En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2008 » Grand Prix du Japon » Classement

Grand Prix du Japon

Mont Fuji - Résultats de la course

Dimanche 12 Octobre 2008
06h30 - 08h05
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 5 Fernando Alonso Renault Renault 67 1h30'21"892 202,789 km/h
2 4 Robert Kubica BMW Sauber BMW 67 1h30'27"175 + 0'05"283 202,591 km/h
3 1 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 67 1h30'28"292 + 0'06"400 202,549 km/h
4 6 Nelsinho Piquet Renault Renault 67 1h30'42"462 + 0'20"570 202,022 km/h
5 11 Jarno Trulli Toyota Toyota 67 1h30'45"659 + 0'23"767 201,903 km/h
6 15 Sebastian Vettel Toro Rosso Ferrari 67 1h31'01"099 + 0'39"207 201,333 km/h
7 2 Felipe Massa Ferrari Ferrari 67 1h31'08"050 + 0'46"158 201,077 km/h
8 10 Mark Webber Red Bull Renault 67 1h31'12"703 + 0'50"811 200,906 km/h
9 3 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 67 1h31'16"012 + 0'54"120 200,784 km/h
10 14 Sébastien Bourdais Toro Rosso Ferrari 67 1h31'20"977 + 0'59"085 200,602 km/h
11 7 Nico Rosberg Williams Toyota 67 1h31'23"988 + 1'02"096 200,492 km/h
12 22 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 67 1h31'40"792 + 1'18"900 199,880 km/h
13 17 Rubens Barrichello Honda Honda 66 1h30'54"306 + 1 tour 198,572 km/h
14 16 Jenson Button Honda Honda 66 1h30'58"093 + 1 tour 198,434 km/h
15 8 Kazuki Nakajima Williams Toyota 66 1h31'09"438 + 1 tour 198,022 km/h
AB 21 Giancarlo Fisichella Force India Ferrari 21 boîte de vitesses
AB 23 Heikki Kovalainen McLaren Mercedes 16 moteur
AB 20 Adrian Sutil Force India Ferrari 8 crevaison
AB 12 Timo Glock Toyota Toyota 6 baquet détaché
AB 9 David Coulthard Red Bull Renault 0 accrochage
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Bourdais (6ème) a écopé d'une pénalité de 25" pour avoir accroché Massa

Alonso sort du lot

A-
A
A+
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
R. Kubica (BMW Sauber)R. Kubica (BMW Sauber)
K. Räikkönen (Ferrari)K. Räikkönen (Ferrari)
N. Piquet (Renault)N. Piquet (Renault)
J. Trulli (Toyota)J. Trulli (Toyota)
Le circuit de Fuji était sec, mais le ciel gris et nuageux, lorsque les 20 pilotes qualifiés pour le Grand Prix du Japon se sont élancés dans le tour de formation. Le thermomètre affichait seulement 16°C dans l'air, 21°C au sol.

A l'extinction des feux rouges, Lewis Hamilton - en pole position - voyait Kimi Räikkönen réussir un meilleur départ. Lewis parvenait à se glisser dans le sillage de la Ferrari et le doublait au freinage, obligeant Kimi à tirer droit.

Robert Kubica se retrouvait ainsi en tête à la sortie du premier virage, suivi de Fernando Alonso. Kovalainen - 3ème - devançait Trulli, Massa, Hamilton et Räikkönen.

Dans le peloton, une rupture de suspension arrière envoyait la Red Bull de Coulthard dans le décor. Nakajima - avec une Williams privée de son museau avant - regagnait les stands pour en changer.

Au 2ème tour, l'explication entre Massa et Hamilton pour la 5ème place voyait Lewis prendre l'avantage au freinage, mais Felipe tentait immédiatement de reprendre l'ascendant... ni l'un, ni l'autre ne cédait, le contact entre les deux prétendants au titre se terminant par un tête-à-queue de la McLaren-Mercedes.

Après 5 des 67 tours à parcourir, Kubica devançait Alonso (+ 1"5), Kovalainen (+ 2"8), Trulli (+ 4"0), Räikkönen (+ 4"6), Bourdais (+ 9"8), Massa (+ 10"3), Piquet (+ 12"6), Vettel (+ 13"3) et Sutil (+ 18"1).

Au 7ème tour, Kimi trouvait l'ouverture sur Trulli et partait à la poursuite de Kovalainen.

Timo Glock, victime d'un problème mécanique au niveau du train arrière de sa Toyota, était contraint à s'arrêter définitivement. Quelques instants plus tard, c'est Adrian Sutil - suspension arrière cassée - qui devait stopper sa Force India au bout de la ligne droite.

Au 10ème passage, le classement était le suivant: Kubica en tête devant Alonso (+ 1"8), Kovalainen (+ 3"5), Räikkönen (+ 4"6), Trulli (+ 7"5), Bourdais (+ 13"1), Massa (+ 13"7), Piquet (+ 16"4), Vettel (+ 17"5) et Webber (+ 32"2).

Après 16 tours, Kovalainen ralentissait soudainement, et garait sa McLaren-Mercedes sur le bas côté - de la fumée s'échappait du capot moteur.

La direction de course - après enquête - décidait d'infliger un "drive through" à Lewis Hamilton pour son empoignade musclée au premier virage avec Räikkönen. Felipe Massa sera également pénalisé pour avoir harponné Hamilton un peu plus tard!

En tête, Kubica et Alonso effectuaient leur premier arrêt au 17ème et 18ème tour, laissant les commandes de la course à la Toyota de Trulli devant Bourdais et Piquet.

Jarno stoppait à son stand au 20ème tour, ce qui permettait à Sébastien de boucler ses premiers tours en tête d'un Grand Prix. Un problème à l'avant droit allait coûter un temps précieux à Bourdais lors de son passage au garage!

A l'entame de la deuxième moitié de la course - 35ème tour - Alonso devançait Kubica (+ 10"1), Räikkönen (+ 14"3), Trulli (+ 21"5), Piquet (+ 23"5), Bourdais (+ 27"2), Vettel (+ 32"5), Heidfeld (+ 35"3), Rosberg (+ 47"6) et Webber (+ 54"2).

Fernando et sa Renault stoppaient une deuxième fois au stand au début du 43ème tour. Robert Kubica s'arrêtait deux tours plus tard. Kimi Räikkönen - un instant aux commandes - effectuait son second ravitaillement au 48ème passage.

Alors qu'il ressortait de son deuxième arrêt, au 50ème tour, Bourdais voyait Massa lui claquer la porte au nez - le pilote de la Ferrari effectuait un tête-à-queue, Sébastien réussissant à poursuivre sa route. Un incident sur lequel les officiels se prononceront après l'arrivée.

A 15 tours de l'arrivée, Fernando Alonso se retrouvait aux commandes, suivi à 10 secondes par le duo Kubica-Räikkönen. Kimi se lançait à l'abordage, mais Robert parviendra à résister jusqu'à l'arrivée.

Devant, Fernando Alonso ne sera pas inquiété et s'en allait décrocher une deuxième victoire consécutive cette saison - la 21ème de sa carrière. Robert Kubica et Kimi Räikkönen complètent le podium. 4ème, Nelsinho Piquet confirme le succès de Renault. Trulli, Bourdais, Vettel et Massa se partagent les derniers points en jeu.

Suites aux mésaventures survenues aux pilotes des McLaren-Mercedes, la Scuderia Ferrari récupère les commandes du Championnat des Constructeurs. L'équipe Renault fait la bonne opération, où la marque au losange - 4ème - dispose désormais d'une avance confortable sur Toyota.

Un peu moins de deux heures après l'arrivée, Sébastien Bourdais a été pénalisé de 25" suite à son accrochage avec Felipe Massa. Le pilote Français chute par conséquant de la 6ème à la 10ème place ce qui permet au pilote Brésilien de monter au 7ème rang et à Mark Webber de prendre le point de la 8ème place. Massa se rapproche ainsi à cinq points d'Hamilton au championnat.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.