En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2008 » Grand Prix d'Allemagne » Classement

Grand Prix d'Allemagne

Hockenheim - Résultats de la course

Dimanche 20 Juillet 2008
14h00 - 15h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 22 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 67 1h31'20"874 201,291 km/h
2 6 Nelsinho Piquet Renault Renault 67 1h31'26"460 + 0'05"586 201,086 km/h
3 2 Felipe Massa Ferrari Ferrari 67 1h31'30"213 + 0'09"339 200,948 km/h
4 3 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 67 1h31'30"699 + 0'09"825 200,930 km/h
5 23 Heikki Kovalainen McLaren Mercedes 67 1h31'33"285 + 0'12"411 200,836 km/h
6 1 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 67 1h31'35"357 + 0'14"483 200,760 km/h
7 4 Robert Kubica BMW Sauber BMW 67 1h31'43"477 + 0'22"603 200,464 km/h
8 15 Sebastian Vettel Toro Rosso Ferrari 67 1h31'54"156 + 0'33"282 200,076 km/h
9 11 Jarno Trulli Toyota Toyota 67 1h31'58"073 + 0'37"199 199,934 km/h
10 7 Nico Rosberg Williams Toyota 67 1h31'58"532 + 0'37"658 199,917 km/h
11 5 Fernando Alonso Renault Renault 67 1h31'59"499 + 0'38"625 199,882 km/h
12 14 Sébastien Bourdais Toro Rosso Ferrari 67 1h31'59"985 + 0'39"111 199,864 km/h
13 9 David Coulthard Red Bull Renault 67 1h32'15"845 + 0'54"971 199,292 km/h
14 8 Kazuki Nakajima Williams Toyota 67 1h32'20"877 + 1'00"003 199,111 km/h
15 20 Adrian Sutil Force India Ferrari 67 1h32'30"362 + 1'09"488 198,771 km/h
16 21 Giancarlo Fisichella Force India Ferrari 67 1h32'44"967 + 1'24"093 198,249 km/h
17 16 Jenson Button Honda Honda 66 1h32'01"303 + 1 tour 196,834 km/h
AB 17 Rubens Barrichello Honda Honda 50 accrochage
AB 10 Mark Webber Red Bull Renault 40 fuite d'huile
AB 12 Timo Glock Toyota Toyota 35 accident
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Fisichella (14ème) a écopé d'une pénalité de 25" pour être entré dans les stands malgré un feu rouge

Hamilton s'impose devant une Renault

A-
A
A+
L. Hamilton (McLaren)L. Hamilton (McLaren)
N. Piquet (Renault)N. Piquet (Renault)
F. Massa (Ferrari)F. Massa (Ferrari)
N. Heidfeld (BMW Sauber)N. Heidfeld (BMW Sauber)
H. Kovalainen (McLaren)H. Kovalainen (McLaren)
Le ciel d'Hockenheim était toujours nuageux, mais des rayons de soleil réussissaient à percer pour le début du Grand Prix d'Allemagne, 10ème des 18 épreuves du Championnat du monde. Les conditions météo étaient presque idéales lorsque les 20 pilotes se sont élancés pour le tour de formation. Le thermomètre affichait 22°C dans l'air, 32°C par terre. Le vent soufflait aux environs de 5 mètres/seconde.

A l'extinction des feux rouges, Hamilton jaillissait en tête, immédiatement suivi de Massa et Kovalainen. Déchaîné, Kubica prenait Alonso, puis Trulli en chasse et les dépassaient avant la fin du premier des 67 tours à parcourir.

Hamilton creusait rapidement un léger écart sur ses poursuivants: Massa et Kovalainen. Derrière eux, Kubica tenait tête à Trulli, Alonso, Räikkönen, Vettel, Webber et Glock. Très incisif, Fernando s'attaquait à Jarno dans le premier virage au début du 4ème tour. Une tentative vaine qui ouvrait la porte à Räikkönen.

A la fin du 5ème tour, le pilote de la McLaren-Mercedes comptait déjà près de 5 secondes d'avance sur la Ferrari de Massa. Kovalainen, 3ème, était relégué à 8 longueurs.

Avec une voiture visiblement plus légère, et à coup de tours les plus rapides, Lewis Hamilton augmentait régulièrement l'écart, un intervalle qui atteignait 10 secondes après 15 tours. Kovalainen, esseulé à la 3ème place - à 15 secondes, précédait Kubica, légèrement détaché devant Trulli, Räikkönen, Alonso, Webber et Glock.

Dans le peloton, Coulthard venait à bout de Button pour le gain de la 13ème place. David se lançait illico à la poursuite de la Toro Rosso de Bourdais!

La première vague de ravitaillement débutait au 18ème tour par le retour au stand du leader, Hamilton, suivi de Kubica. Lewis ressortait juste derrière Trulli, qui s'arrêtait dans la foulée, imité par Alonso. Massa passait également aux box au 20ème tour. Kovalainen et Vettel bouclaient un tour de plus. Il faudra attendre le 23ème passage pour voir Räikkönen effectuer un premier ravitaillement.

A l'issue du 25ème tour, Lewis Hamilton avait récupéré les commandes, toujours suivi à bonne distance - une dizaine de secondes - par Felipe Massa.

A mi-course, Hamilton caracolait toujours seul en tête devant Massa (+ 11"4), Kovalainen (+ 17"9), Kubica (+ 25"4), Räikkönen (+ 28"3), Trulli (+ 38"6), Vettel (+ 40"5), Glock (+ 41"8), Alonso (+ 42"8) et Webber (+ 45"1).

Au 36ème tour, Glock perdait brusquement le contrôle de sa Toyota dans le dernier virage, suite à la rupture soudaine de la suspension arrière. La monoplace se fracassait violemment contre le mur des stands, et glissait jusqu'à la fin de la ligne droite des stands. Timo, visiblement secoué, et se plaignant du dos, s'extirpait néanmoins indemne du cockpit de la TF108!

Le "safety-car" intervenait immédiatement pour permettre l'intervention de la voiture médicale, et aux commissaires de nettoyer la piste des nombreux débris laissés par la Toyota. Une fois la voie des stands ouverte, l'ensemble des pilotes s'y précipitaient!

La Red Bull de Webber ressortait avec un panache de fumée s'échappant de sa RB4. Mark restait néanmoins en piste, et vaporisait l'huile de son moteur Renault de ses rivaux! Il finira par s'immobiliser sur le bas côté, quelques instants avant que la course soit relancée, au 40ème tour.

Au redémarrage, seuls Hamilton Heidfeld et Piquet n'avaient pas ravitaillé une deuxième fois et occupaient logiquement les trois premières places devant Massa. A l'avant du peloton, Kubica doublait crânement Kovalainen pour le gain de la 5ème place - mais Heikki parvenait à reprendre l'avantage avec brio un tour plus tard.

7ème - Jarno Trulli résistait à un groupe composé de Räikkönen, Vettel, Rosberg et Alonso. Kimi revenait à vitesse "grand v" sur la Renault de Fernando, et le dépassait sans coup férir dans le 46ème tour. Le Finlandais poursuivait sa remontée jusque dans le train arrière de la BMW Sauber de Kubica.

Au 49ème tour, une mésentente entre Coulthard et Barrichello provoquait quelques dégâts sur leur monoplace respective. Rubens allait finalement renoncer quelques tours plus tard.

Hamilton s'arrêtait une seconde fois au 50ème tour et ressortait dans le sillage de Kovalainen, les deux McLaren-Mercedes se disputant la 5ème place. Après une légère opposition, Heikki laissait le champs libre à Lewis. Leader éphémère, Heidfeld stoppait à son tour et offrait les commandes de la course à la Renault de Nelsinho Piquet, principal bénéficiaire des paris stratégiques erratiques de leurs adversaires.

A 10 tours de l'arrivée, le jeune brésilien se retrouvait ainsi pour la première fois en tête d'un Grand Prix, deux secondes devant la Ferrari de son compatriote Felipe Massa, sous la menace de Lewis Hamilton. Le pilote de la McLaren-Mercedes se lançait vaillamment à l'attaque de Massa, qu'il dépassait avec autorité au freinage. Massa tentait de répliquer instantanément, mais devait s'avouer vaincu.

Pendant que Nelsinho voyait fondre Hamilton dans ses roues - Fernando Alonso effectuait un tête-à-queue qui l'éloignait définitivement du Top 8.

Lewis reprenait les reines à 8 tours de l'arrivée après une attaque imparable sur la Renault.

Rien ne viendra plus perturber la chevauchée de Lewis Hamilton, vainqueur pour la 4ème fois de la saison, la 8ème de sa carrière pour sa 27ème apparition en Grand Prix. Parti 17ème, Piquet arrache remarquablement la 2ème place - et offre un premier podium à Renault cette saison! Felipe Massa et sa Ferrari complètent le podium.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.