Brèves du paddock

drapeau Les dernières infos Lire aussi
L'article à la une
(23/04/14) Montezemolo veut du changement: Luca di Montezemolo, le patron de Ferrari souhaite que son écurie passe à la vitesse supérieure après avoir terminé une refonte de certains des processus au sein de l'équipe. Suite au départ de Stefano Domenicali et l'arrivée de Marco Mattiacci, l'Italien espère qu'un vent nouveau soufflera auteur de l'équipe et à l'usine de Maranello dans le but de rapidement rattraper le retard sur la concurrence. "Le président Di Montezemolo est impliqué dans le travail quotidien et est toujours en contact étroit avec l'équipe", est écrit sur le site officiel de la Scuderia . "Il a demandé une révision immédiate et la rationalisation des processus internes, éliminant les étapes intermédiaires et de bureaucratie afin d'être plus souple et plus efficace quand il s'agit d'un processus de prise de décision." "Dans le même temps , afin de simplifier l'organisation , il y a eu du changement visant à renforcer certains domaines clés pour trouver plus de performance sur la F14 T." S'exprimant lors du Grand Prix de Chine, Mattiacci a dit qu'il serait prêt à chercher de nouveaux ingénieurs si nécessaire : "J'ai discuté avec le Président et nous avons fait un premier rapport sur tout ce qui est nécessaire. Mais nous irons avec une idée claire, ce n'est pas juste pour le plaisir de faire du shopping mais de trouver quelqu'un qui va apporter une valeur ajoutée extrême à une équipe, qui, nous croyons tous, est l'une des meilleures." source: ESPNF1.com

(23/04/14) Red Bull n'a pas hésité pour les consignes: Lors de chacune des deux dernières courses, Red Bull a demandé à Sebastian Vettel de laisser passer Daniel Ricciardo. A Shanghaï, ils étaient sur des stratégies légèrement décalées et l'équipe n'a pas hésité à demander à Vettel de laisser sa position. "Nous cherchions des stratégies différentes et après il s'est écarté, et il a laissé son équipier passer", a indiqué Christian Horner, le patron de Red Bull, à 'Sky Sports F1'. "Nous voulons toujours le meilleur résultat pour l'équipe et Daniel a fini 20 secondes devant sur la piste." Vettel a fini par accepter la décision: " Il n'y avait aucune raison de le contenir, il était plus rapide assez nettement", reconnaît l'Allemand. Christian Horner comprend les réticences de Sebastian Vettel a accepter des consignes, mais il salue son attitude et il est certain que l'Allemand va surtout y trouver une motivation pour régler ses problèmes actuels. "Aucun pilote n'aime cette consigne", reconnaît Horner. "Mais il la respecte totalement. Il joue le jeu de l'équipe au final et la chose dont on peut être certain, c'est qu'il va énormément analyser ce week-end et cette course pour comprendre où sont les différences, où il souffre et où il peut progresser." "Aucun pilote ne va travailler plus dans la période de trois semaines pour rebondir à Barcelone." source: Sportauto.fr

(23/04/14) Horner impressionné par les performances de Ricciardo: Red Bull Racing vit-elle une métamorphose ? Si l'écurie de Milton Keynes a vécu un parcours sans nuage pendant ces quatre saisons où Sebastian Vettel a dominé la F1, le changement de règlement et les retards de Renault Sport F1 dans le développement du V6 1.6l turbo / hybride obligent l'écurie autrichienne à plus d'humilité. De plus, le quadruple champion du monde semble en difficulté sur sa RB10 puisqu'il s'est vu obliger de laisser passer son coéquipier Daniel Ricciardo à deux reprises lors des dernières courses. Daniel Ricciardo est en train de marquer les esprits en pointant à seulement neuf points du champion du monde en titre et en affichant de meilleures performances que l'Allemand ces derniers week-ends. "Dan a réalisé une incroyable performance, il a été très impressionnant durant tout le week-end", a déclaré Christian Horner à l'issue du Grand Prix de Chine où l'Australien a terminé en 4e position devant la seconde RB10. "Sa confiance augmente et il semble très calme au volant. Ses retours sont exceptionnels : on a l'impression qu'il prend un café sur le bord de la route lorsqu'il parle à la radio. On l'entend en plus parfaitement avec le bruit réduit des moteurs. Il aime ce qu'il fait, il aime être un pilote de Grand Prix et il aime rouler pour cette écurie." source: AUTOhebdo.fr

(23/04/14) Hembery salue Bottas: Le manufacturier de pneumatiques Pirelli a tenu à saluer la "bravoure" de Valtteri Bottas pour avoir atteint la vitesse de 316km/h dans des conditions humides pendant la qualification du Grand Prix de Chine. Sur des pneus intermédiaires lorsqu'il a atteint cette vitesse, le pilote Williams s'était finalement classé septième de la séance de qualification sur le tracé de Shanghaï. "Voir Bottas atteindre cette vitesse, sur le mouillé, en Chine, m'a donné la chair de poule", déclaré Paul Hembery, le patron de Pirelli Motorsport. "Le Cinturato vert (intermédiaire) est en fait le seul pneu dans notre gamme qui est complètement inchangé par rapport à 2013, mais il était encore en mesure de fournir un contrôle complet, même dans des conditions extrêmement marginales." "Cette performance souligne la bravoure pure et le talent de ce pilote ; c'est ce que tout le monde veut voir aujourd'hui en Formule 1", a ajouté le Britannique, clairement impressionné. Pendant la course, qui s'est déroulée sur le sec dimanche, Nico Rosberg et sa Mercedes ont atteint la vitesse de 336,8 km/h sur la longue ligne droite de plus d'un kilomètre. source: ESPNF1.com

(23/04/14) Kimi toujours aussi motivé: Alors qu'il lutte pour trouver de la performance au volant de la F14 T, Kimi Räikkönen a rejeté tout manque de motivation et espère des jours meilleurs. Incapable de suivre son équipier en chine, Iceman s'est classé huitième et a seulement inscrit onze points en quatre courses. "Je ne sais pas pourquoi vous me parlez toujours de ma motivation, si je n'avais pas de motivation, je ne serais pas ici", a répondu le Finlandais, fidèle à lui-même devant les journalistes. "Ça n'a rien à voir avec ça !" "Nous avons connu de mauvaises courses et c'est malheureux mais c'est comme ça parfois", a-t-il relativisé. "Notre but est de progresser et d'être là où nous voulons être. Il y a beaucoup de travail à faire. Nous n'avons pas eu une seule course où nous avons été satisfaits." "Les choses ont été difficiles jusqu'à présent, mais dès que nous aurons plus de kilométrage, nous pourrons alors arranger les choses." source: ESPNF1.com

(23/04/14) Boullier - McLaren ne doit pas céder à la panique: Le début de saison de McLaren est difficile : après un double podium au Grand Prix d'Australie, Jenson Button et Kevin Magnussen peinent à terminer les courses dans les points. Le GP de Chine n'a pas davantage souri aux MP4-29 qui ont toutes les deux terminé en dehors du top dix. "C'est clairement mauvais et c'est blessant de ne pas marquer de points", a reconnu Éric Boullier sur 'PA Sport'. "L'un des dangers après l'an dernier est de céder à la panique car ça rendrait les choses en pire. C'est pour cela que nous devons prendre un peu de recul. McLaren a remporté autant de courses que Ferrari (221 pour la Scuderia contre 182 pour McLaren) et ils remportaient encore des courses il y a deux ans. Ce n'est pas parce que nous perdons un, deux, six ou dix personnes que la voiture n'est plus compétitive. C'est davantage lié à la panique que cela suscite. Il faut parfois se dire : "Peut-être que ce que font les autres est plus intelligent." Il faut analyser la concurrence comme dans n'importe quel secteur." Le Team Principal de McLaren reste optimiste sur le potentiel de son équipe à remonter les places dans la hiérarchie. L'écurie de Woking n'occupe que la cinquième place du Championnat à neuf points de la Scuderia Ferrari et avec seulement sept unités d'avance sur Williams Racing. "Nous travaillons dessus et j'espère évidemment que ça arrivera le plus tôt possible. Nous avons déjà gagné beaucoup de performances en soufflerie et tout se passe également bien à l'usine. Il faut simplement tout préparer et le transposer en piste. Certaines évolutions seront prêtes pour Barcelone (le 11 mai) mais d'autres demanderont un peu plus de temps. Nous savons ce qui est prévu lors des trois ou quatre prochaines épreuves et je sais que nous sommes sur un très bon rythme de développement." source: AUTOhebdo.fr

(23/04/14) Honda s'ouvrira en 2016: Honda, qui fera son retour en Formule en tant que motoriste à compter de l'année 2015, a déclaré uniquement se focaliser sur McLaren, la saison de son retour. McLaren et Honda ont annoncé en mai dernier qu'ils renouvelaient leur vieux partenariat datant de la fin des années 1980 à partir de 2015. "McLaren est notre seul client. Je ne pense pas à l'avenir, parce que nous voulons nous concentrer sur la saison prochaine", déclaré Yasuhisa Arai, le patron du secteur motorsport, en marge du GP de Chine. "Bien sûr, nous voulons avoir de bons résultats la saison prochaine et voir les résultats provenant d'autres fabricants", a ajouté le Japonais. "Des équipes pourront ensuite choisir notre moteur pour la saison suivante." "Si les équipes veulent utiliser notre moteur ou de l'unité de puissance, nous pouvons livrer après 2016, mais en ce moment il n'y a pas de plans", a-t-il ajouté alors qu'une base à Milton Keynes devrait voir le jour en juin. "Nous allons ouvrir en juin. Pour l'instant, c'est encore en construction mais cette usine servira à l'entretien des moteurs pour les courses et et pour préparer les week-ends de GP." source: ESPNF1.com

(23/04/14) La frustration grandissante de Massa: Malchanceux depuis le début de la saison, Felipe Massa espère que le vent tournera prochainement en sa faveur. Alors qu'il se battait pour une place dans le top 6 du Grand Prix de Chine, le Brésilien a vu sa course ruinée lors de son premier arrêt au stand, ses mécaniciens se trompant de roues sur sa monoplace. "Je suis frustré de ce qu'il s'est passé en Chine et je suis frustré de ce qu'il s'est passé dans beaucoup de courses ", a déclaré le Brésilien. "La première course, quelqu'un (Kamui Kobayashi) m'a poussé et j'ai perdu des gros points massifs." "A Bahreïn, je me battais pour la troisième ou quatrième place, puis après le passage de la voiture de sécurité j'ai fini septième, donc j'ai perdu des points. Cette course j'ai encore rencontré un autre problème, qui m'a coûté des points. Je sens que je suis bien en en terme de rythme, mais je n'ai pas eu de chance." "Nous avions la voiture en Chine pour terminer devant Force India, qui est troisième au championnat donc c'est une équipe que nous devons essayer de battre", a conclu Massa. source: ESPNF1.com

(22/04/14) Haas ne sera pas USF1: Gene Haas, le propriétaire de la future écurie américaine Haas Formula qui fera ses débuts en F1 l'année prochaine ou la suivante, affirme que son projet ne ressemble aucunement à celui mis en œuvre par USF1 il y a quelques années. L'équipe de Haas sera basée aux États-Unis, en Caroline du Nord plus précisément, ce qui ne manque pas de rappeler USF1. Cette équipe s'était inscrite au championnat 2010 mais toute l'opération échouait quelques semaines avant le début de la saison. Mais Haas, qui a déjà connu le succès en NASCAR, et qui entend utiliser la Formule 1 pour promouvoir son entreprise de machine-outils sur la scène mondiale grâce à un projet sérieux, est d'avis que les ressemblances avec USF1 se limitent à l'emplacement géographique et à l'identité américaine. "Je pense que la combinaison de Haas (Automation), de l'équipe Stewart-Haas et de la soufflerie Windshear, c'est ce qui fait que nous sommes différents de USF1", a déclaré le Californien. "USF1 partait de zéro et n'avait aucune ressource. Il n'y avait pas d'équipe de course et ils ont tenté de relever un défi énorme." "J'admire le fait qu'ils aient tenté de relever ce défi, mais je suis partenaire avec Tony Stewart dans une équipe de NASCAR ayant connu énormément de succès. Je possède une entreprise de machine-outils qui peut fabriquer les plus sophistiquées machines au monde. En fait, nous construisons toutes les machines nécessaires pour fabriquer nos propres pièces. J'ai une soufflerie capable d'atteindre 290 km/h. J'ai beaucoup de ressources et d'infrastructures de base que je crois nécessaires pour réussir." "Je ne pense pas que USF1 avait cela", a ajouté Haas. "Je crois déjà avoir au moins 50 % de la machinerie nécessaire pour réaliser ce projet, donc je suis en avance sur ce qu'était USF1. Je suis confiant d'être en mesure de placer les morceaux manquants du casse-tête et de réussir ce projet." source: ESPNF1.com

(22/04/14) Button - "C'est assez douloureux": McLaren espérait retrouver le sommet cette année, mais après des débuts encourageants à Melbourne, l'équipe a chuté dans la hiérarchie pour devenir la moins bonne de celles motorisées par Mercedes à Shanghaï. Les pilotes ont terminé hors des points et Jenson Button semble dépité en raison de la forme actuelle de McLaren. "C'est assez douloureux", a confié l'Anglais à la 'BBC'. "Je ne sais pas ce que nous faisons. Quand vous décrochez un aussi mauvais résultat, c'est dur pour tout le monde. J'espère que l'équipe peut rester positive et modifier la voiture parce que ce n'est pas assez bon." Les pilotes se sont plaint d'un manque d'appuis à Shanghaï. Ils ne parviennent pas à exploiter les pneus correctement. "C'est une bonne voiture, mais nous ne pouvons pas faire marcher les pneus et c'est l'un des plus gros problèmes en F1 actuellement", explique Button. "Tout ce que je sais est que ce n'était pas très rapide. Nous débutons le travail de développement maintenant." McLaren a tout tenté pour ajouter des appuis en modifiant les réglages: "Nous avons quelques nouveautés mais nous sommes beaucoup plus loin que nous l'étions à la course précédente. Nous avons beaucoup, beaucoup d'aileron à l'avant, plus que jamais auparavant." source: Sportauto.fr

(22/04/14) Renault Sport F1 sort peu à peu la tête de l'eau: Le chemin est encore long mais Renault Sport F1 travaille toujours d'arrache-pied pour rattraper son retard dans le développement de son V6 1.6l turbo / hybride principalement pénalisé en vitesse de pointe face au bloc Mercedes qui est le plus performant en ce début de saison. Si aucune écurie cliente de Viry-Châtillon n'est montée sur le podium au Grand Prix de Chine, le Losange peut au moins se satisfaire de voir trois monoplaces terminer dans les points avec les Red Bull de Daniel Ricciardo et Sebastian Vettel dans le top cinq tandis que Daniil Kvyat est parvenu à décrocher la dixième place sur sa Toro Rosso. Le bilan est plutôt positif pour Renault Sport F1 qui s'attendait à souffrir sur le circuit de Shanghai qui offre une très grande ligne droite avantageant les moteurs étoilés. "Propulser trois monoplaces dans le top dix, avec le potentiel d'y faire entrer une quatrième, le tout sur une piste où la puissance joue un rôle clé, représente un bon résultat pour nous ce week-end", déclare Rémi Taffin, le directeur des activités piste. "Nous accusons certes encore un léger retard mais avons effectué de véritables avancées au sein de toutes nos écuries partenaires, notamment en matière de gestion d'énergie. En outre, nous avons su trouver le bon équilibre entre la consommation en carburant du moteur à combustion interne et la récupération d'énergie. Ceci a permis à nos équipes d'extraire la performance maximale de leurs voitures." Le motoriste français va profiter de la trêve qui précède le début de la saison européenne avec le Grand Prix d'Espagne pour tenter de réduire encore davantage l'écart qui sépare Renault de Ferrari et surtout Mercedes. "Nous sommes conscients qu'il nous faut encore progresser et continuer d'améliorer la fiabilité atteinte jusqu'ici. Trois semaines nous séparent désormais du Grand Prix d'Espagne et nous disposons d'un programme de travail intense à l'issue de ce week-end. Nous avançons clairement dans la bonne direction et avons la ferme intention de maintenir le cap", conclut Rémi Taffin. source: AUTOhebdo/fr

(22/04/14) Vettel cherche ses marques: Christian Horner, le patron de Red Bull, a expliqué que la baisse de performance de Sebastian Vettel prend racine dans ses difficultés à 'ressentir' sa voiture, ce qui limite sa capacité à gérer les pneumatiques. Le quadruple champion du monde a été battu par son coéquipier Daniel Ricciardo lors des deux derniers Grands Prix. Dimanche en Chine, l'Allemand a franchi la ligne d'arrivée 20 secondes après l'Australien, qui tentait alors d'atteindre le podium. Après quatre courses, Vettel est toujours à la recherche de réglages qui non seulement se marieraient bien à son style de pilotage, mais qui lui permettraient d'utiliser ses gommes de manière plus efficace. "Sebastian vit une période difficile en ce moment car il ne ressent pas sa voiture comme il le souhaiterait", a dit Horner. "Il est extrêmement sensible à certains aspects des réglages et la voiture ne lui fournit pas les retours qu'il aimerait avoir." "Le résultat, c'est qu'il use ses pneus davantage, ce qui est très inhabituel pour Seb comme nous l'avons vu depuis que les Pirelli sont utilisés (2011). C'est vraiment très inhabituel pour lui d'user ses pneumatiques plus rapidement que la moyenne. C'est l'accumulation des problèmes qu'il vit actuellement, tout simplement, et dès que nous aurons corrigé tout cela il sera de retour en pleine force." Quant à Ricciardo, "la dégradation de ses pneus était excellente dès vendredi et c'était toujours le cas pendant la course", a commenté Horner. C'est une des raisons pour lesquelles Red Bull a demandé à Vettel de laisser passer son coéquipier pendant le GP de Chine. Après un refus initial, le champion en titre s'est plié lorsqu'il a compris le bien-fondé de la demande. Son patron croit que cet épisode ne fera que le motiver davantage. "Aucun pilote n'aime entendre cette consigne", a rappelé Horner. "Vous pouvez être sûrs qu'il va scruter son week-end et sa course de très près pour déceler les différences, identifier les domaines qui lui sont problématiques et déterminer où des améliorations peuvent être apportées. Au cours de cette pause de trois semaines, aucun pilote va travailler plus fort que lui pour rebondir à Barcelone." source: ESPNF1.com

(22/04/14) Des mesures pour augmenter le bruit des V6: Le spectacle généré par la nouvelle règlementation a reçu de nombreuses critiques depuis le début de la saison, notamment en raison du manque de bruit du V6 turbo. Les équipes se sont réunies vendredi, pour tenter de trouver une solution. Même s'il n'est pas possible de faire des changements fondamentaux sur le bruit généré par les groupes propulseurs, leur développement étant gelé, les équipes auraient décidé de faire des changements sur les échappements. Selon 'Autosport', la FIA va discuter avec les équipes des différentes solutions dans les prochains jours, et une décision pourrait être prise lors d'une nouvelle réunion, le 6 mai. Les moteurs actuels génèrent peu de bruit à cause du turbo de la façon dont l'énergie est utilisée. La quantité et le débit de carburant sont limités et cela réduit le bruit. Le groupe propulseur étant tournée vers l'économie d'énergie, des changements dans ces éléments ont totalement exclus. Modifier la forme des échappements peut avoir un gros impact sur le bruit. Au début des années 2000, la F3000, depuis remplacée par le GP2, avait modifié ses échappements avec pour seul but de rendre le son plus spectaculaire. Le fait que ce soit une formule monotype avait facilité ces modifications. source: Sportauto.fr

(22/04/14) Red Bull a encore eu des soucis de sonde: L'affaire de l'exclusion de Daniel Ricciardo au Grand Prix d'Australie, pour avoir dépassé le débit de carburant autorisé, est terminée, l'appel de Red Bull ayant été rejeté. Le départ sur la fiabilité de la sonde n'est cependant pas fini. Selon 'Autosport', Red Bull a encore eu des problèmes de fiabilité avec la sonde. Elle aurait donné des résultats inconstants vendredi, comme Red Bull pensait en avoir le premier jour à Melbourne, et elle n'aurait pas fonctionné sur la monoplace de Sebastian Vettel en qualifications, durant la Q1. Quand cette sonde a posé problème à Shanghaï, la FIA aurait autorisé l'équipe à mesurer le débit de carburant avec ses propres outils. Red Bull a souvent eu des soucis de sonde, en évoquant également des problèmes à Sepang. Le carburant de Total développé pour l'équipe pourrait en être responsable. "Nous avons découvert qu'il y a un joint, un anneau en O dans la sonde, qui ne supporte pas la composition chimique du carburant de Total, donc le joint est endommagé par le carburant, ce qui tue la sonde", a expliqué Fabrice Lom durant l'audience de la semaine dernière selon 'Autosport'. Les réglages utilisés par Red Bull pourraient également être la cause: "Vous avez deux connections et certaines équipes, Red Bull par exemple, enlèvent ces connexions et mettent leurs propres connexions." source: Sportauto.fr

(22/04/14) Lauda - Hamilton est désormais "concentré": Lewis Hamilton a signé sa troisième victoire consécutive le week-end dernier au Grand Prix de Chine et s'est rapproché à quatre points du leader Nico Rosberg malgré le troisième doublé assuré par ce dernier. Le champion du monde 2008 serait très certainement installé en tête du Championnat sans son abandon à Melbourne, mais le Britannique fait malgré tout figure de premier favori pour le titre même si la saison est encore longue. Niki Lauda observe avec intérêt la progression de Lewis Hamilton qui semble avoir adopté une approche un peu plus sérieuse cette saison. "La seule qu'il a peut-être négligée par le passé était sa concentration", a commenté le directeur non exécutif de Mercedes à la télévision allemande 'RTL'. "Il amenait des chiens sur les circuits et était entouré de plein de monde. Je lui ai dit de se concentrer sur lui-même lorsqu'ils apportaient ses chiens, de se libérer de tout ça et de se concentrer à 120%. Il réalise maintenant les performances qu'on attend de lui. S'il n'avait pas abandonné à Melbourne, il aurait probablement aussi remporter la course." Le triple champion du monde est également revenu sur la course amputée d'un tour suite à une erreur des officiels qui ont présenté le drapeau à damier un tour trop tôt. "Nous avons eu des discussions à Bahreïn et l'écurie des Rouges (la Scuderia Ferrari et plus particulièrement son Président Luca di Montezemolo) voulait des courses plus courtes. Ça devait être un essai. Plus sérieusement, cela est ridicule. Ça ne devrait pas arriver. Les Chinois devraient savoir compter les tours de la bonne manière." source: AUTOhebdo.fr

Pronostics, actualité, commentaires, critiques... vous souhaitez parler de F1?
Venez participer à notre Forum!
.:: Classements 2014 ::.
>> Résultats après la 4ème manche: le GP de Chine.

• Championnat Pilotes:
1. Rosberg (79 pts)
2. Hamilton (75 pts)
3. Alonso (41 pts)
4. Hülkenberg (36 pts)
5. Vettel (33 pts)
6. Ricciardo (24 pts)

• Championnat Constructeurs:
1. Mercedes (154 pts)
2. Red Bull (57 pts)
3. Force India (54 pts)
4. Ferrari (52 pts)
5. McLaren (43 pts)
6. Williams (36 pts)
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.