En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2009 » Grand Prix de Hongrie » Classement

Grand Prix de Hongrie

Hungaroring - Classement de la course

Dimanche 26 Juillet 2009
14h00 - 15h40
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 70 1h38'23"876 186,973 km/h
2 4 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 70 1h38'35"405 + 0'11"529 186,609 km/h
3 14 Mark Webber Red Bull Renault 70 1h38'40"762 + 0'16"886 186,440 km/h
4 16 Nico Rosberg Williams Toyota 70 1h38'50"843 + 0'26"967 186,123 km/h
5 2 Heikki Kovalainen McLaren Mercedes 70 1h38'58"268 + 0'34"392 185,891 km/h
6 10 Timo Glock Toyota Toyota 70 1h38'59"113 + 0'35"237 185,864 km/h
7 22 Jenson Button Brawn GP Mercedes 70 1h39'18"964 + 0'55"088 185,245 km/h
8 9 Jarno Trulli Toyota Toyota 70 1h39'32"048 + 1'08"172 184,839 km/h
9 17 Kazuki Nakajima Williams Toyota 70 1h39'32"650 + 1'08"774 184,820 km/h
10 23 Rubens Barrichello Brawn GP Mercedes 70 1h39'33"132 + 1'09"256 184,806 km/h
11 6 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 70 1h39'34"488 + 1'10"612 184,764 km/h
12 8 Nelsinho Piquet Renault Renault 70 1h39'35"388 + 1'11"512 184,736 km/h
13 5 Robert Kubica BMW Sauber BMW 70 1h39'37"922 + 1'14"046 184,657 km/h
14 21 Giancarlo Fisichella Force India Mercedes 69 1h38'26"239 + 1 tour 184,228 km/h
15 11 Jaime Alguersuari Toro Rosso Ferrari 69 1h38'44"598 + 1 tour 183,657 km/h
16 12 Sébastien Buemi Toro Rosso Ferrari 69 1h39'11"399 + 1 tour 182,830 km/h
AB 15 Sebastian Vettel Red Bull Renault 29 suspension
AB 7 Fernando Alonso Renault Renault 15 pompe à essence
AB 20 Adrian Sutil Force India Mercedes 1 surchauffe
FT 3 Felipe Massa Ferrari Ferrari accident
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Hamilton reprend goût au succès

A-
A
A+
L. Hamilton (McLaren)L. Hamilton (McLaren)
K. Räikkönen (Ferrari)K. Räikkönen (Ferrari)
M. Webber (Red Bull)M. Webber (Red Bull)
N. Rosberg (Williams)N. Rosberg (Williams)
H. Kovalainen (McLaren)H. Kovalainen (McLaren)
Les conditions météo étaient au beau fixe - ciel légèrement nuageux et des températures déjà supérieures à 25°C dans l'air, 43°C sur la piste - au début du Grand Prix de Hongrie, 10ème des 17 épreuves du Championnat du monde de F1. Le vent soufflait toujours assez fort - plus de 8 mètres/secondes.

Seules 19 monoplaces étaient présentes sur la grille suite à l'accident enduré par Felipe Massa lors de la séance qualificative. En dernière position, l'Espagnol Jaime Alguersuari devenait officiellement le plus jeune pilote jamais vu au départ d'un Grand Prix de F1.

Après le traditionnel tour de formation, les pilotes revenaient se placer sous les ordres du starter. A l'extinction des feux rouges, Alonso exploitait au mieux sa pole position pour filer le plus vite possible vers le premier virage. Fernando et sa Renault étaient immédiatement pris en chasse par la Red Bull de Webber.

Une fois le système KERS entré en fonction, Lewis Hamilton profitait au maximum du 'boost' de sa McLaren-Mercedes pour bondir à l'avant du peloton. Räikkönen tentait lui aussi de grignoter quelques places. La Ferrari s'imposait de manière musclée sur Vettel après avoir frôlé Hamilton. Des manœuvres qui entraînaient une enquête des commissaires sportifs, dont le jugement sera rendu après le drapeau à damiers.

Alonso bouclait le premier tour en tête devant Webber, Hamilton, Räikkönen, Rosberg, Kovalainen, Vettel, Button, Nakajima et Trulli. A l'arrière du peloton, Adrian Sutil regagnait - définitivement - les stands, victime d'un problème mécanique à bord de sa Force India.

Après 5 tours, Alonso profitait du duel entre Webber et Hamilton pour creuser l'écart (3 secondes). Lewis trouvait rapidement une ouverture pour dépasser Mark et partir à la poursuite de Fernando.

Au 10ème des 70 tours à parcourir Alonso voyait la menace Hamilton se préciser. Fernando regagnait une première fois le stand Renault dès le 12ème tour et ressortait en 10ème position. Malheureusement pour l'Espagnol, un problème avec l'écrou avant droit l'obligeait à lever le pied, et à finir le tour sur trois roues. Une mésaventure qui contraignait Alonso à regagner les stand - où il finira par renoncer quelques tours plus tard.

Lewis Hamilton héritait de la première place et - après 15 tours - devançait Webber (+ 3"6), Räikkönen (+ 4"9), Rosberg (+ 7"8), Kovalainen (+ 14"8), Vettel (+ 15"6), Button (+ 20"4), Nakajima (+ 20"9), Trulli (+ 22"0) et Piquet (+ 24"9).

Webber et Räikkönen stoppaient au 19ème passage. Le Finlandais ressortait devant son rival australien - retardé par un problème lors de son ravitaillement. Mark allait perdre une place supplémentaire face à la détermination affichée par Glock et sa Toyota.

Tout se passait sans encombre pour le premier ravitaillement de Lewis Hamilton, qui allait récupérer les commandes après le passage à la pompe de Kovalainen et Vettel.

En délicatesse avec le comportement de sa Red Bull, Vettel - 8ème - cédait aux assauts de Barrichello au 25ème tour. Sebastian regagnait le garage peu après pour y changer le museau avant de sa RB5. Le pilote allemand devait finalement se résoudre à l'abandon un peu plus tard.

A l'issue du 30ème passage, Hamilton occupait solidement les commandes de l'épreuve devant Räikkönen (+ 6"2), Glock (+ 8"0), Webber (+ 14"5), Kovalainen (+ 15"7), Rosberg (+ 19"1), Barrichello (+ 26"5), Trulli (+ 33"3), Button (+ 37"2) et Piquet (+ 38"0).

A mi-course, Webber - en difficulté avec son train de pneus - voyait Kovalainen et Rosberg grossir dans ses rétroviseurs. Devant, Hamilton comptait toujours un peu plus de 6 secondes d'avance sur la Ferrari de Räikkönen. En queue de peloton, Buemi - auteur d'une escapade hors piste - effectuait un deuxième passage impromptu au stand Toro Rosso.

La deuxième vague de ravitaillement débutait peu avant le 45ème tour. Une valse qui tournait mal pour Räikkönen, très lent à ressortir des stands, et qui perdait un peu plus de temps suite à une glissade de sa Ferrari dans le deuxième virage.

Lewis Hamilton parvenait à conserver les commandes au sortir de son deuxième arrêt - poursuivi par Webber et Rosberg. Une fois Nico et Mark repassés au stand, Räikkönen récupérait la 2ème place talonné par Glock. Le pilote Toyota stoppait une dernière fois à 10 tours de l'arrivée, ce qui permettait à Webber de hisser sa Red Bull en 3ème position.

Rien ne viendra perturber les derniers tours victorieux de Lewis Hamilton qui décroche sa 10ème victoire en Grand Prix, la première depuis celle obtenue en Chine l'année dernière. Kimi Räikkönen enlève la deuxième place - sous réserve du jugement des commissaires sportifs suite à l'incident du départ entre Kimi et la Red Bull de Sebastian Vettel.

Webber - 3ème - fait la bonne affaire au classement des pilotes où les 6 points engrangés par l'Australien lui permettent de prendre l'avantage sur Vettel dans la course au titre - et de revenir à 18,5 points de Jenson Button - 7ème - toujours leader d'un championnat où tout reste possible!

Rosberg - 4ème - offre quelques points précieux à l'équipe Williams. Kovalainen, Glock et Trulli se partagent les derniers points en jeu sur le tourniquet magyar.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.