En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2013 » Grand Prix d'Italie » Classement

Grand Prix d'Italie

Monza - Résultats de la course

Dimanche 08 Septembre 2013
14h00 - 15h20
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Sebastian Vettel Red Bull Renault 53 1h18'33"352 234,269 km/h
2 3 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 53 1h18'38"819 + 0'05"467 233,998 km/h
3 2 Mark Webber Red Bull Renault 53 1h18'39"702 + 0'06"350 233,954 km/h
4 4 Felipe Massa Ferrari Ferrari 53 1h18'42"713 + 0'09"361 233,805 km/h
5 11 Nico Hülkenberg Sauber Ferrari 53 1h18'43"707 + 0'10"355 233,755 km/h
6 9 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 53 1h18'44"351 + 0'10"999 233,724 km/h
7 19 Daniel Ricciardo Toro Rosso Ferrari 53 1h19'05"681 + 0'32"329 232,673 km/h
8 8 Romain Grosjean Lotus Renault 53 1h19'06"482 + 0'33"130 232,634 km/h
9 10 Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 53 1h19'06"879 + 0'33"527 232,614 km/h
10 5 Jenson Button McLaren Mercedes 53 1h19'11"679 + 0'38"327 232,379 km/h
11 7 Kimi Räikkönen Lotus Renault 53 1h19'12"047 + 0'38"695 232,361 km/h
12 6 Sergio Pérez McLaren Mercedes 53 1h19'13"117 + 0'39"765 232,309 km/h
13 12 Esteban Gutiérrez Sauber Ferrari 53 1h19'14"232 + 0'40"880 232,255 km/h
14 16 Pastor Maldonado Williams Renault 53 1h19'22"437 + 0'49"085 231,854 km/h
15 17 Valtteri Bottas Williams Renault 53 1h19'30"179 + 0'56"827 231,478 km/h
16 15 Adrian Sutil Force India Mercedes 52 1h17'55"494 + 1 tour 231,705 km/h
17 20 Charles Pic Caterham Renault 52 1h19'17"871 + 1 tour 227,694 km/h
18 21 Giedo Van der Garde Caterham Renault 52 1h19'32"969 + 1 tour 226,973 km/h
19 22 Jules Bianchi Marussia Cosworth 52 1h19'40"301 + 1 tour 226,625 km/h
20 23 Max Chilton Marussia Cosworth 52 1h19'52"527 + 1 tour 226,047 km/h
AB 18 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Ferrari 14 transmission
AB 14 Paul Di Resta Force India Mercedes 0 accrochage
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Sutil (freins) est classé mais non arrivé

Vettel impose sa loi

A-
A
A+
S. Vettel (Red Bull)S. Vettel (Red Bull)
F. Alonso (Ferrari)F. Alonso (Ferrari)
Sebastian Vettel écœure les tifosi pour décrocher sa troisième victoire dans le Temple de Monza devant Fernando Alonso, qui n'a rien pu faire, et Mark Webber, troisième.

Week-end parfait pour le leader au classement qui étend son avance à 53 points avant le début de la tournée asiatique. Pour la quarantième fois de sa carrière en pole et avec ses trois couronnes mondiales, l'Allemand possède déjà l'expérience pour maintenir Ferrari et toute l'Italie derrière lui au départ.

En tête au premier virage, autoritaire dès la fin du premier tour, Vettel commence alors son festival, abaissant boucle après boucle le meilleur tour en course pour très vite augmenter son avance et effectuer un arrêt tranquille. Une fois en tête, le pilote Red Bull se confirme redoutable et ne laisse que les miettes à ses adversaires. Une domination totale!

Quatrième après s'être débarrassé de Nico Hülkenberg au premier virage, Nando passe trois tour plus tard l'Australien de RBR au terme d'une superbe manœuvre dans la chicane Ascari. Lancé à la poursuite de son équipier, qui lui facilitera la tâche, l'Espagnol ne parviendra ensuite jamais à combler son retard. La F138 tout simplement moins rapide que la RB9, la mission se révèle impossible au plus grand désarroi des fans, tous acquis à la cause de la Scuderia.

Ferrari devra maintenant se poser la question concernant la suite du championnat. Continuer le travail et l'évolution de la monoplace actuelle ou se focaliser et placer la majeure partie de ses ressources sur l'arrivée du V6 turbo? La question se pose avec sept courses restantes. Concernant le second baquet 2014, Felipe Massa, auteur d'un excellent envol mais finalement quatrième, a marqué des points ce dimanche.

Il fallait se tourner vers les places d'honneur pour assister à du spectacle sur l'Autodrome National de Monza. La lutte a fait rage entre les Mercedes, McLaren et Lotus. Contraint de passer par son stand dès la fin du premier tour en raison de la casse de son aileron avant, Kimi Räikkönen, malgré une belle remontée, échoue aux portes du Top 10, coincé entre les MP4-27 de Jenson Button, qui aura tenu le petit point de la dixième place jusqu'au bout et Sergio Pérez, croqué dans les trois derniers tours.

Son équipier, Romain Grosjean, se classe huitième. Après avoir passé les deux McLaren dans les derniers tours du GP, le Français semblait revenir sur Daniel Ricciardo, septième, avant d'apercevoir Lewis Hamilton dans ses rétroviseurs. Privé de sa radio la majeure partie de la course et lui aussi obligé de s'arrêter une fois de plus que le reste du plateau, le Champion du monde 2008 a tout donné pour accrocher deux points. C'est mieux pour son équipier Nico Rosberg, sixième et jamais inquiété.

Revenu de la trêve estival plus fort que jamais, Sebastian Vettel a un peu plus marqué les esprits pour la clôture du championnat en Europe. Après la démonstration à Spa et la balade à Monza, le triple Champion du monde en titre se dirige sûr de sa force vers Marina Bay, où il s'est imposé ces deux dernières années.
source: ESPNF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.