En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Mardi 24 Mai 2011

Schumacher espère confirmer à Monaco
Michael Schumacher a retrouvé le sourire après sa 6ème place obtenue dimanche dernier à Barcelone, devant son coéquipier Nico Rosberg. Le pilote Mercedes aura l'occasion de confirmer son retour en forme dès ce week-end à l'occasion du mythique Grand Prix de Monaco.

"Monaco a toujours été l'une de mes courses favorites et j'adore courir ici", a commenté le quintuple vainqueur de l'épreuve monégasque, dont le dernier succès remonte à maintenant dix ans (2001). "Ce circuit en ville peut sembler un peu anachronique à l'heure où nous faisons très attention à la sécurité, mais la course est tellement spéciale dans le calendrier que nous n'hésitons pas à y aller."

"J'apprécie également le fait que les fans soient très proches des voitures et puissent ressentir leur puissance. Nous avons connu un week-end plus positif à Barcelone et j'espère que nous pourrons continuer ainsi à Monaco."

"Il est difficile de faire des prévisions sur les performances de la voiture car ce circuit est unique, nous verrons", a-t-il ajouté.
source: GPUpdate.net

Haug reconnaît des carences
En difficulté en ce début de saison de F1 (5ème à 145 points de Red Bull au classement des constructeurs), Mercedes va tenter d'apporter des améliorations à ses monoplaces. "Les places prisent dimanche dernier en Espagne (6ème et 7ème place, ndlr) étaient celles que nous visions", a expliqué Norber Haug, directeur de Mercedes Motorsport, à 'Autosport'. "Mais nous devons encore travailler notre vitesse." Des carences qui doivent être remédiées rapidement selon le dirigeant allemand.

"Notre premier travail devra être de vérifier que tout le potentiel de la voiture a été utilisé en Espagne. Je pense qu'il y a plus dans la monoplace, il y a eu certaines courses, comme en Turquie et en Chine, où nous avons été très compétitifs [...] Mais je ne ferme pas les yeux devant le fait que nous devons nous améliorer." Haug garde toutefois confiance en son équipe. "Ross (Brawn) est très expérimenté, et énormément de personnes dévouées travaillent pour notre écurie en espérant changer les choses. Je pense que nous avons la possibilité d'atteindre nos objectifs."
source: L'Equipe.fr

Rosberg est aussi bon que Vettel
Sebastian Vettel est pour l'instant le n°1 mondial mais Gerhard Berger, qui a connu Vettel lorsqu'il était co-propriétaire de Toro Rosso, estime que Nico Rosberg n'a rien à lui envier.

"C'est un tueur!", affirme l'ancien pilote au journal 'Bild' à propos du fils de Keke. "Et son grand avantage c'est qu'il n'en a pas l'air. On dirait le gendre idéal."

Rosberg est de deux ans plus vieux que Vettel et contrairement au pilote Red Bull, qui a conquis une quatorzième victoire dimanche à Barcelone, il est toujours en quête de son premier triomphe en Grand Prix.

"Il a les mêmes qualités que Vettel", insiste Berger. "Tout ce qu'il lui manque, c'est la bonne voiture." La Mercedes W02 ne trouve pas grâce aux yeux de l'Autrichien.
source: ESPNF1.com

Ferrari - Costa quitte son poste
Aldo Costa a quitté ses fonctions de directeur technique de Ferrari qu'il occupait depuis 2007.

Cette séparation fait suite à une série de mauvais résultats depuis la fin de la saison dernière, qui ont permis à Red Bull et McLaren de devancer durablement la Scuderia. Costa restera au sein de l'équipe "appelé à d'autres fonctions" et remplacé par Pat Fry.

Dimanche, lors du Grand Prix d'Espagne, le double Champion du monde Fernando Alonso, qui a pourtant mené en début de course, a terminé à plus d'un tour des vainqueurs sur la 150° Italia.

Ferrari n'a pas annoncé de successeur pour Costa. Pat Fry est le favori. Costa avait rejoint l'écurie en 1995 en provenance de Minardi. Il n'est pas acquis qu'il quitte Ferrari.

Le communiqué Ferrari:

"La Scuderia Ferrari annonce qu'à partir d'aujourd'hui, Aldo Costa renonce à son poste de directeur technique et assumera de nouvelles responsabilités au sein de l'entreprise.

Dans le même temps, l'activité technique a été restructuré en trois zones: le responsable châssis est Pat Fry, la production est entre les mains de Corrado Lanzone, le moteur et l'électronique sont toujours dirigés par Luca Marmorini. Tous trois sont sous la responsabilité de Stefano Domenicali, le patron de l'équipe.
"
source: ESPNF1.com

Button se remémore son abandon à Monaco
Jenson Button avait abandonné au GP de Monaco en 2010 suite à une grossière erreur d'un des mécaniciens. Ce dernier avait oublié d'enlever le cache d'une prise sur le ponton de sa monoplace, provoquant une surchauffe du radiateur. Le Britannique avait alors abandonné au 3ème tour de la course.

Néanmoins, Jenson Button reste confiant en son équipe et espère cette fois-ci rallier l'arrivée. "La course très courte de cette année-là ne pouvait pas être pire", analyse le pilote McLaren. "C'est une (sensation) étrange d'abandonner et de suivre ensuite la course à bord d'un bateau. Cela ne m'a pas aidé pour le championnat, mais nous n'avons heureusement pas revécu cela."

Jenson Button a connu de nombreux soucis à Monte-Carlo puisqu'il n'a pas pu participer à la course en 2003 et 2005. "J'ai connu beaucoup de courses à Monaco où je devais me contenter de regarder. J'espère que ce ne sera pas le cas cette saison et que je vivrai une bonne course", ajoute le Britannique.
source: AUTOhebdo.fr

Pirelli prévoit deux arrêts
Selon le patron de Pirelli Motorsport, une stratégie à deux arrêts n'est pas à exclure lors du Grand Prix de Monaco, malgré l'utilisation d'un pneu super-tendre.

"Nous aimerions voir une course avec deux arrêts, comme nous l'avions vu à Melbourne", a déclaré le dirigeant de la firme italienne à 'Autosport'. "Cela devrait être faisable sur un circuit à basse vitesse. Melbourne n'a pas des virages aussi serrés que Monaco. Cela devrait dépendre du degré de patinage des roues et ça, on n'en aura une idée que lorsque l'on sera sur place."

Information très importante à destination des équipes en vue des qualifications, "le pic de performance des pneus sera clairement d'un seul tour. C'est une sorte de pneu de qualification", avertit Paul Hembery. La marge d'erreur sera faible. "Il est évident que ce pneu ne durera pas 15-20 tours."

Depuis deux courses, plusieurs pilotes ont opté pour effectuer des économies de pneu en ne tentant pas leur chance à fond dans les qualifications. "Je pense que cela ne se reproduira pas à Monaco", affirme Hembery. "Ils ne seront pas à court de pneus car les pneus durs vont très bien tenir à Monaco, et c'est pourquoi il y aura un arrêt de moins."
source: ESPNF1.com

Ferrari - Le titre sera difficile
Fernando Alonso a ravivé l'étincelle d'un possible exploit en ressortant en tête lors du premier virage du GP d'Espagne. Mais le pilote Ferrari est rentré dans le rang en échouant à la 5ème place, tandis que son co-équipier Felipe Massa a abandonné suite à une défaillance de sa boîte de vitesses.

Stefano Domenicali, directeur de la Scuderia, maintient que l'écurie de Maranello ne baisse pas les bras, mais il concède que la tâche s'avérera compliquée tant que Red Bull dominera de la sorte le championnat. "Si Red Bull continue de progresser, cela ne fait aucun doute que (le titre) ne sera pas facile à atteindre. Ils sont très loin devant. Nous savons que c'est difficile, mais nous n'abandonnons pas."

Le directeur de l'écurie italienne confirme que la dégradation des pneus est un facteur des contre-performances de la 150° Italia. "Nous perdions environ 2 secondes au tour, ce qui très difficile à expliquer ", ajoute Stefano Domenicali. "Les pneus ne s'adaptent pas bien à nos monoplaces qui glissent beaucoup, étant donné qu'elles ne parviennent pas à monter les gommes en température."
source: AUTOhebdo.fr

Hamilton espère des dépassements à Monaco
L'usure des pneus devrait provoquer des dépassements dans les rues de la Principauté, a estimé le Britannique Lewis Hamilton (McLaren) à cinq jours du Grand Prix de Monaco de Formule 1, qui se tiendra dimanche.

"Les gommes sont le facteur qui contribuera probablement le plus au spectacle. L'usure des pneus tendres et extra-tendres ne sera pas aussi critique à Monaco qu'en Turquie, mais leurs performances déclinantes devraient donner des opportunités dépassements", a-t-il observé.

"Après le joli spectacle que nous avons eu en Espagne, je suis impatient d'aller à Monaco cette année car je pense que nous aurons une course différente des autres années. Entre l'aileron arrière ajustable, le KERS (Système de Récupération de l'Energie Cinétique) et les pneus, la course va être plus vivante", a poursuivi le champion 2008.

Monaco, du fait de son tracé étroit qui ne permet pas vraiment aux pilotes de doubler, procure habituellement un spectacle pauvre en piste. La course, du fait de son côté glamour, entre yachts luxueux et voitures de luxe, incarne toutefois la Formule 1 plus que n'importe quelle autre.
source: Sport.fr

Hamilton - Une boîte trop courte?
Lewis Hamilton est revenu sur Sebastian Vettel, mais il n'est pas parvenu à prendre le dessus sur le pilote Red Bull, même s'il suivait le rythme du vainqueur. Le pilote McLaren n'arrivait pas à dépasser le RB7 de l'Allemand, malgré le SREC défaillant du leader et le DRS activé pour la MP4-26.

David Coulthard pense que Lewis Hamilton a souffert d'une boîte trop courte. "McLaren s'est peut-être tiré une balle dans le pied en ne donnant pas à Lewis une boîte assez longue", note l'ancien pilote Red Bull dans le 'Telegraph'. "Il était à la limite du rupteur dans la plupart de la ligne droite et il aurait peut-être pu dépasser Sebastian en exploitant pleinement sa 7ème vitesse."

Mais l'ancien pilote de F1 ne critique pas pour autant le set-up choisi par McLaren. "Ce n'était pas forcément une erreur de jugement. Régler la boîte de vitesses est toujours une affaire de compromis. Lorsque vous vous qualifiez avec 10 kg d'essence et des pneus tendres et que vous pilotez ensuite avec un réservoir rempli de 160 kg et des pneus partiellement usés, vous ne pouvez pas être parfait dans les deux situations."
source: AUTOhebdo.fr

Audi reste loin de la F1
Le patron de la division sportive d'Audi, Wolfgang Ullrich, a confirmé la position de la filiale de Volkswagen de garder ses distances vis-à-vis de la Formule 1.

Alors que le débat est vif sur l'évolution des règlements pour 2013, l'adoption d'un moteur turbo à 4 cylindres aurait pu tenter des constructeurs comme Audi. Mais Ullrich a déclaré à 'Car Magazine' que l'exposition fournie par Le Mans était suffisante à Audi.

"Il y a une très bonne raison pour laquelle nous ne sommes pas en F1", a-t-il dit. "Elle n'a pas de lien avec la route. Au Mans, chacune de nos voitures va faire plus de kilomètres qu'une F1 va en parcourir dans une saison. Notre vitesse moyenne, en incluant les arrêts au stand, sera plus élevée que celle d'une F1 et on brûlera 42% de carburant en moins. Ce sont les chiffres et ils sont incontestables."
source: ESPNF1.com

Lotus Renault vise la victoire à Monaco
Après une 2ème place en qualifications et un podium de Robert Kubica au GP de Monaco en 2010, Eric Boullier vise à nouveau une lutte pour la victoire dans les rues monégasques. Lotus Renault pourrait y parvenir si le potentiel de la R31 est pleinement exploité.

"J'espère que nous y parviendrons", déclare Eric Boulllier, le directeur de Lotus Renault, sur 'Autosport'. "Si la monoplace est bonne, je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas nous battre pour la tête de la course. Les qualifications seront cruciales, plus encore à Monaco que sur les autres circuits. Nous devrons gérer le trafic, mais je suis pratiquement certain que notre voiture sera rapide."

Eric Boullier souligne que le potentiel de la R31 est bien présent, même s'il n'a pas été complètement visible ces dernières courses. "Nous étions surpris du tour de Vitaly (Petrov) lors des Q3 en Espagne", ajoute le directeur de Lotus Renault. "Il a fait une petite erreur en changeant de rapport, mais il pouvait clairement terminer dans les premiers. Monaco devrait mieux convenir à notre monoplace et nous devrions pouvoir nous battre pour la tête de la course."
source: AUTOhebdo.fr

Les modalités de l'aileron ajustable à Monaco
La FIA a communiqué les modalités de l'utilisation de l'aileron ajustable pour le Grand Prix de Monaco. A tracé particulier, aménagements spéciaux.

Sur le tourniquet monégasque, la zone d'activation sera la plus courte de la saison, seulement 300 m. Dimanche dernier, à Barcelone, elle était la plus longue (830m). Selon Lewis Hamilton, cela va sérieusement limiter les possibilités de dépasser.

Autre particularité: pour des raisons de sécurité, l'usage de l'aileron, qui est permis sur tout le circuit en essais, sera prohibé sous le tunnel. Selon le 'Telegraph', une missive en ce sens a été adressée à l'association des pilotes (GPDA) par le directeur de course de la FIA Charlie Whiting.

L'idée était dans l'air depuis un moment. "Nous avons été sensibilisés aux craintes des pilotes", a déclaré Whiting en Espagne. "La majorité d'entre eux préféraient ne pas utiliser l'aileron."

Majorité mais pas unanimité. "C'est au pilote de juger s'il peut ou non utiliser le DRS (Drag Réduction System, Système de Réduction de la Traînée)", a déclaré Eric Boullier le patron de l'écurie Renault.
source: ESPNF1.com

Jordan triste pour Williams
Le début de saison catastrophique de l'écurie Williams, sur la piste mais aussi en coulisses, a beaucoup peiné Eddie Jordan. L'ex-directeur d'équipe n'a pu que constater les dégâts, non sans peine, et doute que la situation s'améliore rapidement.

Le Williams F1 Team, qui n'a toujours pas inscrit le moindre point en cinq courses, réalise le pire début de saison de son histoire. Une situation intenable qui a contraint le directeur technique Sam Michael à annoncer son départ pour fin 2011.

"Personne ne peut prendre du plaisir à voir la situation dans laquelle se trouve Williams", a confié Jordan à 'GPUpdate.net'. "Il y a des gens extrêmement compétents, Sam Michael est l'un d'entre eux et nous discutons ensemble régulièrement; ayant travaillé avec lui, je connais la situation. Mais il est chez Williams depuis onze ans et également a connu des jours vraiment glorieux."

"(Rubens) Barrichello est très bon, avec un très bon esprit d'équipe. En ce qui concerne (Pastor) Maldonado, je ne sais pas grand chose de lui. Posez-vous la question: la voiture n'est clairement pas assez bonne. L'aéro n'est pas assez bon. Il semble y avoir quelques perturbations au sein de l'équipe, Adam Parr (président) affirmant que Patrick Head (co-propriétaire historique) va se retirer, ou d'autre choses de ce genre."

"J'ai moi-même connu ces difficultés. Lorsque les gens sont en désaccord, la concentration se détourne et on commence à penser à beaucoup de choses. Red Bull est une équipe qui ne rencontre pas ces problèmes; ils pensent uniquement à rendre la voiture plus rapide."

L'Irlandais craint que ces tensions ne se dissipent pas de sitôt. "De mon point de vue, Williams a un souci de ce côté là et je ne sais pas comment cela sera résolu", a-t-il conclu.
source: GPUpdate.net
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.