En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Samedi 01 Août 2015

Pirelli avance sur le libre choix des gommes
Le Groupe Stratégie de la F1 a donné son feu vert à l'idée proposée par Force India: permettre aux équipes de choisir librement parmi les gommes de Pirelli pour les Grands Prix de 2016.

Le manufacturier italien ne s'y est pas opposé mais souhaite garder un certain contrôle, notamment pour les courses qui sollicitent le plus les gommes. Une proposition de Pirelli devrait être remise à la rentrée.

"Nous sommes en train d'avoir de bonnes discussions avec les équipes et la FIA sur la façon de faire", indique Paul Hembery.

"Nous semblons nous diriger vers une solution qui donnera la variété de choix qu'elles souhaitent avoir et la sécurité que nous recherchons pour éviter qu'on ne voie des choix trop étranges."

"Nous espérons que dans les prochaines semaines nous pourrons présenter cela à tout le monde afin de commencer le travail sur les gommes 2016."

Hembery avait déjà indiqué penser à un attendrissement général de la gamme de pneus, ainsi que l'arrivée d'un nouveau pneu "super super" tendre. source: Nextgen-Auto.com

Dennis - Ne pas faire d'essais privés, c'est gaspiller de l'argent!
Fernando Alonso a exprimé sa frustration en Hongrie concernant la Formule 1 et ses règles, qui empêchent notamment les équipes en difficulté de faire des essais privés afin de combler l'écart avec les meilleures.

Ron Dennis, son patron chez McLaren, admet comprendre ce que l'Espagnol ressent. Alonso évoquait même son envie d'aller rouler dans d'autres catégories.

"Je pense que Fernando ne fait que partager ma frustration sur ce point. Nous ne pouvons pas faire d'essais et c'est dommageable quand on n'est pas compétitif. C'est un tel handicap!" explique le Britannique.

"Il est bien plus difficile d'améliorer la performance d'un moteur et d'une voiture sans essais privés. Et cela ne fait pas économiser d'argent parce qu'il faut apporter des développements en quantité sans qu'ils aient pu prouver leur efficacité."

"Nous n'avons pas toujours raison et quand c'est le cas nous gaspillons de l'argent. C'est une fausse économie que de couper les essais privés. Cela n'est bénéfique que pour le budget des petites équipes mais les plus grandes dépensent encore plus pour tenter de trouver les bons éléments, qui apportent le plus de performance."

Dennis appelle la FIA à revoir les règles.

"La F1 c'est de la compétition, pas une course à handicap. Et le plus gros handicap de la F1, c'est bien le manque d'essais." source: Nextgen-Auto.com

Tost souhaite une liberté de développement totale pour les moteurs
Quelle sera la règle permettant aux motoristes de continuer à développer en cours de saison l'année prochaine? Les quatre acteurs de la Formule 1, Mercedes, Ferrari, Renault et Honda, sont d'accord pour que le développement puisse être libre à nouveau mais les limites restent à définir afin que les coûts ne s'envolent pas.

Pour Franz Tost, le patron de Toro Rosso, cela ne va pas assez loin: il faut donner une liberté totale aux constructeurs - motoristes.

"Pour moi, cette règle des jetons qui diminuent d'année en année est un non-sens total. Je me rappelle l'avoir déjà dit il y a trois ou quatre ans, quand cette règle a été imaginée, que si l'un des motoristes était devant, le règlement des jetons ne permettrait jamais aux autres de combler l'écart", explique l'Autrichien.

"A l'époque, les motoristes ont dit qu'il fallait économiser de l'argent pour justifier cela. Mais en Formule 1, je l'ai dit, vous ne pouvez pas faire d'économies."

"Quelle situation a-t-on aujourd'hui? Mercedes loin devant, les autres derrière. Il faut que les motoristes soient libres de développer comme ils le veulent. S'ils n'ont pas l'argent, ils n'ont pas à être en F1, c'est aussi simple que ça."

Tost ajoute que la compétition et le spectacle en bénéficieraient.

"Si les quatre moteurs de Mercedes, Ferrari, Renault et Honda étaient au même niveau, nous aurions de très bonnes courses. Mercedes a des pilotes fantastiques, Ferrari aussi, McLaren a Alonso. Il y aurait donc une bataille entre 3 ou 4 équipes pour le championnat. C'est ce que les gens veulent voir et c'est donc cela que je changerais si c'était possible." source: Nextgen-Auto.com
Découvrez le solde de points restant sur le permis de chaque pilote et l'historique des pénalités!

Les messages du Forum

Pronostics, actualité, commentaires, critiques... vous souhaitez parler de F1?
Venez participer à notre Forum!
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.