Grand Prix de Russie 2014

photo L. Hamilton (Mercedes)
La réaction du vainqueur après la course (source: Nextgen-Auto.com)
Lewis Hamilton a déclaré que c'était "très cool" de remporter le premier Grand Prix de Russie, un résultat qui étend son avance au championnat à 17 points sur Nico Rosberg, avec trois courses restant à disputer dont la dernière, à Abu Dhabi, aux points doublés. Hamilton a dominé la course de Sotchi après l'erreur de Rosberg au premier freinage et n'a jamais été vraiment inquiété, même par Valtteri Bottas qui le suivait d'assez près lors des premiers tours.

"C'est une bonne journée et un week-end incroyable. Tout d'abord je suis tellement fier d'avoir contribué à la réussite de cette belle équipe pour obtenir le titre au Championnat des Constructeurs pour Mercedes-Benz. Je n'aurais pu rêver à mieux que cela lorsque j'ai rejoint cette équipe", déclare Hamilton. "C'est donc un grand jour et pour cela un énorme bravo à tous les gars qui sont ici et à la maison au Royaume-Uni et aussi en Allemagne. C'est l'histoire qui s'écrit pour nous et je suis très fier d'en faire partie."

Concernant sa course, "une fois en tête, j'ai juste eu à contrôler les choses, m'occuper des pneus et du carburant, ce qui était assez simple ici. Vers la fin de la course la voiture était encore très bien et j'ai pu choisir entre attaquer ou non. Je n'avais pas vraiment besoin de pousser, même si j'ai haussé le rythme quand Nico est revenu à la 2ème place. Il était toutefois facile pour moi de répondre à ses temps." "La voiture a été fantastique ce week-end et j'ai vraiment, vraiment apprécié cette piste. La Russie est maintenant l'un de mes pays préférés. C'est très cool d'avoir gagné la première course ici."

Hamilton a reçu le trophée du vainqueur de la main du président russe, Vladimir Poutine, et il a admis que c'était un moment "surréaliste". "J'étais en admiration, vraiment. C'était surréaliste que le président me remette le prix. C'était une expérience formidable. Et les fans ont été incroyables ce week-end. Je ne savais pas que la Formule 1 était aussi suivie en Russie. Je ne savais pas qu'il y avait un réel engouement pour notre sport." "En plus, Sotchi a fait un travail incroyable avec la piste. Je leur tire mon chapeau et je suis déjà impatient de revenir l'année prochaine", conclut-il.

Nos liens pour revivre ce week-end de course
Suivez l'actualité des transferts et découvrez le calendrier officiel du championnat 2015.

Button, bye-bye la F1?

Samedi
18 Octobre 2014 - 10h10
photo Button pourrait quitter la F1 pour aller en Endurance
Faute de pouvoir lutter pour décrocher des victoires, Jenson Button réfléchirait à l'idée de quitter le petit monde de la F1!

Décidément, l'heure est aux questionnements dans le paddock de la F1. Alors que Fernando Alonso n'a jamais semblé aussi proche de prendre une année sabbatique, Jenson Button s'interroge à son tour sur l'opportunité de poursuivre sa carrière dans la discipline phare du sport automobile. Comme pour l'Espagnol, c'est l'incapacité à se mêler à la lutte pour la victoire que l'Anglais semble regretter. Après les quatre années de domination plus ou moins importante de Sebastian Vettel, la saison en cours n'a en effet offert qu'une (très modeste) parenthèse à Red Bull, vainqueur avec Ricciardo de 3 des 16 courses déjà disputées, le reste étant la chasse gardée des pilotes Mercedes! Point de concurrence digne de ce nom donc, et visiblement point d'avenir radieux pour Button, auteur d'un seul podium lors de la première course en mars dernier.

De quoi faire sérieusement réfléchir l'Anglais sur ses objectifs à court terme. "McLaren n'est pas encore certain de ce qui va se passer la saison prochaine, et de quels pilotes elle disposera. Jenson est bien entendu concentré sur la F1, mais il ne veut faire partie que d'un projet gagnant. Donc on reste ouvert à toutes les propositions", confie ainsi son agent Richard Goddard, auprès de la 'BBC'. (lire la suite)
Grands Prix, Pilotes, Ecuries, Motoristes, Nations, Pneumatiques...
Retrouvez toutes les statistiques générales et détaillées de chaque catégorie!

Dernières brèves du paddock

Encore plus d'infos?
Suivez-nous sur Twitter
(25/10/14) Vers la troisième voiture ?: Pour le moment, la FIA (Fédération internationale de l'automobile) n'aurait pas l'intention d'appliquer la règle demandant aux équipes d'aligner une troisième voiture lorsque la grille compte moins de 20 monoplaces. Mais qu'en sera-t-il à l'avenir ? Les écuries Caterham et Marussia, qui connaissent d'importantes difficultés financières, ne courront pas à Austin lors du Grand Prix des États-Unis (voir ici et ici). Pour le moment, il semble peu probable de les revoir en piste au Brésil, ni à Abou Dabi lors de la finale du championnat 2014. Cela signifie que les prochaines grilles de départ ne compteront pas 22 voitures, mais seulement 18. Toutefois, les ententes liant les équipes, FOM (Formula One Management) et la FIA stipulent que le plateau ne doit pas tomber sous le seuil des 20 voitures. Si un tel cas se présentait, une ou plusieurs écuries pourraient être obligées de préparer une troisième monoplace pour que le plateau puisse atteindre le seuil à nouveau. Cette condition pourrait avoir un lien avec les promoteurs des courses, qui veulent compter sur un nombre raisonnable de voitures en piste. Cependant, 'Autosport' rapporte que des sources haut placées au sein de la FIA ont décidé de ne pas mettre le scénario de la troisième voiture en marche cette année, même si les trois dernières courses ne comptent que 18 monoplaces. Le défi serait trop important pour la majorité des équipes restantes, et de toute façon, les nombreuses conditions encadrant l'utilisation de cette voiture supplémentaire restent à déterminer. "Si la grille compte moins de 20 voitures, la FIA et le détenteur des droits commerciaux (FOM pourraient demander aux équipes de fournir une troisième voiture. Mais ce serait toute une décision à prendre", a commenté Toto Wolff, le patron de Mercedes. En plus des difficultés logistiques et financières que cela représenterait, d'importants aspects sportifs restent à déterminer concernant cette hypothétique troisième voiture. Par exemple, est-ce que cette voiture peut marquer des points ? Et même si elle ne peut pas, elle empêcherait néanmoins des écuries rivales d'en récolter davantage ; ce serait acceptable ? Doit-elle porter la livrée habituelle de l'équipe, ou pourra-t-on 'vendre' cette troisième voiture à un autre sponsor ? Son pilote peut-il être expérimenté, ou doit-il être une recrue ? "Il y a beaucoup de choses à régler avant que cela puisse se réaliser", a dit Wolff. En septembre, Le directeur de course de McLaren, Éric Boullier, affirmait que les équipes auront besoin "d'à peu près six mois d'avis" pour se préparer à courir avec trois voitures ; il serait donc déjà trop tard pour 2015. Cela dit, si Caterham et Marussia disparaissent définitivement, et si d'autres en font autant (ou fusionnent), il est possible - en théorie - que des équipes à trois voitures soient la norme en 2016. Bernie Ecclestone, le président de FOM, n'a jamais caché son désir d'avoir un plateau comptant moins d'équipes mais plus de voitures compétitives : "Je préférerais voir trois Ferrari, ou n'importe quelle autre équipe avec trois voitures, plutôt que d'avoir des équipes qui sont en difficulté." Vijay Mallya, le patron et copropriétaire de Force India, continue de militer pour une distribution plus équitable des redevances et pour l'abandon de la formule "déséquilibrée et irrationnelle" en place depuis des années. À titre d'exemple, en 2013, les cinq meilleures équipes se sont partagées 63 % du pactole disponible. C'est une situation non viable pour les écuries de petite et moyenne taille, répétait Mallya le mois dernier : "Ce questionnement constant sur la survie des équipes, ce qui mène aux questions portant sur des équipes à trois voitures et tout le reste, tout cela devrait être éliminé une fois pour toutes. C'est négatif pour la discipline." "Je pense qu'il va se passer quelque chose, et je redoute ce qu'il va se passer", déclarait Monisha Kaltenborn, la patronne de Sauber, il y a quelques semaines. Pour elle, il n'était déjà "pas sûr" que le plateau 2015 compte 11 équipes. source: ESPNF1.com

(25/10/14) Sainz espère être titularisé: Carloz Sainz Jr a été titré en Formula Renault 3.5 Series et il est membre du Red Bull Junior Team. Avec une place libre chez Toro Rosso, la logique voudrait que la place lui revienne, mais l'équipe a surpris dans ses choix depuis un an. Daniil Kvyat a été préféré à Antonio Felix da Costa, plus expérimenté que lui, et cette année, Max Verstappen a été préféré à tous les membres du Red Bull Junior Team, tous plus expérimentés. Carlos Sainz Jr sait qu'il doit faire face à la concurrence des autres membres, Pierre Gasly, deuxième de la Formula Renault 3.5 Series, et Alex Lynn, proche du titre en GP3. "Les résultats sont là et les opportunités sont présentes", estime l'Espagnol. Toro Rosso n'a visiblement pas encore pris sa décision. Carlos Sainz Jr attend le choix de l'équipe, qui aura une grosse influence sur son avenir. "Je dois désormais attendre en espérant rapidement recevoir des nouvelles, bonnes ou mauvaises", précise-t-il. "J'ai accompli beaucoup de choses cette saison, j'espère avoir cette chance." En 2013, pour sa première saison en Formula Renault 3.5 Series, Carlos Sainz Jr n'a pris que la 19ème place du championnat. Il s'est relancé cette année. Puisque Red Bull a continué à lui faire confiance dans les moments difficiles, la logique voudrait qu'elle continue à le faire après des succès. "Après une année 2013 mitigée, je savais que je n'aurais pas le volant en F1", se souvient-il. "Beaucoup de choses se sont passées, certaines pas évidentes à digérer, mais il fallait que je change dans beaucoup de domaines durant l'hiver. 2014 devait être mon année, et je remercie Red Bull de m'avoir donné une opportunité supplémentaire !" source: SportAuto.fr

(25/10/14) Marussia n'ira pas à Austin: Bernie Ecclestone a confirmé que l'écurie Marussia sera, comme on s'y attend pour Caterham, absente du Grand Prix des États-Unis. On savait depuis hier que Caterham faisait l'objet d'une dispense pour Austin et Interlagos, les deux prochaines courses, bien qu'une décision finale n'a pas encore été prise par l'administrateur chargé de trouver un acheteur pour cette équipe. Mais samedi matin, le président de la FOM (Formula One Management), Bernie Ecclestone, a confirmé que Marussia ne participera pas au GP des États-Unis, le week-end prochain. "Ni l'une ni l'autre de ces deux équipes se rendra en Amérique", a-t-il déclaré à 'Reuters'. Il n'y aura donc que 18 voitures sur la grille de départ si cette information devait se confirmer, Caterham ni Marussia n'ayant émis un communiqué officiel à ce sujet pour le moment. Marussia occupe la 9e place du Championnat, devant Sauber et Caterham, et devait mettre en piste le réserviste Alexander Rossi à la place de Jules Bianchi, hospitalisé depuis le début du mois au Japon suite à son terrible accident à Suzuka. source: ESPNF1.com
Découvrez la présentation de notre site pour mobile
Amusez-vous avec nos mini-jeux: le Pendu, le Memory et le Taquin.

Que se dit-il sur le forum?

Actuellement, nous avons
281 membres et 156 401 messages
Forum Venez échanger vos avis entre fans de F1!
Actualités, commentaires sur les courses, débats sur les règlements... Venez réagir aux messages postés par nos membres!

Vous n'êtes pas encore membre? Inscrivez-vous vite et rejoignez notre communauté de passionnés!
.:: 1 an de plus ::.
gateau Ian Ashley
fête aujourd'hui ses 67 ans
Joyeux Anniversaire!
.:: Sondage ::.
• Le nouveau partenariat entre McLaren et Honda à partir de 2015 sera-t-il autant couronné de succès que le précédent?

vote ouivote non


OUI NON

OUI [ 59% ]   |   NON [ 41% ]
VOTANTS [ 153 ]
.:: Forum ::.
>> Vous souhaitez commenter l'actualité, parler règlement ou défendre votre pilote préféré?
Forum • Rejoignez-nous sur notre Forum à l'adresse:
forum.zonef1.com
.:: Publicité ::.
.:: Compteur ::.
791034 visiteurs sont venus depuis le 16 mars 1998!!!
MERCI DE VOTRE VISITE