En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2008 » Grand Prix du Canada » Classement

Grand Prix du Canada

Montréal - Résultats de la course

Dimanche 08 Juin 2008
19h00 - 20h40
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 4 Robert Kubica BMW Sauber BMW 70 1h36'24"447 189,987 km/h
2 3 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 70 1h36'40"942 + 0'16"495 189,447 km/h
3 9 David Coulthard Red Bull Renault 70 1h36'47"799 + 0'23"352 189,223 km/h
4 12 Timo Glock Toyota Toyota 70 1h37'07"074 + 0'42"627 188,598 km/h
5 2 Felipe Massa Ferrari Ferrari 70 1h37'08"381 + 0'43"934 188,555 km/h
6 11 Jarno Trulli Toyota Toyota 70 1h37'12"222 + 0'47"775 188,431 km/h
7 17 Rubens Barrichello Honda Honda 70 1h37'18"044 + 0'53"597 188,243 km/h
8 15 Sebastian Vettel Toro Rosso Ferrari 70 1h37'18"567 + 0'54"120 188,226 km/h
9 23 Heikki Kovalainen McLaren Mercedes 70 1h37'18"880 + 0'54"433 188,216 km/h
10 7 Nico Rosberg Williams Toyota 70 1h37'22"196 + 0'57"749 188,109 km/h
11 16 Jenson Button Honda Honda 70 1h37'31"987 + 1'07"540 187,795 km/h
12 10 Mark Webber Red Bull Renault 70 1h37'35"676 + 1'11"229 187,676 km/h
13 14 Sébastien Bourdais Toro Rosso Ferrari 69 1h36'43"167 + 1 tour 186,669 km/h
AB 21 Giancarlo Fisichella Force India Ferrari 51 tête-à-queue
AB 8 Kazuki Nakajima Williams Toyota 46 accident
AB 5 Fernando Alonso Renault Renault 44 accident
AB 6 Nelsinho Piquet Renault Renault 39 freins
AB 1 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 19 accrochage
AB 22 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 19 accrochage
AB 20 Adrian Sutil Force India Ferrari 13 boîte de vitesses
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Doublé BMW, Kubica triomphe

A-
A
A+
R. Kubica (BMW Sauber)R. Kubica (BMW Sauber)
N. Heidfeld (BMW Sauber)N. Heidfeld (BMW Sauber)
D. Coulthard (Red Bull)D. Coulthard (Red Bull)
T. Glock (Toyota)T. Glock (Toyota)
F. Massa (Ferrari)F. Massa (Ferrari)
J. Trulli (Toyota)J. Trulli (Toyota)
Le soleil était de la partie, mais le ciel nuageux, pour le début du Grand Prix du Canada, le thermomètre affichait 27°C dans l'air, 35°C sur la piste balayée par un vent violent. C'est sur un circuit rafistolé à plusieurs endroits, pour palier aux nombreuses fissures apparues lors des qualifications, que les pilotes s'élançaient pour le tour de formation.

Forfait pour la séance de qualification, Vettel et sa Toro Rosso prenaient le départ des stands, en compagnie de Jenson Button à bord d'une Honda équipée d'une boîte de vitesses neuve.

A l'extinction des feux rouges, Lewis Hamilton conservait la première place et bouclait le 1er des 70 tours suivi de Kubica, Räikkönen, Rosberg, Alonso, Massa, Kovalainen, Barrichello, Heidfeld, Nakajima et les deux Red Bull - Webber devant Coulthard.

Heidfeld se rapprochait rapidement de Barrichello et trouvait l'ouverture au freinage de l'épingle à cheveux dans le 5ème tour.

Après 10 tours: Hamilton devançait Kubica de 5 secondes. Kimi Räikkönen - 3ème - était déjà relégué à près de 9 secondes. Rosberg, Alonso, Massa, Kovalainen, Heidfeld, Barrichello et Nakajima complétaient le Top 10. Dans le peloton, après être venu à bout de Timo Glock avec brio, Nelsinho Piquet allait au contact avec la Toyota de Trulli à l'épingle à cheveux au 12ème tour.

Au 14ème passage, Sutil immobilisait sa Force India sur la piste, entre les virages n°3 et 4 - la faute à un problème mécanique. Il faudra une intervention de la voiture de sécurité pour permettre aux commissaires d'aller chercher la monoplace et la dégager d'une position dangereuse.

Une fois les stands accessibles, l'ensemble des pilotes s'engouffrait pour effectuer un premier ravitaillement. Mais le feu était encore rouge à la sortie, ce que n'a pas vu Lewis Hamilton qui tapait violemment l'arrière de la Ferrari de Kimi Räikkönen, immobilisée devant lui! Nico Rosberg - piégé lui aussi - y laissait également l'aileron avant de sa Williams...

Le "safety-car" s'effaçait au 21ème tour avec la BMW Sauber de Nick Heidfeld en tête devant la Honda de Barrichello et la Williams-Toyota de Kazuki Nakajima!

4ème, Webber devançait Coulthard, Trulli, Glock, Fisichella et Vettel, aucun d'eux n'étant repassé par les stands pendant la neutralisation. Parmi ceux passés par la pompe, Kubica - 10ème - était suivi des Renault de Fernando Alonso et Nelsinho Piquet. Le jeune brésilien partira à la faute dans le virage n°4 au 26ème tour, mais parvenait à éviter le mur et à se relancer. En délicatesse avec ses freins, il sera finalement contraint à l'abandon à 30 tours de l'arrivée.

Heidfeld passait refaire le plein (à ras bord) et changer de pneus au début du 29ème passage. Il ressortait juste devant Kubica et Alonso. Un tour plus tard, Robert parvenait à s'infiltrer devant Nick au freinage du 1er virage.

Barrichello et sa Honda héritaient de la position de leader, suivi de Nakajima, Coulthard, Trulli, Glock et Vettel!

A mi parcours - 35ème tour - le Top 10 était composé de Barrichello, Coulthard à 1"9, Trulli à 11"6, Glock à 12"7, Vettel à 13"1, Kubica à 14", Heidfeld à 28"8, Alonso à 23"1, Kovalainen à 25"1 et Button à 26"7.

Rubens cédait les commandes à Coulthard au 36ème, et David les passait à Trulli un tour plus tard. Glock bouclera également deux tours en tête, une fois Jarno retourné au stand pour refaire le plein et changer les pneus de sa TF108.

Après 45 tours, Robert Kubica possédait une quinzaine de secondes d'avance sur le duo Heidfeld-Alonso, en pleine bagarre. A l'attaque, dans le sillage de la BMW Sauber, Fernando perdait soudain le contrôle de sa R28 et achevait sa course après un léger contact avec le mur.

Coulthard héritait ainsi de la 3ème place, deux secondes devant un groupe emmené par Barrichello pressé par Kovalainen et Massa. Un peu plus loin, Jenson Button - 6ème - tenait de résister à Nakajima et Webber.

Le jeune Nakajima ne pourra éviter de taper l'arrière de la RA108 du Britannique. L'aileron avant de la FW30 n'y résistera pas. Venu se loger sous la monoplace alors que le pilote s'engageait dans la voie des stand, Kazuki tirait droit dans le mur, heureusement à faible allure.

Kubica effectuait son dernier passage au stand à l'entame du 49ème tour. Sans précipitation, Robert se relançait en première position, un peu plus de 4 secondes devant Nick Heidfeld.

Au 50ème tour, Kovalainen décidait de faire sauter le "bouchon" Barrichello au freinage de l'épingle à cheveux bétonnée. Le Finlandais réussissait son attaque mais permettait à Massa - à l'affût - de s'infiltrer devant lui et Rubens à la sortie du virage.

Deux tours plus tard, les drapeaux jaunes étaient agités pour permettre aux commissaires de dégager la Force India de Giancarlo Fisichella, parti à la faute à la sortie du virage n°4.

Surpris au freinage, Barrichello effectuait un passage dans l'herbe qui permettait aux Toyota de passer devant sa Honda.

A 10 tours de l'arrivée, les positions paraissaient figées dans le Top 8: Robert Kubica devant Heidfeld à 12"6, Coulthard à 19"9, Glock à 36"4 et Trulli à 38"8.

En bagarre pour la 6ème place, Barrichello cédait sous la pression de Massa. Felipe se lançait immédiatement à la poursuite de Trulli, en délicatesse avec les freins de sa Toyota. Le Brésilien parvenait à ses fins à 3 tours de l'arrivée après que l'Italien soit monté sur les freins pour éviter de taper l'arrière de la TF108 de Timo Glock!

Rubens voyait quant à lui grossir la Toro Rosso de Vettel et la McLaren-Mercedes de Kovalainen dans ses rétroviseurs. Les nombreuses tentatives de la part du Finlandais pour passer l'Allemand resteront vaines.

Victime d'un effroyable accident à Montréal en 2007, Robert Kubica décroche un an plus tard sa première victoire en F1 au Canada - et s'offre par la même occasion la première place du championnat du monde des pilotes, une grande première dans l'histoire de la F1 pour un pilote polonais.

Deuxième, Nick Heidfeld offre un retentissant doublé à l'équipe BMW Sauber. L'inusable David Coulthard et sa Red Bull accèdent à la troisième marche du podium.

Comme l'Ecossais, Timo Glock - 4ème - inscrit ses premiers points de la saison. Massa, Trulli, Barrichello et Vettel se partagent les derniers points en jeux au Canada.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.