En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2014 » Grand Prix de Belgique » Classement

Grand Prix de Belgique

Spa-Francorchamps - Résultats de la course

Dimanche 24 Août 2014
14h00 - 15h25
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 3 Daniel Ricciardo Red Bull Renault 44 1h24'36"556 218,453 km/h
2 6 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 44 1h24'39"939 + 0'03"383 218,307 km/h
3 77 Valtteri Bottas Williams Mercedes 44 1h25'04"588 + 0'28"032 217,253 km/h
4 7 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 44 1h25'13"371 + 0'36"815 216,880 km/h
5 1 Sebastian Vettel Red Bull Renault 44 1h25'28"752 + 0'52"196 216,229 km/h
6 22 Jenson Button McLaren Mercedes 44 1h25'31"136 + 0'54"580 216,129 km/h
7 14 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 44 1h25'37"718 + 1'01"162 215,852 km/h
8 11 Sergio Pérez Force India Mercedes 44 1h25'40"849 + 1'04"293 215,721 km/h
9 26 Daniil Kvyat Toro Rosso Renault 44 1h25'41"903 + 1'05"347 215,676 km/h
10 27 Nico Hülkenberg Force India Mercedes 44 1h25'42"253 + 1'05"697 215,662 km/h
11 25 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Renault 44 1h25'48"476 + 1'11"920 215,401 km/h
12 20 Kevin Magnussen McLaren Mercedes 44 1h25'50"818 + 1'14"262 215,303 km/h
13 19 Felipe Massa Williams Mercedes 44 1h25'52"531 + 1'15"975 215,232 km/h
14 99 Adrian Sutil Sauber Ferrari 44 1h25'59"003 + 1'22"447 214,962 km/h
15 21 Esteban Gutiérrez Sauber Ferrari 44 1h26'07"381 + 1'30"825 214,613 km/h
16 4 Max Chilton Marussia Ferrari 43 1h25'38"307 + 1 tour 210,920 km/h
17 9 Marcus Ericsson Caterham Renault 43 1h25'38"973 + 1 tour 210,893 km/h
18 17 Jules Bianchi Marussia Ferrari 39 1h18'37"312 + 5 tours 208,363 km/h
AB 44 Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 38 tenue de route
AB 8 Romain Grosjean Lotus Renault 33 tenue de route
AB 13 Pastor Maldonado Lotus Renault 1 échappement
AB 45 André Lotterer Caterham Renault 1 moteur
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Magnussen (6ème) a écopé d'une pénalité de 20" pour avoir forcé Alonso à sortir de la piste
Bianchi (boîte de vitesses) est classé mais non arrivé

Ricciardo triple la mise

A-
A
A+
D. Ricciardo (Red Bull)D. Ricciardo (Red Bull)
N. Rosberg (Mercedes)N. Rosberg (Mercedes)
Daniel Ricciardo remporte le Grand Prix de Belgique devant Nico Rosberg et Valtteri Bottas après un début de course totalement débridé.

Troisième victoire en 2014 (Canada, Hongrie, Belgique), la deuxième consécutive pour l'Australien après son succès au Hungaroring et qui en profite pour se rapprocher des W05 au classement.

Les discussions risquent, de nouveau, d'être animées, dans le stand Mercedes, ce dimanche soir, suite à la touchette entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton dès le deuxième tour, qui, ruinait totalement la course du Britannique, victime d'une crevaison.

En pole position après avoir signé un tour canon, samedi, lors d'une qualification disputée sous la pluie, le leader du championnat se manquait au départ (sur le sec) pour voir son équipier puis Sebastian Vettel lui passer devant.

Mais l'Allemand, sorti trop long, laissait finalement la tête aux W05, qui allaient en découdre tout au long de la course. Seulement, quelques secondes plus tard, Rosberg, dans les rétroviseurs de son équipier, tentait sa chance à l'extérieur, touchait la monoplace du Britannique et endommageait son aileron avant. Victime d'une crevaison, Hamilton tirait tout droit dans les stands pour ressortir en dernière position et ne plus jamais revenir.

Sifflé lors de son arrivée sur le podium, conspué au moment de l'interview donnée à Eddie Jordan, passé de l'autre côté du micro, Nico Rosberg expliquera -sans avoir vu les images - la manœuvre: "J'ai tenté ma chance à l'extérieur, on s'est simplement touché, cela a compromis nos deux courses". Un fait de course qui lui permet néanmoins d'étendre son avance à 29 points au classement des pilotes. La polémique n'est pas prête de s'arrêter du coté de Brackley.

Mais l'incident majeur de Grand Prix de Belgique 204 ne peut occulter la belle victoire de Daniel Ricciardo. Sur une stratégie à deux arrêts, l'ancien pensionnaire de Toro Rosso a de nouveau donné une leçon au quadruple Champion du monde, Sebastian Vettel, cinquième à l'arrivée après un dernier tour de folie. Sans forcer son talent, le désormais triple vainqueur en 2014, a profité des erreurs des uns et des autres pour tranquillement construire sa victoire en gérant parfaitement ses gommes et peut être considéré comme un probable candidat au titre au vu de la bataille interne que se livre les deux pilotes devant lui.

Kimi Räikkönen n'était pour sa part pas loin de son premier podium de la saison. Pour la première fois en 2014, le Finlandais a dominé son équipier Espagnol, pénalisé de cinq secondes en raison d'un retard au démarrage lors de son tour de chauffe. Fernando Alonso a longtemps bataillé mais a finalement du s'incliner face au McLaren. Kevin Magnussen prend la sixième place, Jenson Button la septième.

Le paddock prendra la direction de Monza, dans deux semaines, pour le Grand Prix d'Italie où les performances des moteurs devraient également s'avérer cruciales en vue d'un bon résultat. Jean-Eric Vergne, Romain Grosjean et Jules Bianchi auront à cœur d'oublier une course ratée dans les Ardennes belges. Tout comme Mercedes, qui n'a pas intérêt à se perdre avant la dernière ligne droite.
source: ESPNF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.