En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Samedi 06 Janvier 2018

Verstappen espère que Ricciardo prolongera chez Red Bull
Max Verstappen admet qu'il aimerait poursuivre avec Daniel Ricciardo comme équipier chez Red Bull, en 2019 et en 2020.

Le pilote hollandais a déjà prolongé son contrat pour deux années de plus mais ce n'est pas encore le cas de l'Australien, qui veut se laisser un maximum d'options, afin de voir les forces en présence au début de la saison. Et notamment savoir si Red Bull aura vraiment le potentiel pour redevenir rapidement Championne du monde face à Mercedes ou Ferrari.

"Je ne sais pas ce que Daniel décidera. C'est son choix", confie Verstappen.

"Je sais que l'équipe veut le garder et moi je n'ai aucun problème avec ça. Daniel est un gars super. Nous nous amusons beaucoup tous les deux ensemble, en dehors de la piste. Et en piste nous avons aussi beaucoup de respect l'un pour l'autre."

"Je crois l'avoir déjà dit mais, jusqu'à présent, dans ma carrière, je n'avais jamais été associé avec quelqu'un comme ça. Quelqu'un de très rapide, qui me pousse, mais aussi quelqu'un qui vous respecte autant. Alors oui, j'espère que nous pourrons être équipiers pendant très longtemps."

Verstappen avait d'ailleurs confié hier qu'il pensait que sa relation amicale avec Ricciardo pourrait survivre à une bataille en interne pour un titre mondial. Chose qui n'a pas été possible chez Mercedes entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg, en 2016, malgré une longue amitié entre les deux hommes.
source: Nextgen-Auto.com

Alonso ne sait pas encore s'il pourra faire Le Mans cette année
Alors qu'il a effectué ses premiers tours de roue à Daytona hier, en préparation des 24 Heures qui auront lieu plus tard ce mois-ci, Fernando Alonso a admis qu'il ne savait toujours pas quel serait son programme complet pour cette année.

En d'autres termes, il attend toujours de savoir s'il va pouvoir participer aux 24 Heures du Mans, avec Toyota, en juin.

"Participer à des courses légendaires pendant la saison sans perturber mon programme en F1, c'est toujours le plan", explique Alonso.

"Faire cette course de Daytona, c'est une sorte de premier pas dans le monde de l'Endurance, pour voir à quoi cela ressemble et voir à quel point cela m'amuse. Après les 24 Heures de Daytona, j'aurai certainement une meilleure compréhension de cette discipline."

"Les 24 Heures du Mans, la Triple Couronne, c'est mon autre objectif. Si je peux faire Le Mans cette année, vu que je ne fais pas l'Indy 500, ce serait génial. Mais je ne sais pas encore. Et j'espère pouvoir retourner à Indy en 2019."

Quelle sera son approche pour Daytona?

"Plus ou moins la même que pour Indy l'an dernier: d'abord essayer d'apprendre toutes les techniques de pilotage, prendre des conseils auprès des pilotes spécialistes de l'Endurance et finir les 24 heures en étant un meilleur pilote d'endurance. C'est mon objectif parce que c'est ma première fois dans une course d'endurance, ma première course dans un prototype, ma première fois de nuit, ma première fois avec des voitures GT autour. Beaucoup de nouvelles choses donc et je dois prendre les choses étape par étape. Et, si comme à Indy, je ressens la possibilité d'être compétitif en plus, alors je donnerai tout ce que j'ai."
source: Nextgen-Auto.com

Force India sous pression pour changer de nom
Force India a admis et reconnu à plusieurs reprises lors de la 2ème partie de la saison 2017 qu'elle se cherchait un nouveau nom pour 2018.

Malheureusement la proposition retenue, Force One, n'a pas plu à Liberty Media puisque les initiales pourraient devenir F1, comme le nom du sport.

Quoiqu'il en soit le terme "India" dans le nom de l'équipe est bloquant, comme le reconnait Otmar Szafnauer en ce début d'année.

"Oui, nous avons maintenant deux sponsors en vue qui ne signeront pas si nous ne changeons pas notre nom", révèle le directeur des opérations.

"Ce qu'ils veulent c'est sponsoriser une équipe dont le nom ne semble pas lié à un pays. Parce que ce n'est pas dans leur intérêt. Ce n'est plus dans le nôtre non plus", ajoute Szafnauer.

Le temps presse pour la petite équipe de Silverstone. Et le mot "Force" pourrait aussi disparaitre si besoin.

"Nous n'avons pas encore décidé donc c'est difficile de vous dire ce qui va arriver."

Seule confirmation: la présence accrue de BWT en 2018.

"Nous aurons encore une livrée rose, qui sera revue par rapport à 2017."
source: Nextgen-Auto.com

La F1 signe la meilleure progression sur les réseaux sociaux
La gestion de la Formule 1 par Liberty Media et l'arrivée des nouvelles monoplaces ont déjà eu un effet positif sur le rapport de la discipline avec son public, puisque la FOM a relevé une augmentation de 6% du nombre de téléspectateurs dans les 20 principaux pays où elle est suivie. L'audience cumulée en télévision atteint ainsi 1,4 milliard de téléspectateurs!

C'est en Chine qu'elle s'est le plus envolée avec une progression de 42,2%, tandis que les performances de Ferrari ont permis une progression de 19,1% en Italie. La Suisse, le Danemark et le Brésil ont noté une progression entre 13 et 14%.

Pour la première fois depuis 2010, le nombre de téléspectateurs ayant au moins regardé une fois de la F1 dans la saison a progressé, avec 352,3 millions de téléspectateurs. Parmi eux, 76 millions venaient du Brésil qui perd toutefois près de 2%. En revanche, les plus grosses progressions dans ce domaine ont eu lieu au Mexique (22,6%), en Italie (16,7%) et aux Etats-Unis (13%).

Conformément aux souhaits de Liberty Media, c'est sur les réseaux sociaux que la Formule 1 a trouvé sa place, avec 11,9 millions d'abonnés à ses diverses plateformes numériques. Cela marque une progression de 54,9% et la F1 est devenue la marque progressant le plus sur les réseaux sociaux.

Des chiffres que Sean Bratches, directeur des opérations commerciales, trouve encourageants: "Nous avons centré nos efforts sur l'amélioration de nos plateformes et c'est encourageant de voir l'implication des fans autour du monde auprès de Formula One Media."

"Notre travail continue tandis que les fans verront des changement plus concrets en 2018 avec l'amélioration des expériences actuelles, et la création de nouvelles. C'est une bonne époque pour être fan de Formule 1."
source: Nextgen-Auto.com
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.