En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2008 » Grand Prix d'Espagne » Classement

Grand Prix d'Espagne

Catalogne - Résultats de la course

Dimanche 27 Avril 2008
14h00 - 15h40
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 66 1h38'19"051 187,416 km/h
2 2 Felipe Massa Ferrari Ferrari 66 1h38'22"279 + 0'03"228 187,313 km/h
3 22 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 66 1h38'23"238 + 0'04"187 187,283 km/h
4 4 Robert Kubica BMW Sauber BMW 66 1h38'24"745 + 0'05"694 187,235 km/h
5 10 Mark Webber Red Bull Renault 66 1h38'54"989 + 0'35"938 186,281 km/h
6 16 Jenson Button Honda Honda 66 1h39'12"061 + 0'53"010 185,746 km/h
7 8 Kazuki Nakajima Williams Toyota 66 1h39'17"295 + 0'58"244 185,583 km/h
8 11 Jarno Trulli Toyota Toyota 66 1h39'18"486 + 0'59"435 185,546 km/h
9 3 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 66 1h39'22"124 + 1'03"073 185,433 km/h
10 21 Giancarlo Fisichella Force India Ferrari 65 1h38'28"846 + 1 tour 184,269 km/h
11 12 Timo Glock Toyota Toyota 65 1h38'33"054 + 1 tour 184,138 km/h
12 9 David Coulthard Red Bull Renault 65 1h39'09"241 + 1 tour 183,018 km/h
13 18 Takuma Sato Super Aguri Honda 65 1h39'24"965 + 1 tour 182,535 km/h
AB 7 Nico Rosberg Williams Toyota 41 moteur
AB 5 Fernando Alonso Renault Renault 34 moteur
AB 17 Rubens Barrichello Honda Honda 34 accrochage
AB 23 Heikki Kovalainen McLaren Mercedes 21 accident
AB 19 Anthony Davidson Super Aguri Honda 8 radiateur
AB 14 Sébastien Bourdais Toro Rosso Ferrari 7 accrochage
AB 6 Nelsinho Piquet Renault Renault 6 accrochage
AB 15 Sebastian Vettel Toro Rosso Ferrari 0 accrochage
AB 20 Adrian Sutil Force India Ferrari 0 accrochage
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Räikkönen de bout en bout

A-
A
A+
K. Räikkönen (Ferrari)K. Räikkönen (Ferrari)
F. Massa (Ferrari)F. Massa (Ferrari)
L. Hamilton (McLaren)L. Hamilton (McLaren)
R. Kubica (BMW Sauber)R. Kubica (BMW Sauber)
M. Webber (Red Bull)M. Webber (Red Bull)
La météo était au beau fixe lorsque les 22 pilotes qualifiés pour le Grand Prix d'Espagne - 4ème manche du Championnat du monde de F1 - se sont rendus sur la grille de départ. Un ciel bleu et des températures quasi-estivales - 23°C dans l'air, 40°C sur la piste - étaient au rendez-vous.

Toute l'attention du public était braquée sur la Renault de Fernando Alonso - aux côtés de Kimi Räikkönen, auteur de la pole position.

A l'extinction des feux, Räikkönen conservait l'avantage et Massa parvenait à dépasser Alonso. Derrière, Hamilton bondissait dans le sillage de la Renault, suivi de Kubica, Kovalainen, Heidfeld et Webber.

Dans le peloton, une attaque suicide de Sutil sur un adversaire l'envoyait en tête-à-queue. Sa Force India - en travers de la piste - était alors percutée par la Toro Rosso du malheureux Sebastian Vettel.

Une intervention de la voiture de sécurité était nécessaire pour permettre aux commissaires de dégager les monoplaces et nettoyer la trajectoire. La course était relancée au 3ème tour - toujours avec les deux Ferrari en tête devant Alonso.

Trop optimiste sur un freinage, le petit Piquet allait faire un tour dans le bac à sable au 5ème tour. Il parviendra vite à reprendre la piste sans avoir trop endommagée sa Renault. Deux tours plus tard, un accrochage avec la Toro Rosso de Bourdais mettait un terme à la course du fougueux brésilien. De retour dans les stands, Sébastien devra également mettre pieds à terre.

Les choses se compliquaient également pour Anthony Davidson, poussé dans le fond du garage de l'équipe Super Aguri.

Après 10 tours à parcourir - Räikkönen devançait Massa de 3 secondes. Alonso (+ 4"9) tenait tête à Hamilton (+ 6"2), Kubica (+ 7"3), Kovalainen (+ 9"7), Heidfeld (+ 12"4), Webber (+ 14"4), Trulli (+ 15"9) et Rosberg (+ 19"3).

C'est au début du 16ème tour que Fernando regagnait une première fois le stand Renault pour un ravitaillement. L'Espagnol repartait entre les deux Honda, à la 11ème place. Massa stoppera au début du 19ème - et réintégrait le peloton en 8ème position. Felipe était imité par le leader - Räikkönen - un tour plus tard. Kimi conservait sans mal l'avantage sur la Ferrari de son équipier.

Hamilton héritait ainsi du commandement, devant Kubica - jusqu'à leur arrêt au 21ème tour. Lewis et Robert ressortaient dans le sillage de la Williams de Nico Rosberg.

Au 22ème tour, Kovalainen perdait soudain le contrôle de sa McLaren dans une courbe - la faute à une casse mécanique. La voiture tirait droit dans les graviers et allait s'encastrer violemment dans les rails de protection. Immédiatement, le safety-car et la voiture médicale intervenaient pour secourir le pilote.

Heikki sera évacué - conscient - vers le centre médical, puis transféré par hélicoptère vers l'hôpital pour des examens plus approfondis.

Pendant la neutralisation, Barrichello - qui ressortait de son ravitaillement - endommageait son aileron avant contre le mur des stands.

La course était relancée au 28ème tour, les Ferrari de Räikkönen et Massa devant Hamilton. Kubica - 4ème - devançait Heidfeld, Alonso, Webber, Trulli, Rosberg et Nakajima. Malheureusement pour Nick - un ravitaillement effectué alors que la voie des stands était encore fermée lui valait une pénalité.

A mi-parcours - 33ème des 66 tours - Fernando Alonso garait sa R28 fumante sur le bas côté, la faute à une brutale perte de puissance.

Devant, les deux Ferrari n'amusaient pas le terrain. A 30 tours de l'arrivée, Räikkönen devançait Massa de 3 secondes, Hamilton de 5 et Kubica de 7! Plus loin, Webber, Trulli, Rosberg, Nakajima, Fisichella et Button complétaient le Top 10.

Le moteur Toyota de la Williams de Rosberg ne dépassera pas le 41ème tour, au grand désespoir de Nico, remonté de la 15ème à la 7ème place. Le malheur des uns faisant - comme toujours le bonheur des autres, en l'occurrence Giancarlo Fisichella, dont la Force India se voyait promu à la 8ème place.

A l'issue de la deuxième vague d'arrêts aux stands des leaders, Räikkönen reprenait la course en tête - 2 secondes devant Massa, 4 devant Hamilton et 7 de mieux que Kubica.

Dans le peloton, Giancarlo Fisichella voyait la BMW Sauber de Nick Heidfeld revenir à grands pas dans le sillage de sa Force India - que l'Allemand débordera au bout de la ligne droite. Le duel entre David Coulthard et Timo Glock - pour le gain de la 9ème place - tournait mal... la Toyota y perdait son museau avant et la Red Bull un pneu crevé.

Moins de 10 tours avant l'arrivée, Hamilton - suivi de Kubica - se lançaient - en vain - à la poursuite de Massa. En tête, Räikkönen comptait 3 secondes de marge. 5ème - Webber disposait d'une quinzaine de secondes d'avance sur Button. Nakajima, Trulli, Heidfeld et Fisichella complétaient le Top 10.

Rien ne viendra empêcher un deuxième doublé consécutif de la Scuderia - Räikkönen devant Massa cette fois. Kimi signe en Espagne sa 17ème victoire en Grand Prix.

C'est le 78ème doublé de Ferrari - la 204ème victoire d'une monoplace rouge en F1.

Lewis Hamilton grimpe sur la 3ème marche du podium, suivi à quelques encablures par Robert Kubica.

Mark Webber - 5ème - double d'un coup son capital point. 6ème, Jenson Button offre à Honda ses premiers points de la saison. La Williams de Nakajima et la Toyota de Trulli se partagent les derniers points en jeu.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.