En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix d'Australie » Classement

Grand Prix d'Australie

Albert Park - Classement de la course

Dimanche 04 Mars 2001
04h00 - 05h40
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 58 1h38'26"533 187,465 km/h
2 4 David Coulthard McLaren Mercedes 58 1h38'28"250 + 0'01"717 187,410 km/h
3 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 58 1h39'00"024 + 0'33"491 186,408 km/h
4 16 Nick Heidfeld Sauber Petronas 58 1h39'38"012 + 1'11"479 185,223 km/h
5 11 Heinz-Harald Frentzen Jordan Honda 58 1h39'39"340 + 1'12"807 185,182 km/h
6 17 Kimi Räikkönen Sauber Petronas 58 1h39'50"676 + 1'24"143 184,832 km/h
7 9 Olivier Panis BAR Honda 58 1h39'53"583 + 1'27"050 184,742 km/h
8 19 Luciano Burti Jaguar Ford Cosworth 57 1h39'12"394 + 1 tour 182,813 km/h
9 22 Jean Alesi Prost Acer 57 1h39'26"894 + 1 tour 182,369 km/h
10 14 Jos Verstappen Arrows Asiatech 57 1h39'51"255 + 1 tour 181,627 km/h
11 18 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 57 1h39'56"858 + 1 tour 181,458 km/h
12 21 Fernando Alonso Minardi European 56 1h38'52"111 + 2 tours 180,220 km/h
13 7 Giancarlo Fisichella Benetton Renault 55 1h38'50"501 + 3 tours 177,050 km/h
14 8 Jenson Button Benetton Renault 52 1h33'33"401 + 6 tours 176,849 km/h
AB 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 40 moteur
AB 12 Jarno Trulli Jordan Honda 38 moteur
AB 3 Mika Häkkinen McLaren Mercedes 25 accident
AB 5 Ralf Schumacher Williams BMW 4 accrochage
AB 10 Jacques Villeneuve BAR Honda 4 accrochage
AB 20 Tarso Marquès Minardi European 3 moteur
AB 15 Enrique Bernoldi Arrows Asiatech 2 accident
AB 23 Gaston Mazzacane Prost Acer 0 freins
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Panis (4ème) et Verstappen (9ème) ont écopé d'une pénalité de 25" pour avoir dépassé sous drapeaux jaunes
Button (échappement) est classé mais non arrivé

M. Schumacher d'un bout à l'autre

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
N. Heidfeld (Sauber)N. Heidfeld (Sauber)
H.-H. Frentzen (Jordan)H.-H. Frentzen (Jordan)
La première ligne est rouge. Il y a du gris et du jaune derrière. Les feus s'éteignent un à un et le départ est donné. Et c'est Schumacher qui prend le meilleur envol alors que son équipier Barrichello patine exagérément au départ. Ce dernier bouclera d'ailleurs le 1er tour à la 5ème position. C'est Häkkinen qui pointe à la seconde position devant Frentzen et maintenant Barrichello qui est remonté d'un cran et qui attaque Frentzen pour la troisième place. Montoya avait déjà fait une excursion dans l'herbe dès le premier virage. Un peu plus tard, ce sera au tour de Frentzen qui attaqué par Barrichello au freinage, lui ferme la porte. Les deux pilotes se touchent et seul Frentzen en paie les conséquences. Schumacher mène donc la course devant Häkkinen, Barrichello et Coulthard.

Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises puisque 2 boucles plus tard, c'est au tour de Ralf Schumacher et Villeneuve à se toucher au freinage. Les deux pilotes abandonnent après cet incroyable accrochage où le Québécois s'envole en touchant la roue arrières gauche de la Williams de Schumacher. Heureusement les deux pilotes sortent indemnes, ce qui ne doit pas être le cas d'un commissaire de piste ou d'un photographe, car une ambulance est dépêchée sur les lieux de l'accident (après la course, nous apprenons que c'est bien d'un commissaire qu'il s'agit et qu'il est malheureusement décédé).

Nous sommes au 6ème tour et le fameux safety car est de sortie. Profitons de ce moment pour faire le point sur le classement: M. Schumacher devant Häkkinen, Barrichello, Coulthard, Trulli, Panis et Verstappen. Jean Alesi est à la 12ème place derrière Montoya et Button. Irvine ferme la marche (en fait Verstappen est derrière tout le monde suite à son ravitaillement prématuré) après un tête-à-queue en début de course, il est devancé par Alonso...

Au 14ème passages le safety car s'écarte et libère la meute. Il reste 43 tours pour rejoindre l'arrivée. Verstappen a profité de cette pause pour faire un ravitaillement éclair... est-ce que cette stratégie va être payante? Bien possible mais aucun des leaders ne s'est risqué à faire la même chose. La course est relancée et tous les pilotes de tête gardent leurs positions, alors que Jean Alesi perd deux positions en se faisant doubler par Frentzen et Burti. Au même moment, Alonso hérite de la dernière place au profit d'Irvine.

Nous sommes au 18ème tour et les voitures de tête se suivent avec environ 1,5 seconde d'écart entre elles. Button a été obligé d'observer une pénalité de 10 secondes. Le jeune Kimi Räikkönen est en 10ème position au 20ème tour. Son équipier Heidfeld est à la 7ème place et se fait taquiner par Montoya. L'écart entre Schumacher et Häkkinen est monté à 2,5 secondes au 21ème tour. Le Champion du monde domine son sujet, alors que son adversaire finlandais subit. Deux tours plus tard l'écart entre les deux premiers est monté à 3,5 secondes. Schumacher s'envole littéralement vers la victoire. Barrichello suit Häkkinen à 4,5 secondes et il devance lui-même Coulthard de quelques longueurs. Räikkönen passe Fisichella pour la 9ème place. Le pilote italien de Benetton semble en difficulté.

Coup de théâtre au tour suivant lorsque Mika Häkkinen perd le contrôle de sa voiture et vient frapper les pneus. Il semble que la voiture de Mika ait cassé une suspension. C'est donc deux Ferrari qui mènent devant la seule McLaren de Coulthard. Panis est monté en 5ème position derrière Trulli. Au 29ème passage, Schumacher possède plus de 10 secondes d'avance sur Barrichello alors que celui-ci ne devance Coulthard que d'une petite seconde ou à peine plus. Nick Heidfeld est en 6ème position devant Montoya. Au 32ème tour, Panis double Trulli qui est en difficulté. Pas de chance pour Jordan qui perd son homme de pointe alors que Frentzen est dans les profondeurs du classement après son incursion dans l'herbe du début de course.

Au tour suivant, David Coulthard double un Barrichello étrangement lent (il a été gêné par une Minardi sortant des stands). Le bal des ravitaillements commence et Schumacher en profite pour battre le record du tour. Suite à l'arrêt prolongé de Trulli, Montoya est monté à la 6ème place. Schumacher est le premier homme de tête à ravitailler et c'est Coulthard qui hérite du commandement, trois secondes devant Barrichello. Nous sommes au 38ème tour et Barrichello rentre à son tour aux stands. Coulthard prend plus d'une seconde au tour sur Schumacher très chargé en essence. Panis et Frentzen s'arrêtent pour leurs ravitaillements au 40ème passage. Montoya qui ne s'est pas encore arrêté est 3ème! Au passage suivant Coulthard s'arrête à son tour pendant que le malheureux Montoya se range sur le bord de la piste: abandon pour le Colombien.

Coulthard a repris la piste en seconde position à 5 secondes de Schumacher et devant Barrichello. Panis est 4ème. Coulthard est au ralenti, il vient de perdre 5 secondes en une seule boucle! La chaleur australienne fait de gros dégâts dans le peloton. Trulli a lui aussi quitté la course. Coulthard semble avoir repris son rythme mais il est à un peu moins de 10 secondes du leader mais étrangement il remonte maintenant très fort...

A 13 tours de l'arrivée, voici le classement: Schumacher, Coulthard, Barrichello, Panis, Heidfeld et Frentzen qui revient de loin. Schumacher a accéléré la cadence et il stabilise de ce fait l'écart avec Coulthard à 9 secondes. Il reste 10 tours et Frentzen revient comme un boulet sur la 5ème position de Nick Heidfeld. Duel en vue.

Au 50ème passage Frentzen est dans les roues de Heidfeld et cherche déjà l'ouverture. Le jeune allemand de Sauber défend chèrement sa peau. Il reste trois tours et la voiture de Heidfeld est vraiment très large, trop pour que Frentzen puisse passer sans risque de perdre son point de la 6ème position. Il reste 4 tours et Frentzen n'est pas encore passé alors que Coulthard s'approche à 5 secondes du leader Schumacher qui n'a plus le besoin de se donner à fond pour emporter les 10 points de la victoire. Barrichello est toujours 3ème mais à 24 secondes de la McLaren. Panis assure sa belle 4ème position, toujours devant, mais loin devant, le duo Heidfeld-Frentzen.

Schumacher remporte sa 45ème victoire et prend tout de suite la tête du championnat. Très belle victoire acquise sans grosse difficulté. Belle fiabilité des Ferrari qui place la seconde voiture de Barrichello sur le podium. Coulthard sauve l'honneur des McLaren en empochant la seconde marche du podium. Panis, quatrième, ne rate pas son retour, c'est le moins que l'on puisse dire (malheureusement, il aura une pénalité de 25 secondes pour dépassement sous drapeau jaune. Il terminera 7ème). Le valeureux Nick Heidfeld garde de justesse sa belle 5ème place après son duel gagnant avec Frentzen. Kimi Räikkönen est 7ème pour son premier Grand Prix.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.