En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Lundi 30 Mai 2011

Lotus Renault GP limite les dégâts
Lotus Renault GP espérait être prétendant à la victoire, mais le rythme des R31 s'est révélé insuffisant pour viser les places aux avant-postes. Néanmoins, Vitaly Petrov était en bagarre avec Adrian Sutil (Force India) et Kamui Kobayashi (Sauber) pour la 4ème place, avant d'être la première victime du carambolage survenu en fin de course.

Eric Boullier, directeur de l'écurie britannique, ne cache pas sa déception à l'issue de la course. "Pour être honnête, c'était une journée assez décevante. Nous sommes avant tout heureux de savoir que Vitaly va bien. Pour ce qui est de la course, c'est une déception car nous aurions pu terminer en 4ème place. Nous avions des pneus plus frais que Sutil et Kobayashi et nous pouvions ainsi les reprendre."

La remontée de Nick Heidfeld permet à Lotus Renault GP de reprendre 4 points à Mercedes GP, qui a réalisé un week-end catastrophique au regard de ses espérances pour la course. "Nick s'est porté en 10ème position, ce qui n'était pas mauvais, et a terminé la course au 8ème rang, ce qui est bien étant donné sa position sur la grille. Cependant, nous avions une vraie opportunité de marquer davantage de points."
source: AUTOhebdo.fr

Massa en veut à Hamilton
Felipe Massa aimerait voir la FIA pénaliser davantage le style de pilotage agressif de Lewis Hamilton, qui avait attiré l'attention des commissaires à Monaco.

Le pilote McLaren a frappé Massa alors qu'il tentait de le doubler dans l'épingle du Loews. Lors de cette bousculade, la Ferrari du Brésilien a abimé son aileron avant sur l'arrière de la Red Bull de Mark Webber. Quelques secondes plus tard, Hamilton le dépassait par l'intérieur dans le tunnel. Massa s'est retrouvé du côté sale de la piste et, vu le manque d'adhérence, est allé frapper les rails.

"Il a tenté de me doubler sur les vibreurs (où) je ne crois pas qu'il est possible de le faire", a dit Massa au sujet de Hamilton. "D'après moi, il était trop agressif. Ensuite, dans le tunnel, ma voiture était endommagée et je me suis retrouvé contre le mur. Ce qu'il a fait était incroyable. Non seulement envers moi, mais envers d'autres pilotes aussi."

Suite à l'incident avec Massa, les commissaires ont imposé une pénalité de passage par les stands à Hamilton. Après la course, 20 secondes ont été ajoutées à son temps pour sa manœuvre sur la Williams de Pastor Maldonado.

Hamilton s'est montré très critique envers les commissaires après le GP de Monaco. Massa croit qu'il n'a pas encore compris le message. "Il doit être pénalisé de nouveau, fortement pénalisé", affirme-t-il. "(La FIA) doit penser à quelque chose, sinon il ne comprendra jamais."
source: ESPNF1.com

Ecclestone sous pression
La pression visant à convaincre Ecclestone d'abandonner ses plans d'accommodement pour le Bahreïn devient de plus en plus forte.

Le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA se réunira vendredi pour décider si le Grand Prix de Bahreïn peut être réintégré au championnat 2011.

Human Rights Watch, l'organisation de défense des droits de la personne basée à New York, a transmis une lettre aux équipes et à la FIA. L'objectif: convaincre les décideurs de s'opposer au retour du GP de Bahreïn cette année.

"Nous croyons que votre décision devrait être bien informée. La crise des droits de la personne est actuellement sévère à Bahreïn. Elle s'est considérablement détériorée depuis l'annulation (de la course) en février", indique la lettre.

"Nous avons de sérieux doutes sur la possibilité d'organiser une course de Formule 1 dans un environnement caractérisé par une implacable campagne officielle de répression punitive contre un grand nombre de personnes ayant participé ou soutenu les manifestations pro-démocratiques."

Rappelons que des milliers de personnes ont été blessées, dont des dizaines sont décédées ou portées disparues, depuis le début de la crise. Plusieurs pays recommandent à leurs citoyens d'éviter tout voyage non essentiel à Bahreïn.
source: ESPNF1.com

Pérez espère être prêt pour Montréal
Sergio Pérez a pu quitter l'hôpital cet après-midi suite à son gros accident des qualifications à Monaco. Il souffre d'une commotion cérébrale et on ne sait pas encore s'il pourra participer au Grand Prix du Canada.

"Je suis plutôt convaincu que je roulera à Montréal", indique le Mexicain. Il devra passer des examens pour recevoir le feu vert des médecins.

"Je vais bien", précise Pérez. "J'ai un peu mal à la jambe et au cou, mais c'est musculaire et il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Dimanche, j'étais un peu étourdi mais c'est tout. Grâce à Dieu, je vais bien et je suis impatient de remonter dans la voiture."

Pérez ne garde que des souvenirs partiels de son accident: "Je me rappelle du début de la Q3, et d'une partie de l'accident", explique-t-il. "Pour le moment, il me manque des éléments de ce qui s'est passé après le premier impact et durant les procédures de secours."

Pérez a été touché par tous les messages de soutien: "Je suis désolé de ne pas avoir répondu à tous les messages. J'ai reçu tellement d'appels que mon téléphone a vite manqué de batterie!"
source: SportAuto.fr

Domenicali y croit encore
Le patron de la Scuderia Ferrari Stefano Domenicali affirme que son équipe doit continuer à y croire en dépit d'un retard de 74 points au championnat pour Fernando Alonso sur Sebastian Vettel après le Grand Prix de Monaco.

"Il ne fait aucun doute que l'écart est grand", a déclaré Domenicali. "Mais un bon résultat dans les deux ou trois prochaines courses et puis des problèmes pour eux pourraient leur mettre la pression. Ensuite, nous verrons. Ils sont forts mais on continue à y croire, à essayer de faire de bons résultats sur le court terme et de continuer à développer le voiture le plus possible. Lorsque l'on arrivera sur des pistes comme Silverstone on aura vraiment besoin d'une voiture qui porte plus d'appui."

Ferrari a connu des performances en dents de scie avec les pneus Pirelli, avec de gros problèmes notamment avec le pneu dur en Espagne. Pour Domenicali "il est un fait" la performance de l'écurie dépend des pneus Pirelli. "Notre voiture est très sensible au changement de pneu. Le fait que nous ayons les mêmes types de pneus au Canada sera important, car cela nous permettra de maximiser notre performance."
source: ESPNF1.com

Felipe Massa en veut à Lewis Hamilton
Felipe Massa a abandonné au 34ème tour après avoir percuté le rail de sécurité dans le Tunnel de Monaco. Le pilote Ferrari se plaint de la conduite de Lewis Hamilton, qui l'avait percuté peu avant à la Chicane. Le Brésilien s'était alors retrouvé avec une 150° Italia au comportement dégradé.

"Je suis très déçu de la manière dont ma course s'est terminée", déplore Felipe Massa. "Hamilton a essayé de me passer à la Chicane, un endroit où il est impossible de dépasser. Il m'a percuté et m'a poussé sur Webber (Red Bull). La monoplace ne se comportait plus bien et je ne pouvais plus piloter correctement, c'est pourquoi (Lewis Hamilton) m'a fait l'intérieur dans le Tunnel. Cela m'a envoyé sur le côté sale de la piste et j'ai fini ma course dans la barrière."

Felipe Massa est surpris du mauvais comportement du pilote McLaren en course. Le Britannique a par la suite écopé d'une pénalité pour avoir percuté Pastor Maldonado pour le gain de la 6ème place, le pilote Williams ayant été contraint à l'abandon. "Il était trop agressif. Ce qu'il a fait dépassait l'entendement, pas uniquement pour moi, mais également pour les autres pilotes."
source: AUTOhebdo.fr

Pirelli souhaite changer le règlement
Le manufacturier unique de la F1, Pirelli, est favorable à une interdiction des changements de pneumatiques pendant une interruption de course faisant suite à un drapeau rouge.

Dimanche, à Monaco, une situation identique avait été grandement favorable à Sebastian Vettel, en difficulté face à Alonso et Button avec ses pneus endommagés pendant la majeure partie de la course et qui a pu en chausser des neufs pour les derniers tours. Il n'y avait alors plus le moindre suspense.

"Je peux comprendre que l'on fasse attention à la sécurité mais je me mets dans la peau des fans", s'interroge le directeur de Pirelli Motorsport, Paul Hembery. "Beaucoup de gens m'ont interpellé pour me demander 'Pourquoi sont-ils autorisés à en changer?'"

"Cela a retiré quelque chose à la course et la principale question était: auraient-ils résisté? C'est ce que nous nous demandions tous à six tours de l'arrivée et il y allait y avoir beaucoup d'excitation. Sebastian [Vettel] y serait-il parvenu?"

"Nous ne comprenons pas vraiment cette règle et nous devrions peut-être demander aux équipes quelles sont les raisons pour lesquelles elles seraient autorisées à changer de pneumatiques."
source: GPUpdate.net

Hamilton, ses excuses
Lewis Hamilton a transmis ses excuses aux commissaires du Grand Prix de Monaco.

Le pilote Mercedes a eu des mots durs, à chaud, envers les arbitres du Grand Prix de Monaco, qui l'ont pénalisé trois fois en deux jours. Hamilton a déclaré qu'il était ensuite retourné auprès des commissaires pour s'assurer qu'il n'y ait pas de malentendu.

"Ils m'ont dit pour finir qu'ils allaient faire en sorte que les autres personnes à la FIA comprennent", a déclaré Hamilton. "Ils ont dit que pour toute personne qui aurait mal compris ces propos, ils n'iraient pas plus loin que la salle de réunion. Mais ce que j'ai dit, je l'ai dit sur le ton de l'humour, même si ça n'a pas trop fait rire sur le coup."

"Je leur ai dit qu'à la fin de telles courses, les émotions remontent, que c'est très intense et que l'on ne dit pas alors les choses les plus appropriées. Je leur ai dit tout cela et nous nous sommes quittés en bons termes."

"Ils ont accepté mon explication, ils ont compris", a assuré Hamilton. "Ils ont dit 'nous avons tous été compétiteurs par le passé et nous comprenons la passion' et nous nous sommes tous serré la main. Ce week-end a été difficile. J'ai le sentiment que rien ne m'a été épargné."
source: ESPNF1.com

Fernando Alonso rend les armes
L'Asturien ne semble plus y croire. La nouvelle victoire de Sebastian Vettel au GP de Monaco a porté un nouveau coup à ses adversaires. Pendant que Lewis Hamilton perdait son sang-froid, Fernando Alonso a reconnu la supériorité de la RB7 pilotée par le Champion du monde en titre.

"Nous avons vu ces dernières années qu'un pilote est proche du titre s'il remporte cinq ou six courses", commente Fernando Alonso, qui accuse désormais 74 points de retard sur le leader. "Je pense que la victoire n'est pas possible actuellement. Nous devons être réalistes et commencer par nous battre pour des podiums au Canada et à Valence, ensuite nous verrons comment le Championnat se déroule, car la distance est maintenant trop importante."

Le pilote Ferrari reconnaît être impressionné par les performances de Sebastian Vettel. "Fantastique! Pas seulement aujourd'hui, mais pour avoir remporté cinq courses sur six. Il n'y a eu qu'une seule situation similaire qui s'est produite ces derniers temps avec Jenson (Button, chez Brawn GP en 2009). Nous connaissons le résultat: Jenson a été Champion du monde."
source: AUTOhebdo.fr

Kobayashi réprimandé et non sanctionné
Lewis Hamilton n'est pas le seul pilote du Championnat du monde de Formule 1 à avoir été convoqué par les commissaires du Grand Prix de Monaco. Outre Di Resta - qui a écopé d'un drive through pour avoir provoqué une collision similaire à celle Hamilton/Massa, au Loews - Kamui Kobayashi a fait l'objet d'une enquête. Il est reproché au Nippon d'avoir dépassé Adrian Sutil au chausse-pied. Le pilote Sauber s'en est tiré avec une réprimande mais aucune sanction, et il conserve donc sa 5ème place.
source: AutoMoto365.com

Ca parle moteur à Paris
Le président de la FIA Jean Todt devrait rencontrer lundi les motoristes de la F1 qui s'inquiètent de l'évolution de la réglementation en 2013. Des représentants de Ferrari, Cosworth et Mercedes sont attendus à Paris.

Ces discussions, au lendemain du Grand Prix de Monaco, sont censées préparer la réunion du Conseil mondial de la FIA qui se tiendra dans une dizaine de jours et qui représenterait le dernier recours pour modifier les plans de la FIA qui visent un passage du V8 2,8l au 4-cylindres 1,6l turbo. Un passage par l'étape V6 a été proposé par Bernie Ecclestone.

Annoncé il y a quelques mois en accord avec le monde de la F1, ce changement radical fait grincer de plus en plus de dents. Dernier en date à faire part de ses craintes, Cosworth affirme que cette réforme pourrait coûter plus que prévu alors que l'un de ses avantages serait justement de faire baisser les coûts en F1.

"Il y a beaucoup de discussions en ce moment", a déclaré Todt au micro de la 'BBC', dimanche. "Je travaille pour que l'on trouve de l'harmonie dans le futur."
source: ESPNF1.com
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.