En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix d'Autriche » Classement

Grand Prix d'Autriche

A1-Ring - Résultats de la course

Dimanche 13 Mai 2001
14h00 - 15h30
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 4 David Coulthard McLaren Mercedes 71 1h27'45"927 209,977 km/h
2 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 71 1h27'48"118 + 0'02"191 209,890 km/h
3 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 71 1h27'48"455 + 0'02"528 209,877 km/h
4 17 Kimi Räikkönen Sauber Petronas 71 1h28'27"521 + 0'41"594 208,332 km/h
5 9 Olivier Panis BAR Honda 71 1h28'39"703 + 0'53"776 207,855 km/h
6 14 Jos Verstappen Arrows Asiatech 70 1h28'08"578 + 1 tour 206,133 km/h
7 18 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 70 1h28'12"716 + 1 tour 205,972 km/h
8 10 Jacques Villeneuve BAR Honda 70 1h28'45"107 + 1 tour 204,719 km/h
9 16 Nick Heidfeld Sauber Petronas 69 1h28'18"427 + 2 tours 202,811 km/h
10 22 Jean Alesi Prost Acer 69 1h28'24"115 + 2 tours 202,593 km/h
11 23 Luciano Burti Prost Acer 69 1h28'35"810 + 2 tours 202,148 km/h
AB 8 Jenson Button Benetton Renault 60 moteur
AB 19 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 48 transmission
AB 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 41 hydraulique
AB 21 Fernando Alonso Minardi European 38 embrayage
AB 20 Tarso Marquès Minardi European 25 boîte de vitesses
AB 15 Enrique Bernoldi Arrows Asiatech 17 hydraulique
DQ 12 Jarno Trulli Jordan Honda 14 drapeau noir
AB 5 Ralf Schumacher Williams BMW 10 freins
AB 7 Giancarlo Fisichella Benetton Renault 3 moteur
AB 3 Mika Häkkinen McLaren Mercedes 1 électronique
AB 11 Heinz-Harald Frentzen Jordan Honda 0 boîte de vitesses
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Trulli a été exclu pour être sorti des stands malgré un feu rouge

Coulthard devant les Ferrari dans l'ordre

A-
A
A+
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
K. Räikkönen (Sauber)K. Räikkönen (Sauber)
Les 22 concurrents viennent se placer sur la grille de départ et lorsque les feux rouges s'éteignent les Williams-BMW jaillissent pour immédiatement prendre la tête, Ralf Schumacher devant Juan Pablo Montoya. Mais 4 voitures restent collées sur la grille: les deux Jordan, Mika Häkkinen et Nick Heidfeld. Le Safety Car rentre immédiatement en action. Mika Häkkinen vient de perdre là, ses toutes dernières chances de remporter le titre.

Après deux tours derrière le Safety Car, la meute est lâchée, alors que Mika Häkkinen repart enfin des stands... avec deux tours de retard. Les deux Williams devancent les deux Ferrari, Schumacher et Barrichello. Jarno Trulli qui s'attaquait à une Jaguar sort au premier virage.

Barrichello attaque Schumacher mais celui-ci lui ferme la porte de manière autoritaire. Le classement au 10ème tour: R. Schumacher, Montoya, M. Schumacher, Barrichello, l'étonnant Verstappen et David Coulthard. Mais dans ce tour, Ralf Schumacher sort de la piste et revient mais se dirige lentement vers les stands. Montoya est en tête de la course.

Les Ferrari sont dans les roues de Montoya et Schumacher se montre dans les rétroviseurs droit et gauche du Colombien mais celui-ci résiste... mais jusqu'à quand? Quel balai! Schumacher essaie de passer à gauche et à droite mais le Colombien ferme soigneusement toutes les portes alors que Barrichello en profite pour attaquer Schumacher... Grandiose. Les 7 premiers sont roues dans roues. Un peu avant cette extraordinaire passe d'armes, Villeneuve et Irvine se font des politesses à un freinage et Villeneuve se met en tête-à-queue. Il perd plusieurs positions.

Trulli reçoit le drapeau noir pour être sorti des stands alors que le feu était rouge. Schumacher attaque furieusement Montoya et ils sortent tous les deux! Barrichello est en tête devant Verstappen et ce n'est pas une blague... Olivier est 5ème derrière Räikkönen et devant Schumacher. Coulthard est troisième.

Schumacher est menaçant pour la 5ème position de Panis mais visiblement il est refroidi par sa manœuvre précédente et se content de rester dans son sillage. Montoya est 7ème, Villeneuve 9ème et Alesi 11ème, devant Burti.

Verstappen est dans une stratégie à 2 ravitaillements et il rentre pour la première fois au 23ème tour, laissant sa seconde place à Coulthard. Le tour suivant, Schumacher passe enfin Panis lors d'une de ses rares attaques. Bien joué. Deux tours plus tard, le Champion du monde est dans les roues du 4ème: Räikkönen. Marquès en profite pour abandonner et mettre ainsi un terme à son week-end catastrophique.

Schumacher passe Räikkönen au 28ème tour, au même endroit que pour Panis, mais le jeune pilote Sauber résiste moins fort que Panis. Les plus rapides en piste sont Schumacher et Montoya. Barrichello est toujours en tête avec seulement 2 secondes d'avance sur Coulthard et 4.5s sur Schumacher. Burti fait un petit tour dans l'herbe lorsque Coulthard lui prend un tour.

Il reste 38 tours et on commence à penser aux ravitaillements dans les équipes des pilotes leaders. Montoya est remonté en 5ème position et son gibier est maintenant Panis. Schumacher n'est plus qu'à 1 seconde de Coulthard au 35ème tour. Le tour suivant, Panis vire trop large dans la courbe qui mène à la ligne droite des stands et Montoya le double. Il reste 33 tours et personne ne veut rentrer dans les stands...

Montoya ne sera pas le premier des hommes de tête à rentrer pour le ravitaillement et pourtant il aurait dû car il semble qu'il tombe en panne d'essence sur la piste. A vérifier toutefois. En tête, Barrichello, Coulthard et Schumacher sont dans la même image. La victoire risque de se jouer lors des ravitaillements.

Chez Ferrari on joue à l'intox en faisant semblant de préparer un ravitaillement... Chez BAR, on ne fait pas semblant et Panis ravitaille. Il est le premier. Il ne reste que 25 tours sur les 71 que comptent la course. Chez Ferrari, c'est Schumacher qui rentre en premier. Barrichello rentre à son tour, lors de la boucle suivante et il reprend la course en tête. Villeneuve est 7ème et il rentre aux stands. Coulthard rentre deux tours plus tard et il prend la tête de la course. Incroyable!

Villeneuve reçoit une pénalité de 10 secondes pour dépassement de la vitesse limite dans les stands. Mauvaise journée pour le Québécois. Panis est toujours 5ème derrière Räikkönen. En tête, c'est toujours Coulthard qui mène devant Barrichello et Schumacher.

Il reste 16 tours et Barrichello revient peu à peu sur Coulthard alors que Schumacher multiplie les erreurs et pour lui la victoire semble compromise.

Nous entrons dans les derniers tours et les positions n'ont plus bougé depuis les ravitaillements. Chez Ferrari, va-t-on demander à Barrichello de s'effacer au profit de son leader? Rien n'est moins sûr. Et pourtant, Jean Todt intime l'ordre à Barrichello de laisser Schumacher passer et celui-ci s'efface dans le dernier virage. Jean Todt criait dans la radio depuis quelques tours "change position please".

Coulthard remporte donc la course devant Schumacher et Barrichello. Rubens est furieux à la descente de sa voiture et les tentatives d'explication de Jean Todt à la pesée, ne console pas du tout Barrichello.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.