En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2010 » Grand Prix de Singapour » Classement

Grand Prix de Singapour

Marina Bay - Résultats de la course

Dimanche 26 Septembre 2010
14h00 - 16h00
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 8 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 61 1h57'53"579 157,422 km/h
2 5 Sebastian Vettel Red Bull Renault 61 1h57'53"872 + 0'00"293 157,416 km/h
3 6 Mark Webber Red Bull Renault 61 1h58'22"720 + 0'29"141 156,776 km/h
4 1 Jenson Button McLaren Mercedes 61 1h58'23"963 + 0'30"384 156,749 km/h
5 4 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 61 1h58'42"973 + 0'49"394 156,330 km/h
6 9 Rubens Barrichello Williams Cosworth 61 1h58'49"680 + 0'56"101 156,183 km/h
7 11 Robert Kubica Renault Renault 61 1h59'20"138 + 1'26"559 155,519 km/h
8 7 Felipe Massa Ferrari Ferrari 61 1h59'46"876 + 1'53"297 154,940 km/h
9 14 Adrian Sutil Force India Mercedes 61 2h00'05"995 + 2'12"416 154,529 km/h
10 10 Nico Hülkenberg Williams Cosworth 61 2h00'06"370 + 2'12"791 154,521 km/h
11 12 Vitaly Petrov Renault Renault 60 1h57'57"619 + 1 tour 154,752 km/h
12 17 Jaime Alguersuari Toro Rosso Ferrari 60 1h57'59"746 + 1 tour 154,705 km/h
13 3 Michael Schumacher Mercedes Mercedes 60 1h58'06"513 + 1 tour 154,558 km/h
14 16 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 60 1h58'11"029 + 1 tour 154,459 km/h
15 25 Lucas Di Grassi Virgin Cosworth 59 1h59'32"061 + 2 tours 150,168 km/h
16 19 Heikki Kovalainen Lotus Cosworth 58 1h55'07"506 + 3 tours 153,275 km/h
AB 24 Timo Glock Virgin Cosworth 49 hydraulique
AB 22 Nick Heidfeld BMW Sauber Ferrari 36 accrochage
AB 2 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 35 accrochage
AB 20 Christian Klien HRT Cosworth 31 hydraulique
AB 23 Kamui Kobayashi BMW Sauber Ferrari 30 accident
AB 21 Bruno Senna HRT Cosworth 29 accident
AB 18 Jarno Trulli Lotus Cosworth 27 hydraulique
AB 15 Vitantonio Liuzzi Force India Mercedes 1 accident
FT 20 Sakon Yamamoto HRT Cosworth malade
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Sutil (8ème) et Hülkenberg (9ème) ont écopé d'une pénalité de 20" pour avoir coupé un virage et en avoir tiré un avantage
Kovalainen (incendie) est classé mais non arrivé

Fernando Alonso s'impose

A-
A
A+
F. Alonso (Ferrari)F. Alonso (Ferrari)
S. Vettel (Red Bull)S. Vettel (Red Bull)
Fernando Alonso a réalisé une excellente opération dans la course au titre en remportant son quatrième Grand Prix de la saison.

Fernando Alonso (Ferrari) a été solide, ce dimanche, s'adaptant à des circonstances très particulières et en résistant à un Sebastian Vettel (Red Bull) qui ne s'est jamais résigné. Mis sous pression par l'Allemand, le pilote Ferrari a tenu bon durant deux heures de course très éprouvante. La double apparition de la voiture de sécurité n'y aura rien changé, le natif d'Oviedo ayant réussi à garder les commandes et à recreuser l'écart à chaque fois.

En revanche, la voiture de sécurité aura changé la physionomie de la course pour d'autres pilotes. A mi-course, après le ravitaillement des leaders (Alonso, Vettel, Hamilton, Button), Kamui Kobayashi (Sauber) s'est raté dans un virage, s'arrêtant en plein dans l'angle du virage n°18. Quelques secondes plus tard, Bruno Senna (HRT) percutait la Sauber, déclenchant la sortie de la voiture de sécurité.

Juste avant cet accident, les pilotes McLaren avaient mal joué tactiquement. En changeant de pneus, les deux Britanniques se sont retrouvés derrière Mark Webber (Red Bull), ce dernier ayant changé de gommes en tout début de course, lors de la première apparition de la safety car.

Quatrième après l'effacement - pour la deuxième fois - de la voiture de sécurité, Lewis Hamilton a alors tenté de reprendre Mark Webber, pour rattraper l'erreur stratégique de l'arrêt au stand. Profitant d'une erreur de l'Australien, Hamilton a pris l'avantage sur le pilote Red Bull, avant de se faire sortir par Webber, qui n'a pas souhaité laisser un pouce de terrain à son rival, contraint à l'abandon.

La fin de course s'est alors résumée à un duel Alonso-Vettel pour la première place et Webber-Button pour la troisième, avec vingt secondes d'intervalle entre les deux duos. Mais c'est Robert Kubica (Renault) qui s'est révélé être le grand animateur des derniers tours. Arrêté une deuxième fois au stand en raison d'une crevaison suspectée alors qu'il était sixième, il a ensuite repris Jaime Alguersuari (Toro Rosso), Vitaly Petrov (Renault), Felipe Massa (Ferrari), Nico Hülkenberg (Williams) et Adrian Sutil (Force India), profitant de ses pneus frais pour revenir au septième rang.

Malgré un suspense intense dans les derniers tours en raison de l'énorme pression de Sebastian Vettel, Fernando Alonso a remporté sa quatrième victoire de la saison. Il fait la bonne affaire du week-end, alors que Mark Webber assure l'essentiel pour conforter sa première place au général. Quatrième à Singapour, Jenson Button reste dans la course, tout comme Lewis Hamilton mais ce dernier, en abandonnant une deuxième fois consécutive, a grillé son ultime joker.
source: AUTOhebdo.fr
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.