En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2011 » Grand Prix de Turquie » Classement

Grand Prix de Turquie

Istanbul Park - Résultats de la course

Dimanche 08 Mai 2011
14h00 - 15h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Sebastian Vettel Red Bull Renault 58 1h30'17"558 205,596 km/h
2 2 Mark Webber Red Bull Renault 58 1h30'26"365 + 0'08"807 205,262 km/h
3 5 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 58 1h30'27"633 + 0'10"075 205,214 km/h
4 3 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 58 1h30'57"790 + 0'40"232 204,080 km/h
5 8 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 58 1h31'05"097 + 0'47"539 203,807 km/h
6 4 Jenson Button McLaren Mercedes 58 1h31'16"989 + 0'59"431 203,365 km/h
7 9 Nick Heidfeld Renault Renault 58 1h31'18"415 + 1'00"857 203,312 km/h
8 10 Vitaly Petrov Renault Renault 58 1h31'25"726 + 1'08"168 203,041 km/h
9 18 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 58 1h31'26"952 + 1'09"394 202,995 km/h
10 16 Kamui Kobayashi Sauber Ferrari 58 1h31'35"579 + 1'18"021 202,677 km/h
11 6 Felipe Massa Ferrari Ferrari 58 1h31'37"381 + 1'19"823 202,610 km/h
12 7 Michael Schumacher Mercedes Mercedes 58 1h31'43"002 + 1'25"444 202,403 km/h
13 14 Adrian Sutil Force India Mercedes 57 1h30'20"932 + 1 tour 201,923 km/h
14 17 Sergio Pérez Sauber Ferrari 57 1h30'20"963 + 1 tour 201,921 km/h
15 11 Rubens Barrichello Williams Cosworth 57 1h30'31"456 + 1 tour 201,531 km/h
16 19 Jaime Alguersuari Toro Rosso Ferrari 57 1h30'31"610 + 1 tour 201,526 km/h
17 12 Pastor Maldonado Williams Cosworth 57 1h30'52"155 + 1 tour 200,766 km/h
18 21 Jarno Trulli Lotus Renault 57 1h31'23"869 + 1 tour 199,605 km/h
19 20 Heikki Kovalainen Lotus Renault 56 1h30'21"373 + 2 tours 198,362 km/h
20 25 Jérôme D'Ambrosio Virgin Cosworth 56 1h31'07"701 + 2 tours 196,681 km/h
21 22 Narain Karthikeyan HRT Cosworth 55 1h30'26"738 + 3 tours 194,624 km/h
22 23 Vitantonio Liuzzi HRT Cosworth 53 1h30'24"932 + 5 tours 187,604 km/h
AB 15 Paul Di Resta Force India Mercedes 44 roue
NP 24 Timo Glock Virgin Cosworth boîte de vitesses
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1

Tranquille comme Vettel

A-
A
A+
S. Vettel (Red Bull)S. Vettel (Red Bull)
M. Webber (Red Bull)M. Webber (Red Bull)
F. Alonso (Ferrari)F. Alonso (Ferrari)
L. Hamilton (McLaren)L. Hamilton (McLaren)
N. Rosberg (Mercedes)N. Rosberg (Mercedes)
L'échec relatif du Grand Prix de Chine est définitivement oublié: Sebastian Vettel a remis les pendules à l'heure en s'imposant haut la main en Turquie. Le Champion du monde en titre devance son coéquipier Mark Webber, qui permet à Red Bull de réaliser son premier doublé de la saison. Premier podium également de la saison pour Fernando Alonso.

Contrairement à Shanghai, Vettel prend un départ idéal et vire en tête au premier freinage devant Rosberg, qui a pris le meilleur sur Webber. Hamilton tente à son tour de dépasser le pilote australien mais se retrouve dans la saleté et perd deux places, au profit de Alonso et Button. Il chute en 6ème position.

Sergio Pérez passe par les stands dès la fin du premier tour pour changer d'aileron avant, complètement arraché. Parti en fond de grille, son coéquipier Kamui Kobayashi a déjà grappillé quelques places.

Vexé d'avoir reculé en 6ème position, Hamilton se montre très pressant dans les rétroviseurs de Jenson Button.

Au 2ème tour, Schumacher tente de contenir une attaque de Petrov mais résiste au peu trop fort et endommage son aileron avant. Il doit passer par les stands pour en changer.

Vettel profite de la présence de Rosberg en 2ème position pour creuser l'écart sur Webber et les deux McLaren, toujours en lutte. Webber utilise alors le DRS pour déposer littéralement Rosberg et accéder à la 2ème place.

Hamilton passe enfin Button dans le 6ème tour, pendant que Alonso est à l'ouvrage pour trouver la faille sur Nico Rosberg. L'Espagnol y parvient finalement assez aisément dans le 7ème tour. Dépassé, Button n'est pas pour autant décroché et déboîte Hamilton au premier virage! Cela profite à Massa, qui revient sur les Flèches d'Argent.

Webber et Alonso stoppent au 10ème tour, imités par Rosberg. Ils repartent dans le même ordre. Button n'a pas encore ravitaillé et occupe la 2ème place provisoire, à près de quinze secondes de Vettel. Le leader s'arrête d'ailleurs au 11ème tour.

Button stoppe au 13ème tour et repart seulement 7ème. Après la première vague de ravitaillements, la situation s'est décantée. Vettel, Webber et Alonso se tiennent en cinq secondes. Rosberg est décroché à treize secondes.

L'Allemand est en fait en difficulté et voit Lewis Hamilton lui chiper la 4ème place, au 15ème tour. Massa vient également à bout de la Mercedes cinq tours plus tard. Mais Rosberg résiste et lui rend la pareille dans le virage suivant! Tout est à refaire pour le Brésilien. Hamilton s'engouffre alors dans les stands pour son 2ème arrêt. Webber stoppe au 21ème tour.

Massa retente sa chance sur Rosberg dans le tour suivant et passe définitivement. Button est revenu dans les rétros et dépasse également le jeune Allemand, qui chute en 6ème position. Button revient maintenant sur Massa, Rosberg est décroché. Il s'arrête au 22ème tour.

Vettel est le dernier des ténors à s'arrêter au 25ème tour. Il repart avec près de dix secondes d'avance sur ses poursuivants, Webber et Alonso. Sur une stratégie différente, à trois arrêts contre quatre pour les autres hommes de tête, Button rentre aux stands au 26ème tour pour son 2ème arrêt mais perd de précieuses secondes suite à un problème d'écrou de roue. Il reprend la piste à la 7ème place.

Vettel est solidement installé en tête devant Webber, qui doit faire face au retour de Fernando Alonso, déchaîné. Le double Champion du monde attaque la Red Bull et passe comme un avion au 30ème tour!

Massa et Button butent sur Vitaly Petrov, beau 5ème. En passant Massa au 35ème tour, Button, va pouvoir s'attaquer au "cas" russe. Rien ne va plus dans les stands chez McLaren: après Button, Hamilton perd lui aussi du temps suite à un souci de pistolet.

Alonso s'arrête aux stands au 36ème tour, un tour après Webber mais conserve la 2ème position. Vettel s'immobilise au 40ème passage pour son troisième arrêt et conserve naturellement les commandes de la course. Alonso est pointé à moins de huit secondes.

Webber s'arrête une 4ème fois au 45ème tour. On attend également chez Ferrari Alonso, qui stoppe au tour suivant. Massa et Heidfeld changent aussi de gommes. Cela permet à Rosberg de passer en 6ème position.

Vettel s'arrête au 47ème tour et repart avec sept secondes d'avance sur Alonso, qui va devoir s'employer puisque Webber revient dans ses rétroviseurs.

A moins de dix tours de l'arrivée, Alonso n'a plus que six secondes de retard sur Vettel mais Webber n'est plus très loin.

Après une bataille à couteaux tirés, les McLaren se retrouvent en fin de course. Mais cette fois-ci, Hamilton et ses pneus neufs passent facilement Button. Le voici au pied du podium.

Webber part à l'assaut d'Alonso dans le 51ème tour mais le pilote Ferrari ne se laisse pas faire. L'Australien a finalement le dernier mot et s'envole vers un doublé pour Red Bull Racing.

Rosberg dépasse Button, en difficulté avec ses pneumatiques, et accède à la 5ème position à quatre tours de l'arrivée.

Jamais inquiété, Vettel remporte sa troisième victoire en quatre courses cette saison. Mark Webber offre à Red Bull Racing son premier doublé de la saison. Fernando Alonso monte enfin sur le podium.

Lewis Hamilton doit se contenter de la quatrième position, au pied du podium, devant Rosberg, Button et Heidfeld. Vitaly Petrov a dépassé Sébastien Buemi dans le dernier tour. Kamui Kobayashi a réussi son pari en inscrivant le point de la 10ème place.

Difficile de faire mieux pour Vettel, avec 93 points sur 100 possibles. Le Champion du monde en titre creuse encore un peu plus l'évart sur son plus proche adversaire, qui reste Lewis Hamilton (59), mais Mark Webber se rapproche (55).

Red Bull s'envole également chez les constructeurs. L'écurie de Milton-Keynes (148) possède désormais un doublé d'avance sur McLaren (105). Cela s'annonce difficile pour Ferrari (65) malgré le podium de Fernando Alonso.
source: GPUpdate.net
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.