En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2012 » Grand Prix de Monaco » Classement

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats de la course

Dimanche 27 Mai 2012
14h00 - 15h50
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 2 Mark Webber Red Bull Renault 78 1h46'06"557 147,312 km/h
2 8 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 78 1h46'07"200 + 0'00"643 147,297 km/h
3 5 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 78 1h46'07"504 + 0'00"947 147,290 km/h
4 1 Sebastian Vettel Red Bull Renault 78 1h46'07"900 + 0'01"343 147,281 km/h
5 4 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 78 1h46'10"658 + 0'04"101 147,217 km/h
6 6 Felipe Massa Ferrari Ferrari 78 1h46'12"752 + 0'06"195 147,169 km/h
7 11 Paul Di Resta Force India Mercedes 78 1h46'48"094 + 0'41"537 146,357 km/h
8 12 Nico Hülkenberg Force India Mercedes 78 1h46'49"119 + 0'42"562 146,334 km/h
9 9 Kimi Räikkönen Lotus Renault 78 1h46'50"593 + 0'44"036 146,300 km/h
10 19 Bruno Senna Williams Renault 78 1h46'51"073 + 0'44"516 146,289 km/h
11 15 Sergio Pérez Sauber Ferrari 77 1h46'13"000 + 1 tour 145,277 km/h
12 17 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Ferrari 77 1h46'47"649 + 1 tour 144,491 km/h
13 20 Heikki Kovalainen Caterham Renault 77 1h46'53"421 + 1 tour 144,361 km/h
14 24 Timo Glock Marussia Cosworth 77 1h46'57"671 + 1 tour 144,265 km/h
15 23 Narain Karthikeyan HRT Cosworth 76 1h47'16"134 + 2 tours 141,983 km/h
16 3 Jenson Button McLaren Mercedes 70 1h36'33"358 + 8 tours 145,284 km/h
AB 16 Daniel Ricciardo Toro Rosso Ferrari 65 direction
AB 25 Charles Pic Marussia Cosworth 64 électricité
AB 7 Michael Schumacher Mercedes Mercedes 63 pression d'essence
AB 21 Vitaly Petrov Caterham Renault 15 électricite
AB 14 Kamui Kobayashi Sauber Ferrari 5 suspension
AB 10 Romain Grosjean Lotus Renault 0 accrochage
AB 22 Pedro De la Rosa HRT Cosworth 0 accrochage
AB 18 Pastor Maldonado Williams Renault 0 accrochage
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Button (accrochage) est classé mais non arrivé

Webber triomphe

A-
A
A+
M. Webber (Red Bull)M. Webber (Red Bull)
N. Rosberg (Mercedes)N. Rosberg (Mercedes)
Week-end monégasque parfait pour Mark Webber, qui, après s'être élancé en pole, n'a pas manqué son départ pour finalement mener tout au long de la course et s'imposer d'une courte longueur devant Nico Rosberg et Fernando Alonso. L'Espagnol profite de sa troisième place pour prendre la tête au classement des pilotes.

Annoncée à plusieurs reprises, tout d'abord par les ingénieurs Lotus, puis ceux de Toro Rosso avant les Anglais de McLaren, la pluie n'a finalement jamais fait son apparition en principauté et la course s'est entièrement déroulée sur le sec.

Roues dans roues lors des dix derniers tours, les six pilotes de tête, qui ont tous opté pour une stratégie à un arrêt, terminent au final en six secondes. Parti neuvième, Sebastian Vettel termine au pied du podium.

En forme depuis le début du week-end, Romain Grosjean se présentait sur la grille de départ avec de grandes ambitions. Mais c'était sans compter sur une touchette avec Michael Schumacher qui l'obligeait à abandonner dès le premier virage. Le septuple Champion du monde repartait pour sa part dans le trafic avant d'être bloqué de longues minutes derrière la Lotus E20 de Kimi Räikkönen puis d'être contraint à l'abandon en raison d'un problème d'amortisseurs à quinze tours du drapeau à damiers.

Revenu dans les roues de l'Allemand peut avant son retrait, Jean-Eric Vergne se retrouvait même en septième position avant de passer par son stand pour chausser les pneus intermédiaires alors que ses ingénieurs venaient juste de lui annoncer l'arrivée de la pluie. Mauvaise stratégie pour le Français qui au final termine douzième laissant les points de la septième place à Paul Di Resta devant son équipier Nico Hülkenberg, Kimi Räikkönen et Bruno Senna qui accroche le dernier point en jeu.

Pendant ce temps, la bataille faisait rage à l'avant. Après être parti de la neuvième place sur la grille avec les tendres, Sebastian Vettel effectuait un long relais (42 tours) pour prendre provisoirement la tête du Grand Prix. Quatrième à l'issue de son arrêt, le Champion du monde en titre se contentait finalement de cette place au milieu d'un beau tir groupé.

De retour au premier plan ce week-end à Monaco, l'écurie Ferrari a également animé la course. Si Fernando Alonso gardait l'avantage sur son équipier au départ, Felipe Massa ne tardait pas à se montrer à son aise sur le circuit princier. Plus rapide que l'Asturien, le Brésilien restait néanmoins bloqué derrière lui avant de finalement perdre une place suite aux premiers arrêts. L'Espagnol profitait lui d'un excellent passage au stand pour déposer Lewis Hamilton qui aura finalement géré sa course sans prendre de risques inutiles.

Eliminé samedi dès la Q2 pour la seconde fois consécutive, Jenson Button n'a jamais été dans le coup. Après avoir perdu une place au départ, le Champion du monde 2009 termine la course en dernière position, après un ultime tête à queue. Un week-end à oublier pour le triathlète alors que le Canada, où il avait marqué la légende l'an dernier, se profile à l'horizon.
source: ESPNF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.