En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK

Brèves du paddock

Les informations du Dimanche 29 Mars 2015

Vettel - Cette victoire me laisse sans voix!
Sebastian Vettel a créé la surprise, une belle surprise pour la Formule 1, en remportant aujourd'hui le Grand Prix de Malaisie avec Ferrari. C'était seulement sa 2ème course pour la Scuderia et l'Allemand engrange déjà une nouvelle victoire... qui en appelle d'autres.

"Cela fait longtemps que je n'ai pas été sur la plus haute marche du podium", lance-t-il. ""Il y a eu un gros changement pour moi cet hiver, en arrivant chez Ferrari. Il y a vraiment une ambiance super dans cette équipe. Je suis fier aujourd'hui, fier parce que nous avons battu Mercedes à la régulière. Nous avons vraiment une bonne voiture."

Vettel admet être très ému par cette première victoire en rouge.

"Je suis sans voix. Cette voiture semble tellement correspondre à mes attentes en termes de pilotage. L'équipe a été phénoménale aujourd'hui. Je me rappelle maintenant à nouveau voir Schumacher et sa Ferrari à travers les grillages de Fiorano quand j'étais petit. Maintenant je suis ici. Merci à Ferrari, quelle grande journée!"

Il faut évidemment que cette victoire ne soit pas la seule de la saison.

"J'espère, c'est pour cela que nous avons signé ensemble avec Ferrari: pour gagner le championnat. La mission est de ramener les titres à Maranello. Mais aujourd'hui je ne veux pas penser à cela, je veux fêter cette victoire comme il se doit." source: Nextgen-Auto.com

Alonso - cela s'est mieux passé que prévu
Fernando a débuté sa saison cette fin de semaine en Malaisie et s'il n'est pas à l'arrivée de la course au volant de sa McLaren Honda peu compétitive, il se dit toutefois assez satisfait.

"Cela s'est mieux passé que prévu", affirme Fernando Alonso. "Rouler dans le peloton et être en mesure de revenir sur les Red Bull avant les arrêts au stand a été une belle surprise."

La mauvaise surprise, c'est que sa McLaren Honda n'est pas à l'arrivée à cause de soucis techniques.

"Nous avons eu quelques soucis qui sont actuellement sous investigation (refroidissement de l'ERS défaillant, NDLR). En temps normal, c'est ce que l'on découvre lors des essais privés d'hiver. Nous n'avons pas beaucoup roulé cet hiver et nous avons donc découvert ces problèmes lors des deux premières courses, mais ce week-end a été très positif moi."

"J'ai été agréablement surpris des progrès réalisés depuis l'Australie. Si nous continuons de la même façon à l'avenir, nous allons bientôt pouvoir nous réjouir", ajoute le champion espagnol.

Notons encore que son équipier Jenson Button a aussi abandonné avant le drapeau à damier. source: Nextgen-Auto.com

GP de Malaisie - Course
La Scuderia Ferrari n'avait plus connu le goût de la victoire depuis le Grand Prix d'Espagne 2013 et le succès à domicile de Fernando Alonso. Sebastian Vettel a mis fin à cette période de disette en s'imposant ce dimanche en Malaisie au terme d'une course parfaitement menée par le duo germano-italien.

Si Hamilton avait réussi à conserver les commandes de l'épreuve à l'extinction des feux, l'entrée en piste rapide de la voiture de sécurité suite à la sortie de piste de la Sauber de Marcus Ericsson au niveau du premier virage, a redistribué les cartes et grandement animé la première partie du Grand Prix. Alors que les Mercedes repassent par les stands et chaussent les gommes dures, la Scuderia fait le choix de laisser Sebastian Vettel en piste. Bonne pioche puisque l'Allemand, bien aidé par une SF15-T très performante en course tant avec les pneus mediums qu'avec les durs, creuse l'écart en tête, et après les derniers arrêts aux stands, le quadruple Champion du monde ne lâchera plus les rênes jusqu'au drapeau à damier pour signer son 40ème succès en F1. Hamilton, qui conserve la tête du championnat, et Rosberg complètent finalement le podium à une dizaine de secondes.

Kimi Räikkönen se classe 4ème d'une course qui ne lui a pourtant pas souri dans les premiers instants. Victime d'une crevaison consécutive à un contact avec la Sauber de Felipe Nasr, le Finlandais profitait également de sa monoplace pour remonter petit à petit dans la hiérarchie. Il conclut ce Grand Prix devant les deux Williams de Valtteri Bottas et Felipe Massa qui se sont disputées la 5ème place dans les dernières boucles. Max Verstappen marque ses premiers points en F1 et devance son équipier Carlos Sainz. Les deux Toro Rosso ont dominé les deux Red Bull RB11 de Daniil Kvyat et Daniel Ricciardo qui complètent le Top 10.

Romain Grosjean place la seule Lotus classée au 11ème rang, après avoir notamment été victime d'un accrochage avec la Force India de Sergio Pérez. Les deux McLaren de Fernando Alonso et Jenson Button n'ont pas vu l'arrivée après des problèmes mécaniques, contrairement à la Manor Marussia de Roberto Merhi. source: AUTOhebdo.fr (voir les résultats et le résumé)

Ecclestone - La Formule 1 est malade
Bernie Ecclestone a confirmé que la Formule 1 était "malade": les audiences ont baissé et il est temps de comprendre pourquoi et d'agir. Mais les équipes, qui agissent selon leur propre intérêt, sont les plus gros freins au changement...

"La F1 est malade, nous avons perdu de l'audience et je veux savoir pourquoi. Les gens ont beaucoup plus de possibilités de choix à la télévision aujourd'hui qu'à l'époque, où il y avait moins de chaines mais où vous étiez sûr d'avoir de la F1 sur l'une d'elles. Maintenant il y a trop de choix."

Ecclestone admet entre les lignes que la gouvernance mise en place avec les Accords Concorde 2013-2020 était une erreur.

"Il faut du changement et je ne crois pas que nous aurons une majorité pour 2017. Il faudra attendre 2020 pour des changements en profondeur. Il faut revenir à un mode de décision où une seule personne prend la responsabilité et les décisions. Quelqu'un doit fixer un cap. A l'heure actuelle cela prend trop de temps. Quand un chirurgien doit couper un bras à l'hôpital, il ne fait pas une réunion. Nous on fait des réunions..."

"Les équipes sont égoïstes, elles agissent pour elles, pas pour le sport. C'est frustrant de voir qu'elles ne pensent qu'au présent et pas au futur. Certains dans le paddock ne pensent pas plus loin que la course qui suit", ajoute Ecclestone.

Ecclestone a 84 ans. Sera-t-il encore là pour modeler cette Formule 1 de 2020?

"Quand je serai parti, quelqu'un fera les choses de manière complètement différente. A quel point? Il faudra attendre que je sois viré ou que je sois mort pour le savoir..." source: Nextgen-Auto.com

Les messages du Forum

Pronostics, actualité, commentaires, critiques... vous souhaitez parler de F1?
Venez participer à notre Forum!
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.