En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2010 » Grand Prix de Malaisie » Classement

Grand Prix de Malaisie

Sepang - Résultats de la course

Dimanche 04 Avril 2010
10h00 - 11h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 5 Sebastian Vettel Red Bull Renault 56 1h33'48"412 198,541 km/h
2 6 Mark Webber Red Bull Renault 56 1h33'53"261 + 0'04"849 198,370 km/h
3 4 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 56 1h34'01"916 + 0'13"504 198,065 km/h
4 11 Robert Kubica Renault Renault 56 1h34'07"001 + 0'18"589 197,887 km/h
5 14 Adrian Sutil Force India Mercedes 56 1h34'09"471 + 0'21"059 197,801 km/h
6 2 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 56 1h34'11"883 + 0'23"471 197,716 km/h
7 7 Felipe Massa Ferrari Ferrari 56 1h34'15"480 + 0'27"068 197,590 km/h
8 1 Jenson Button McLaren Mercedes 56 1h34'26"330 + 0'37"918 197,212 km/h
9 17 Jaime Alguersuari Toro Rosso Ferrari 56 1h34'59"014 + 1'10"602 196,081 km/h
10 10 Nico Hülkenberg Williams Cosworth 56 1h35'01"811 + 1'13"399 195,985 km/h
11 16 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 56 1h35'07"350 + 1'18"938 195,795 km/h
12 9 Rubens Barrichello Williams Cosworth 55 1h34'30"307 + 1 tour 193,555 km/h
13 8 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 54 1h31'05"241 + 2 tours 197,166 km/h
14 25 Lucas Di Grassi Virgin Cosworth 53 1h35'03"483 + 3 tours 185,431 km/h
15 20 Karun Chandhok HRT Cosworth 53 1h35'21"231 + 3 tours 184,856 km/h
16 21 Bruno Senna HRT Cosworth 52 1h34'17"980 + 4 tours 183,396 km/h
17 18 Jarno Trulli Lotus Cosworth 51 1h34'15"642 + 5 tours 179,943 km/h
NC 19 Heikki Kovalainen Lotus Cosworth 46 1h33'55"297 + 10 tours 162,888 km/h
AB 12 Vitaly Petrov Renault Renault 32 boîte de vitesses
AB 15 Vitantonio Liuzzi Force India Mercedes 12 accélérateur
AB 3 Michael Schumacher Mercedes Mercedes 9 écrou de roue
AB 23 Kamui Kobayashi Sauber Ferrari 8 moteur
AB 24 Timo Glock Virgin Cosworth 2 accrochage
NP 22 Pedro De la Rosa Sauber Ferrari moteur
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Alonso (moteur) est classé mais non arrivé

Sebastian Vettel gagne

A-
A
A+
S. Vettel (Red Bull)S. Vettel (Red Bull)
M. Webber (Red Bull)M. Webber (Red Bull)
N. Rosberg (Mercedes)N. Rosberg (Mercedes)
R. Kubica (Renault)R. Kubica (Renault)
A. Sutil (Force India)A. Sutil (Force India)
Le pilote allemand, dominateur des deux premières courses de la saison, tient enfin sa victoire à Sepang, lors de sa troisième tentative. Sebastian Vettel a pris les commandes dès le départ pour ne plus les lâcher, n'ayant pas été trahi par sa mécanique.

Au départ de la course, le pilote parti en pole position, Mark Webber, s'élance très bien mais moins bien que Sebastian Vettel, son coéquipier, venu de la troisième place et qui prend la tête à la sortie du premier virage. Nico Rosberg tombe au troisième rang, Robert Kubica le suit, ayant grappillé deux positions. Les deux pilotes Red Bull, partis en tête, commencent à creuser l'écart.

A l'arrière du peloton, une autre course commence pour les pilotes McLaren et Ferrari. Partis de l'arrière, Jenson Button, Lewis Hamilton, Fernando Alonso et Felipe Massa tentent de remonter aux avant-postes. Des quatre hommes, c'est Lewis Hamilton qui s'en sort le mieux, ayant pris le meilleur départ. Situé derrière Sébastien Buemi, le Britannique parvient à prendre le dessus sur le Suisse et à remonter dans le peloton.

En tête, Mark Webber ne lâche pas Sebastian Vettel, les pilotes Red Bull s'échappent et creusent l'écart sur le duo Nico Rosberg - Robert Kubica. Renault est à la fête puisque, en plus de la quatrième place du Polonais, Vitaly Petrov est au neuvième rang, virtuellement dans les points. Il doit faire face à la remontée de Lewis Hamilton, déjà dixième après six tours. Le Russe et le Britannique s'affrontent de longues minutes, le novice résiste mais le Champion du monde prend finalement l'ascendant au huitième tour.

A l'arrière, Jenson Button passe Fernando Alonso mais les deux hommes restent loin du Top 10, restant derrière Sébastien Buemi. Kamui Kobayashi, longtemps onzième, doit abandonner avant le cap des dix tours. La mésaventure arrive également à Michael Schumacher, sixième jusque là, victime d'une casse mécanique au dixième tour. Une course bien plus décevante et frustrante pour le septuple Champion du monde que les deux précédentes.

Vitantonio Liuzzi, dépassé par Lewis Hamilton, ralentit et rentre à son stand pour abandonner, alors qu'il se situait dans le Top 10 depuis le début de la course. Décevant pour Force India, qui garde toutefois des espoirs de bon résultat avec Adrian Sutil, cinquième.

Après 14 tours, la première salve d'arrêts au stand est lancée. Jenson Button, Vitaly Petrov, Nico Hülkenberg, Sébastien Buemi et Rubens Barrichello s'arrêtent, permettant à Fernando Alonso et Felipe Massa de rentrer dans le Top 8. Pendant ce temps, Lewis Hamilton, sixième, continue de cravacher et enchaîne les meilleurs tours en course (1'40"416 au 20ème tour).

Au 20ème tour, Adrian Sutil rentre au stand avant que Robert Kubica ne l'imite. Le Polonais, en repartant, doit lutter face à Felipe Massa, plus rapide avec ses pneus chauds, et parvient à garder l'avantage. L'autre pilote Renault, Vitaly Petrov, doit céder face à Jaime Alguersuari, très efficace depuis son changement de pneus, pour la onzième place. Le coéquipier de l'Espagnol, Sébastien Buemi, profite de l'aubaine pour doubler le pilote russe, à la peine depuis son arrêt au stand.

Leader de la course, Sebastian Vettel s'arrête au 24ème tour, laissant les commandes à Mark Webber. L'Allemand repart juste devant Lewis Hamilton, formidablement bien remonté mais pas encore passé au stand. Mark Webber s'arrête dans le tour suivant et perd quelques dixièmes en raison d'un problème de pistolet pneumatique lors de son changement de gommes. L'Australien repart en troisième position, derrière Lewis Hamilton.

Felipe Massa, sixième, passe au stand au 27ème tour et ressort en neuvième position, à douze secondes de Jenson Button. Les coéquipiers de ces deux pilotes, Lewis Hamilton (2ème) et Fernando Alonso (6ème) sont les deux derniers pilotes à ne pas être repassés par leur stand pour passer en pneus tendres, alors qu'il devient de plus en plus évident qu'il ne pleuvra finalement pas. Pendant ce temps là, Felipe Massa fait parler ses pneus tendres neufs, signant le meilleur tour en course en 1'38"002.

Au 31ème tour, Lewis Hamilton s'arrête enfin au stand pour changer de pneumatiques. Le Britannique ressort en septième position, juste devant son coéquipier Jenson Button. Même avec des pneus chauds, le Champion du monde en titre ne parvient pas à reprendre son prédécesseur au palmarès de la F1. Hamilton en profite pour signer le meilleur tour en course dans la foulée, en 1'37"745.

Auteur d'un très bon début de course, Vitaly Petrov doit abandonner au 34ème tour, laissant sa monoplace en bord de piste, très certainement en raison d'une défaillance mécanique. Quelques minutes plus tard, Fernando Alonso, cinquième, passe enfin à son stand pour changer de pneus. Il repart neuvième, derrière Felipe Massa et devant Jaime Alguersuari.

Lewis Hamilton continue d'attaquer, grimpant au sixième rang en raison de l'arrêt de Fernando Alonso. Le Britannique, en pneus tendres, talonne Adrian Sutil, cinquième et en pneus durs. Fernando Alonso, neuvième, tente de réduire son écart sur Felipe Massa, douze secondes devant lui. Il signe le meilleur tour en course en 1'37"633.

Loin de Sebastian Vettel et Mark Webber, qui continuent de creuser l'écart, Nico Rosberg est à seize secondes, Robert Kubica à vingt secondes. Derrière, ça se ressert. Adrian Sutil tient Lewis Hamilton en échec. Jenson Button revient, avec Felipe Massa dans ses roues, sur son coéquipier. Et Fernando Alonso, qui réalise un nouveau meilleur tour (1'37"231), est également proche de recoller à son partenaire. La bataille finale promet d'être chaude.

Derrière tout ce beau monde, Williams et Toro Rosso poursuivent leur course studieuse. Jaime Alguersuari occupe le dixième rang, devant Nico Hülkenberg et Rubens Barrichello. Au 44ème tour, Sébastien Buemi prend le meilleur sur le Brésilien pour la conquête de la douzième place.

La bataille finale est lancée. Au 44ème tour, Felipe Massa s'empare de la septième position en doublant Jenson Button. Fernando Alonso, qui est revenu de loin, est alors sur les talons du Britannique, qui souffre du manque de performance de ses pneus durs, le point faible des courses de Formule 1 cette saison. En tous points, le pneu tendre est bien plus avantageux.

Fernando Alonso tente de dépasser Jenson Button pour la huitième position, alors que, septième, Felipe Massa remonte sur Lewis Hamilton, qui ne parvient pas à reprendre Adrian Sutil, plus rapide en ligne droite.

En fin de course, si les réservoirs se vident et s'allègent, les pneus se dégradent et les dépassements attendus n'arrivent finalement pas. Adrian Sutil résiste à Lewis Hamilton, ce dernier contient Felipe Massa et, à dix secondes de là, Jenson Button garde son avantage sur Fernando Alonso. Sebastian Vettel, leader de la course, augmente son avance sur son coéquipier, Mark Webber, à six secondes de l'Allemand à trois tours de l'arrivée. Toutefois, dans la foulée, Mark Webber réalise le meilleur tour en course, en 1'37"054. Quant à Nico Rosberg et Robert Kubica, ils restent de solides troisième et quatrième.

Fernando Alonso tente un dernier coup sur Jenson Button pour arracher la huitième position. Le Britannique reprend sa place en sortie de virage et Fernando Alonso voit son moteur partir en fumée et doit abandonner sa monoplace en bord de piste.

Sebastian Vettel garde les commandes et s'impose pour la première fois de la saison, au bout de la troisième tentative. C'est un doublé pour Red Bull, Mark Webber terminant deuxième. Suivent Nico Rosberg, Robert Kubica, Adrian Sutil, Lewis Hamilton, Felipe Massa, Jenson Button, Jaime Alguersuari et Nico Hülkenberg.
source: AUTOhebdo.fr
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.