En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix de Saint-Marin » Classement

Grand Prix de Saint-Marin

Imola - Résultats de la course

Dimanche 25 Avril 2004
14h00 - 15h30
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 62 1h26'19"670 212,406 km/h
2 9 Jenson Button BAR Honda 62 1h26'29"372 + 0'09"702 212,009 km/h
3 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 62 1h26'41"287 + 0'21"617 211,523 km/h
4 8 Fernando Alonso Renault Renault 62 1h26'43"324 + 0'23"654 211,440 km/h
5 7 Jarno Trulli Renault Renault 62 1h26'55"886 + 0'36"216 210,931 km/h
6 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 62 1h26'56"353 + 0'36"683 210,912 km/h
7 4 Ralf Schumacher Williams BMW 62 1h27'15"400 + 0'55"730 210,145 km/h
8 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 61 1h26'20"284 + 1 tour 208,953 km/h
9 11 Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 61 1h26'21"263 + 1 tour 208,913 km/h
10 12 Felipe Massa Sauber Petronas 61 1h26'33"852 + 1 tour 208,407 km/h
11 17 Olivier Panis Toyota Toyota 61 1h26'58"490 + 1 tour 207,423 km/h
12 5 David Coulthard McLaren Mercedes 61 1h26'59"350 + 1 tour 207,389 km/h
13 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 61 1h27'08"421 + 1 tour 207,029 km/h
14 15 Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 60 1h26'54"894 + 2 tours 204,160 km/h
15 21 Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 58 1h26'40"096 + 4 tours 197,911 km/h
16 10 Takuma Sato BAR Honda 56 1h19'10"315 + 6 tours 209,173 km/h
AB 18 Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 48 transmission
AB 16 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 32 électronique
AB 20 Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 22 freins
AB 19 Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 6 sortie de piste
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Sato (moteur) est classé mais non arrivé

M. Schumacher gagne en solitaire

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
J. Trulli (Renault)J. Trulli (Renault)
C'est le Britannique Jenson Button qui occupe la première place sur la grille de départ de ce Grand Prix de Saint-Marin, 4ème épreuve du Championnat du monde de Formule 1. Aux côtés du pilote BAR, le Champion du monde Michael Schumacher. Sur la seconde ligne: Juan Pablo Montoya et Rubens Barrichello. En dernière ligne, Giancarlo Fisichella et Kimi Räikkönen qui hier n'ont pas bouclé leur tour de qualification.

A l'extinction des feux, Jenson Button prend un départ parfait et s'installe en tête de la course. Juan Pablo Montoya rate un peu le sien et laisse Michael Schumacher prendre le sillage de Button. Ensuite, Juan Pablo Montoya a bien du mal à contenir son équipier Ralf dans les premiers virages mais c'est un peu plus tard que cela deviendra très chaud.

En effet, dès les premiers virages, Michael Schumacher invite un Montoya très entreprenant à mettre deux roues dans l'herbe et un peu plus tard, c'est le Colombien qui fait pareil avec Ralf Schumacher. Un premier tour très chaud au cours duquel David Coulthard ne pourra pas éviter le contact. L'Ecossais devra passer par son stand pour changer le museau de sa MP4/19.

Le classement au 5ème tour: Jenson Button, Michael Schumacher, Juan Pablo Montoya, Takuma Sato, Ralf Schumacher, Rubens Barrichello, Jarno Trulli, Mark Webber, Fernando Alonso, Cristiano Da Matta, Felipe Massa, Olivier Panis, Giorgio Pantano, Giancarlo Fisichella, Kimi Räikkönen, Christian Klien, Nick Heidfeld, Gianmaria Bruni, Zsolt Baumgartner et David Coulthard.

En tête de la course, Jenson Button et Michael Schumacher forme un duo séparé par moins d'une seconde alors que Juan Pablo Montoya, installé seul à la troisième place accuse déjà 7 secondes de retard sur ce duo, au septième tour. Juan Pablo Montoya est par ailleurs le premier à passer par son stand pour ravitailler et cela se passe au 8ème tour.

Jenson Button et Ralf Schumacher ravitaillent dès la boucle suivante. Le Champion du monde est donc seul en tête et hausse le rythme afin de reprendre la course devant Button. Michael Schumacher rentre finalement au 11ème tour et c'est sans surprise qu'il se retrouve en tête de la course.

Le Top 10 au 15ème tour: Michael Schumacher, Jenson Button (+8"8), Juan Pablo Montoya (+19"9), Jarno Trulli (+25"3), Ralf Schumacher (+29"1), Rubens Barrichello (+29"8), Fernando Alonso (+30"7), Takuma Sato (+32"5), Giancarlo Fisichella (+33"6) et Kimi Räikkönen (+35"7).

Michael Schumacher, Button, Montoya et Trulli étant isolés en piste, c'est Ralf Schumacher et Barrichello qui font le spectacle en se tirant la bourre comme des sauvages. Le Brésilien est clairement le plus rapide mais la Williams de Ralf est parfois très très large... Un peu plus loin, Sato, Fisichella et Räikkönen font aussi un beau trio de furieux.

Jenson Button rentre pour son second ravitaillement au 26ème tour alors que Michael Schumacher prend un tour à Kimi Räikkönen dans la ligne droite des stands. Le Champion du monde passe par son stand dès la boucle suivante et reprend la course en tête avec 18,3 secondes d'avance sur Button. Barrichello et Ralf Schumacher ravitaillent en même temps au 28ème tour et manquent de s'accrocher dans l'allée des stands.

Le Top 10 au 33ème tour: Michael Schumacher, Jenson Button (+15"1), Juan Pablo Montoya (+34"), Ralf Schumacher (+42"4), Jarno Trulli (+43"8), Rubens Barrichello (+44"5), Fernando Alonso (+45"), Takuma Sato (+59"7), Kimi Räikkönen (+70") et Giancarlo Fisichella (+71"3).

En tête de la course, Michael Schumacher gère déjà sa course, loin devant tout le monde alors que derrière son équipier Rubens Barrichello a bien du mal entre les deux Renault de Trulli et Alonso. La différence de rythme entre Michael et son équipier est impressionnante. L'un semble piloter une monoplace très largement au dessus du lot alors que l'autre doit se battre dans le peloton comme s'il pilotait une Williams ou une Renault. Mais peut-être le Brésilien a-t-il des problèmes...

Juan Pablo Montoya et Rubens Barrichello effectuent leur dernier ravitaillement au 43ème tour. Jenson Button et Ralf Schumacher viennent chercher leur ration de carburant au 44ème tour alors que Michael Schumacher se décide à imiter tout ce petit monde au 46ème tour tout comme Trulli. Alonso attendra jusqu'au 48ème tour pour observer son dernier ravitaillement.

Ce dernier passage par les stands permet à Alonso de doubler Trulli et Barrichello dont la Ferrari ne semble pas être en grande forme. Alonso n'a pas trop envie de se satisfaire de cette 5ème place et s'attaque donc à Ralf Schumacher dans la foulée mais il l'avait fait à Bahreïn, Ralf ferme la porte alors que l'Espagnol est à l'intérieur du virage. Alonso peut poursuivre la course en 4ème position alors que Ralf fait un tête-à-queue et chute à la 7ème place.

En tête de la course, Michael Schumacher se laisse glisser jusqu'à l'arrivée à un train de sénateur. Button fait de même car il ne peut pas aller chercher la première place (27 secondes de retard) et il n'est pas directement menacé par Montoya qui navigue à la troisième place avec 25 secondes de retard sur la BAR de Button.

Alors que Rubens Barrichello continue à titiller la Renault de Trulli, et que Fernando Alonso revient dans le sillage de Montoya, Takuma Sato explose son moteur Honda dans un immense panache de fumée blanche. Si la course du Japonais a été des plus discrètes, ce ne fut pas le cas de son abandon.

Malgré ce double duel de fin de course, rien ne changera avant l'arrivée de ce Grand Prix de Saint-Marin et c'est en toute logique que Michael Schumacher remporte sa quatrième victoire en autant de course. Jenson Button signe son troisième podium de l'année et s'affirme de plus en plus comme l'un des hommes forts de ce championnat. Quant à Montoya, il réussit à sauver sa troisième place de la convoitise de Fernando Alonso.

Grâce à cette victoire, Michael Schumacher et Ferrari confortent leur première place dans les Championnats des Pilotes et des Constructeurs.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.