de la piste, certainement à cause d'un problème technique. C'est l'abandon pour le pilote italien. Quant à Kimi Räikkönen, il continue son forcing et prend dixième après dixième à la Renault de Fernando Alonso... le Finlandais ne pourra malheureusement pas savourer sa joie bien longtemps: sa McLaren perd subitement de sa superbe au 9ème tour. Le Finlandais rentre au stand et c'est l'abandon, pour lui aussi.

Suite au retrait de Räikkönen, Alonso est seul au monde. Au 13ème tour, il possède déjà 9"7 d'avance sur Button, 20" sur Trulli, 21" sur Webber, 22" sur Sato, 23" sur Wurz, 24" sur Villeneuve et 25" sur Barrichello.

Felipe Massa est le premier à rentrer au stand au 16ème passage, pas seulement pour ravitailler car les mécaniciens lui ont aussi remplacé son aileron avant abîmé dans un accrochage avec Coulthard.

Barrichello ravitaille ensuite au 17ème tour, mais malheureusement il doit repasser par son stand dès la boucle suivante pour abandonner. Peu après, Monteiro ravitaille pour la première fois au 20ème tour, Albers, Heidfeld, Ralf Schumacher et Karthikeyan au 21ème, Trulli et Webber (qui vient de se faire passer par Sato en piste) au 22ème, Alonso, Sato et Villeneuve au 23ème, Button au 24ème, Wurz et Coulthard au 25ème et enfin Michael Schumacher et Liuzzi au 27ème.

C'est Michael Schumacher qui fait la meilleure affaire de ce début de course. L'affaire est même excellente. Villeneuve aussi, mais dans une moindre mesure. Le Canadien a en effet pu prendre l'avantage sur Mark Webber en piste, suite à une erreur de ce dernier.

Le classement au 31ème passage: Fernando Alonso, Jenson Button (+10"3), Michael Schumacher (+28"9), Alexander Wurz (+35"8), Takuma Sato (+39"4), Jarno Trulli (+52"3), Jacques Villeneuve (+53"3), Mark Webber (+54"2), Nick Heidfeld (+55"4), Ralf Schumacher (+55"9), Vitantonio Liuzzi (+74"8), David Coulthard (+77"), Felipe Massa (+77"6), Narain Karthikeyan (+79"8) et Tiago Monteiro (+1 tour).

Depuis qu'il a une piste libre devant lui, Michael Schumacher est déchaîné. Le Champion du monde revient à grandes enjambées (entre 1 et 2 secondes au tour) sur Button et Alonso. Au 37ème passage, le Champion du monde n'a plus que 16 secondes de retard sur Alonso et 6 sur Button. C'est un festival Michael Schumacher auquel on a droit. Il doit amèrement regretter son erreur lors de la seconde séance qualificative de ce matin...

Michael Schumacher se retrouve finalement dans la même seconde que Button au 42ème passage mais Alonso a toujours 11 secondes d'avantage...

C'est justement au 42ème tour que Fernando Alonso, Mark Webber et Felipe Massa passent par leur stand pour un second ravitaillement. Alonso et Renault comptent sur le fait que Michael Schumacher est maintenant bloqué derrière Jenson Button. Ils se disent que cela leur permettra de garder l'avantage jusqu'en fin de course... mais Schumacher trouve très vite l'ouverture et double Button au 47ème tour. C'est vraiment un grand jour pour le Champion du monde qui reprend sa cavalcade et prend encore quelques secondes sur Alonso pour revenir dans son sillage immédiat.

Pendant ce temps, Karthikeyan ravitaille pour la seconde fois au 43ème tour, Heidfeld et Ralf Schumacher au 44ème passage, Trulli au 45ème, Sato et Villeneuve au 46ème, Wurz et Liuzzi au 47ème et enfin Michael Schumacher au 49ème.

Le classement au 52ème tour: Fernando Alonso, Michael Schumacher (+0"3), Jenson Button (+12"), Alexander Wurz (+31"2), Takuma Sato (+39"1), Jacques Villeneuve (+67"2), Jarno Trulli (+69"4), Ralf Schumacher (+70"1), Nick Heidfeld (+76"), Mark Webber (+79"3), Vitantonio Liuzzi (+82"2), Felipe Massa (+1 tour), David Coulthard (+1 tour), Narain Karthikeyan (+1 tour) et Tiago Monteiro (+2 tours).

La fin de course est irréelle: Michael Schumacher est dans les échappements de la Renault d'Alonso qui est quasiment au ralenti derrière la Red Bull de Liuzzi à qui il ne parvient pas à prendre un tour. Schumacher attaque et met Alonso sous haute pression pour le faire craquer... mais il n'y arrivera pas. Alonso franchit la ligne d'arrivée avec un coude sur la portière et offre une quatrième victoire à Renault. Au passage, il signe sa troisième victoire personnelle de la saison.

Malgré la belle victoire de Fernando Alonso, c'est Michael Schumacher qui a impressionné tout son monde par son exceptionnelle performance. Même s'il n'a jamais pris la tête de la course, Schumacher a bel et bien été dominateur aujourd'hui. Derrière ce duo, Button s'offre son premier podium de l'année. Wurz termine quatrième devant Sato, Villeneuve, Trulli et Ralf Schumacher.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.