En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2010 » Grand Prix d'Europe » Classement

Grand Prix d'Europe

Valence - Résultats de la course

Dimanche 27 Juin 2010
14h00 - 15h45
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 5 Sebastian Vettel Red Bull Renault 57 1h40'29"571 184,421 km/h
2 2 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 57 1h40'34"613 + 0'05"042 184,267 km/h
3 1 Jenson Button McLaren Mercedes 57 1h40'42"229 + 0'12"658 184,035 km/h
4 9 Rubens Barrichello Williams Cosworth 57 1h40'55"198 + 0'25"627 183,640 km/h
5 11 Robert Kubica Renault Renault 57 1h40'56"693 + 0'27"122 183,595 km/h
6 14 Adrian Sutil Force India Mercedes 57 1h40'59"739 + 0'30"168 183,503 km/h
7 23 Kamui Kobayashi BMW Sauber Ferrari 57 1h41'00"536 + 0'30"965 183,479 km/h
8 8 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 57 1h41'02"380 + 0'32"809 183,423 km/h
9 16 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 57 1h41'05"870 + 0'36"299 183,317 km/h
10 4 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 57 1h41'13"953 + 0'44"382 183,073 km/h
11 7 Felipe Massa Ferrari Ferrari 57 1h41'16"192 + 0'46"621 183,006 km/h
12 22 Pedro De la Rosa BMW Sauber Ferrari 57 1h41'16"985 + 0'47"414 182,982 km/h
13 17 Jaime Alguersuari Toro Rosso Ferrari 57 1h41'17"810 + 0'48"239 182,957 km/h
14 12 Vitaly Petrov Renault Renault 57 1h41'17"858 + 0'48"287 182,956 km/h
15 3 Michael Schumacher Mercedes Mercedes 57 1h41'18"397 + 0'48"826 182,939 km/h
16 15 Vitantonio Liuzzi Force India Mercedes 57 1h41'20"461 + 0'50"890 182,877 km/h
17 25 Lucas Di Grassi Virgin Cosworth 56 1h41'59"858 + 1 tour 178,512 km/h
18 20 Karun Chandhok HRT Cosworth 55 1h40'37"870 + 2 tours 177,705 km/h
19 24 Timo Glock Virgin Cosworth 55 1h40'53"767 + 2 tours 177,239 km/h
20 21 Bruno Senna HRT Cosworth 55 1h41'07"902 + 2 tours 176,826 km/h
21 18 Jarno Trulli Lotus Cosworth 53 1h41'42"171 + 4 tours 169,439 km/h
AB 10 Nico Hülkenberg Williams Cosworth 49 échappement
AB 19 Heikki Kovalainen Lotus Cosworth 8 accrochage
AB 6 Mark Webber Red Bull Renault 8 accrochage
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Button (3ème), Barrichello (4ème), Kubica (5ème), Sutil (6ème), Buemi (8ème), De la Rosa (10ème), Petrov (11ème), Liuzzi (13ème) et Hülkenberg ont écopé d'une pénalité de 5" pour vitesse excessive sous régime de safety car
Glock (18ème) a écopé d'une pénalité de 20" pour ne pas avoir respecté les drapeaux bleus

Sebastian Vettel s'impose

A-
A
A+
S. Vettel (Red Bull)S. Vettel (Red Bull)
L. Hamilton (McLaren)L. Hamilton (McLaren)
J. Button (McLaren)J. Button (McLaren)
R. Barrichello (Williams)R. Barrichello (Williams)
Sebastian Vettel, parti en pole, remporte le Grand Prix d'Europe, devant Lewis Hamilton et Jenson Button. Mark Webber a raté son départ et a été victime d'un accident spectaculaire.

Si beaucoup de pilotes ne sont pas fans de ce circuit de Valencia, on ne peut pas dire qu'il ne nous a pas offert de spectacle ce week-end. Que ce soit dans les séries supports (GP2, GP3) ou dans la discipline reine, les évènements marquant n'ont pas manqué.

A l'extinction des feux, tous les pilotes s'élancent de la meilleure façon possible, alors que la piste est chauffée à plus de 45°C. Tout le monde part bien, sauf un, Mark Webber. Parti du "mauvais" côté de la piste, l'Australien est rattrapé par ses poursuivants et se retrouve neuvième après quelques dizaines de mètres.

Aux avant-postes, Sebastian Vettel s'élance parfaitement. Il doit toutefois contenir Lewis Hamilton, qui le touche légèrement dans le premier virage. Derrière, Fernando Alonso et Felipe Massa se hissent aux 3ème et 4ème rangs. Rubens Barrichello grimpe au 7ème rang, et Michael Schumacher fait un joli bond de la 15ème à la 11ème place.

Alors que Sebastian Vettel collectionne les meilleurs tours en course, les choses se passent beaucoup moins bien pour son coéquipier. Après moins d'un quart d'heure de course, coincé au neuvième rang, Mark Webber passe par son stand pour chausser des pneus durs. Lorsqu'il repart, il est en queue de peloton et doit dépasser les voitures les plus lentes du plateau, celles des nouvelles écuries.

En arrivant derrière la Lotus d'Heikki Kovalainen, l'Australien hésite, le Finlandais aussi, et la Red Bull vient s'empaler sur la Lotus. Mark Webber décolle sur la roue arrière droite de son rival, sa voiture effectue un looping dans les airs et retombe à l'envers, avant de se remettre sur ses roues et de finir dans un mur de pneus.

La plupart des pilotes en profitent pour rentrer au stand, certains peut-être trop rapidement. En revanche, la Scuderia Ferrari ne fait pas rentrer ses pilotes immédiatement et, après leurs arrêts, Fernando Alonso et Felipe Massa se retrouvent 10ème et 17ème. Michael Schumacher, après avoir attendu, change à son tour de gommes, passe des pneus durs aux pneus tendres, et repart loin. Quelques minutes plus tard, Schumi revient au stand et chausse des pneus durs...

Au restart, Sebastian Vettel repart plutôt bien, avant de bloquer les roues au freinage, ce qui permet à Lewis Hamilton de tenter de prendre les commandes de la course. Raté, l'Allemand conserve sa première place. Quelques minutes plus tard, le Britannique apprend une mauvaise nouvelle: ayant dépassé la voiture de sécurité lors de l'arrivée de celle-ci en piste, il hérité d'une pénalité de passage au stand.

Son écurie lui conseille de cravacher avant de s'arrêter. Grâce à cette attaque durant trois tours et au bouchon effectué par Kamui Kobayashi (Sauber), qui est troisième car il ne s'est pas arrêté pour changer de pneus, Lewis Hamilton peut creuse un écart conséquent. Après avoir effectué sa pénalité, il ressort au... deuxième rang, devant Kamui Kobayashi.

Au premier rang, Sebastian Vettel assure et lève légèrement le pied, conservant une avance constante sur Lewis Hamilton. Ce dernier s'échappe et laisse Kamui Kobayashi loin derrière lui. Le Japonais, poursuivi par Jenson Button, améliore son rythme à mesure que la course se déroule. Rubens Barrichello, cinquième, voit les deux hommes s'éloigner.

En fin de course, les positions semblent figées mais il ne faut pas oublier que Kobayashi doit changer de pneus. Il attend le dernier moment pour le faire, à quatre tours de l'arrivée. Peu de temps avant, on a appris que huit pilotes, dont plusieurs du haut de tableau, étaient sous investigation. Le résultat de la course, avant même son arrivée, est en suspens.

Kobayashi, après son changement de pneus, ressort au neuvième rang, derrière Alonso. Ce dernier, placé derrière Buemi, tente de reprendre le Suisse dans les derniers virages. Il parvient à résister au double Champion du monde mais, surtout, Alonso se rate dans un freinage et offre sa huitième place à Kobayashi. Ce n'est pas suffisant pour le Japonais, qui dépasse Buemi dans le dernier virage, afin de terminer au septième rang.

En tête de course, Vettel s'impose sans aucune contestation. Il devance Hamilton, Button, Barrichello, qui signe une belle performance mais qui est sous le coup, comme sept autres pilotes, d'une sanction. Kubica se classe sixième, devant Sutil et, donc, Kobayashi, Buemi, Alonso et De la Rosa.
source: AUTOhebdo.fr
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.