En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2008 » Grand Prix du Brésil » Classement

Grand Prix du Brésil

Interlagos - Résultats de la course

Dimanche 02 Novembre 2008
18h00 - 19h45
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 2 Felipe Massa Ferrari Ferrari 71 1h34'11"435 194,866 km/h
2 5 Fernando Alonso Renault Renault 71 1h34'24"733 + 0'13"298 194,409 km/h
3 1 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 71 1h34'27"670 + 0'16"235 194,308 km/h
4 15 Sebastian Vettel Toro Rosso Ferrari 71 1h34'49"446 + 0'38"011 193,564 km/h
5 22 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 71 1h34'50"342 + 0'38"907 193,534 km/h
6 12 Timo Glock Toyota Toyota 71 1h34'55"803 + 0'44"368 193,348 km/h
7 23 Heikki Kovalainen McLaren Mercedes 71 1h35'06"509 + 0'55"074 192,985 km/h
8 11 Jarno Trulli Toyota Toyota 71 1h35'19"898 + 1'08"463 192,534 km/h
9 10 Mark Webber Red Bull Renault 71 1h35'31"101 + 1'19"666 192,157 km/h
10 3 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 70 1h34'22"761 + 1 tour 191,737 km/h
11 4 Robert Kubica BMW Sauber BMW 70 1h34'48"549 + 1 tour 190,868 km/h
12 7 Nico Rosberg Williams Toyota 70 1h34'51"339 + 1 tour 190,774 km/h
13 16 Jenson Button Honda Honda 70 1h35'01"806 + 1 tour 190,424 km/h
14 14 Sébastien Bourdais Toro Rosso Ferrari 70 1h35'05"349 + 1 tour 190,306 km/h
15 17 Rubens Barrichello Honda Honda 70 1h35'20"589 + 1 tour 189,799 km/h
16 20 Adrian Sutil Force India Ferrari 69 1h34'31"247 + 2 tours 188,715 km/h
17 8 Kazuki Nakajima Williams Toyota 69 1h34'42"834 + 2 tours 188,330 km/h
18 21 Giancarlo Fisichella Force India Ferrari 69 1h35'09"395 + 2 tours 187,454 km/h
AB 6 Nelsinho Piquet Renault Renault 0 accident
AB 9 David Coulthard Red Bull Renault 0 accrochage
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Victoire pour Massa, titre pour Hamilton

A-
A
A+
F. Massa (Ferrari)F. Massa (Ferrari)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
K. Räikkönen (Ferrari)K. Räikkönen (Ferrari)
S. Vettel (Toro Rosso)S. Vettel (Toro Rosso)
L. Hamilton (McLaren)L. Hamilton (McLaren)
La pluie - qui avait épargné le circuit d'Interlagos jusqu'à la mise en grille des pilotes - s'abattait soudainement à deux minutes du départ. Des trombes d'eaux inondaient en quelques instants le tracé brésilien, ce qui obligeait les organisateurs, à retarder le départ de 10 minutes!

L'averse s'arrêtait presque aussi rapidement qu'elle n'avait commencé. Les températures atteignaient 27°C dans l'air et 28°C au sol. A la fin du tour de formation, Kubica choisissait de regagner les stands refaire le plein de sa BMW Sauber.

Auteur de la pole position, le challenger - Felipe Massa - partait avec les faveurs du public face à son rival, Lewis Hamilton, seulement 4ème sur la grille de départ. A l'extinction des feux rouges, sur une piste humide, les gerbes d'eaux se soulevaient et Massa jaillissait en tête.

A la fin du premier tour, manquait déjà deux pilotes: Coulthard et Piquet. La voiture de David restait immobilisée sur le vibreur dans les "S de Senna", alors que la monoplace de Nelsinho terminait son embardée contre les rails. Le "safety-car" intervenait immédiatement pour permettre aux commissaires de dégager la Red Bull et la Renault.

La course était relancée au 4ème tour: Massa devant Trulli, Räikkönen, Hamilton, Vettel, Alonso, Kovalainen, Bourdais, Glock et Webber.

Sur une trajectoire de plus en plus sèche, Rosberg et Button étaient les premiers à chausser des pneus rainurés, au 7ème tour. Les pilotes se succédaient aux stands - certains en profitaient pour remettre quelques litres d'essence et modifier leur stratégie.

Une fois l'ensemble des monoplaces équipées de gommes rainurées, Massa et sa Ferrari reprenait les commandes de la course devant Vettel, Alonso. 4ème, Räikkönen devançait l'inattendu Force India de Fisichella. Trulli - victime d'une grande glissade dans les "S de Senna" - voyait Hamilton, Glock et Bourdais lui passer devant.

Après 15 des 71 tours au menu: Massa tenait tête à Vettel (+ 0"9), Alonso (+ 2"0), Räikkönen (+ 8"4), Fisichella (+ 10"4), Hamilton (+ 12"2), Glock (+ 12"9), Bourdais (+ 17"4) Trulli (+ 18"6) et Heidfeld (+ 19"2).

A l'entame du 18ème tour, Hamilton venait logiquement à bout de Fisichella au freinage au bout de la ligne droite. Au 20ème tour, l'empoignade entre Trulli et Bourdais pour le gain de la 8ème place voyait Jarno imposer sa Toyota de façon musclée devant la Toro Rosso de Sébastien, obligé de couper dans l'herbe pour éviter un accrochage.

Resté dans le sillage du leader, Vettel effectuait un premier ravitaillement après 27 tours.

Après 30 tours, Massa occupait toujours les commandes, suivi de Alonso (+ 4"1), Räikkönen (+ 15"1), Hamilton (+ 20"3), Glock (+ 22"1), Vettel (+ 30"3), Kovalainen (+ 36"8), Fisichella (+ 41"8), Trulli (+ 42"2), Heidfeld (+ 43"2) et Webber (+ 45"3).

Au début du 38ème tour, Felipe Massa effectuait son ravitaillement, et cédait un instant les commandes à la Renault de Fernando Alonso. L'Espagnol stoppait au 40ème passage, imité par Lewis Hamilton.

Une fois Räikkönen repassé par le stand Ferrari - au 43ème tour - Felipe Massa récupérait la première place, avec un peu plus de 4 secondes d'avance sur Vettel, 6 longueurs devant Alonso.

A 20 tours du drapeau à damiers, Vettel s'arrêtait une troisième fois à son stand et repartait en 5ème position. Après 56 tours, Massa se retrouvait ainsi esseulé devant Alonso (+ 10"5), Räikkönen (+ 15"8), Hamilton (+ 24"8), Vettel (+ 25"9), Kovalainen (+ 41"0), Glock (+ 45"0), Trulli (+ 52"5), Webber (+ 62"8) et Heidfeld (+ 64"0).

Alors que tout semblait limpide, l'arrivée de nombreux nuages grisâtres dans un ciel balayé par le vent faisait monter d'un cran la tension dans les coulisses à 10 tours de l'arrivée. Les premières gouttes de pluie faisaient leur apparition alors qu'il restait encore 7 tours à boucler sur le circuit d'Interlagos.

Hamilton - 4ème - voyait Vettel revenir à grands pas dans le sillage de sa McLaren, mais Lewis résistait.

Nakajima, Fisichella et Heidfeld étaient les premiers à regagner les stands tenter le paris des pneus pluie. Hamilton stoppait à 5 tours de l'arrivée, Massa bouclait un tour de plus... L'averse allait transformer la fin de la course en une véritable loterie!

A trois tours de l'arrivée, Massa conservait la première place devant Alonso, Räikkönen et Glock - le pilote de la Toyota choisissant de ne pas stopper.

5ème, Hamilton était toujours sous la menace de Vettel - une place synonyme de couronnement ou de déchéance pour le sujet de sa majesté... Sebastian profitait du dépassement des retardataires pour réussir à dépasser le pilote McLaren, et le priver momentanément du sacre à 2 tours de l'arrivée...

Alors que Felipe Massa passait la ligne en vainqueur, et champion potentiel, l'erreur inattendue de Timo Glock dans le dernier secteur du circuit redonnait in-extremis la couronne à Lewis Hamilton!

Felipe Massa, en pleurs, la main sur le coeur, montait sur la première marche du podium, accompagné de Fernando Alonso, 2ème, et Kimi Räikkönen, 3ème.

Ferrari est sacré Champion du monde des Constructeurs!
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.