En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2006 » Grand Prix de Malaisie » Classement

Grand Prix de Malaisie

Sepang - Résultats de la course

Dimanche 19 Mars 2006
08h00 - 09h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 2 Giancarlo Fisichella Renault Renault 56 1h30'40"529 205,397 km/h
2 1 Fernando Alonso Renault Renault 56 1h30'45"114 + 0'04"585 205,224 km/h
3 12 Jenson Button Honda Honda 56 1h30'50"160 + 0'09"631 205,034 km/h
4 4 Juan Pablo Montoya McLaren Mercedes 56 1h31'19"880 + 0'39"351 203,922 km/h
5 6 Felipe Massa Ferrari Ferrari 56 1h31'23"783 + 0'43"254 203,777 km/h
6 5 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 56 1h31'24"383 + 0'43"854 203,755 km/h
7 17 Jacques Villeneuve BMW Sauber BMW 56 1h32'00"990 + 1'20"461 202,404 km/h
8 7 Ralf Schumacher Toyota Toyota 56 1h32'01"817 + 1'21"288 202,373 km/h
9 8 Jarno Trulli Toyota Toyota 55 1h30'42"142 + 1 tour 201,669 km/h
10 11 Rubens Barrichello Honda Honda 55 1h30'53"222 + 1 tour 201,260 km/h
11 20 Vitantonio Liuzzi Toro Rosso Cosworth 54 1h31'05"666 + 2 tours 197,151 km/h
12 19 Christijan Albers Midland Toyota 54 1h31'12"211 + 2 tours 196,915 km/h
13 18 Tiago Monteiro Midland Toyota 54 1h32'18"242 + 2 tours 194,567 km/h
14 22 Takuma Sato Super Aguri Honda 53 1h30'56"659 + 3 tours 193,819 km/h
AB 16 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 48 moteur
AB 21 Scott Speed Toro Rosso Cosworth 41 embrayage
AB 23 Yuji Ide Super Aguri Honda 33 moteur
AB 15 Christian Klien Red Bull Ferrari 26 hydraulique
AB 9 Mark Webber Williams Cosworth 15 hydraulique
AB 14 David Coulthard Red Bull Ferrari 10 hydraulique
AB 10 Nico Rosberg Williams Cosworth 6 moteur
AB 3 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 0 accrochage
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Renault double la mise

A-
A
A+
G. Fisichella (Renault)G. Fisichella (Renault)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
J. Button (Honda)J. Button (Honda)
J. P. Montoya (McLaren)J. P. Montoya (McLaren)
Il fait beaucoup moins chaud qu'hier au moment où les voitures viennent s'aligner sur la grille de départ du Grand Prix de Malaisie: 33°C de température ambiante et une piste qui est chauffée à 36°C, soit une quinzaine de moins qu'hier.

On s'attendait à de belles performances des Williams de Rosberg et Webber, mais cette équipe a vite déchanté. Quant à Räikkönen, il a lui aussi quitté la course très tôt et ce sont donc les Renault et la Honda de Button qui se sont disputé la victoire.

A l'extinction des feux, Giancarlo Fisichella prend un excellent départ et s'engouffre en tête dans le premier virage, juste devant la Honda de Button. Mais c'est Alonso qui fait la bonne affaire en ce début de course puisqu'il négocie ce premier virage en troisième position après avoir doublé les McLaren et les Williams. Rien que ça!

Quant à Kimi Räikkönen, son Grand Prix se termine dès le premier tour. Le Finlandais semble avoir été accroché par quelqu'un (Christian Klien) dans un freinage avant qu'il ne sorte quelques centaines de mètres plus loin, suspension arrière cassée.

Le classement au 2ème tour: Fisichella, Button, Alonso, Webber, Montoya, Heidfeld, Rosberg, Trulli, Villeneuve, Michael Schumacher, Coulthard, Ralf Schumacher, Speed, Massa, Barrichello, Sato, Albers, Monteiro, Ide, Liuzzi et Klien.

Fisichella est le plus rapide en course et compte déjà 3,4 secondes d'avance sur Button au 6ème tour. Alonso est lui à 9,2 secondes déjà. Mais dans ce 6ème tour, c'est l'abandon de Nico Rosberg qui marque les esprits. En effet, le moteur Cosworth du jeune pilote allemand, qui était 6ème, rend l'âme dans un grand panache de fumée.

Le classement au 9ème tour: Fisichella, Button +4"1, Alonso +12"4, Webber +13", Montoya +16"7, Heidfeld +18"4, Trulli +23"4, Villeneuve +23"8, Michael Schumacher +24"4, Coulthard +25"6, Ralf Schumacher +26"2, Massa +27"4 et Speed +35"6. Suivent Barrichello, Sato, Albers, Monteiro, Liuzzi et Ide.

Pendant que David Coulthard rentre au stand et abandonne, au 10ème tour, Michael Schumacher prend l'avantage sur Jacques Villeneuve et va maintenant s'attaquer à Jarno Trulli, qu'il double au 13ème tour.

Le premier à ravitailler est Ralf Schumacher au 13ème tour. Mark Webber en fait de même au 14ème tour, Fisichella au 17ème, Button, Albers, Sato et Liuzzi au 19ème, Trulli au 20ème, Speed et Ralf pour la seconde fois au 22ème, Montoya, Michael Schumacher et Villeneuve au 23ème, Heidfeld au 24ème, Alonso au 26me, Massa au 29ème et enfin Barrichello au 31ème tour.

Pendant ce temps, Villeneuve et Massa ont pris l'avantage sur la Toyota de Trulli qui semble à la dérive... tout comme la Williams de Webber qui s'arrête au 16ème tour avec un moteur Cosworth hors service.

Le classement au 32ème tour, alors que tout le monde a ravitaillé au moins une fois: Fisichella, Button +9"9, Alonso +14"2, Montoya +36"6, Heidfeld +41"3, Michael Schumacher +48"8, Massa +59"5, Villeneuve +63", Trulli +69", Ralf Schumacher +76"1, Barrichello +83"7 et Speed +88"5. Suivent à un tour ou plus: Albers, Liuzzi, Sato, Monteiro et Ide.

C'est Trulli qui lance la seconde vague des ravitaillements au 36ème tour (pendant que Barrichello purge un "stop and go").

Fisichella, Button, Monteiro, Liuzzi, Ralf Schumacher et Albers l'imitent au 38ème tour, Sato et Villeneuve au 41ème, Montoya, Heidfeld et Speed (qui abandonne) au 42ème, Alonso au 43ème et Michael Schumacher au 45ème.

Cette seconde vague de ravitaillements étant terminée, on retrouve les deux Renault de Fisichella et Alonso devant la Honda de Jenson Button. Il reste huit tours et les positions semblent figées pour les trois premières places.

Derrière eux Montoya navigue seul devant Massa et Michael Schumacher qui roulent en formation. Quant à Nick Heidfeld qui était cinquième, il doit ranger sa BMW fumante au 49ème tour. Les moteurs souffrent à Sepang...

Un peu plus loin, Villeneuve s'accroche à une septième place qui est fortement convoitée par Ralf Schumacher.

Le Canadien résistera cependant jusqu'à l'arrivée pour marquer les deux points de la septième place. Ralf est donc le dernier des pilotes à terminer dans la zone des points.

Ce fut donc une victoire, et un doublé, assez facile pour l'équipe Renault. Giancarlo Fisichella remporte aujourd'hui la troisième victoire de sa carrière. Quant à Alonso, il consolide sa première place au championnat et finalement c'était l'essentiel pour lui aujourd'hui.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.