Brèves du paddock

Suivez l'actualité du Formula One Circus

A lire aussi :
l'Article à la une
28/08/14Wolff - Le contrat de Lewis Hamilton attendra
Lewis Hamilton restera-t-il chez Mercedes ces prochaines années ? La question anime les débats au moment où le champion du monde 2008 est en bagarre interne pour le titre face à son coéquipier Nico Rosberg. Si ce dernier a signé un nouveau contrat de plusieurs saisons avec l'écurie de Brackley, celui du Britannique est valable jusqu'à la fin de la prochaine saison. Or, la lutte des deux pilotes Mercedes gagne en intensité et complique forcément les débats. "C'est très intense actuellement et il doit rester concentré cette saison", a déclaré le président exécutif de Mercedes Motorsport Toto Wolff. "Ce qui est certain, c'est que nous n'entamerons pas de discussions avec quelqu'un d'autre tant que nous ne saurons pas exactement de quelle manière nous continuerons à travailler avec Lewis. Nous sommes tombés d'accord là-dessus."

Si la F1 est un milieu où les surprises peuvent être nombreuses, notamment en ce qui concerne les transferts, Toto Wolff semble serein en évoquant l'avenir de l'ancien champion du monde. "Nous n'avons aucun intérêt à discuter avec un autre pilote et nous n'en avons aucune. De même, Lewis n'a aucune discussion avec une autre équipe. C'est pour cela que nous nous faisons confiance l'un l'autre. Nous devons rester concentrés sur le Championnat pour le moment sans être impliqués dans des discussions contractuelles car nous avons encore un an et demi devant nous." source: AUTOhebdo.fr

28/08/14Mercedes n'est plus une équipe
L'ancien pilote Red Bull Mark Webber affirme que Mercedes ne fonctionne plus comme une équipe depuis l'incident du Grand Prix de Belgique, dimanche dernier.

Les deux pilotes se sont accrochés au deuxième tour de la course. Nico Rosberg a terminé à la deuxième place sur le podium, mais ce contact a ruiné les chances de Lewis Hamilton, tandis que Mercedes a peut-être vu s'envoler un doublé.

Webber a lui aussi eu maille à partir avec son coéquipier Sebastian Vettel, ces quatre dernières années. Dès 2010, il y eut des frictions entre les deux hommes. Il affirme aujourd'hui que les deux pilotes Mercedes ne sont plus du tout à l'écoute des ordres de leurs patrons, Toto Wolff et Niki Lauda, et que la stabilité de l'équipe est perdue.

"La situation est difficile chez Mercedes. Les pilotes n'ont pas une bonne relation", a déclaré Webber au journal 'Herald Sun'. "Ça va être intéressant, pas seulement pour le reste de la saison, mais pour l'avenir. Est-ce que cette équipe va conserver ses deux pilotes l'année prochaine ?"

"La question maintenant, c'est qui commande ?" ajoute Webber. "On peut se demander si ce sont les employeurs de Niki et de Toto qui vont intervenir et qui vont dire aux deux pilotes 'Lewis, Nico, nous devons parler ensemble chez Mercedes, parce que c'est nous qui vous payons'."

"Pour le moment, ce n'est plus une équipe, ce sont deux pilotes qui poursuivent leurs propres buts."

Webber pense que ce sera difficile pour les deux pilotes de bien se concentrer pour le Grand Prix d'Italie, la semaine prochaine, où Mercedes est attendu pour dominer une fois encore.

"Les pilotes doivent rester concentrés dans ces cas-là, concentrés sur leur pilotage, sur leur voiture, parce que sinon, ça peut vite tourner au cauchemar", annonce l'Australien, qui court aujourd'hui en Endurance pour Porsche. "Le jeudi, le vendredi, il y a toutes ces choses avec les médias, je peux vous dire que ça va monter et qu'on va en parler."

"Je suis persuadé que lorsqu'ils prendront la piste, ils seront obnubilés par leur adversaire. Il n'y a vraiment pas grand monde à part eux dans la course au titre. Leur obsession, ça va être de battre leur coéquipier. C'est toujours ce qu'il se passe lorsque votre équipe est aussi dominatrice."

"ls vont gagner le titre des Constructeurs facilement, car les pilotes savent que de ce côté-là, c'est dans la poche, tout se joue maintenant sur le titre des pilotes." source: ESPNF1.com

28/08/14Alonso serait la priorité de McLaren
McLaren n'a toujours choisi aucun pilote pour la saison prochaine mais avec le début du partenariat avec Honda, l'équipe aurait la volonté d'avoir un duo de premier plan.

Depuis de nombreux mois, un retour de Fernando Alonso est évoqué, malgré sa relation tendue avec Ron Dennis, le grand patron de McLaren, lors de son passage en 2007. Il était parti après la première des trois saisons de son contrat.

Selon la 'BBC', l'équipe est déterminée à le faire revenir. Alonso a un contrat avec Ferrari jusqu'en 2016, avec visiblement des clauses de départ. La 'BBC' précise que si McLaren ne peut pas l'engager pour 2015, l'équipe tentera pour la saison suivante.

Si McLaren recrute un pilote, Kevin Magnussen aurait plus de chances de rester que Jenson Button. Ce dernier pourrait être poussé vers la retraite, même s'il n'en a aucune envie.

"Nous n'en avons pas parlé", a déclaré l'Anglais à la 'BBC'. "Si je dois prendre ma retraite à la fin de la saison, ça sera comme ça, mais je sens que j'ai encore beaucoup à donner et je ne peux pas imaginer la vie sans le sport automobile et en particulier la Formule 1."

McLaren envisage également de donner un rôle à Stoffel Vandoorne, troisième du GP2 et membre de son programme de jeunes pilotes, en tant que pilote d'essais, ou en le plaçant comme titulaire dans une autre équipe. source: SportAuto.fr

27/08/14Lambiase ingénieur de Vettel
Guillaume Rocquelin promu directeur de l'ingénierie de course chez Red Bull Racing, Sebastian Vettel s'apprête à faire équipe avec un nouvel ingénieur, Gianpiero Lambiase, en 2015.

Vettel et Rocquelin, connu sous le surnom de "Rocky", ont commencé à travailler ensemble quand l'Allemand a rejoint Red Bull en 2009 et ont remporté 38 courses et quatre titres mondiaux.

La décision de quitter son rôle de directeur technique chez RBR a provoqué des changements au sein de l'encadrement technique de Milton Keynes.

Le Français deviendra pour sa part responsable de tous les ingénieurs de course de l'équipe et'il continuera à assister aux week-ends de course. Gianpiero Lambiase prend sa succession. L'Italien qui travaille actuellement avec Sergio Pérez chez Force India. source: ESPNF1.com

27/08/14Je ne sais pas comment je vais faire
Avec 29 points de retard sur son équipier au Championnat des pilotes, Lewis Hamilton se demande comment réduire l'écart qui le sépare de Nico Rosberg".

Sept courses avant la fin de la saison, les relations tournent mal chez Mercedes suite à l'incident entre les deux pilotes au Grand Prix de Belgique. Le Britannique ne fait plus "confiance puisque l'Allemand aurait "fait exprès". La bataille reprendra dans dix jours, à Monza.

"Ce week-end est dommageable pour moi", a reconnu Hamilton, sept courses avant l'épilogue du Championnat 2014. "Je ne sais pas comment je vais revenir avec ces 30 points de retard(ndlr : 29). "Mais ce que je sais, c'est que beaucoup de personnes me soutiennent."

"Les gars qui sont de mon côté du garage, ont eu beaucoup de mauvaises courses mais je sais que grâce à leur soutien, et celui des fans, tout le monde pousse, nous aurons une très bonne voiture et une grande équipe et nous devrions terminer dans les deux premiers."

"J'espère vraiment pouvoir leur apporter de bons points et de bons résultats pour regarder devant", a-t-il poursuivi. "Quel que soit le cas, je vais toujours mettre l'équipe en avant et je ne ferai pas tout moi-même." source: ESPNF1.com

27/08/14Gutiérrez attend une réaction
De nouveau contraint à l'abandon à l'occasion du GP de Belgique, douzième manche de la saison 2014 de Formule 1, Esteban Gutiérrez espère que Sauber va rapidement réagir.

L'écurie d'Hinwill n'a toujours pas inscrit le moindre point en 2014 et pointe derrière Marussia au classement des constructeurs.

"Nous devons faire en sorte que ces problèmes techniques soient résolus car cela nous limite", a déclaré le Mexicain. "Ce n'est pas une situation acceptable. Pourtant, de mon côté, je dois rester focaliser sur le pilotage et évidemment mettre le doigt sur les endroits où nous sommes faibles, parce que nous devons nous assurer que ces choses ne se produisent plus."

"Je comprends parfaitement quand il dit que c'est inacceptable", a ajouté Monisha Kaltenborn, patronne chez Sauber. "Je peux comprendre parfaitement cette attitude."

"Ce n'est pas seulement propre au pilote, c'est quelque chose qui est très inquiétant, toute l'écurie est penché sur le sujet." source: ESPNF1.com

27/08/14Boullier suit Vandoorne de près
Eric Boullier, le directeur de l'écurie de course de McLaren, a admis la possibilité de voir Stoffel Vandoorne faire ses débuts en tant que pilote titulaire chez McLaren en 2015.

Après l'avoir emporté dès ses débuts en GP2, à Bahreïn, Vandoorne a poursuivi sa saison avec des pdoiums ainsi qu'une deuxième victoire, en Hongrie alors qu'il était également impliqué dans une bataille palpitante pour la victoire avec Raffaele Marciello à Spa-Francorchamps.

Boullier a avoué que l'écurie McLaren élabore un plan de trois ans à cinq ans concernant son jeune pilote de réserve : "Il est un peu trop tôt pour prendre une décision. Je pense qu'il a d'abord besoin de se sentir prêt et je suis heureux qu'il se sente prêt. Il doit également avoir l'occasion d'entrer en F1 mais pas dans n'importe quelle condition."

"Nous évaluons actuellement tous les scénarios", a poursuivi Boullier. "Je pense que le GP2 est l'un d'eux, il peut apprendre encore plus en GP2, obtenir plus de victoires et évidemment se battre pour le championnat."

"Il fait un bon travail pour sa première année Et il a réalisé des progrès visibles au cours des dernières courses, il est très actif et je suis heureux de le voir en piste mais il est encore trop tôt pour faire des plans, donc tout est ouvert." source: ESPNF1.com

27/08/14Mattiacci veut dégeler les moteurs
Le nouveau patron de Ferrari, Marc Mattiacci, souhaite que les fabricants aient la possibilité d'apporter des modifications sur leur moteur en cours de saison.

Alors que les moteurs V6-trubo 2014 ont été homologués avant le début de la saison, la réglementation ne permet pas de modifications pour des raisons de fiabilité, de sécurité ou de réduction des coûts. La même règle est prévue pour 2015 mais l'Italien aimerait voir les choses changer.

"Oui, d'une certaine manière", a-t-il déclaré. "Il ne faut pas que ce soit aussi rigide qu'aujourd'hui, j'aimerais une certaine quantité de possibilitésdans le but de travailler sur le moteur toute la saison."

Mattiacci et ses principaux coéquipiers se sont réunis lors du Grand Prix de Belgique et il admet que c'est une question qu'il a soulevée.

"Comme vous le savez très bien, nous discutons sur la façon d'améliorer les choses, si c'est nécessaire. Nous avons eu des courses fantastiques, mais je suppose qu'il y a certains domaines, qui peuvent encore être améliorés. Et l'un de ces points est le gel du moteur." source: ESPNF1.com

27/08/14Ferrari s'est améliorée
Kimi Räikkönen est revenu sur sa performance au Grand Prix de Belgique, le week-end dernier et pense que Ferrari est dans la bonne direction après une première partie de saison compliquée.

"Peu à peu, nous devenons plus forts, dans tous les compartiments", a déclaré le Finlandais. "Ce n'est pas seulement au niveau du moteur et de l'électronique. Cependant, nous n'avons pas la force d'appui que les autres équipes ont."

"Nous ne sommes pas mauvais mais nous ne sommes pas bons non plus, il nous manque un petit quelque chose, de partout. Certains circuits sont mieux pour nous que d'autres, mais nous continuons à travailler et à améliorer les choses."

Alonso a suggéré Ferrari avait été plus forte que prévu en Belgique, après avoir déclaré avant la course que la Scuderia serait pour deux courses difficiles à Spa et Monza, où la puissance du moteur est particulièrement important.

"Nous pensions que nous serions assez loin de Williams, et nous étions plus compétitifs que nous le pensions", a pour sa part ajouté Fernando Alonso.

"Dans mon cas précis, la puissance, était ma plus grande préoccupation", a poursuivi l'Espagnol. "Tout le week-end nous avons eu un peu de déficit avec l'unité de puissance."

"Ce peu de puissance supplémentaire que nous aurions pu avoir nous manquait durant la course, mais nous ne pouvons pas tout changer du jour au lendemain." source: ESPNF1.com

26/08/14McLaren, un plan de 3 à 5 ans
En ce qui concerne ses titulaires pour les saisons à venir, l'écurie McLaren travaille sur un plan de "trois, peut-être cinq ans." Jenson Button et Kevin Magnussen ne savent toujours pas s'ils en feront partie.

Les contrats du Britannique, champion en 2009, et du Danois, qui complète sa première saison, prennent fin cette année. L'ambitieux et très stratégique PDG du McLaren Group, Ron Dennis, tient à ramener son équipe au sommet de la hiérarchie. Le partenariat avec Honda, qui revient en F1 à titre de motoriste exclusif de McLaren l'année prochaine, est l'une des facettes du programme. Choisir les meilleurs pilotes pour défendre les couleurs de l'écurie en est une autre.

Il y a quelques semaines, le directeur de course Éric Boullier révélait que McLaren surveille l'évolution du marché des pilotes non seulement pour 2015, mais en vue des saisons suivantes. Cela peut signifier l'arrivée de nouveaux titulaires l'année prochaine, ou la reconduction des titulaires actuels en vue d'un remplacement en 2016, ou une combinaison de ces scénarios. Par conséquent, en attendant que McLaren prenne ses décisions, la situation demeure floue pour Button et Magnussen.

"C'est inhabituel car le mois d'août tire à sa fin et ils n'ont pas d'engagement clair de la part de l'équipe", a commenté Boullier. "En ce qui concerne nos pilotes, nous travaillons sur une stratégie pour les années à venir. Nous regardons sur trois, peut-être cinq ans."

"Avec le retour de Ron en janvier dernier, et moi qui est nouveau dans l'équipe (également depuis janvier, ndlr), nous avons demandé un peu plus de temps que nécessaire. Mais nous pouvons nous le permettre. Même si c'est un peu inconfortable pour les pilotes - et je peux le comprendre - nos priorités doivent être au premier plan."

Quant aux performances de Button et Magnussen cette année, "ils ont fait mieux que ce à quoi nous pouvions nous attendre", a déclaré Boullier. "Nous ne leur avons pas donné une très bonne voiture et bien entendu, moins la voiture est bonne, plus elle est difficile à conduire. (…) En termes de pilotage, chacun fait du très beau travail. Kevin est monté sur le podium lors de la première course, ensuite il a vécu quelques expériences qui font partie du processus d'apprentissage. Jenson est super professionnel et je pense qu'il a tiré tout ce qui pouvait être tiré de la voiture." source: ESPNF1.com

26/08/14Le duo Mercedes déçoit Button
Pour Jenson Button, le combat pour remporter le championnat des pilotes 2014 n'est plus aussi "propre" qu'il l'était. Il souhaite voir plus de respect entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton, les deux favoris pour le titre.

Le duo Mercedes est en lutte depuis le début de la saison et il y a eu quelques beaux combats serrés entre eux. Mais la tension augmente depuis quelques courses, les incidents moins plaisants aussi. L'épisode du Grand Prix de Belgique, où Rosberg a refusé de modifier sa trajectoire, a ultimement provoqué l'abandon de Hamilton et coûté la victoire à Mercedes. Depuis dimanche, le débat fait rage à l'interne. Il est clair que cet incident sera un point tournant de la saison, et ce à plusieurs niveaux.

"C'est dommage que le combat ne soit pas plus propre", a commenté Button. "J'ai toujours dit que celui qui remportera le championnat du monde cette année sera celui qui fera le meilleur boulot en piste. Mais cela ne semble plus être tout à fait le cas maintenant."

"J'ai de la sympathie pour Lewis", a ajouté le pilote McLaren au sujet de son ancien coéquipier. "C'est incroyable. Je n'ai jamais vu autant de malchance ou de mauvais jugement. Lewis a perdu beaucoup de points au cours des dernières manches (29 points derrière Rosberg actuellement, ndlr). En fait, c'est étonnant. Je n'ai jamais vu cela auparavant, surtout pour une équipe qui possède une voiture aussi dominante. Ils devraient être en mesure de signer des doublés lors de chaque course."

Quant à l'insistance de Rosberg face à Hamilton : "Je suis sûr que si Nico regardait sa manœuvre aujourd'hui, il se dirait 'Mais à quoi je pensais?"

"Il faut juste se battre et faire mieux que son coéquipier, c'est tout, mais je sais que cela peut user à la longue. À mon avis, Lewis s'est bien comporté suite à des courses décevantes. Il a de toute évidence maturé comme individu et il a encaissé les coups. J'espère que sa confiance n'en sera que renforcée pour le reste de la saison, et non détruite."

"(Mercedes) va néanmoins gagner les championnats (pilotes et constructeurs), mais les récents événements ajoutent clairement de la tension à une relation déjà tendue", a souligné Button. "Est-ce une bonne chose pour la discipline ? Non, dans le sens que nous n'avons pas eu droit à une belle bataille entre eux (en Belgique). Mais tout le monde est excité pour le prochain Grand Prix, en Italie, où aucun des fans présents là-bas n'encouragera ni l'un ni l'autre, et où tout le monde aimerait beaucoup les voir entrer en collision. Cela ajoute du piquant, mais c'est dommage car les véritables fans de course veulent les voir se battre." source: ESPNF1.com

26/08/14Whitmarsh quitte officiellement McLaren
L'ancien patron de l'équipe McLaren, Martin Whitmarsh, a officiellement quitté l'écurie de Woking ainsi que le McLaren Group.

Whitmarsh a quitté ses fonctions à la fin de l'année dernière au terme d'un championnat 2013 difficile, et suite au retour aux commandes de celui qui l'avait nommé, Ron Dennis, à titre de PDG du McLaren Group. Il a en partie été remplacé par Éric Boullier (directeur de course) et Jonathan Neale (directeur général). Le Britannique restait tout de même un employé de l'entreprise.

En début d'année, Dennis avait souhaité "trouver une issue positive" pour lui et son ami de longue date. C'est maintenant chose faite.

"McLaren et Martin Whitmarsh se séparent à l'amiable", a déclaré un porte-parole de McLaren. Whitmarsh était employé de McLaren depuis 24 ans. Il fut le patron de l'équipe de 2009 à 2013, mais aussi le président de la FOTA (Formula One Teams Association) au cours de cette même période. source: ESPNF1.com

26/08/14Sebastian Vettel a pris la piste de Sotchi
Après une première visite en avril, Sebastian Vettel est devenu hier le premier pilote de F1 à rouler sur le circuit de Sotchi en se rendant sur le lieu qui accueillera le Grand Prix inaugural de Russie le 12 octobre, au lendemain du GP de Belgique à Spa-Francorchamps où le pilote Red Bull a décroché la cinquième place. Le quadruple champion du monde a réalisé plusieurs tours au volant d'une Infiniti Q50 Hybrid sur la piste de 5,8km. David Coulthard était également présent à l'événement réalisé par le constructeur nippon.

"Le circuit a été pas mal transformé depuis ma dernière visite à Sotchi où c'était encore un site en construction", a commenté Sebastian Vettel. "Après avoir roulé pour la première fois ici, je peux dire que c'est un tracé intéressant avec un bon mélange de virages rapides et de secteurs techniques. Rouler là-dessus au volant d'une F1 sera un grand défi, c'est certain, et j'ai hâte d'y revenir en octobre." source: AUTOhebdo.fr

26/08/14La FIA n'enquêtera pas
La FIA (Fédération internationale de l'automobile) n'enquêtera pas sur l'incident désormais célèbre entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton au deuxième tour du Grand Prix de Belgique.

La rumeur voulait dimanche soir que le geste que certains qualifient d'antisportif de Rosberg, vis-à-vis de son coéquipier, puisse faire l'objet d'une enquête au motif qu'il porterait atteinte à l'image de la F1, comme ce fut le cas, par le passé, pour des équipes ayant, par exemple, donné des consignes tuant tout suspense.

"La FIA n'ouvrira pas d'enquête", a déclaré le responsable de la communication de l'instance mondiale Pierre Regent au 'Daily Mail'. "Seul un nouvel élément qui aurait pu apparaître après la proclamation des résultats aurait pu justifier une enquête, un commentaire relaté après une réunion en interne (Hamilton affirmant que Rosberg avait reconnu l'intentionnalité de sa manœuvre), mais il n'a pas été reconnu par l'équipe et ne peut être pris en compte." source: ESPNF1.com

26/08/14Ricciardo pense à ses chances
Daniel Ricciardo sait que ses chances de remporter le titre cette année sont minces, mais il ne se laissera pas distraire par cette possibilité au cours des sept prochaines courses.

Après celles réalisées au Canada et en Hongrie, le pilote Red Bull a signé sa troisième victoire de la saison, dimanche en Belgique, grâce à une autre performance sans faute. Il a chaque fois profité des soucis mécaniques de la dominante écurie Mercedes, ou des conflits entre les pilotes de l'équipe, Nico Rosberg et Lewis Hamilton, les grands favoris pour la couronne 2014.

Au terme du 12e des 19 Grands Prix du championnat, Ricciardo se retrouve à 64 points du leader Rosberg. Cet écart serait difficile à surmonter dans des conditions habituelles, mais cette année, les points seront doublés lors de la dernière course. Cela pourrait faire la différence.

"Si je suis à moins de 50 points en arrivant à Abu Dhabi, alors oui", a répondu l'Australien lorsqu'il lui a été demandé s'il se sentait comme un prétendant au titre. "Il reste encore plusieurs courses à faire. Tant que c'est mathématiquement possible, nous allons continuer à nous battre, c'est sûr. (…) Si nous pouvons marquer un maximum de points lors de courses à venir, ce sera toujours possible."

Par la suite, Ricciardo a précisé que cette troisième victoire de la saison "va nous faire sourire longtemps, mais nous allons garder les pieds sur terre. Nous tenterons de continuer sur cette lancée à Monza, ensuite Singapour et Suzuka devraient bien nous convenir."

"Pour moi, cela se passe de manière superbe", a-t-il déclaré au sujet de sa première saison chez Red Bull. "Gagner une course, c'est ce que je voulais accomplir. Le fait d'en gagner trois en 12 courses a surpassé les attentes. La bataille entre coéquipiers (avec Sebastian Vettel) se passe très bien. J'ai maintenant démontré ma vitesse pendant les qualifications et les courses, ainsi que mon savoir-faire en piste. Je pense que l'équipe est très satisfaite. Je suis heureux et avec chaque course, j'aime ça de plus en plus. Je m'amuse beaucoup !" source: ESPNF1.com

25/08/14Hamilton ne fera plus confiance
Suite à l'incident du 2e tour survenu pendant le Grand Prix de Belgique, Lewis Hamilton a déclaré qu'il se méfiera de Nico Rosberg dorénavant. Il tentera d'éviter les combats directs contre son coéquipier lors des prochaines courses.

Les deux pilotes Mercedes se sont touchés alors que chacun refusait de céder. Rosberg pouvait éviter l'accrochage, mais il était d'avis que Hamilton devait lui laisser suffisamment d'espace. Bien entendu, ce dernier n'est pas du même avis. Les dommages subis par sa voiture ont éventuellement mené à son abandon tandis que son coéquipier terminait à la 2e place et augmentait son avance dans le classement. Dans des propos tenus après la course, Hamilton affirmait que Rosberg avait "fait exprès" ; Mercedes a nié qu'il s'agissait d'un geste délibéré mais laissait entendre que son pilote avait mal agi.

Peu importe la répartition de la responsabilité dans cet épisode, il est clair que les relations entre les deux prétendants au titre (maintenant séparés par 29 points) sont loin d'être bonnes en ce moment. Rosberg ne souhaite pas commenter sur la place publique, mais Hamilton ne s'en prive pas. Cet incident va lui rester à l'esprit jusqu'à la fin du championnat.

"Eh bien, lorsque vous êtes en piste, vous devez avoir confiance que les autres vont penser avec leur tête et ne pas faire des choses délibérément", a répondu Hamilton lorsqu'il lui a été demandé s'il avait toujours confiance en Rosberg. "On nous dit d'aller chercher un résultat pour l'équipe. L'équipe demeure toujours la priorité, même si elle dit que nous pouvons nous battre. Cela ne veut pas dire que nous pouvons nous rentrer dedans."

"Il a dit que (l'accrochage) était de ma faute, qu'il aurait pu l'éviter mais qu'il ne voulait pas le faire", a-t-il souligné. "Vous pouvez le demander à tous les pilotes. Si moins d'une demi-longueur de la voiture de votre adversaire est à vos côtés, et que vous êtes sur l'intérieur, la trajectoire de course vous appartient. Ce n'est pas à vous de lui laisser de la place. Et ce n'est pas comme s'il y avait un mur à cet endroit (qui l'empêchait d'éviter un contact)."

"Je vais juste m'assurer de ne pas me retrouver roues-contre-roues avec lui", a ajouté Hamilton. "Je ne sais pas vraiment comment aborder la prochaine course. Tout ce que je sais, c'est que je devrai foncer. J'ai beaucoup de terrain à rattraper suite à cet incident." source: ESPNF1.com

25/08/14Vettel a aimé les derniers tours au GP de Belgique
ebastian Vettel n'a pas été en mesure de se mettre au niveau de son coéquipier Daniel Ricciardo qui n'en finit plus d'impressionner cette année avec une troisième victoire récoltée hier à Spa-Francorchamps. Si la situation est difficile pour le quadruple champion du monde en titre, la star de Red Bull a tout de même lutté pour se maintenir aux avant-postes. "La course a été bonne jusqu'à la fin. Je devais me dépêcher car les tours s'enchaînaient alors que Alonso et Magnussen n'avaient plus de pneus en bon état. Jenson (Button) et moi les avons repris assez rapidement. C'était une bonne chose de ne pas perdre de place par rapport au moment où j'ai observé mon dernier arrêt (au 34e tour), qui était certainement un peu tard tardif."

Le pilote Red Bull a notamment profité de la bagarre engagée entre Fernando Alonso et Kevin Magnussen pour prendre l'avantage dans les dernières boucles. "La lutte a été plutôt intéressante. Ça partait un peu dans tous les sens avec les pilotes qui se poussaient en dehors de la piste. C'était même parfois un peu trop engagé." source: AUTOhebdo.fr

25/08/14Rosberg garde ça à l'interne
Suite aux événements du Grand Prix de Belgique qui ont provoqué une crise chez Mercedes, Nico Rosberg ne souhaite pas commenter la situation publiquement et préfère régler cela à l'interne.

Le contact entre l'Allemand et son coéquipier Lewis Hamilton, qui a ultimement mené à l'abandon de ce dernier, a d'importantes conséquences sur les relations entre les pilotes et l'équipe. Mercedes a déclaré que l'incident n'était pas délibéré (Hamilton pense le contraire), mais que Rosberg n'a pas vraiment cherché à éviter le contact car il voulait "souligner un point" qui aurait un lien avec le règlement sportif.

Il va sans dire que la course au titre sera très tendue au cours des sept courses à venir, mais contrairement à Hamilton, Rosberg ne veut pas étaler son opinion sur la place publique.

"On m'a informé de ce que Lewis a dit à la presse et de la façon dont il a livré sa version des événements", a commenté l'actuel leader du championnat dans un blogue vidéo. "Tout ce que je peux dire, c'est que mon point de vue est très différent. Mais il serait mieux que je ne dévoile pas tous les détails concernant mon opinion. J'espère que vous allez respecter cela. Je préfère garder cela à l'interne."

"Nous avons eu une très bonne et importante discussion après la course. Lorsque de telles choses arrivent, il faut s'asseoir ensemble et analyser la situation, et c'est ce que nous avons fait. Tout le monde a fait part de son opinion, maintenant nous devons aller de l'avant. Il y aura une autre discussion pour voir si nous devons changer notre approche à l'avenir, comme nous l'avons fait après la Hongrie (où Hamilton a refusé une demande de l'équipe, ndlr)."

"La bonne nouvelle, c'est que nous avons de l'excellent leadership dans l'équipe avec Toto (Wolff, patron), Paddy (Lowe, directeur technique exécutif), et l'aide de Niki (Lauda, conseiller)", a ajouté Rosberg. "C'est vraiment très important d'avoir cela dans de telles situations. Par conséquent, je suis confiant que nous trouverons une façon pour revenir sur la bonne voie, comme toujours." source: ESPNF1.com

25/08/14Horner n'aurait pas misé sur Red Bull à Spa
Red Bull Racing pensait souffrir à Spa-Francorchamps mais c'est pourtant bien Daniel Ricciardo qui s'est imposé hier au Grand Prix de Belgique devant Nico Rosberg. L'Australien a évidemment profité de l'accrochage entre les Mercedes pour se hisser en tête après que Nico Rosberg s'est arrêté aux stands pour changer son aileron avant endommagé dans le contact avec son coéquipier Lewis Hamilton. Malgré tout, le résultat est une vraie surprise pour l'écurie de Milton Keynes, comme l'a reconnu Christian Horner. "On a profité de la situation chez Mercedes, mais c'est quand même satisfaisant de les maintenir derrière nous. J'ai regardé les cotes avant la course : Sebastian (Vettel, 5e) était à 20 contre 1 et Daniel à 30 contre 1. Il devrait y avoir un ou deux parieurs très heureux. Je n'aurais pas été assez courageux pour parier sur nous, même avec ces cotes, sur ce Grand Prix", a avoué le Team Principal de Red Bull Racing au journaliste Adam Cooper.

Mais le troisième succès de la saison de Daniel Ricciardo n'a pas été apporté sur un plateau d'argent, l'Australien ayant été obligé de maintenir un rythme élevé pour contenir le retour de Nico Rosberg en fin d'épreuve qui ne terminera qu'à trois secondes de la RB10. "Daniel a réalisé une performance assez impressionnante", a ajouté Christian Horner. "Les réglages se sont révélés être les bons. Les faibles appuis lui ont permis d'avoir une bonne vitesse en lignes droites et d'exploiter le maximum de sa monoplace. En revanche, le deuxième secteur était devenu le point faible." Le patron de l'écurie autrichienne devrait prendre la même direction pour le Grand Prix d'Italie disputé dans deux semaines à Monza. "On va enlever l'aileron arrière car je ne pense pas qu'on puisse enlever davantage d'appuis", a-t-il plaisanté. "Si nous sommes compétitifs (à Spa), on peut espérer l'être au moins un peu à Monza, mais ce circuit sera encore une fois favorable à Mercedes." source: AUTOhebdo.fr

25/08/14Des ''conséquences'' pour Rosberg ?
Toto Wolff a affirmé que Mercedes pourrait aller plus loin que la simple réprimande pour Nico Rosberg, après l'accrochage qu'il a eu hier avec son coéquipier Lewis Hamilton au Grand Prix de Belgique.

Le patron de l'équipe était énervé après la course que Rosberg a terminée à la deuxième place, Hamilton ayant abandonné, alors qu'un doublé était à leur portée. Lorsqu'on lui demandait si des choses allaient changer, "oui, énormément de choses", répondait-il.

"Je ne vais pas faire de commentaire maintenant", a ajouté Wolff. "Nous avons vu les limites que pouvait avoir la simple réprimande. Ce n'est peut-être pas suffisant. Si Lewis a dit que ce que nous allons faire ne serait qu'une réprimande sans conséquence, alors il n'est pas vraiment conscient de ce que nous pouvons mettre en place."

Mercedes a fait l'objet de louanges cette année pour avoir laissé ses pilotes se battre en piste. Cependant, Wolff a admis que cet incident en début de course pourrait le pousser à reconsidérer sa politique.

"Pour l'instant, je ne peux pas entrer dans les détails parce que c'est là que se nichent les choses les plus diaboliques. Rien n'a encore été décidé. Nous sommes tous des passionnés, et nous devons à cette discipline et à ces pilotes de les laisser se battre. Aujourd'hui, cette philosophie a coûté de nombreux points à Mercedes. Nous ne voulons pas terminer à Abu Dhabi en perdant le Championnat des Constructeurs ou des Pilotes parce que nous avons trop fait la course."

"On ne va pas s'autodétruire, il y a beaucoup d'enjeux. Si nous ne gérons pas cela comme il faut, ça pourrait se gâter. Évidemment, les voir se battre et y prendre plaisir c'est une chose, mais terminer la saison sans n'avoir rien gagné, c'en est une autre." source: ESPNF1.com
Pronostics, actualité, commentaires, critiques... vous souhaitez parler de F1?
Venez participer à notre Forum!
.:: Classements 2014 ::.
>> Résultats après la 12ème manche: le GP de Belgique.

• Championnat Pilotes:
1. Rosberg (220 pts)
2. Hamilton (191 pts)
3. Ricciardo (156 pts)
4. Alonso (121 pts)
5. Bottas (110 pts)
6. Vettel (98 pts)

• Championnat Constructeurs:
1. Mercedes (411 pts)
2. Red Bull (254 pts)
3. Ferrari (160 pts)
4. Williams (150 pts)
5. McLaren (105 pts)
6. Force India (103 pts)
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Forum ::.
>> Vous souhaitez commenter l'actualité, parler règlement ou défendre votre pilote préféré?
Forum • Rejoignez-nous sur notre Forum à l'adresse:
forum.zonef1.com
.:: Publicité ::.