En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2009 » Grand Prix de Monaco » Classement

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats de la course

Dimanche 24 Mai 2009
14h00 - 15h45
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 22 Jenson Button Brawn GP Mercedes 78 1h40'44"282 155,167 km/h
2 23 Rubens Barrichello Brawn GP Mercedes 78 1h40'51"948 + 0'07"666 154,970 km/h
3 4 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 78 1h40'57"724 + 0'13"442 154,823 km/h
4 3 Felipe Massa Ferrari Ferrari 78 1h40'59"392 + 0'15"110 154,780 km/h
5 14 Mark Webber Red Bull Renault 78 1h41'00"012 + 0'15"730 154,764 km/h
6 16 Nico Rosberg Williams Toyota 78 1h41'17"868 + 0'33"586 154,309 km/h
7 7 Fernando Alonso Renault Renault 78 1h41'22"121 + 0'37"839 154,201 km/h
8 11 Sébastien Bourdais Toro Rosso Ferrari 78 1h41'47"424 + 1'03"142 153,563 km/h
9 21 Giancarlo Fisichella Force India Mercedes 78 1h41'49"322 + 1'05"040 153,515 km/h
10 10 Timo Glock Toyota Toyota 77 1h41'05"998 + 1 tour 152,629 km/h
11 6 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 77 1h41'25"243 + 1 tour 152,146 km/h
12 1 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 77 1h41'26"882 + 1 tour 152,105 km/h
13 9 Jarno Trulli Toyota Toyota 77 1h41'28"869 + 1 tour 152,056 km/h
14 20 Adrian Sutil Force India Mercedes 77 1h41'31"730 + 1 tour 151,984 km/h
15 17 Kazuki Nakajima Williams Toyota 76 1h39'37"442 + 2 tours 152,879 km/h
AB 2 Heikki Kovalainen McLaren Mercedes 51 accident
AB 5 Robert Kubica BMW Sauber BMW 28 freins
AB 15 Sebastian Vettel Red Bull Renault 15 accident
AB 8 Nelsinho Piquet Renault Renault 10 accrochage
AB 12 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 10 accrochage
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Nakajima (accident) est classé mais non arrivé

Button et Brawn GP consacrés en Principauté

A-
A
A+
J. Button (Brawn GP)J. Button (Brawn GP)
R.Barrichello (Brawn GP)R.Barrichello (Brawn GP)
K. Räikkönen (Ferrari)K. Räikkönen (Ferrari)
F. Massa (Ferrari)F. Massa (Ferrari)
Le soleil et le ciel bleu - dans lequel subsistaient quelques nuages - étaient au rendez-vous en Principauté pour le départ du tant attendu Grand Prix de Monaco, le joyaux de la couronne du Championnat du monde de F1. Les températures atteignaient 25°C dans l'air, 42°C sur la piste.

Contraint de changer la boîte de vitesses de sa McLaren-Mercedes - endommagée lorsqu'il a tapé le rail en qualification - Lewis Hamilton occupait la dernière place sur la grille!

Dernier qualifié, Timo Glock a choisi de partir des stands - pour permettre à son équipe de modifier les réglages de sa Toyota.

Au terme du traditionnel tour de formation, les pilotes revenaient se placer sous les ordres du starter. A l'extinction des feux rouges, la ruée vers Sainte Dévote - théâtre de fréquents accrochages dans la cohue du premier virage - voyait la meute ressortir sans heurt.

A la fin du premier tour, Jenson Button et Rubens Barrichello s'échappaient déjà - deux secondes - devant un peloton de chasse emmené par Räikkönen. Un peu plus loin, Vettel était pressé par Massa, Rosberg, Kovalainen, Webber, Alonso et Nakajima.

Dès le début du 3ème tour - une crevaison à l'arrière de sa BMW Sauber - contraignait Kubica à regagner les stands pour changer de pneus.

De plus en plus pressant dans les roues de Vettel, l'attaque de Massa au freinage de la chicane échouait mais contraignait Felipe à court-circuiter la chicane. Le Brésilien devait lever le pied et rendre sa place à la Red Bull. Une manœuvre dont profitait Nico Rosberg pour dépasser la Ferrari. Vettel - de plus en plus à l'agonie - cédait finalement aux assauts de ses rivaux.

Le calvaire de Vettel prenait fin après une glissade de sa Red Bull à Sainte Dévote au début du 16ème tour.

Dans le peloton, un accrochage entre Sébastien Buemi et Nelsinho Piquet se terminait par un tout droit dans l'échappatoire de Sainte Dévote. Les dégâts sur la Toro Rosso - et la Renault, que le Brésilien ramenait au stand - ne permettaient pas à leurs pilotes d'aller beaucoup plus loin.

Après 15 des 78 tours à parcourir sur le tourniquet monégasque, Kimi Räikkönen effectuait son premier passage à la pompe. Devant, Button précédait Barrichello (+ 12"5), Rosberg (+ 19"6), Massa (+ 21"6), Kovalainen (+ 26"3), Webber (+ 28"2), Alonso (+ 29"4), Nakajima (+ 35"9) et Bourdais (+ 39"3).

A la fin de la première vague de ravitaillement des leaders - 25ème tour - Button récupérait les commandes - détaché devant Barrichello, poursuivi par Räikkönen. Un peu plus loin, Alonso - toujours pas retourné au stand - Massa devançait Webber, Rosberg, Kovalainen, Nakajima et Bourdais.

Le supplice de Robert Kubica prenait fin au 30ème tour - la faute à un dysfonctionnement général de sa BMW Sauber.

Au début de la deuxième moitié de l'épreuve - 39ème tour - Jenson Button caracolait en tête devant Barrichello (+ 15"2), Räikkönen (+ 18"0), Massa (+ 20"9), Webber (+ 25"3), Rosberg (+ 35"5), Kovalainen (+ 37"4), Bourdais (+ 50"4), Fisichella (+ 52"9) et Alonso (+ 54"6).

La longue cavalcade des pilotes dans les rues étriquées de la Principautés allait se poursuivre sans événement marquant dans le Top 10 - mis à part les efforts déployés par les deux pilotes des Ferrari pour ne pas perdre le contact avec Barrichello avant le début de la deuxième valse des arrêts au stand pour un dernier plein et changer les quatre pneus.

Victime d'une embardée de sa monture à l'entrée du virage de la Piscine, Heikki Kovalainen tapait le rail au 52ème tour - et détruisait les derniers espoirs de l'équipe McLaren-Mercedes d'inscrire quelques points.

A l'entame des 15 derniers tours, Button devançait Barrichello (+ 13"2), Räikkönen (+ 20"0), Massa (+ 21"9), Rosberg (+ 23"3), Webber (+ 26"1), Alonso (+ 36"0), Bourdais (+ 66"1), Fisichella (+ 68"1) et Nakajima (+ 69"2).

Rien ne viendra se mettre en travers de la marche triomphale de Jenson Button - vainqueur pour la 5ème fois en 6 courses cette saison, pour la première fois de sa carrière à Monaco! Le Brésilien Rubens Barrichello assurait un troisième doublé à l'équipe de Ross Brawn, qui file ainsi un peu plus vers le titre des constructeurs.

Troisième, Kimi Räikkönen redonne des couleurs à la Scuderia Ferrari, dont le regain de performance se confirme avec la 4ème place de Felipe Massa - auteur du tour le plus rapide en course.

Webber - 5ème - devant Rosberg, Alonso et Bourdais se partageaient les derniers points en jeu - devant la Force India de Fisichella.

Dans le dernier tour, une glissade de Nakajima au freinage de Mirabeau envoyait la Williams dans les rails - une erreur du Japonais dont profitait Timo Glock et sa Toyota pour accéder au Top 10.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.