En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix de Hongrie » Classement

Grand Prix de Hongrie

Hungaroring - Résultats de la course

Dimanche 19 Août 2001
14h00 - 15h45
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 77 1h41'49"675 180,348 km/h
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 77 1h41'53"038 + 0'03"363 180,249 km/h
3 4 David Coulthard McLaren Mercedes 77 1h41'53"615 + 0'03"940 180,232 km/h
4 5 Ralf Schumacher Williams BMW 77 1h42'39"362 + 0'49"687 178,894 km/h
5 3 Mika Häkkinen McLaren Mercedes 77 1h42'59"968 + 1'10"293 178,297 km/h
6 16 Nick Heidfeld Sauber Petronas 76 1h42'11"325 + 1 tour 177,378 km/h
7 17 Kimi Räikkönen Sauber Petronas 76 1h42'16"366 + 1 tour 177,232 km/h
8 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 76 1h42'50"529 + 1 tour 176,251 km/h
9 10 Jacques Villeneuve BAR Honda 75 1h41'58"208 + 2 tours 175,419 km/h
10 12 Jean Alesi Jordan Honda 75 1h42'02"061 + 2 tours 175,309 km/h
11 19 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 75 1h42'04"530 + 2 tours 175,238 km/h
12 14 Jos Verstappen Arrows Asiatech 74 1h42'15"527 + 3 tours 172,592 km/h
AB 7 Giancarlo Fisichella Benetton Renault 67 moteur
AB 22 Heinz-Harald Frentzen Prost Acer 63 tête-à-queue
AB 20 Tarso Marquès Minardi European 63 pression d'huile
AB 9 Olivier Panis BAR Honda 58 électricité
AB 11 Jarno Trulli Jordan Honda 53 hydraulique
AB 21 Fernando Alonso Minardi European 37 sortie de piste
AB 8 Jenson Button Benetton Renault 34 tête-à-queue
AB 15 Enrique Bernoldi Arrows Asiatech 11 sortie de piste
AB 23 Luciano Burti Prost Acer 8 sortie de piste
AB 18 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 0 sortie de piste
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1

M. Schumacher, victoire et titre

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
M. Häkkinen (McLaren)M. Häkkinen (McLaren)
Michael Schumacher va s'élancer dans ce GP de Hongrie avec comme objectifs: la victoire et le titre. Pourtant, la vie n'est pas toute rose pour Michael puisqu'il fait une petite sortie de route à 20 minutes du départ lors d'un de ses tours de contrôle. Grosse inquiétude chez Ferrari où il semble cependant, que le châssis ne soit pas touché...

A la fin de tour de formation, les 22 concurrents viennent s'aligner sur la grille de départ. Les feux rouges s'allument un à un, puis s'éteignent: le départ est donné. Michael Schumacher prend le meilleur départ devant Barrichello, Coulthard, Ralf Schumacher, Trulli et Häkkinen. Eddie Irvine ne passe pas le premier virage et il abandonne sa voiture dans les graviers. Frentzen a complètement manqué son départ et est 21ème, devant Marquès.

Le classement au 5ème tour: M. Schumacher, Barrichello (-1.4), Coulthard (-2.4), R. Schumacher (-6.9), Trulli (-8.9) et Häkkinen (-9.7). David Coulthard est le plus rapide en piste pour le moment alors que Jenson Button doit rentrer à son stand pour purger une pénalité de 10 secondes. Au 9ème tour, Häkkinen est déjà à 15 secondes du leader, bloqué par Trulli, car sur ce circuit les dépassements sont extrêmement difficiles. Burti sort et abandonne sa Prost dans les graviers. Bernoldi l'imite deux tours plus tard.

Le classement au 15ème tour: M. Schumacher, Barrichello (-5), Coulthard (-7), R. Schumacher (-14), Trulli (26), Häkkinen (-26), Heidfeld, Montoya, Räikkönen, Panis (-33), Villeneuve, Alesi, De la Rosa, Fisichella, Verstappen (-65), Alonso, Frentzen, Button (-1 tour) et Marquès.

Frentzen rentre aux stands au 19ème tour. Il serait donc dans une stratégie à trois arrêts. Alonso s'arrête au 21ème tour et Fisichella lors de la boucle suivante. Au 21ème tour, les écarts sont les suivants: M. Schumacher, Barrichello (-7), Coulthard (-8), R. Schumacher (-19), Trulli (-38) et Häkkinen (-39). Nous sommes au 26ème tour et nous pouvons constater que Trulli bouchonne un beau petit peloton. L'Italien de chez Jordan est 5ème mais il a 4 secondes d'avance sur Panis, 10ème.

Le bal des ravitaillements est lancé, c'est d'abord Räikkönen, ensuite Michael Schumacher, Panis et puis Heidfeld. C'est Barrichello qui est en tête de la course avec moins d'une seconde d'avance sur Coulthard. Trulli s'arrête au 29ème tour au grand soulagement de Häkkinen qui dans son sillage a perdu 49 secondes sur le leader de la course! Trentième tour, Villeneuve, Alesi et Barrichello s'arrêtent à leur stand. Rubens donne ainsi la première place à Coulthard. Mais l'Ecossais rentre au tour suivant, ce qui lui permet quand même de reprendre la course devant le Brésilien.

Le classement au 40ème tour: M. Schumacher, Coulthard (-10), Barrichello (-14), R. Schumacher (-24), Häkkinen (-37 / ne s'est pas encore arrêté), Räikkönen (-64), Heidfeld, Montoya, Panis, Trulli, Villeneuve, Alesi (ne s'est pas encore arrêté), Fisichella, De la Rosa, Frentzen, Verstappen, Alonso, Button et Marquès. Häkkinen s'arrête deux tours plus tard mais pour un très court ravitaillement. Il remonte en piste à la cinquième position. Va-t-il s'arrêter une seconde fois? Ce serait pour le moins étonnant mais l'arrêt a duré moins de 7 secondes. Quelques secondes plus tard, Alonso va échouer sa Minardi dans les graviers.

Alors que Coulthard avait pris le large par rapport à Barrichello, juste après les ravitaillements, ce dernier revient très fort sur l'Ecossais. Il n'est plus qu'à une petite seconde au 44ème tour. Il en reste 33. Le classement à ce moment-là: M. Schumacher, Coulthard, Barrichello, R. Schumacher, Häkkinen, Räikkönen, Heidfeld, Montoya, Panis, Trulli, Villeneuve, Alesi (ne s'est toujours pas arrêté!!!), Fisichella, De la Rosa, Frentzen, Verstappen et Marquès.

On prépare les seconds ravitaillements. Comme tout à l'heure, c'est Räikkönen qui s'arrête en premier parmi les hommes de tête. Trulli est le second. Le pauvre italien n'a plus la voiture qu'il avait durant les essais: il était 10ème avant ce ravitaillement. Villeneuve est le suivant. Le Québécois a choisi les gommes les plus dures pour cette course alors que Panis a choisi les structures tendres: avantage au Français pour le moment. Häkkinen est le plus rapide en piste depuis son ravitaillement éclair. M. Schumacher s'arrête aux stands à son tour et c'est à nouveau Coulthard qui est en tête.

Au 52ème tour, Barrichello s'arrête à son tour alors que Montoya attaque Panis au bout de la ligne droite et il est obligé d'aller faire un petit tour dans l'herbe. Le Colombien pourra revenir en course. Coulthard s'arrête au tour suivant mais il y a un problème pour enlever le tuyau d'essence et l'Ecossais reprend la course derrière Barrichello. Pas de chance. Si le classement ne se modifie pas d'ici l'arrivée, Michael Schumacher et Ferrari seront Champions du monde dans moins d'une demi-heure.

Il reste 22 tours et Jarno Trulli abandonne là une course discrète et frustrante alors que Mika Häkkinen rentre pour son second ravitaillement.

Le classement à 15 tours de l'arrivée: M. Schumacher, Barrichello (-7), Coulthard (-8), R. Schumacher (-41), Häkkinen (-41), Heidfeld (-1 tour), Räikkönen, Montoya, Villeneuve, Alesi, De la Rosa, Fisichella, Frentzen, Verstappen et Marquès.

Mika Häkkinen est à l'attaque de Ralf Schumacher depuis plusieurs tours. Mais comme avec Trulli en début de course, le Finlandais a toutes les peines du monde à prendre l'avantage. D'autant plus que les Williams sont les plus rapides en ligne droite. Frentzen est sorti de la piste. Il n'y a plus de Prost en course. Alesi, 10ème va bientôt passer à l'attaque de Villeneuve.

Grosse surprise à 5 tours de l'arrivée: Häkkinen rentre à son stand pour mettre quelques litres d'essence. Ralf Schumacher peut maintenant respirer: il gardera sa 4ème position. Häkkinen est toujours 5ème mais bien plus loin maintenant.

Victoire facile mais magistrale de Michael Schumacher, qui a aucun moment de ce week-end ne s'est laissé submergé par la pression. En remportant ici sa 51ème victoire, il égale Alain Prost dans deux domaines: tout d'abord il égale le record absolu du nombre de victoires mais il devient aussi pour la 4ème fois Champion du monde, comme Alain Prost.

Pour sa part, la Scuderia Ferrari remporte le titre mondial des constructeurs pour la 3ème fois consécutive. La fête peut maintenant commencer. Bravo à toute l'équipe Ferrari et particulièrement à ce grand champion qu'est Michael Schumacher.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.