En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix de Monaco » Classement

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats de la course

Dimanche 27 Mai 2001
14h00 - 15h50
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 78 1h47'22"561 146,882 km/h
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 78 1h47'22"992 + 0'00"431 146,872 km/h
3 18 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 78 1h47'53"259 + 0'30"698 146,185 km/h
4 10 Jacques Villeneuve BAR Honda 78 1h47'55"015 + 0'32"454 146,146 km/h
5 4 David Coulthard McLaren Mercedes 77 1h47'31"433 + 1 tour 144,799 km/h
6 22 Jean Alesi Prost Acer 77 1h47'48"652 + 1 tour 144,414 km/h
7 8 Jenson Button Benetton Renault 77 1h48'16"971 + 1 tour 143,785 km/h
8 14 Jos Verstappen Arrows Asiatech 77 1h48'35"060 + 1 tour 143,385 km/h
9 15 Enrique Bernoldi Arrows Asiatech 76 1h48'25"166 + 2 tours 141,738 km/h
10 17 Kimi Räikkönen Sauber Petronas 73 1h48'17"285 + 5 tours 136,309 km/h
AB 5 Ralf Schumacher Williams BMW 57 moteur
AB 20 Tarso Marquès Minardi European 56 transmission
AB 21 Fernando Alonso Minardi European 54 boîte de vitesses
AB 11 Heinz-Harald Frentzen Jordan Honda 49 accident
AB 7 Giancarlo Fisichella Benetton Renault 43 accident
AB 12 Jarno Trulli Jordan Honda 30 hydraulique
AB 23 Luciano Burti Prost Acer 24 freins
AB 19 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 18 hydraulique
AB 3 Mika Häkkinen McLaren Mercedes 15 suspension
AB 9 Olivier Panis BAR Honda 13 direction
AB 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 2 accident
AB 16 Nick Heidfeld Sauber Petronas 0 accident
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1

Victoire facile de M. Schumacher

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
E. Irvine (Jaguar)E. Irvine (Jaguar)
J. Villeneuve (BAR)J. Villeneuve (BAR)
Les voitures sont rangées sur la grille de départ pour le lancement du tour de formation et le premier coup de théâtre a lieu: David Coulthard cale sur la grille de départ et devra partir du fond de grille. Il a déjà perdu la course!

Lorsque les feux rouges s'éteignent, c'est Schumacher, qui est en pole virtuelle en l'absence de Coulthard, qui prend le dessus sur Häkkinen et Barrichello. Le premier tour n'est pas encore terminé que Heidfeld est dans le mur. Alesi est 10ème, Coulthard est 21ème et dernier. Dès le tour suivant, c'est Montoya qui tape à la piscine alors qu'il venait de signer le record du tour.

Le classement au 10ème tour: M. Schumacher, Häkkinen, Barrichello, R. Schumacher, Irvine et Trulli. Michael Schumacher qui avait pris 2,5 secondes d'avance sur Häkkinen perd peu à peu du terrain. L'homme le plus rapide en piste est Häkkinen. Coulthard est 18ème, bloqué derrière les Arrows. Alesi est 9ème, juste devant Panis mais pas pour longtemps puisque Panis rentre au stand dès le 12ème tour pour ce qui doit être un peu plus qu'un ravitaillement.

Au 13ème tour, Barrichello passe Häkkinen qui semble avoir un gros problème technique. Panis revient au stand et Häkkinen aussi. Chez McLaren, les techniciens ne savent pas quoi faire, ils n'ont visiblement aucune idée de la nature du problème du Finlandais. Durant ce temps, Panis abandonne (il repartira bien plus tard). Deux tours plus tard, Häkkinen revient aux stands. Sa course est évidement terminée, il abandonne alors que l'on peut remarquer que les pneus du Finlandais étaient complètement lisses...

Chose très étrange, au Portier, un commissaire montre, par deux fois, un drapeau bleu à Bernoldi qui retient derrière lui Coulthard depuis le début de la course, alors qu'ils sont dans le même tour.

25ème tour: Villeneuve est sixième derrière Trulli et devant Fisichella. Coulthard est toujours derrière Bernoldi qui ne juge toujours pas nécessaire de le laisser passer. Le règlement ne le lui impose pas, mais un petit geste sportif aurait été le bienvenu. Bernoldi, et Coulthard par la force des choses, sont tellement lents que Schumacher les a renvoyés à un tour lors du 26ème passage.

Au 31ème tour, Trulli abandonne sa 5ème place à Villeneuve. Son moteur a visiblement rendu l'âme. Alesi est maintenant à la 7ème place. Mais deux tours plus tard, Fisichella touche le rail et Alesi se rapproche fortement de la 6ème place synonyme du premier point. Villeneuve bat le record du tour au 36ème passage. Pas mal pour un pilote que la rumeur annonçait peu à l'aise dans les rues monégasque...

Au 40ème tour, Coulthard est toujours derrière Bernoldi. Sans commentaire. Frentzen, 7ème, se montre maintenant menaçant pour Jean Alesi. L'Allemand est à moins d'une seconde et cela va se jouer aux ravitaillements. Au 44ème tour, Verstappen sort des stands après un arrêt prolongé mais Fisichella s'écrase dans les rails alors qu'il est dans son sillage. Alesi est maintenant 6ème. Au tour suivant, Bernoldi rentre enfin au stand et laisse la voie libre pour Coulthard qui améliore immédiatement ses chronos de plus de deux secondes.

Le classement au 50ème tour: M. Schumacher, Barrichello, R. Schumacher, Irvine, Villeneuve, Alesi, Frentzen Button, et enfin Coulthard qui remonte comme une fusée. D'ailleurs l'Ecossais gagne encore une place lorsque Frentzen casse net son moteur.

Au 54ème tour, M. Schumacher s'arrête enfin aux stands pour ravitailler et c'est donc Barrichello qui prend pour quelque temps, la tête de la course. Villeneuve rentre deux tours plus tard. Irvine qui est 4ème attaque et passe Ralf Schumacher pour la 3ème position. Le frère du Champion du monde rentre d'ailleurs directement aux stands pour abandonner. Il est furieux mais impossible de savoir pourquoi pour le moment. Alesi passe à la 5ème place et Coulthard à la 6ème. Barrichello rentre à son tour dans les stands et rend la 1ère position à Schumacher.

Classement au 61ème tour: M. Schumacher, Barrichello, Irvine, Villeneuve, Alesi et Coulthard. Seul ce dernier n'a pas encore ravitailler alors qu'il ne reste que 17 tours!

Il reste 12 tours de course, lorsque Coulthard rentre enfin aux stands et il conserve de justesse sa 6ème place face à Button. M. Schumacher adopte un train de sénateur en cette fin de course. Sa victoire n'est plus menacée depuis très longtemps et seul un défaut de fiabilité pourrait lui "voler" sa victoire.

Nouveau coup de théâtre, Jean Alesi doit rentrer aux stands pour changer ses pneus. A-t-il touché? Crevaison lente? Peu importe, c'est les deux points de la 5ème place qui s'envole au bénéfice de Coulthard. Alesi a toujours celui de la 6ème place mais il devra se méfier de Button qui est quand même à 20 secondes.

Il reste 6 tours et Villeneuve revient très fort sur Irvine. Le Québécois est à moins de 3 secondes de l'Irlandais. Mais plus rien ne se passera dans les derniers tours. M. Schumacher remporte sa cinquième victoire en principauté... sans concurrence.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.