En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2016 » Grand Prix de Hongrie » Qualifications

Grand Prix de Hongrie

Hungaroring - Résultats des qualifications

Samedi 23 Juillet 2016
14h00 - 16h00
Pos Pilote Voiture Moteur Q1 Q2 Q3 Ecart Moyenne Tours
1 6 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 1'33"302 1'22"806 1'19"965 197,231 km/h 29
2 44 Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 1'34"210 1'24"836 1'20"108 + 0'00"143 196,879 km/h 28
NQ 3 Daniel Ricciardo Red Bull TAG Heuer 1'39"968 1'23"234 1'20"280 + 0'00"315 196,457 km/h 27
NQ 33 Max Verstappen Red Bull TAG Heuer 1'40"424 1'22"660 1'20"557 + 0'00"592 195,782 km/h 27
5 5 Sebastian Vettel Ferrari Ferrari 1'35"718 1'24"082 1'20"874 + 0'00"909 195,014 km/h 25
6 55 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 1'36"115 1'24"734 1'21"131 + 0'01"166 194,397 km/h 28
7 14 Fernando Alonso McLaren Honda 1'35"165 1'23"816 1'21"211 + 0'01"246 194,205 km/h 28
8 22 Jenson Button McLaren Honda 1'37"983 1'24"456 1'21"597 + 0'01"632 193,287 km/h 25
NQ 27 Nico Hülkenberg Force India Mercedes 1'41"471 1'23"901 1'21"823 + 0'01"858 192,753 km/h 24
NQ 77 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1'42"758 1'24"506 1'22"182 + 0'02"217 191,911 km/h 26
11 8 Romain Grosjean Haas Ferrari 1'35"906 1'24"941 18
12 26 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 1'36"714 1'25"301 21
NQ 11 Sergio Pérez Force India Mercedes 1'41"411 1'25"416 16
14 7 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 1'36"853 1'25"435 20
15 21 Esteban Gutiérrez Haas Ferrari 1'38"959 1'26"189 18
16 12 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1'37"772 1'27"063 21
NQ 30 Jolyon Palmer Renault Renault 1'43"965 9
NQ 19 Felipe Massa Williams Mercedes 1'43"999 7
NQ 20 Kevin Magnussen Renault Renault 1'44"543 9
NQ 9 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1'46"984 5
NQ 94 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 1'47"343 9
NQ 88 Rio Haryanto Manor Mercedes 1'50"189 9
Temps limite de qualification: 1'39"833 (107% du meilleur temps en Q1)

Rosberg en pole d'une séance folle

A-
A
A+
N. Rosberg (Mercedes)N. Rosberg (Mercedes)
L. Hamilton (Mercedes)L. Hamilton (Mercedes)
D. Ricciardo (Red Bull)D. Ricciardo (Red Bull)
M. Verstappen (Red Bull)M. Verstappen (Red Bull)
S. Vettel (Ferrari)S. Vettel (Ferrari)
C. Sainz (Toro Rosso)C. Sainz (Toro Rosso)
Après une troisème séance d'essais libres disputée sous un soleil radieux, la pluie étonna le paddock en s'invitant à trente minutes des qualifications. Les fortes averses laissaient présager d'une hiérarchie incertaine, puisque les équipes n'avaient encore jamais roulé sous la pluie.

Alors qu'une éclaircie était espérée, la pluie se remet à retomber assez fortement dix minutes avant le début des qualifications. La FIA décide en conséquence de reporter la Q1 de 10 minutes, minimum. Toutes les dix minutes, la situation sera réexaminée. Les yeux rivés vers le ciel, chacun demande, avec optimisme et impatience, le début des festivités.

A 14h05, la FIA décide d'un deuxième report de dix minutes.

A 14h15, il s'est arrêté de pleuvoir. Il fait chaud sur la piste donc la pluie devrait s'évacuer rapidement. La FIA décide donc que les qualifications vont pouvoir démarrer dans quelques minutes!

Q1 - 18 minutes:
A 14h20, le drapeau vert est enfin brandi! Toutes les monoplaces se précipitent dans l'allée des stands. Chacun craint en effet une nouvelle averse. Les cartes vont être certainement redistribuées lors de cette séance.

Les voitures, toutes en pneus pluie, dégagent des trombes d'eau à chaque passage. Les conditions sont précaires et piégeuses.

Au micro, l'on prévient Felipe Massa: des pluies battantes sont à nouveau attendues très bientôt. Il faut donc se dépêcher de finir ce premier tour... pour éviter d'être éliminé dès la Q1. Le Brésilien a un avantage: il mène la meute.

Dans ces conditions ô combien difficiles, les Force India sont en forme. Piégé derrière une monoplace plus lente, Lewis Hamilton avorte quant à lui sa tentative.

A la radio, Sebastian Vettel se plaint vertement de la pluie, bel et bien de retour sur le tracé. La violence de l'orage contraint les pilotes à un jeu d'équilibriste...

Et c'est sans surprise que la FIA brandit à nouveau le drapeau rouge alors qu'il reste 13 minutes et 8 secondes.

Les six pilotes éliminés pour le moment sont Ericsson, Räikkönen, Wehrlein, Rosberg, Hamilton et Haryanto.

Une fois la pluie calmée, la FIA annonce que la séance reprendra à 14h40. Il reste 13 minutes dans cette Q1 à disputer.

La pluie, annonce-t-on à Nico Rosberg, devrait cesser dans 7 minutes. Il y a encore beaucoup d'eau sur la piste, mais les temps vont donc tomber. La séance pourrait bien réserver une ou deux surprises.

Premier à s'élancer, Max Verstappen pilote avec prudence. Sa Red Bull emprunte les trajectoires extérieures et réaccélère assez tard.

Mécontent d'avoir été relâché au milieu du peloton, Sebastian Vettel se plaint d'une stratégie "ridicule" à sa radio.

Les conditions humides font une première victime: la Sauber de Marcus Ericsson. Le Suédois est sorti violemment et provoque un nouveau drapeau rouge. Quel début de séance haché... Mais le soleil revient, laissant présager d'une fin de séance plus calme.

A 14h55, la séance reprend enfin. Il reste 9 minutes aux pilotes en piste pour s'expliquer. Le soleil est de retour et les pneus intermédiaires deviennent une option envisageable. Seuls quelques hommes (les pilotes Ferrari et Haas ainsi que Max Verstappen et Felipe Massa) prennent ce risque.

Même en pneus pluie, Lewis Hamilton manque d'adhérence. Le pilote anglais passe par le bac à graviers alors qu'il avait le record sur le premier secteur! Mais c'est Felipe Massa qui part le plus violemment à la faute. En pneus intermédiaires, le pilote Williams sort de la piste après s'être aventuré sur le vibreur, et c'est déjà la fin de la séance pour lui. La prise de risques de Williams s'est révélée contre-productive.

La FIA brandit un énième drapeau rouge... Cette Q1 est décidément interminable.

A 15h09, la FIA relâche les pilotes. Il ne reste que 5 minutes pour boucler un tour rapide, alors que la piste sèche de plus en plus. L'enjeu est de faire chauffer les pneus intermédiaires le plus rapidement possible.

Sous ces conditions encore humides, Lewis Hamilton, malgré sa faute quelques minutes plus tôt, semble très à l'aise. Il est cependant devancé par son coéquipier.

Mais une fois encore, la malédiction s'abat sur la Q1! Rio Haryanto sort de la piste et provoque l'entrée dun x-ème drapeau rouge, alors qu'il ne reste qu'une minute et 18 secondes au chronomètre. La Q1 ne repartira pas.

Les éliminés sont donc ceux qui n'ont pas pu boucler leur tour, soit: Palmer, Massa, Magnussen, Ericsson, Werhlein, Haryanto.

Q2 - 15 minutes:
La Q2 commence avec les pneus intermédiaires, chaussés par la plupart des pilotes. Qui prendra cette fois-ci le risque de chausser des pneus slicks alors que l'asphlate est à 31 degrès et que la pluie n'est plus attendue? La réponse est surprenante.

Peu échaudée par l'erreur de Felipe Massa, Williams décide en effet d'équiper Valtteri Bottas de super tendres avant tout le monde. Mais c'est bien Lewis Hamilton et Max Verstappen qui dominent le début de la séance. Les temps s'abaissent très rapidement. Le dernier à finir un tour sera peut-être le plus rapide.

Valtteri Bottas a semble-t-il fait le bon choix: le Finlandais est le plus rapide du plateau avec ses gommes sèches. Le paddock imite logiquement Williams dans la foulée. Fernando Alonso et Sergio Pérez améliorent à leur tour leurs marques.

A une minute de la fin, la piste continue de sécher. L'ordre de passage à l'arrivée sera sans doute décisif et donne un air de loterie à cette Q2. Daniel Ricciardo manque sa tentative mais a heureusement le droit à une seconde chance - sous pression.

Une des vicimes de cette loterie se nomme Kimi Räikkönen. Le Finlandais n'a pas su trouver le bon timing pour passer la ligne, alors même qu'il était meilleur temps une minute auparavant. Il partira seulement 14ème. Lewis Hamilton passe de justesse en Q3. Romain Grosjean échoue à la 11ème place. Max Verstappen a signé le meilleur temps de la séance.

Q3 - 12 minutes:
Pour la première fois de la saison, deux McLaren-Honda vont défendre leurs chances en Q3. Cependant l'attention se concentre à l'avant: sur une piste un peu plus sèche, les Red Bull seront-elles capables de devancer les Flèches d'Argent?

Lewis Hamilton boucle sa première tentative en 1'20"108, soit 4 dixièmes de mieux que Nico Rosberg. Le pilote allemand a la pression sur les épaules pour la suite de la séance. Il améliore sur sa seconde tentative mais reste un dixième derrière son coéquipier.

Alors qu'il était en position de prendre le meilleur temps, Daniel Ricciardo se fait une petite frayeur et n'obtient finalement que la 3ème place. Sur son tour suivant, l'Australien revient à 172 millièmes des Flèches d'Argent. De quoi créer la surprise dans un dernier tour d'anthologie?

Sebastian Vettel et Valtteri Bottas ont décidé de décaler leurs premières tentatives. La Ferrari passe sur une zone d'eau au dernier virage et ne se met pas à la hauteur des meilleurs. Le Finlandais est seulement 10ème.

Les pilotes repassent par les stands pour une ultime sortie. La pole se joue maintenant! Chacun veut être le dernier à passer le drapeau à damiers. Lewis Hamilton doit cependant s'élancer avant Nico Rosberg, pour quelques centaines de mètres.

Quand le drapeau jaune est agité suite à la sortie de piste de Fernando Alonso, tout le monde croit que la séance est terminée! Mais le drapeau vert est rapidement agité. Lewis Hamilton a d'ores et déjà lâché son tour, ce qui n'est pas le cas de Nico Rosberg. L'Allemand améliore et coiffe au poteau son coéquipier! La position en piste était donc absolument déterminante. Lewis Hamilton aura du mal à digérer ce samedi rocambolesque...

Un doute demeure cependant à la conclusion de la séance: Nico Rosberg a-t-il ralenti assez sous drapeau jaune? La pole position de l'Allemand est donc encore en sursis.

Signe que cette fin de qualification fut particulièrement indécise et mouvementée, Max Verstappen n'a pas réussi à passer la ligne d'arrivée avant la fin du chronomètre. Le jeune prodige finit donc derrière son coéquipier Daniel Ricciardo, mais assure une 2ème ligne 100% Red Bull.
source: Nextgen-Auto.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.