En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2011 » Grand Prix de Monaco » Classement

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats de la course

Dimanche 29 Mai 2011
14h00 - 16h10
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Sebastian Vettel Red Bull Renault 78 2h09'38"373 120,574 km/h
2 5 Fernando Alonso Ferrari Ferrari 78 2h09'39"511 + 0'01"138 120,557 km/h
3 4 Jenson Button McLaren Mercedes 78 2h09'40"751 + 0'02"378 120,537 km/h
4 2 Mark Webber Red Bull Renault 78 2h10'01"474 + 0'23"101 120,217 km/h
5 16 Kamui Kobayashi Sauber Ferrari 78 2h10'05"289 + 0'26"916 120,159 km/h
6 3 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 78 2h10'25"583 + 0'47"210 119,847 km/h
7 14 Adrian Sutil Force India Mercedes 77 2h09'54"910 + 1 tour 118,776 km/h
8 9 Nick Heidfeld Renault Renault 77 2h09'58"699 + 1 tour 118,718 km/h
9 11 Rubens Barrichello Williams Cosworth 77 2h10'09"135 + 1 tour 118,560 km/h
10 18 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 77 2h10'09"637 + 1 tour 118,552 km/h
11 8 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 76 2h09'54"060 + 2 tours 117,246 km/h
12 15 Paul Di Resta Force India Mercedes 76 2h09'55"850 + 2 tours 117,219 km/h
13 21 Jarno Trulli Lotus Renault 76 2h10'19"445 + 2 tours 116,866 km/h
14 20 Heikki Kovalainen Lotus Renault 76 2h10'19"884 + 2 tours 116,859 km/h
15 25 Jérôme D'Ambrosio Virgin Cosworth 75 2h10'18"135 + 3 tours 115,347 km/h
16 23 Vitantonio Liuzzi HRT Cosworth 75 2h10'21"400 + 3 tours 115,299 km/h
17 22 Narain Karthikeyan HRT Cosworth 74 2h10'34"524 + 4 tours 113,571 km/h
18 12 Pastor Maldonado Williams Cosworth 73 2h03'25"063 + 5 tours 118,534 km/h
AB 10 Vitaly Petrov Renault Renault 67 carambolage
AB 19 Jaime Alguersuari Toro Rosso Ferrari 66 carambolage
AB 6 Felipe Massa Ferrari Ferrari 32 accident
AB 7 Michael Schumacher Mercedes Mercedes 32 moteur
AB 24 Timo Glock Virgin Cosworth 30 suspension
NP 17 Sergio Pérez Sauber Ferrari accident
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Hamilton (6ème) a écopé d'une pénalité de 20" pour avoir accroché Maldonado
Maldonado (accrochage) est classé mais non arrivé

Vettel béni des Dieux

A-
A
A+
S. Vettel (Red Bull)S. Vettel (Red Bull)
F. Alonso (Ferrari)F. Alonso (Ferrari)
J. Button (McLaren)J. Button (McLaren)
Sebastian Vettel a remporté au bout du suspense le premier Grand Prix de Monaco de sa carrière, devant Fernando Alonso et Jenson Button. La course a été interrompue à quelques tours de l'arrivée après un accrochage en série qui a eu pour principale victime Vitaly Petrov. Le Russe a été conduit à l'hôpital par précaution.

Tout sourit décidément à Sebastian Vettel. Comme le week-end dernier à Barcelone, le Champion du monde a été attaqué par ses rivaux, mais cela ne l'a pas empêché, une nouvelle fois, de s'imposer. S'il avait été sauvé par le drapeau à damier en Espagne, le pilote RBR peut cette fois-ci remercier le drapeau... rouge, qui lui a permis de se défaire de la pression monstre que lui mettaient Alonso et Button.

Une intervention de la voiture de sécurité peu avant la mi-course de sécurité avait poussé l'Allemand à basculer sur une stratégie à un seul arrêt après son seul ravitaillement (16ème tour) contre deux pour Fernando Alonso (dernier arrêt au 34ème tour) et trois pour Jenson Button (pit-stop au 48ème tour). Vettel devait donc résister à la meute avec des pneus passablement endommagés.

Mais le drapeau rouge agité à huit tours de l'arrivée a complètement redistribué les cartes et permis à ses mécaniciens de remettre des pneus frais sur la RB7 comme le permet le règlement. Au restart, à moins de dix tours de l'arrivée, Vettel avait retrouvé des ailes et put facilement contrôler Alonso et Button.

La course est devenu folle au 34ème tour, lorsque Massa est parti à la faute dans le tunnel sous la pression de Lewis Hamilton, ce qui a motivé l'intervention de la safety car, une première cette saison. Cela a permis à Kamui Kobayashi et Adrian Sutil de modifier leur stratégie pour passer sur un seul arrêt aux stands.

Le Japonais a finalement été dépassé par Mark Webber après le drapeau rouge mais termine malgré tout à une belle 5ème place. Sutil a lui rallié l'arrivée en 7ème position, derrière Lewis Hamilton, sanctionné d'un drive-through pour un dépassement très (trop) osé sur Massa dans le Loews.

Autant de rebondissements qui ont permis à l'écurie Williams d'ouvrir son compteur cette saison, après cinq courses de disette. Elle pensait voir venir ses premiers points de Pastor Maldonado mais le Vénézuelien (alors 6ème) s'est accroché avec Lewis Hamilton au restart à Sainte-Dévote. C'est finalement Rubens Barrichello qui engrange, mais seulement deux unités. Sébastien Buemi marque le point de la 10ème place.

Le nouveau point sur le classement des pilotes va casser encore un peu plus le moral des adversaires de Vettel, qui comptabilise désormais 143 points sur 150 possibles. Le pilote Red Bull possède plus de deux courses d'avance (58 pts) sur Lewis Hamilton (85). Mark Webber se rapproche du Britannique avec ses 79 unités.

Les cinq hommes forts de la saison 2010 nous offrent une sorte de remake cette saison. Vettel (143), Hamilton (85), Webber (79), Button (76) et Alonso (69) s'échappent en tête du classement. Premier des "autres", Heidfeld est 6ème avec seulement 29 points.

Chez les constructeurs, la lutte devrait opposer Red Bull Racing à McLaren, et encore... L'écurie de Milton-Keynes possède une belle marge d'avance sur celle de Woking (61 pts).
source: GPUpdate.net
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.