En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2010 » Grand Prix d'Espagne » Classement

Grand Prix d'Espagne

Catalogne - Résultats de la course

Dimanche 09 Mai 2010
14h00 - 15h40
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 6 Mark Webber Red Bull Renault 66 1h35'44"101 192,471 km/h
2 8 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 66 1h36'08"166 + 0'24"065 191,668 km/h
3 5 Sebastian Vettel Red Bull Renault 66 1h36'35"439 + 0'51"338 190,766 km/h
4 3 Michael Schumacher Mercedes Mercedes 66 1h36'46"296 + 1'02"195 190,410 km/h
5 1 Jenson Button McLaren Mercedes 66 1h36'47"829 + 1'03"728 190,359 km/h
6 7 Felipe Massa Ferrari Ferrari 66 1h36'49"868 + 1'05"767 190,293 km/h
7 14 Adrian Sutil Force India Mercedes 66 1h36'57"042 + 1'12"941 190,058 km/h
8 11 Robert Kubica Renault Renault 66 1h36'57"778 + 1'13"677 190,034 km/h
9 9 Rubens Barrichello Williams Cosworth 65 1h36'04"378 + 1 tour 188,887 km/h
10 17 Jaime Alguersuari Toro Rosso Ferrari 65 1h36'13"288 + 1 tour 188,596 km/h
11 12 Vitaly Petrov Renault Renault 65 1h36'20"307 + 1 tour 188,367 km/h
12 23 Kamui Kobayashi BMW Sauber Ferrari 65 1h36'21"168 + 1 tour 188,338 km/h
13 4 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 65 1h36'41"080 + 1 tour 187,692 km/h
14 2 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 64 1h32'59"272 + 2 tours 192,150 km/h
15 15 Vitantonio Liuzzi Force India Mercedes 64 1h35'09"944 + 2 tours 187,753 km/h
16 10 Nico Hülkenberg Williams Cosworth 64 1h35'44"518 + 2 tours 186,623 km/h
17 18 Jarno Trulli Lotus Cosworth 63 1h37'09"713 + 3 tours 181,021 km/h
18 24 Timo Glock Virgin Cosworth 63 1h37'11"174 + 3 tours 180,976 km/h
19 25 Lucas Di Grassi Virgin Cosworth 62 1h37'00"618 + 4 tours 178,425 km/h
AB 16 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 42 hydraulique
AB 20 Karun Chandhok HRT Cosworth 27 suspension
AB 22 Pedro De la Rosa BMW Sauber Ferrari 18 tenue de route
AB 21 Bruno Senna HRT Cosworth 0 sortie de piste
NP 19 Heikki Kovalainen Lotus Cosworth boîte de vitesses
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Hamilton (crevaison) et Liuzzi (moteur) sont classés mais non arrivés

Mark Webber s'impose

A-
A
A+
M. Webber (Red Bull)M. Webber (Red Bull)
F. Alonso (Ferrari)F. Alonso (Ferrari)
S. Vettel (Red Bull)S. Vettel (Red Bull)
M. Schumacher (Merc.)M. Schumacher (Merc.)
J. Button (McLaren)J. Button (McLaren)
Mark Webber (Red Bull) a remporté le Grand Prix d'Espagne, après avoir mené de bout en bout, s'imposant devant Fernando Alonso et Sebastian Vettel.

Si, il y a quelques jours, certaines prévisions annonçaient l'arrivée de la pluie en ce dimanche après-midi, c'est bien sous le soleil, certes entouré de nuages, que s'élancent les pilotes à Barcelone. Mark Webber, qui s'était fait reprendre par Sebastian Vettel en Malaisie lorsqu'il était parti en pole, démarre mieux cette fois-ci.

L'Australien doit toutefois contenir Sebastian Vettel, qui doit lui se défendre face à Lewis Hamilton et Fernando Alonso. Finalement, tout le monde rentre dans le rang à l'issue du premier virage. Les positions sont les mêmes que sur le grille: Webber, Vettel, Hamilton, Alonso, Button, Schumacher.

Rapidement, un premier pilote abandonne, Heikki Kovalainen (Lotus), alors que Pedro De la Rosa (Sauber) doit repasser par son stand avec un pneu explosé. De son côté, Bruno Senna (HRT) sort large au quatrième tour et doit renoncer.

Pendant ce temps, Mark Webber s'échappe aux avant-postes. Il enchaîne les meilleurs tours en course et sème peu à peu Sebastian Vettel. Les arrêts au stand arrivent rapidement et les pilotes de l'arrière s'arrêtent en premier. Tonio Liuzzi (Force India), en sortant de la pitlane, se retrouve au coude à coude avec Sébastien Buemi (Toro Rosso). Après un duel musclé, l'Italien conserve l'avantage. En revanche, Sébastien Buemi continue d'avoir la poisse puisque, après son propre arrêt, il est pénalisé d'un drive through.

C'est au tour des cadors de passer par leur stand. Jenson Button (McLaren), qui a perdu un peu de temps en changeant de pneus, est repris par Michael Schumacher (Mercedes) au freinage de la longue ligne droite (virage n°1). Le pilote allemand retarde son freinage, passe Button à l'extérieur, lui fait l'intérieur dans le virage suivant, et s'échappe.

Toutefois, Jenson Button ne s'avoue pas vaincu et bataille derrière le septuple Champion du monde, tentant de le reprendre à la moindre opportunité. Mais, bien accroché à sa cinquième place, Schumi parvient à se défendre.

Si un pilote McLaren s'est fait surprendre, un autre tire son épingle du jeu. Alors que la Virgin de Lucas Di Grassi ralentit dans le virage n°1, Lewis Hamilton (McLaren) en profite pour reprendre Sebastian Vettel (Red Bull), qui glisse au troisième rang. Pendant ce temps, Mark Webber s'échappe en tête de la course.

Les voitures nouvelles venues dans le paddock se font remarquer: après la Virgin de Di Grassi, c'est la HRT de Karun Chandhok qui joue le rôle de chicane mobile. Felipe Massa (Ferrari, 7ème), en voulant suivre Michael Schumacher et Jenson Button, qui viennent de doubler l'Indien, Felipe Massa esquinte la moustache de son aileron avant sur la HRT. Mais, ses temps au tour restant corrects, le Brésilien ne repasse pas par son stand.

Aux avant-postes, Mark Webber améliore son meilleur tour en course au fil des minutes. Il augmente sensiblement son avance sur Lewis Hamilton et Sebastian Vettel: écart maintenu à 14 secondes après 45 tours.

Jaime Alguersuari (Toro Rosso), en se rabattant rapidement après avoir doublé Karun Chandhok, arrache l'aileron de la HRT, part en travers mais parvient à se rétablir. Quelques tours plus tard, il hérite d'un drive through pour cette manœuvre. Son coéquipier, Sébastien Buemi, passe une troisième puis une quatrième fois par son stand avant d'abandonner sur problème hydraulique.

Nico Rosberg (Mercedes), alors seizième, passe une deuxième fois au stand pour se chausser de pneus tendres. Les pilotes de tête restent en pneus durs pour la fin de course, excepté Sebastian Vettel, qui chausse des pneus tendres après avoir abimé ses 'durs' lors d'une incursion hors course. Dans la manœuvre, le pilote allemand pers sa troisième place, que récupère l'idole du pays, Fernando Alonso. Quelques tours plus tard, ce dernier signe le meilleur tour en course.

Deuxième, Lewis Hamilton ne relâche pas la pression en fin de course et améliore le meilleur temps, roulant en 1'24"357. Mais les efforts du Britannique s'arrêtent au 65ème tour. Il est victime d'une casse mécanique au niveau de la roue avant gauche et part dans les graviers.

Derrière Mark Webber, Fernando Alonso profite de cette défection pour se hisser au deuxième rang, alors que Sebastian Vettel retrouve le podium qu'il avait quitté quelques tours plutôt.

Après une domination sans partage, Mark Webber remporte son premier Grand Prix de la saison, le deuxième de l'année pour Red Bull, qui se replace au classement des constructeurs.

Quatrième, Michael Schumacher obtient son meilleur résultat depuis son retour en Formule 1. Il devance Jenson Button, Felipe Massa, Adrian Sutil, Robert Kubica, Rubens Barrichello et Jaime Alguersuari.
source: AUTOhebdo.fr
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.