En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Mardi 31 Mai 2016

Ferrari 'en crise' après Monaco
Selon la presse italienne, Ferrari est en crise. L'objectif de la Scuderia était de détrôner Mercedes, mais elle a été devancée par Red Bull en Espagne, puis par Force India pour la 3ème place du Grand Prix de Monaco.

"Force India a fait du meilleur travail que nous" avait d'ailleurs déclaré Sebastian Vettel. Mais la 'Gazzetta dello Sport' insiste: "Vettel a endossé une responsabilité qui n'est pas la sienne. Il doit se battre au volant d'une voiture qui n'a pas la possibilité d'être en tête et avec une équipe qui n'est pas sur les bons rails." Et 'La Stampa' ajoute que "à Monaco, Hamilton retrouve le sourire après 7 mois sans victoire, pendant que Maranello doit toujours faire face à une crise."

Le 'Corriere della Sera' estime en revanche que le pilote allemand n'est pas étranger à ce manque de performance: "Vettel ne semble être qu'une triste copie du pilote qui s'est imposé dans la Scuderia l'an dernier."

Pour 'Tuttosport', "c'est un échec des pilotes cette fois" et la 'Gazzetta dello Sport' se charge du cas Kimi Räikkönen: "un désastre. Avec son expérience, il ne devrait pas se retrouver dans un rail au bout de 10 tours. C'est inacceptable."
source: Nextgen-Auto.com

Hamilton - La course au titre est de nouveau plus ouverte que jamais
Lewis Hamilton a bien conscience que sa victoire au Grand Prix de Monaco, doublée d'une contre-performance de son équipier Nico Rosberg, l'a bien relancé pour la bataille pour le titre de cette saison.

Son écart avec Rosberg est passé de 43 à 24 points, un écart toujours conséquent.

"Nico a toujours l'équivalent de l'avantage d'une victoire mais, bien entendu, la course au titre est de nouveau plus ouverte que jamais et tout peut arriver", déclare Hamilton.

"Son avance est maintenant réduite et j'ai la possibilité de lui mettre plus de pression pour reprendre la tête au championnat plus vite."

Mais Hamilton s'inquiète davantage de la fiabilité de la Mercedes.

"Notre plus grand souci c'est de régler maintenant les petits soucis qui ont commencé à nous handicaper de temps à autre. Il y a des problèmes, des erreurs. Nous avons plus de pression et nous devons donc travailler pour résoudre cela."

"Il nous faut être plus unis que jamais pour que les fondations soient de nouveau aussi solides que possible. Les autres commettent aussi des erreurs mais c'est l'équipe qui en commettra le moins qui gagnera."
source: Nextgen-Auto.com

Monza et Ecclestone ont trouvé un accord pour 2017 - 2020
Les officiels de Monza auraient réussi à obtenir une prolongation de contrat pour le Grand Prix d'Italie de la part de Bernie Ecclestone.

Une poignée de mains aurait scellé l'accord à Monaco selon la presse italienne.

Les négociations, qui ont été largement diffusées dans les médias ces derniers mois, ont été finalisées par le président de l'ACI, Angelo Sticchi Damiani.

Selon 'Sky Italia', "après la rédaction des contrats, l'annonce concernant le renouvellement du contrat pour les éditions 2017 à 2020 pourra être faite."

Lors de cette dernière réunion, Flavio Briatore a également aidé Monza à trouver un terrain d'entente financier avec Ecclestone.

"Ecclestone a toujours dit qu'une poignée de mains valait plus pour lui qu'un contrat écrit", ajoute la 'Sky'. "Maintenant la partie formelle va suivre et Monza devrait voir sa prolongation confirmée rapidement."
source: Nextgen-Auto.com

Ferrari, à fond sur les qualifications
Ferrari pensait avoir trouvé des réponses sur son manque de compétitivité en qualifications lors des essais privés de Barcelone, mais Monaco a encore prouvé le contraire.

Maurizio Arrivabene, le directeur de la Scuderia, admet que son équipe ne comprend toujours pas pourquoi la SF16-H est aussi peu performante dans cette phase cruciale du week-end.

"Je ne veux pas chercher d'excuses mais la Q3 semble nous poser des problèmes. C'était le cas à Barcelone, ce fut encore le cas à Monaco. Le problème de ce manque de compétitivité en qualifications fait que nous en subissons les conséquences en course", dit-il.

Ferrari va donc se concentrer sur les qualifications.

"J'en tire les leçons et nous devons maintenant vraiment comprendre quel est le problème. Il faut le résoudre. C'est d'autant plus bizarre que nous étions plus rapides en Q1 à Monaco qu'en Q3. Il est absurde qu'une voiture ne puisse pas répéter en Q3 une performance signée en Q1 ou en Q2."

"Les discussions tournent autour de la fenêtre d'exploitation des pneus mais je veux une analyse en profondeur de la part de nos ingénieurs pour comprendre."

Sebastian Vettel admet qu'il est "essentiel" pour Ferrari de progresser sur la performance pure.

"La place sur la grille de départ est primordiale. Une bonne place en qualifications, c'est un dimanche plus facile en course. Nous avons tiré des leçons de Barcelone et nous devons en tirer de Monaco."

Au Canada, Ferrari pourrait compter sur une nouvelle évolution du moteur.

"Nous aurons quelques nouveautés mais je ne sais pas si cela nous forcera à dépenser des jetons ou non. Nous en parlons avec la FIA pour décider ce que nous allons faire", conclut Arrivabene.
source: Nextgen-Auto.com

GP du Canada - Les sélections de pneus
Pirelli a dévoilé les trains de pneus sélectionnés par les pilotes pour Montréal, entre les tendres (jaunes), les super-tendes (rouges) et les ultra-tendres (violets).

Pour la première fois, des pilotes ont renoncé à l'un des trois types de pneus, les super-tendres. Les pilotes Renault et Haas n'en auront aucun. Ils seront donc obligés d'utiliser les tendres et les super-tendres en course, puisqu'il faut utiliser au moins deux types de pneus différents.

Les pilotes ont tous privilégié les ultra-tendres. Ils en auront entre six et dix trains. Les tendres et les super-tendres sont délaissés. Les pilotes en auront au maximum cinq trains, des tendres chez Renault et des super-tendres chez Sauber.

Felipe Massa et Valtteri Bottas sont les seuls à avoir des sélections différentes. Le Brésilien a trois trains des pneus tendres alors que le Finlandais n'en a que deux. Massa a deux trains des super-tendres, un de moins que Bottas. Avoir des sélections différentes permet de faire des comparaisons en même temps le vendredi.

Lewis Hamilton: 3 tendres 2 super-tendres 8 ultra-tendres
Nico Rosberg: 3 tendres 2 super-tendres 8 ultra-tendres
Sebastian Vettel: 3 tendres 3 super-tendres 7 ultra-tendres
Kimi Räikkönen: 3 tendres 3 super-tendres 7 ultra-tendres
Felipe Massa: 3 tendres 3 super-tendres 7 ultra-tendres
Valtteri Bottas: 2 tendres 4 super-tendres 7 ultra-tendres
Daniel Ricciardo: 4 tendres 2 super-tendres 7 ultra-tendres
Max Verstappen: 4 tendres 2 super-tendres 7 ultra-tendres
Nico Hülkenberg: 4 tendres 3 super-tendres 6 ultra-tendres
Sergio Pérez: 4 tendres 3 super-tendres 6 ultra-tendres
Kevin Magnussen: 5 tendres 0 super-tendres 8 ultra-tendres
Jolyon Palmer: 5 tendres 0 super-tendres 8 ultra-tendres
Daniil Kvyat: 2 tendres 4 super-tendres 7 ultra-tendres
Carlos Sainz: 2 tendres 4 super-tendres 7 ultra-tendres
Marcus Ericsson: 2 tendres 5 super-tendres 6 ultra-tendres
Felipe Nasr: 2 tendres 5 super-tendres 6 ultra-tendres
Fernando Alonso: 3 tendres 4 super-tendres 6 ultra-tendres
Jenson Button: 3 tendres 4 super-tendres 6 ultra-tendres
Pascal Wehrlein: 3 tendres 4 super-tendres 6 ultra-tendres
Rio Haryanto: 3 tendres 4 super-tendres 6 ultra-tendres
Romain Grosjean: 3 tendres 0 super-tendres 10 ultra-tendres
Esteban Gutiérrez: 3 tendres 0 super-tendres 10 ultra-tendres
source: SportAuto.fr

Ericsson serait allé volontairement au crash à Monaco
Marcus Ericsson serait-il allé volontairement au clash avec Felipe Nasr lors de la course de Monaco?

C'est la théorie qui circule au Brésil, suite à des révélations faites par une source interne à l'équipe.

Même si Ericsson a bien été pénalisé par les commissaires, en interne Sauber a rejeté la faute sur Nasr, à 100%. Monisha Kaltenborn lui a bien fait comprendre qu'il fallait suivre les ordres de l'équipe, qu'il a ignorés à de nombreuses reprises.

Rafael Lopez, un correspondant brésilien, affirme que cette source lui a révélé que Marcus Ericsson était ainsi allé volontairement jusqu'à l'accident puisque Nasr ne voulait pas obtempérer. Pour lui faire comprendre qu'il allait trop loin.

Le problème, c'est que Kaltenborn ne peut se passer d'aucun de ses deux pilotes, qui maintiennent à flot l'équipe sur le plan financier. C'est même le sponsor du Suédois qui a permis à l'équipe de ne pas faire faillite lors de ces trois derniers mois.

Pour Sauber, le seul moyen de reprendre le contrôle est de retrouver de l'argent de la part de ses propres sponsors.

"Oui, nous avons certains défis à surmonter", reconnait la directrice de l'équipe. "Nous travaillons depuis quelque temps sur l'arrivée de nouveaux partenaires, nous savons que nous en avons besoin. En tant qu'équipe indépendante, dans l'environnement actuel de la F1, il nous faut de bons partenaires. Nous sommes ouverts à toutes les propositions pour résoudre les problèmes au plus vite."
source: Nextgen-Auto.com

Wolff salue la sportivité de Rosberg
Toto Wolff a de nouveau salué la sportivité de son pilote, Nico Rosberg, qui n'a pas cherché à rester devant Lewis Hamilton à tout prix à Monaco, lorsque l'Allemand a reçu la consigne de laisser passer son équipier.

"Il n'a absolument pas remis en cause cet ordre. Paddy (Lowe) a d'ailleurs dit que Nico s'était exécuté immédiatement et c'est bien ce qu'il a fait", déclare le patron de Mercedes en F1.

"Nous lui avons laissé le temps de trouver son rythme mais il n'est pas venu. Comme Ricciardo s'échappait en tête, c'était la seule décision à prendre. Si j'avais une casquette, comme celle de Niki, je lui tirerais mon chapeau. Les conditions étaient difficiles et laisser sa place est la preuve d'une grande sportivité de la part de Nico."

"Pour tout pilote, il est extrêmement difficile d'accepter des consignes. Ce n'est pas quelque chose que nous avons l'habitude de faire mais nous avons attendu de nombreux tours avant de lui demander de laisser passer Lewis. Nous en avons débattu longtemps mais il était clair qu'il y avait un problème sur sa voiture."

Pour l'instant, Mercedes n'a pas encore découvert quel était ce problème. Les températures de frein ont joué un rôle mais Rosberg pense que ce n'était pas le seul facteur.
source: Nextgen-Auto.com

Prost est un peu partagé concernant l'approche de Haas
Alain Prost, ambassadeur de Renault, a admis être "partagé" sur l'approche prise par Haas pour entrer en Formule 1.

L'équipe américaine est la première à avoir exploité le règlement sportif à fond pour acheter un maximum de pièces à différents partenaires, principalement à Ferrari, afin de minimiser les choses à concevoir par elle-même.

Une approche qui s'est révélée payante en début de saison même si Haas commence à rentrer dans le rang.

"Je suis un peu partagé. Haas c'est génial, 100% positif pour la F1, ils bénéficient du règlement pour les nouveaux entrants, mais ils arriveront très vite à un plafond, sans les ressources pour développer eux-même", confie le quadruple Champion du monde à l'AFP.

"C'est leur choix et je peux comprendre certaines équipes, comme Williams, car on a un peu dénaturé le rôle de constructeur depuis des années, en permettant à un assembleur comme Haas d'acheter des éléments à droite et à gauche. Si on poussait le bouchon plus loin, on pourrait imaginer une équipe n'utilisant que des pièces venues du même pays. Après, quand il faut tout construire, c'est autre chose. Ce n'est pas le même métier."
source: Nextgen-Auto.com

Pérez espère que sa performance séduira un top team
Sergio Pérez a signé un résultat impressionnant ce dimanche à Monaco en terminant sur le podium, à la 3ème place, au volant de sa Force India.

Le Mexicain espère bien que cette performance ne passera pas inaperçue, lui qui cherche toujours à rejoindre un top team après un passage manqué chez McLaren.

"Dans des conditions normales, nous n'avons pas le rythme pour le podium", lance-t-il. "J'avais Vettel sous contrôle et c'est un résultat fantastique. Tout le monde dans mon équipe mérite ce podium qui est comme une victoire pour nous."

"Est-ce un soulagement? Non. J'ai vraiment eu des moments difficiles chez McLaren et il semble que c'est tout ce dont les gens se souviennent. Mais personne ne se souvient de mes performances chez Sauber ou de ce que je réussis à faire chez Force India", observe Pérez.

"Tout ce que je peux faire, c'est continuer à bien faire mon travail, aussi bien que possible, et m'améliorer en tant que pilote. Je pense que les dernières années ont prouvé que j'avais beaucoup progressé. Je suis un pilote bien plus complet, dans tous les domaines: qualifications, rythme de course, expérience."

"Alors si l'occasion de rejoindre un top team venait à se présenter, je serais prêt. J'en ai envie. Si non, je ferai tout ce que je peux pour garder mon baquet."
source: Nextgen-Auto.com

Hamilton - Une victoire qui soulagera mes mécaniciens
La victoire de Lewis Hamilton à Monaco a été un grand soulagement pour lui. Cette 44ème victoire (son chiffre fétiche) se refusait à lui depuis qu'il avait été sacré triple Champion du monde à Austin, à la fin de la saison 2015.

Depuis, Nico Rosberg avait remporté toutes les victoires sauf une, celle du Grand Prix d'Espagne (remporté par Max Verstappen).

Le Britannique a une pensée particulière pour les mécaniciens de sa partie du garage Mercedes.

"J'espère que cette victoire sera un bon coup de boost pour mes mécaniciens. Ils ont été nerveux toute l'année", dit-il.

"Ce n'est pas facile de passer d'un côté du garage (celui de Rosberg) sur celle du Champion du monde. Parce qu'avec tous les problèmes que nous avons eus depuis le début de l'année, ils pensaient probablement qu'ils n'arrivaient pas à faire leur travail alors qu'ils le faisaient bien."

"Cela doit être un grand soulagement pour eux et je leur suis reconnaissant pour ne pas avoir lâché. J'espère que ça leur donnera de la confiance de savoir que je suis toujours aussi fort qu'avant et que je le serai jusqu'à la fin de l'année."

"Il y a encore des problèmes, des petites erreurs, des choses à revoir. Mais l'important est que poussions tous dans le même sens", conclut Hamilton.
source: Nextgen-Auto.com

Rosberg - Je n'ai pas d'explication...
Nico Rosberg a admis qu'il ne comprenait toujours pas pourquoi il était si lent au début du Grand Prix de Monaco.

Le pilote Mercedes va travailler avec ses ingénieurs à l'usine pour analyser ce qui s'est passé car le souci de températures de ses freins ne semble pas être la seule explication.

"Pour le moment, je n'ai pas d'explication. Je peux vous dire que j'avais juste un manque de confiance total dans la voiture. Je devais rester assez loin des limites sinon elle allait dans le mur."

"Nous savons déjà qu'il y a eu un problème avec les températures des freins, un problème plutôt important. Cela a causé des problèmes, c'est certain. Mais il est trop tôt pour dire s'il s'agit de ça uniquement ou s'il y a d'autres choses. Pour l'instant je ne peux pas tirer de conclusions définitives de ma course, il va falloir l'analyser."

Ce rythme l'a obligé à laisser passer son équipier en début de course. A quel point cela l'a-t-il fait souffrir à bord de sa W07?

"Souffrir? Franchement je souffrais bien plus avec mes sensations au volant de la voiture. Ca, c'était le pire parce que dans ces conditions, à Monaco, c'est le pire endroit pour avoir un manque de confiance."

"J'ai réalisé que je n'avais pas la possibilité de gagner, ça m'a fait souffrir plus que la conséquence, qui a été de laisser passer Lewis."
source: Nextgen-Auto.com

Horner - Verstappen va apprendre de ses erreurs à Monaco
Red Bull ne s'inquiète pas du très mauvais week-end de Max Verstappen à Monaco, ce dernier ayant embrassé trois fois les barrières, notamment en qualifications et en course.

Cela a relégué le Hollandais en fond de grille avant le départ puis l'a contraint à l'abandon pendant la course.

"Max a fait une très bonne première moitié de course, avec de belles manœuvres de dépassement afin de remonter jusque dans le Top 10", explique Christian Horner.

"Il essayait d'augmenter le rythme encore quand il a vu que Rosberg n'était pas si loin devant lui et il s'est fait avoir par les conditions. Il n'a pas été le seul à partir à la faute lors de la course."

"C'est vrai que son week-end est très différent de celui d'il y a 2 semaines, lorsqu'il a gagné à Barcelone. Mais tout cela fait partie de son apprentissage à mon avis. Sa trajectoire ascendante reste impressionnante. Et je doute qu'on le revoir faire les mêmes fautes d'ici un an."

"Max est au niveau, il est brillant et intelligent. Il va clairement apprendre de ce week-end", ajoute Horner.

Verstappen n'a-t-il pas cherché à trop en faire? Notamment lorsqu'il a appris qu'il ne disposerait pas du nouveau moteur Renault, comme Daniel Ricciardo?

"Je ne pense pas que cela ait constitué un facteur majeur du déroulement de son week-end. Il n'a pas pris les choses à la légère, il était très énervé contre lui-même samedi et il s'est excusé pour ce qui s'est passé après les qualifications et la course."

Le Hollandais a en effet présenté ses excuses en privé comme en public depuis.

"Je dois leur présenter mes excuses parce que l'équipe a beaucoup travaillé sur ma voiture ce week-end. Ces incidents n'auraient pas dû avoir lieu et je n'ai pas remercié l'équipe avec les résultats qu'elle mérite. J'en suis fortement désolé", a-t-il déclaré.

"Je suis juste déçu de moi-même parce que tout ça n'aurait pas dû arriver."
source: Nextgen-Auto.com
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.