En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Jeudi 19 Mai 2011

McLaren, attention au départ!
Les pilotes McLaren Jenson Button et Lewis Hamilton estiment que pour battre Red Bull l'une des conditions est de les dépasser au départ pour faire un premier relais avec une piste claire.

Cette stratégie pourrait être favorisée par la configuration de la piste. "Il y a une longue ligne droite avant le premier virage et même si vous vous êtes qualifié derrière eux pour une seconde, vous pouvez les passer au premier freinage", a déclaré Button. "Alors, la course change de visage, elle n'est pas aussi simple que le plus rapide gagne. Même s'ils sont très forts en qualification, il y a moyen de les faire douter."

"Quand Vettel fait la course en tête, c'est beaucoup plus facile pour lui. Il peut tout gérer, ses pneus comme son moteur", ajoute Hamilton. "Partir en tête simplifie bien des choses."

Voilà des mots qui sonnent comme une contradiction pour ceux qui ont été prompts à affirmer que les qualifications avaient moins d'importance cette année, maintenant que les pneus et l'aileron ajustable permettent à celui qui a la meilleure stratégie de l'exécuter.

McLaren annonce "10 à 12 nouveautés ce week-end en Espagne", pour tenter de rééditer l'exploit de Hamilton en Chine.
source: ESPNF1.com

Alonso ne bloque pas Vettel
Le contrat à long-terme que vient de signer Fernando Alonso avec Ferrari, jusqu'en 2016, ne signifie pas que Sebastian Vettel ne pourrait y courir un jour. C'est l'observation de ce dernier.

Au cours des derniers mois, le champion en titre a laissé entendre que piloter une monoplace rouge pourrait faire partie de ses plans de carrière. A chaque fois, l'Allemand a dû répéter qu'il était toujours heureux chez Red Bull, avec qui il a prolongé jusqu'en 2014. Mais l'attrait de Ferrari demeure.

"Je n'ai jamais dit qu'il était impossible de piloter pour Ferrari parce que Fernando ou Felipe Massa ou qui que ce soit d'autre si trouve", a commenté Vettel dans le paddock de Barcelone. "Pour autant que je sache, les équipes de F1 ont toujours deux pilotes."

"Cela va probablement faire les manchettes. Je suis très heureux où je me trouve actuellement", a-t-il rappelé.

De toute façon, pour Vettel, il est encore beaucoup trop tôt pour penser à son prochain contrat, peu importe l'équipe: "J'y vais étape par étape et course par course. L'an prochain c'est déjà loin. Ne parlons même pas de 2013, tant de choses pourraient arriver avec tous ces nouveaux règlements. C'est encore très loin."

Quant à Alonso, son nouveau contrat de cinq ans pourrait être prolongé davantage si toutes les personnes concernées sont d'accord.

"A la fin de 2016, cela fera sept ans que je pilote pour Ferrari. Je pourrais peut-être signer une nouvelle entente pour 2017, si je ne suis pas trop vieux et s'ils veulent encore de moi", a plaisanté l'Espagnol de 29 ans.
source: ESPNF1.com

Schumacher changera son approche
Michael Schumacher a admis qu'il sera nécessaire pour lui de changer son approche s'il veut atteindre ses objectifs cette année.

Il y a deux semaines, le pilote Mercedes n'était pas très heureux de sa 12ème place en Turquie. L'erreur qu'il a commis dans le premier virage du circuit d'Istanbul, lors des qualifications, l'avait relégué à la 8ème place sur la grille de départ. Cet incident l'a convaincu de la nécessité d'aborder ses week-ends de course de manière différente.

"De toute évidence, je dois changer quelque chose", a avoué Schumacher, tel que rapporté par 'Autosport'. "Si vous êtes dans le rythme et que tout se passe bien, vous le ressentez. J'en suis conscient et j'en suis capable. Je sais qu'il faut faire les choses au bon moment et que le taux de réussite n'a pas encore atteint 100%"

Schumacher a reconnu que son coéquipier Nico Rosberg commet moins d'erreurs. Son jeune compatriote, qui considère toujours le Kaiser comme un pilote redoutable, lui sert d'ailleurs de référence.

"Je ne dirais pas que la pression joue un rôle, c'est simplement une question de faire les choses parfaitement. Il ne faudrait pas oublier que mon coéquipier est très bon sur ce point", a dit le septuple Champion du monde. "C'est une bonne chose pour l'équipe et pour moi de l'avoir comme référence par moments. Mais c'est également utile pour lui que nous servions de référence l'un pour l'autre. On se pousse mutuellement."

Schumacher n'en doute pas, une place sur le podium l'attend quelque part. "Le sport est parfois composé d'émotions en montagnes russes", commente-t-il. "Je suis plus que sûr de réussir éventuellement. Cela ne m'inquiète pas."
source: ESPNF1.com

Barrichello - Williams est sous pression
Le Brésilien espère que Williams inscrira ses premiers points à l'issue du GP d'Espagne, après une nouvelle course décevante de l'écurie anglaise à Istanbul Park. Rubens Barrichello pense que la situation ne pourra se débloquer que lorsqu'un top dix aura été réalisé par son équipe.

"Ce qui nous manque, c'est de marquer des points sur les circuits", résume le co-équipier de Pastor Maldonado. "C'est ce qui motive les gens, c'est ce qui motive les pilotes, et c'est ce qui motive les sponsors à poursuivre leurs investissements. Toutes les personnes, et pas seulement les pilotes, doivent être motivées."

Rubens Barrichello précise qu'il n'arrive pas à comprendre un tel déficit de performances par rapport aux espérances placées dans la FW33 avant le début de saison. "Je ne crains pas que Williams n'arrive pas à marquer des points", précise le Brésilien. "Ce qui m'effraie le plus, c'est que nous espérions remporter des courses cette année."
source: AUTOhebdo.fr

Sutil, rien que la piste
Adrian Sutil a affirmé jeudi, à Barcelone, que l'affaire extra-sportive dans laquelle il est impliqué n'aura pas de répercussion sur ses performances en piste.

"Pour être honnête, c'est une partie de ma vie et pour l'instant, je ne m'en occupe pas. Je me concentre sur la course et il n'y a que cela qui compte", a déclaré le pilote Force India. "Je suis ici, à Barcelone, pour me concentrer sur mon week-end de course et sur le suivant à Monaco. C'est tout ce qui compte et tout ce sur quoi je veux m'exprimer pour le moment."

"Il y a toujours des situations difficiles", a reconnu Sutil. "Il faut s'y faire."

Le manager de Sutil, Manfred Zimmermann, a lui tenu à lever tout doute sur la présence de son poulain au sein de l'équipe pour le reste de la saison. Tout le monde a en mémoire la mésaventure de Bertrand Gachot et, en outre, dans son communiqué, Force India assurait que son pilote serait "au volant pour le Grand Prix d'Espagne", ce qui pouvait laisser croire que la situation pourrait évoluer par la suite.

"Tout est possible. Etes-vous sûr que Fernando (Alonso) sera dans la voiture à Monaco (pour Ferrari)?", s'est amusé à questionner Zimermann.
source: ESPNF1.com

Jordan - Ferrari doit revoir ses priorités
Luca Di Montezemolo a récemment relancé le débat sur l'avenir de la F1 après la fin des Accords Concorde en 2012. Eddie Jordan, consultant à la 'BBC', ne comprend pas l'intérêt du président du constructeur italien pour ce sujet, la Scuderia Ferrari étant selon lui dans une position plutôt avantageuse.

"Je pense que Ferrari a certains bénéfices", commente l'ancien propriétaire de l'écurie Jordan sur 'gpupdate.net'. "Ils reçoivent un bonus que n'ont pas d'autres équipes. Ils ont une place privilégiée. Je ne sais pas pourquoi ils veulent encore améliorer leur position. S'ils souhaitent négocier un meilleur contrat avec Bernie (Ecclestone), alors bonne chance à eux, mais cela risque d'être plus dur qu'ils ne le pensent."

Par ailleurs, Eddie Jordan pense que la Scuderia devrait davantage se préoccuper de son manque de performances. "Ferrari a un peu de travail à faire là-dessus et ils devraient plus se concentrer sur ce sujet plutôt que sur leurs contrats. Ils devraient chercher à remporter des courses, en gagner au moins une tous les trois Grands Prix, ce qu'ils ne parviennent plus à faire depuis des années."
source: AUTOhebdo.fr

Red Bull - Des essais illégaux?
Après l'affaire sur la Scuderia Ferrari, c'est au tour de Red Bull que le doute s'installe. L'écurie autrichienne a procédé à des essais sur la RB7 le week-end dernier à Idiada en Espagne. Neel Jani, pilote d'essais du Taureau Rouge, a participé à ces tests portés sur l'aérodynamisme de la monoplace.

Mais le Suisse a peut-être commis une erreur qui pourrait être lourde de conséquences en publiant un message sur son profil tweeter. Le pilote d'essais s'est en effet plaint "de douleurs au cou" provoquées suite "à des passages à haute vitesse en virage". Le tweet a depuis été supprimé du site.

"Nous n'avons pas effectué d'essais à haute vitesse en virage ou fait un quelconque test enfreignant le règlement", a assuré un porte-parole de Red Bull sur 'f1fanatic.co.uk'. "Nous avons réalisé les essais en ligne droite comme le permet la FIA."

Red Bull aurait par ailleurs demandé à son pilote d'essais Neel Jani de ne plus poster lui-même ses messages sur tweeter.
source: AUTOhebdo.fr

Une zone longue pour l'aileron mobile
En course, l'aileron arrière mobile ne peut être utilisé que pour tenter un dépassement, dans une zone précise et en étant à moins d'une seconde d'un concurrent.

A Barcelone, la zone d'utilisation sera dans la ligne droite principale et la ligne de détection de l'écart juste avant le dernier virage.

Certains ont jugé les dépassements trop faciles avec l'aileron mobile en Turquie, mais la FIA a cependant prévu une zone de 830m pour l'Espagne, la plus longue vue cette année. Cette ligne droite fait un total de 1 310m.

A noter que cette zone pourrait être raccourcie après les essais libres si la FIA la juge trop longue. Cela a été le cas à Shanghai.

Il y a généralement très peu de dépassements sur le circuit de Barcelone: depuis 2001, le poleman a toujours gagné et en 2010, on a assisté à 10 dépassements à Barcelone... contre 112 à Istanbul il y a deux semaines!

Avec une zone de l'aileron mobile longue et des stratégies différentes puisque Pirelli introduit un pneu dur avec une meilleure longévité, on devrait voir plus de dépassements cette année.
source: SportAuto.fr

Abu Dhabi un pas en arrière
L'influence manifeste de l'aileron ajustable et de l'usure des pneus sur le déroulement des courses, avec notamment une explosion du nombre de dépassements, porte les organisateurs du Grand Prix d'Abu Dhabi à se poser des questions.

Des changements avaient été envisagés cet hiver pour favoriser les dépassements, mais ils pourraient ne pas avoir lieu. "Nous allons observer les prochaines courses avant de prendre notre décision", a déclaré le patron du circuit Richard Cregan à 'The National'. "Nous nous prononcerons avant la fin du mois, après consultation avec les actionnaires et la FIA."

"Nous devons savoir si un budget pour modifier la piste est nécessaire alors que la FIA et les équipes se sont saisis du problème et que cela a donné des courses phénoménales", a-t-il ajouté.
source: ESPNF1.com

Massa espère "être sur la bonne route"
Le pilote Ferrari a échoué à la porte des points en Turquie en terminant derrière Sébastien Buemi (Toro Rosso) et Kamui Kobayashi (Sauber) après avoir perdu du temps aux stands. Le Brésilien espère avoir une 150° Italia plus performante au GP d'Espagne pour pouvoir améliorer sa position au championnat.

"Nous aurons de nouveaux éléments prévus pour la monoplace en Espagne et nous espérons faire un autre progrès en performances", avoue Felipe Massa. "Nous n'avons pas beaucoup de temps pour progresser, mais beaucoup de travail a été réalisé afin de combler l'écart sur les voitures les plus rapides, particulièrement lors des qualifications."

Le co-équipier de Fernando Alonso attend avec impatience de voir les progrès réalisés, d'autant plus que l'écurie de Maranello n'aura pas le temps d'améliorer la 150° Italia pour la course suivante. "J'espère que nous sommes sur la bonne route, car le GP d'Espagne et le GP de Monaco ne seront disputés qu'à quelques jours d'intervalle et nous aurons déjà disputé six GP, soit le tiers de la saison."
source: AUTOhebdo.fr

Button - "Mettre Red Bull sous pression"
Lewis Hamilton et Jenson Button ont encore perdu du terrain sur les pilotes Red Bull à l'issue du GP de Turquie, terminant respectivement 4ème et 6ème tandis que Sebastian Vettel et Mark Webber assuraient le premier doublé de la saison pour le Taureau Rouge.

La situation est délicate pour McLaren après seulement 4 courses disputées et Jenson Button sait que son écurie doit réagir rapidement. "Nous ne pouvons rester comme cela, nous devons progresser. Cette équipe n'abandonnera jamais, je le sais", commente le Champion du monde 2009 à la 'Press Association Sport'.

Le Britannique espère que les MP4-26 pourront rapidement imprimer le rythme des RB7. "Il est certain que les Red Bull sont rapides et qu'ils ont beaucoup de points, mais nous pouvons rapidement inverser la tendance en les mettant sous pression. Nous aurons des améliorations à Barcelone qui devraient nous permettre de nous battre contre les monoplaces devant nous, et pas seulement les monoplaces de Red Bull."
source: AUTOhebdo.fr

Alonso prolonge chez Ferrari
Fernando Alonso a prolongé de quatre ans, soit jusqu'en 2016, son contrat avec la Scuderia Ferrari. L'Espagnol l'a annoncé ce jeudi à l'occasion de son Grand Prix national à Barcelone.

Le double Champion du monde a posé ses bagages à Maranello début 2010 avant de manquer d'un rien le titre pour sa première saison avec l'écurie au cheval cabré. Ce nouveau contrat confirme sa volonté de terminer sa carrière en rouge: en 2016, il aura 35 ans...

"Je suis très heureux que nous soyons parvenus à cet accord", a déclaré Alonso. "Je me suis immédiatement senti à l'aise chez Ferrari et c'est pour moi comme une seconde famille."

"Je crois en les hommes et femmes qui travaillent à Maranello et en ceux qui les dirigent: c'est donc la raison pour laquelle il est naturel pour moi de décider de prolonger sur le long-terme ma relation de cette manière, dans une équipe, cela ne fait aucun doute, où je terminerai ma carrière."

Le Président de Ferrari, Luca Di Montezemolo, est également ravi de cette nouvelle. "C'est un grand plaisir d'avoir prolongé notre accord avec un pilote qui a toujours fait preuve d'une mentalité de gagnant même dans les circonstances les plus difficiles", a-t-il souligné.

"Fernando possède toutes les qualités requises, mentales et humaines, pour jouer un rôle important dans l'histoire de Ferrari et j'espère qu'il l'enrichira prochainement avec plusieurs victoires."
source: GPUpdate.net

Le GP d'Inde déplacé au 04 décembre?
Selon 'Autosport', le GP d'Inde qui devrait se disputer le 30 octobre pourrait être déplacé à la fin de la saison. La première course en Inde pourrait être effectuée le 04 décembre afin de permettre un retour du GP de Bahreïn au championnat 2011.

Ce changement ne bouleverserait pas les dates du GP du Brésil, devant être disputé le 27 novembre. Mais ce mois devrait être très chargé pour les écuries, avec le GP d'Abu Dhabi du 13 novembre et les essais des jeunes pilotes réalisés du 15 au 17 novembre.

La FIA a annoncé qu'elle donnerait la décision concernant un éventuel retour du GP de Bahreïn le 03 juin prochain. Selon toute vraisemblance, le retour de l'épreuve de Sakhir serait la piste à privilégier.
source: AUTOhebdo.fr

Blundell commissaire à Barcelone
Sur chaque course, l'un des trois commissaires chargés d'attribuer les pénalités est un ancien pilote. Ce week-end, Mark Blundell occupera ce rôle pour la première fois.

L'Anglais a disputé 61 Grands Prix chez McLaren, Ligier et Tyrrell. Il a remporté les 24 Heures du Mans en 1992 et il a également roulé en Champ Car.

Blundell a fait son retour en endurance cette année, aux 24H de Daytona. On devrait également le voir aux 24H du Nürburgring et aux 24H de Spa.
source: SportAuto.fr

Alonso pas encore prêt pour la victoire
L'Asturien est monté pour la première fois de la saison sur le podium à l'issue du GP de Turquie. L'ancien Champion du monde arrive sur ses terres confiant qu'un nouveau résultat positif est réalisable mais il reste réservé quant à ses possibilités de victoire à Barcelone.

"Je ne suis pas capable de prédire un quelconque résultat", déclare Fernando Alonso. "Sur le papier, nous n'avons pas encore le potentiel pour aller jouer la victoire, avec une écurie clairement favorite pour la gagne. Cependant, les choses peuvent vite changer dans cette discipline et je pense que nous avançons dans la bonne direction."

Le pilote Ferrari sait également que la dégradation des pneus sera un critère essentiel de la course. "La performance et la tenue des gommes seront primordiales. Nous avons remarqué une dégradation significative, particulièrement sur le pneu avant gauche. Nous verrons si la situation évolue avec la différence de températures", ajoute l'Espagnol.
source: AUTOhebdo.fr
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.