En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2009 » Grand Prix de Chine » Classement

Grand Prix de Chine

Shanghai - Résultats de la course

Dimanche 19 Avril 2009
09h00 - 11h00
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 15 Sebastian Vettel Red Bull Renault 56 1h57'43"485 155,481 km/h
2 14 Mark Webber Red Bull Renault 56 1h57'54"455 + 0'10"970 155,240 km/h
3 22 Jenson Button Brawn GP Mercedes 56 1h58'28"460 + 0'44"975 154,497 km/h
4 23 Rubens Barrichello Brawn GP Mercedes 56 1h58'47"189 + 1'03"704 154,091 km/h
5 2 Heikki Kovalainen McLaren Mercedes 56 1h58'48"587 + 1'05"102 154,061 km/h
6 1 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 56 1h58'55"351 + 1'11"866 153,915 km/h
7 10 Timo Glock Toyota Toyota 56 1h58'57"961 + 1'14"476 153,859 km/h
8 12 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 56 1h58'59"924 + 1'16"439 153,816 km/h
9 7 Fernando Alonso Renault Renault 56 1h59'07"794 + 1'24"309 153,647 km/h
10 4 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 56 1h59'15"235 + 1'31"750 153,487 km/h
11 11 Sébastien Bourdais Toro Rosso Ferrari 56 1h59'17"641 + 1'34"156 153,436 km/h
12 6 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 56 1h59'19"319 + 1'35"834 153,400 km/h
13 5 Robert Kubica BMW Sauber BMW 56 1h59'30"338 + 1'46"853 153,164 km/h
14 21 Giancarlo Fisichella Force India Mercedes 55 1h58'08"816 + 1 tour 152,157 km/h
15 16 Nico Rosberg Williams Toyota 55 1h58'31"069 + 1 tour 151,681 km/h
16 8 Nelsinho Piquet Renault Renault 54 1h58'16"406 + 2 tours 149,229 km/h
17 20 Adrian Sutil Force India Mercedes 50 1h47'11"887 + 6 tours 152,443 km/h
AB 17 Kazuki Nakajima Williams Toyota 43 transmission
AB 3 Felipe Massa Ferrari Ferrari 20 électricité
AB 9 Jarno Trulli Toyota Toyota 18 accrochage
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Sutil (accident) est classé mais non arrivé

Sebastian Vettel comme un poisson dans l'eau

A-
A
A+
S. Vettel (Red Bull)S. Vettel (Red Bull)
M. Webber (Red Bull)M. Webber (Red Bull)
J. Button (Brawn GP)J. Button (Brawn GP)
R.Barrichello (Brawn GP)R.Barrichello (Brawn GP)
H. Kovalainen (McLaren)H. Kovalainen (McLaren)
Un ciel très nuageux, et une piste inondée par de nombreuses averses, accueillaient les pilotes sur la grille de départ du Grand Prix de Chine, 3ème épreuve du Championnat du monde 2009.

Le tour de mise en place ne sera pas une sinécure pour quelques concurrents, mais tous parviendront à rejoindre leur emplacement pour un départ qui sera finalement donné derrière la voiture de sécurité. Kubica et Glock choisissaient de partir des stands.

Les problèmes d'adhérence et de visibilité occasionnaient une escapade hors piste pour chacun des pilotes Ferrari, ainsi que pour la Force India d'Adrian Sutil. Le pilote allemand regagnait les stands pour une rapide vérification et changer ses pneus.

Nico Rosberg stoppait au tour suivant pour monter des gommes neuves et rajouter de l'essence. Fernando Alonso effectuait lui aussi un passage par les stands pendant la neutralisation.

Après 8 tours derrière le safety-car, la course était véritablement lancée avec les Red Bull de Vettel et Webber devant les Brawn de Barrichello et Button. Un peu plus loin derrière, on retrouvait Trulli, Räikkönen, Hamilton, Buemi, Heidfeld et Kovalainen.

Lewis se débarrassait illico de Kimi. En délicatesse avec sa F60, le Finlandais voyait Buemi revenir dans ses roues. Sébastien allait se faire surprendre par une dérive de sa Toro Rosso, mais parvenait à reprendre le contrôle de sa monoplace.

Visiblement à l'aise dans ces conditions, Hamilton délogeait Trulli de la 5ème place. Emportée par sa fougue, le Champion du monde partait en tête-à-queue mais parvenait à remettre sa MP4-24 sur le droit chemin.

Dans le peloton, Massa prenait l'ascendant sur Räikkönen. Devant, Buemi revenait au contact de Trulli et débordait le pilote de la Toyota pour installer sa Toro Rosso en 5ème position.

Au 14ème tour, Webber regagnait les stands pour faire le plein et changer les pneus de sa RB5. Vettel l'imitait au 15ème passage. Button, passé devant Barrichello à la faveur d'une légère erreur du vétéran brésilien, héritait de la première place.

En délicatesse avec le comportement de sa Toyota, Trulli perdait beaucoup de terrain jusqu'à ce que la route de Jarno croise celle de la BMW Sauber de Robert Kubica. La monoplace du Polonais heurtait violemment l'arrière de la TF109 mais pouvait regagner les stands pour y changer le museau avant de sa voiture. Pour Trulli, privé d'aileron arrière, l'aventure s'arrêtait là.

Au 19ème tour, de nombreux débris et la pluie discontinue obligeaient la direction de course à relancer la voiture de sécurité en piste. La course était relancée au 22ème passage - et voyait Bourdais partir en toupie. Sébastien repartait en queue de peloton.

Après quelques virage, Hamilton prenait l'avantage - par l'extérieur - sur Räikkönen, 4ème. Au terme de la première heure de course - et 26 tours couverts sur les 56 prévus - Vettel devançait Button (+ 7"6), Webber (+ 9"6), Hamilton (+ 13"7), Räikkönen (+ 16"1), Kovalainen (+ 19"5), Barrichello (+ 21"1), Buemi (+ 24"4), Alonso (+ 25"2) et Nakajima (+ 27"7).

Au début du 30ème tour, un tout droit de Jenson Button ouvrait la porte à la Red Bull de Mark Webber qui s'emparaient de la 2ème place. Une escapade au-delà du vibreur de l'Australien voyait le Britannique récupérer l'avantage l'espace d'un instant, Webber réussissant à repasser le pilote de la Brawn par l'extérieur!

Bourdais, puis Alonso ne pouvaient éviter un tête-à-queue tant les conditions d'adhérence - sur le circuit de Shanghai - restaient précaires.

Le deuxième arrêt des leaders - Vettel au 39ème et Webber au tour suivant - propulsait Button en tête de la course. Sebastian n'attendra même pas le ravitaillement de Jenson pour reprendre d'autorité la première place.

A 10 tours du drapeau à damiers, Sebastian Vettel occupait solidement les commandes de la course devant Webber (+ 15"7), Button (+ 33"3), Barrichello (+ 47"4), Hamilton (+ 51"6), Kovalainen (+ 54"2), Sutil (+ 59"4), Heidfeld (+ 60"7), Glock (+ 61"4) et Buemi (+ 66"3).

En fin de course, Hamilton partait une nouvelle fois à la faute, ce qui permettait à Sutil de se hisser à la 6ème place. Malheureusement pour le pilote Force India, une dérobade de sa monoplace l'envoyait contre les rails et mettait un terme à sa chevauchée à 6 tours du but.

Rien ne viendra perturber les derniers kilomètres victorieux de Sebastian Vettel et du Red Bull Racing qui s'offre le doublé grâce à la deuxième place de Mark Webber.

Vettel signe sa deuxième victoire en F1 dans des conditions similaires à son premier succès en Italie la saison passée. Mark Webber monte pour la troisième fois de sa carrière sur le podium, pour la première fois sur la deuxième marche.

Les 18 points inscrits d'un coup par le Red Bull Racing permettent à l'écurie de grimper à la deuxième place du Championnat des Constructeurs.

Troisième, Jenson Button consolide sa place en tête du classement des pilotes où il devance désormais son équipier - Rubens Barrichello, 4ème à Shanghai - de 6 points.

5ème et 6ème - Kovalainen et Hamilton offrent 7 points précieux à l'équipe McLaren. Glock et Buemi se partagent les derniers points en jeu.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.