En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2013 » Grand Prix de Singapour » Classement

Grand Prix de Singapour

Marina Bay - Résultats de la course

Dimanche 22 Septembre 2013
14h00 - 16h00
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Sebastian Vettel Red Bull Renault 61 1h59'13"132 155,426 km/h
2 3 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 61 1h59'45"759 + 0'32"627 154,720 km/h
3 7 Kimi Räikkönen Lotus Renault 61 1h59'57"052 + 0'43"920 154,477 km/h
4 9 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 61 2h00'04"287 + 0'51"155 154,322 km/h
5 10 Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 61 2h00'06"291 + 0'53"159 154,279 km/h
6 4 Felipe Massa Ferrari Ferrari 61 2h00'17"009 + 1'03"877 154,050 km/h
7 5 Jenson Button McLaren Mercedes 61 2h00'36"486 + 1'23"354 153,635 km/h
8 6 Sergio Pérez McLaren Mercedes 61 2h00'36"952 + 1'23"820 153,626 km/h
9 11 Nico Hülkenberg Sauber Ferrari 61 2h00'37"393 + 1'24"261 153,616 km/h
10 15 Adrian Sutil Force India Mercedes 61 2h00'37"800 + 1'24"668 153,608 km/h
11 16 Pastor Maldonado Williams Renault 61 2h00'41"611 + 1'28"479 153,527 km/h
12 12 Esteban Gutiérrez Sauber Ferrari 61 2h00'51"026 + 1'37"894 153,327 km/h
13 17 Valtteri Bottas Williams Renault 61 2h00'58"293 + 1'45"161 153,174 km/h
14 18 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Ferrari 61 2h01'06"644 + 1'53"512 152,998 km/h
15 2 Mark Webber Red Bull Renault 60 1h58'20"259 + 1 tour 154,015 km/h
16 21 Giedo Van der Garde Caterham Renault 60 1h59'34"235 + 1 tour 152,427 km/h
17 23 Max Chilton Marussia Cosworth 60 1h59'41"391 + 1 tour 152,275 km/h
18 22 Jules Bianchi Marussia Cosworth 60 1h59'48"515 + 1 tour 152,124 km/h
19 20 Charles Pic Caterham Renault 60 1h59'48"663 + 1 tour 152,121 km/h
20 14 Paul Di Resta Force India Mercedes 54 1h46'57"222 + 7 tours 153,360 km/h
AB 8 Romain Grosjean Lotus Renault 37 pression d'air
AB 19 Daniel Ricciardo Toro Rosso Ferrari 23 accident
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Webber (moteur) et Di Resta (accident) sont classés mais non arrivés

Vettel s'offre une balade nocturne

A-
A
A+
S. Vettel (Red Bull)S. Vettel (Red Bull)
Sebastian Vettel s'impose pour la troisième fois consécutive à Singapour. Le leader du championnat triomphe devant Fernando Alonso et Kimi Räikkönen, il fait un pas de plus vers un nouveau titre mondial.

Auteur une nouvelle fois d'un départ fantastique, Alonso gagnait quatre places dans les premiers virages et se retrouvait troisième. En même temps, Nico Rosberg, 4ème à l'arrivée, prenait un meilleur envol que Vettel. En tête au premier virage, il ressortait un peu large et permettait au pilote Red Bull de reprendre l'avantage. Le seul moment de doute dans l'esprit du futur vainqueur, qui franchira la ligne 61 tours plus tard avec plus de trente secondes d'avance.

La Voiture de Sécurité apparue avant la mi-course suite à l'accident de Daniel Ricciardo a permis de rebattre les cartes. Sauf la carte Vettel. Alonso, avait fait le choix de changer ses pneus, il se retrouvait cinquième mais il parvient à terminer la course avec ce train-là. Rosberg, Mark Webber et Lewis Hamilton ont attendu plus tard, mauvais calcul. Ces trois hommes sont ressortis pour leur dernier relais dans le trafic et seront même battus sur la ligne par Kimi Räikkönen, revenu comme un avion depuis sa 13ème place sur la grille.

Le Finlandais double Jenson Button pour s'assurer un podium, le Britannique finira lui 7ème après avoir laissé Hamilton et Felipe Massa passer. De toute façon, le pilote McLaren n'avait plus ses pneus en assez bon état pour résister. Mark Webber tenait sa quatrième place mais son moteur a lâché dans le dernier tour. Contraint à l'abandon, il fera pourtant son tour d'honneur, assis sur la Ferrari de son ami Fernando Alonso.

Le Français de l'écurie Lotus, Romain Grosjean avait toutes les chances de prendre une place sur le podium. Comme Webber, il sera trahi par sa monture. Un problème de pression d'air dans le moteur l'oblige à rentrer au stand. Son arrêt est très, très long, mais il repart. Finir dans les points devenait compliqué, il plongera une nouvelle fois dans les stands cinq tours plus tard. Pour ne plus en ressortir.

Sergio Pérez, 8ème, permet à McLaren de faire entrer ses deux voitures dans les points. Pour la cinquième fois seulement de l'année. Le Mexicain devance Nico Hülkenberg et Adrian Sutil, dernier pilote dans le Top 10. Jean-Eric Vergne prend la 14ème place sur la ligne, Jules Bianchi et Charles Pic terminent 18ème et 19ème.
source: ESPNF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.