En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2016 » Grand Prix d'Europe » Classement

Grand Prix d'Europe

Bakou - Résultats de la course

Dimanche 19 Juin 2016
15h00 - 16h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 6 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 51 1h32'52"366 197,721 km/h
2 5 Sebastian Vettel Ferrari Ferrari 51 1h33'09"062 + 0'16"696 197,131 km/h
3 11 Sergio Pérez Force India Mercedes 51 1h33'17"607 + 0'25"241 196,830 km/h
4 7 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 51 1h33'25"468 + 0'33"102 196,554 km/h
5 44 Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 51 1h33'48"701 + 0'56"335 195,743 km/h
6 77 Valtteri Bottas Williams Mercedes 51 1h33'53"252 + 1'00"886 195,584 km/h
7 3 Daniel Ricciardo Red Bull TAG Heuer 51 1h34'01"595 + 1'09"229 195,295 km/h
8 33 Max Verstappen Red Bull TAG Heuer 51 1h34'03"062 + 1'10"696 195,244 km/h
9 27 Nico Hülkenberg Force India Mercedes 51 1h34'10"074 + 1'17"708 195,002 km/h
10 19 Felipe Massa Williams Mercedes 51 1h34'17"741 + 1'25"375 194,738 km/h
11 22 Jenson Button McLaren Honda 51 1h34'37"183 + 1'44"817 194,071 km/h
12 12 Felipe Nasr Sauber Ferrari 50 1h32'57"532 + 1 tour 193,664 km/h
13 8 Romain Grosjean Haas Ferrari 50 1h32'59"961 + 1 tour 193,579 km/h
14 20 Kevin Magnussen Renault Renault 50 1h33'11"731 + 1 tour 193,172 km/h
15 30 Jolyon Palmer Renault Renault 50 1h33'24"120 + 1 tour 192,745 km/h
16 21 Esteban Gutiérrez Haas Ferrari 50 1h33'28"930 + 1 tour 192,580 km/h
17 9 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 50 1h33'42"704 + 1 tour 192,108 km/h
18 88 Rio Haryanto Manor Mercedes 49 1h33'05"362 + 2 tours 189,523 km/h
AB 14 Fernando Alonso McLaren Honda 42 boîte de vitesses
AB 94 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 39 freins
AB 55 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 31 suspension
AB 26 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 6 suspension
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Räikkönen (4ème) a écopé d'une pénalité de 5" pour avoir mordu la ligne d'entrée des stands

Rosberg domine et gagne haut la main

A-
A
A+
N. Rosberg (Mercedes)N. Rosberg (Mercedes)
S. Vettel (Ferrari)S. Vettel (Ferrari)
S. Pérez (Force India)S. Pérez (Force India)
K. Räikkönen (Ferrari)K. Räikkönen (Ferrari)
L. Hamilton (Mercedes)L. Hamilton (Mercedes)
V. Bottas (Williams)V. Bottas (Williams)
Il fait toujours aussi chaud lorsque les pilotes investissent la grille de départ. Si la course de Formule 1 ressemble à celles du GP2, elle devrait être animée! En plus des cinq places de pénalité de Sergio Pérez, ce sont Carlos Sainz et Kevin Magnussen qui ont également écopé d'une pénalité similaire. De fait, Sainz partira 18ème et Kevin Magnussen s'élancera des stands car il était qualifié avant-dernier et Renault a décidé de modifier les réglages de sa monoplace.

Le tour de formation se passe sans incidents et les voitures se placent sur leurs emplacements. Les feux rouges s'allument puis s'éteignent... C'est parti!

Bon départ de Rosberg qui protège sa première place! Pas de changement de position pour les Ferrari et Pérez est déjà juste derrière et attaque Räikkönen! Massa suit devant Verstappen qui double Kvyat, Bottas et Hamilton toujours dixième!

Le premier secteur est sous drapeau jaune pour des débris et c'est Rio Haryanto qui a perdu des morceaux d'ailerons et doit passer par la voie des stands. Les pilotes sont pour le moment assez prudents, Rosberg signe le meilleur temps en 1'50"007 mais Ricciardo et Vettel, qui signe le meilleur temps dans le premier secteur, ne sont pas très loin.

Bottas attaque Kvyat mais le Russe serre à l'intérieur et garde sa huitième place avant de finalement céder face à la Williams. Le DRS n'est pas encore arrivé et devrait permettre des manœuvres plus importantes.

Le ralenti montre un départ raté de Gutiérrez qui a en plus bloqué ses roues, abîmé l'aileron avant d'Haryanto et percuté Hülkenberg. Il n'est pas impossible que le Mexicain soit pénalisé après la course.

Kvyat ne cesse de perdre des places et se fait dépasser par Hamilton puis par Grosjean. Sergio Pérez améliore son temps au tour et se retrouve juste derrière Räikkönen, le moteur Mercedes fait son oeuvre.

Bottas et Hamilton attaquent simultanément Verstappen et le dépassent tous les deux. Le DRS fait vraiment une grande différence et Ricciardo semble avoir également usé ses pneus prématurément. La Red Bull n'arrive pas à suivre le rythme de Vettel et rentre aux stands avant de subir les assauts de Räikkönen et Pérez qui se retrouvent troisième et quatrième!

Des morceaux de plastiques se sont retrouvés en piste, d'abord sur la voiture de Vettel et ensuite sur celle de son équipier qui s'en plaint avec un langage fleuri à la radio! Kvyat, totalement largué depuis le début de course, abandonne sur problème mécanique.

Massa rentre aux stands et Bottas est sous la menace de Hamilton mais à moteur égal, l'Anglais ne prend pas le meilleur sur la Williams.

Kimi Räikkönen rentre également aux stands, il est difficile de savoir si les pilotes anticipent une éventuelle voiture de sécurité ou si les gommes s'usent trop vite. Hamilton rate le point de corde et bloque une roue.

Ricciardo est déjà remonté à la septième place mais subit le trafic, alors que Pascal Wehrlein, parti en pneus tendres, roule plus vite que Grosjean et se retrouve neuvième!

Hamilton dépasse finalement Bottas au moment où Räikkönen dépasse Pascal Wehrlein non sans difficultés. Le rythme de la Manor chute finalement, mais l'Allemand fait forte impression avec sa monoplace plus modeste.

Rosberg est toujours largement en tête devant Vettel, suivis de Pérez et Hamilton qui est à une seconde du Mexicain. Bottas est cinquième devant Hülkenberg, Ricciardo, Räikkönen et Massa qui se sont déjà arrêtés. Wehrlein est toujours dixième mais Ericsson lui revient dessus.

Räikkönen bat le record de Rosberg mais est sous enquête pour avoir mordu la ligne d'entrée des stands lors de son arrêt, peut-être une pénalité à venir!

Pérez et Hamilton tournent dans les mêmes temps, ce qui est une bonne nouvelle pour le pilote Force India, et Kimi Räikkönen se voit infliger cinq secondes de pénalité qui seront soit exécutées lors d'un arrêt aux stands, soit qui seront ajoutées en fin de course, en réalité pour avoir simplement franchi la ligne lors d'un tour rapide.

Rosberg tourne une seconde plus vite que ses poursuivants malgré ses pneus usés, dans les temps des pilotes qui ont déjà changé leurs gommes! L'Allemand fournit un effort de victoire, même si la course est encore longue.

Hamilton se plaint de vibrations, ce qui n'est pas étonnant car le pilote Mercedes bloque ses pneus très souvent, ils sont abîmés et il rentre aux stands pour les changer! Räikkönen attaque Hülkenberg et le dépasse en bout de ligne droite.

Pérez rentre finalement aux stands non sans avoir établi le record dans le deuxième secteur et en ayant repris du temps à Vettel qui lui roule toujours avec ses gommes du départ.

Le changement de Pérez semble un peu précoce compte tenu du rythme de la Force India mais a sûrement été effectué pour éviter 'l'undercut' de Lewis Hamilton, c'est à dire le dépassement en anticipant l'arrêt et en gagnant la place après le passage aux stands de son concurrent. Pérez ressort une poignée de secondes devant Hamilton.

Rosberg mène toujours devant Vettel, Bottas est troisième et Ricciardo quatrième mais voit Räikkönen revenir à raison d'une seconde par tour. Hamilton signe le meilleur tour en course non sans avoir manqué un virage et bloqué une roue.

Bottas perd maintenant du temps sur Ricciardo et Räikkönen et doit encore effectuer un arrêt, alors que Räikkönen se blottit dans les échappements de la Red Bull devant lui et la dépasse sous DRS. Ricciardo tente de le repasser au freinage mais se trouve trop loin. Felipe Nasr touche le mur avec sa roue arrière, il faudra voir si la suspension ou la roue ont été endommagées.

Bottas s'arrête finalement et repart derrière Lewis Hamilton et Felipe Massa mais surtout sous la menace de Verstappen. Hamilton dépasse Massa et s'empare de la septième place, juste derrière les deux Force India de Hülkenberg et Pérez. Ce dernier roule une seconde plus vite que son équipier et il est possible que des consignes soient données chez Force India.

Vettel s'arrête aux stands, tout comme Hülkenberg! Le pilote Ferrari ressort en troisième position derrière son équipier.

Hülkenberg repart à une lointaine treizième place tandis que son équipier est sous la menace de Hamilton, et c'est maintenant Rosberg qui s'arrête! Un arrêt en 2"5 pour Mercedes et l'Allemand ressort largement en tête.

Pérez est revenu sur Ricciardo, ce dernier ne résiste pas et voit le Mexicain mais aussi Hamilton le dépasser! Mauvaise opération pour Ricciardo.

Pérez signe le meilleur tour en course et reprend immédiatement une seconde et demie à Hamilton! Quel rythme de la Force India! Il est maintenant à une poignée de secondes de Vettel et va fondre sur la Ferrari. Rosberg possède 18 secondes d'avance sur Räikkönen mais derrière, les écarts sont serrés. En revanche, les choses se compliquent pour les Red Bull qui, après un arrêt de Ricciardo, sont treizième et dix-huitième.

On atteint la mi-course et il n'y a toujours pas eu d'intervention de la voiture de sécurité! Rosberg mène devant Räikkönen et tourne dans les mêmes temps que le Finlandais. Vettel est troisième et roule un peu plus vite, à une poignée de dixièmes au tour.

Hülkenberg passe Sainz pour le gain de la huitième place alors que les quatre premiers sont les seuls à rouler sous les 1'49, contrairement à Hamilton qui perd du temps sur Pérez.

Vettel revient très légèrement sur Räikkönen à qui l'on dit de ne pas résister car le Finlandais a écopé de cinq secondes de pénalité, et laisse finalement passer Vettel, non sans prévenir son ingénieur: "Maintenant vous lui dites de se bouger, je ne le veux pas devant moi". Ambiance chez Ferrari, mais c'est le meilleur tour en course pour Sebastian Vettel avec un record dans tous les secteurs! La Ferrari est surprenante après des essais compliqués.

Rosberg maîtrise toujours la course devant alors que Lewis Hamilton est en revanche en difficultés alors qu'il pourrait y avoir un problème de charge électrique sur la Mercedes, ce qui expliquerait les temps au tour de l'Anglais qui ne parvient toujours pas à accélérer et perd une seconde par tour sur les quatre pilotes qui le précèdent.

Plus loin, les Red Bull sont revenues dans les points, juste devant Magnussen qui est bien remonté après son départ des stands. Les McLaren sont douzième et treizième et se montrent assez fantomatiques ici à Bakou.

Hamilton se plaint à la radio et demande la marche à suivre, ce à quoi on lui répond de changer de mode sans pouvoir préciser exactement lequel choisir. Les restrictions imposées à la radio sont pénalisantes dans une telle situation.

Rosberg perd également du temps mais se rattrape dans le tour suivant en signant le meilleur tour en course! Carlos Sainz abandonne, c'est le deuxième abandon de la course mais également le deuxième pour Toro Rosso. Le week-end de la petite équipe est terminé.

Pérez ne possède que trois secondes de retard sur Räikkönen et continue de remonter sur le Finlandais, le podium se dessine pour le pilote Force India.

Hamilton continue à parlementer avec son ingénieur et se plaint encore de ne pas trouver le bon mode et menace de "tout changer" sur la voiture, ce à quoi son ingénieur répond par la négative tout en essayant de focaliser l'attention de son pilote sur la course.

La course de Nico Rosberg est bien plus paisible et l'Allemand bat le meilleur tour en course en 1'47"120! Vettel et Massa sont les deux qui tournent à moins d'une seconde au tour du pilote Mercedes, respectivement deuxième et neuvième.

Bien plus loin, le duel se profile entre Alonso et Button pour le gain de la douzième place et les McLaren sont roues dans roues, il reste désormais quinze tours!

Rosberg mène donc devant Vettel et Räikkönen, Sergio Pérez suit à trois secondes en moyenne et précède Lewis Hamilton de dix secondes. Suivent Bottas, Hülkenberg, Ricciardo, Massa et Verstappen, mais ces quatre derniers roulent plus vite que Bottas.

La seule bataille réelle en piste est celle entre les McLaren de Alonso et Button, mais pour la douzième place. Les freins ont l'air d'avoir souffert car beaucoup de carbone sort des roues de Jenson Button qui vient de dépasser son équipier.

Räikkönen se plaint des retardataires, et particulièrement de Marcus Ericsson qui a retenu la Ferrari pendant toute la partie sinueuse du circuit et n'a pas vu de drapeaux bleus. Il voit en plus revenir Pérez à moins de trois secondes!

Alonso perd énormément de temps et se fait également passer par Nasr.

Ricciardo a rattrapé Hülkenberg et va essayer de dépasser l'Allemand pour le gain de la septième place, une déception toutefois pour Ricciardo mais aussi pour Hülkenberg qui, après son erreur en qualifications, a été assez transparent en course et tourne en moyenne à près d'une seconde de son équipier. Abandon pour Pascal Wehrlein, apparemment avec un problème sur la Manor.

C'est un problème de freins qui a contrait le pilote à abandonner et l'on voit que ça devient un problème pour plusieurs pilotes en cette fin de course. Alonso lutte face à Romain Grosjean mais finit par perdre sa quatorzième place au profit du Français.

Devant, tout le monde accélère et Räikkönen reprend une demi-seconde à Pérez et Hamilton accélère pour se mettre à l'abri de Bottas et signe le meilleur tour en course en 1'46"822! On dirait que l'Anglais a retrouvé le bon mode sur sa voiture.

Rosberg, toujours en tête, assure et se laisse rattraper un tour avant d'accélérer et de laisser Vettel à bonne distance. La Mercedes file vers la victoire!

Alonso rentre aux stands pour abandonner suite à un problème de boîte de vitesses au moment où son équipier prend la onzième place à Kevin Magnussen.

Hamilton, à qui l'on dit qu'il est le plus rapide en piste, s'énerve en ne comprenant pas pourquoi sa voiture s'est remise à fonctionner! Une situation étrange qui cache peut-être un problème mécanique pour la Mercedes.

Verstappen, dixième, remonte à toute vitesse sur Massa et se débarrasse facilement de la Williams qui a des pneus usés. Devant eux, Ricciardo est également revenu sur la Force India de Nico Hülkenberg et va chercher à prendre la septième place à cinq tours de la fin de course.

Kimi Räikkönen se plaint à la radio de ne pas pouvoir obtenir une information de la part de son ingénieur! Tout comme Hamilton, il semble ne pas avoir une compréhension totale de sa voiture.

Il reste quatre tours et Vettel bat son propre record du tour, l'Allemand est rapide mais se bat contre lui-même tant Rosberg et sa Mercedes ont écrasé la concurrence sur cette course.

Ricciardo attaque! Hülkenberg zigzague un peu mais l'Australien passe et verrouille la ligne intérieure au virage suivant afin de consolider le gain de la septième place.

Et meilleur tour en course pour Rosberg! L'Allemand s'amuse en tête en enchaînant des tours avec des écarts de trois secondes, signe qu'il repose sa mécanique quand elle en a besoin.

Le rythme de Nico Hülkenberg s'effondre complètement et il perd trois secondes au tour sur Max Verstappen! Il en concède encore deux dans le 49ème tour et voit la Red Bull dans ses rétroviseurs, et Verstappen passe sans difficulté! Hülkenberg boit le calice jusqu'à la lie avec des pneus complètement hors d'usage.

Pérez s'empare sur la piste de la troisième place qui lui reviendra de toute façon et Räikkönen, de manière très intelligente, ne lutte pas face à la Force India, on est dans le dernier tour!

Nico Rosberg remporte le premier Grand Prix de l'histoire en Azerbaïdjan après une course parfaitement maîtrisée, et retrouve la victoire pour la première fois depuis le Grand Prix de Russie, après trois courses compliquées!

Vettel termine deuxième et Pérez complète le podium, c'est son deuxième podium cette saison, un record pour Force India! Räikkönen termine quatrième, Hamilton cinquième devant Bottas, Ricciardo, Verstappen, Hülkenberg et Massa qui prend le point de la dixième place.

Rosberg, grâce à ce hat-trick, reprend le large au championnat et possède maintenant 24 points d'avance sur son équipier qui a souffert tout le week-end et voit sa bonne dynamique se briser avant le Grand Prix d'Autriche dans deux semaines.
source: Nextgen-Auto.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.