En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix d'Espagne » Classement

Grand Prix d'Espagne

Catalogne - Résultats de la course

Dimanche 09 Mai 2004
14h00 - 15h30
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 66 1h27'32"841 209,205 km/h
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 66 1h27'46"131 + 0'13"290 208,677 km/h
3 7 Jarno Trulli Renault Renault 66 1h28'05"135 + 0'32"294 207,927 km/h
4 8 Fernando Alonso Renault Renault 66 1h28'05"793 + 0'32"952 207,901 km/h
5 10 Takuma Sato BAR Honda 66 1h28'15"168 + 0'42"327 207,533 km/h
6 4 Ralf Schumacher Williams BMW 66 1h28'46"645 + 1'13"804 206,307 km/h
7 11 Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 66 1h28'49"949 + 1'17"108 206,179 km/h
8 9 Jenson Button BAR Honda 65 1h27'40"536 + 1 tour 205,733 km/h
9 12 Felipe Massa Sauber Petronas 65 1h27'57"220 + 1 tour 205,082 km/h
10 5 David Coulthard McLaren Mercedes 65 1h28'14"419 + 1 tour 204,416 km/h
11 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 65 1h28'17"262 + 1 tour 204,306 km/h
12 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 65 1h28'17"539 + 1 tour 204,296 km/h
13 16 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 65 1h28'23"263 + 1 tour 204,075 km/h
AB 19 Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 51 hydraulique
AB 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 46 freins
AB 15 Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 43 accélérateur
AB 17 Olivier Panis Toyota Toyota 33 hydraulique
AB 18 Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 33 hydraulique
AB 20 Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 31 freins
AB 21 Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 17 tête-à-queue
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Cinq sur cinq pour M. Schumacher

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
J. Trulli (Renault)J. Trulli (Renault)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
T. Sato (BAR)T. Sato (BAR)
C'est devant une foule immense (277 300 spectateurs sur les trois jours), du jamais vu en Espagne pour la F1, que les 20 concurrents viennent s'aligner sur la grille de départ de cette cinquième épreuve du championnat. La Ferrari de Michael Schumacher vient s'installer sur la première position de la grille de départ mais dans les tribunes, on espère surtout la victoire d'une Renault, celle de Fernando Alonso, bien sûr...

A l'extinction des feux, c'est la Renault de Jarno Trulli qui jaillit de la seconde ligne pour s'installer en tête de la course devant Michael Schumacher, Takuma Sato, Juan Pablo Montoya, Rubens Barrichello, Fernando Alonso, Olivier Panis, David Coulthard, Ralf Schumacher, Kimi Räikkönen, etc... Jenson Button est 14ème à l'issue du premier tour.

En tête de la course, la Ferrari de Schumacher prend le sillage de la Renault alors que Sato est un peu plus loin avec tout le peloton derrière lui. Au quatrième tour, Takuma Sato est déjà à 3,2 secondes de lui. Montoya est à 4 secondes.

Le Top 10 au 7ème passage: Jarno Trulli, Michael Schumacher (+0"6), Takuma Sato (+4"6), Juan Pablo Montoya (+6"2), Rubens Barrichello (+7"3), Fernando Alonso (+7"9), Olivier Panis (+13"7), David Coulthard (+15"5), Ralf Schumacher (+16"5) et Kimi Räikkönen (+17"5).

Fernando Alonso et Olivier Panis sont les premiers à rejoindre leur stand au 8ème tour. Jarno Trulli, Juan Pablo Montoya et Kimi Räikkönen ravitaillent dès le tour suivant... quant à Michael Schumacher, il vient abreuver sa Ferrari au 10ème passage et reprend la course... juste devant Trulli mais pas pour longtemps car le rythme de la Ferrari est bien trop élevé pour la Renault. Jarno ne la reverra plus d'ici l'arrivée.

En tête de la course, une petite surprise: Rubens Barrichello! Le Brésilien n'a pas encore ravitaillé au 12ème tour et devance son équipier de 11,1 secondes. Rubens Barrichello avait donc une grande quantité d'essence et c'est finalement ce qui explique sa faible performance aux essais qualificatifs. Rubens ravitaille pour la première fois au 17ème tour, idem pour Giancarlo Fisichella qui était à une très belle quatrième place.

Le Top 10 au 20ème passage alors que tout le monde est passé au moins une fois par son stand: Michael Schumacher, Jarno Trulli (+7"3), Rubens Barrichello (+18"1), Takuma Sato (+22"8), Fernando Alonso (+24"1), Juan Pablo Montoya (+29"7), Ralf Schumacher (+37"7), Giancarlo Fisichella (+43"8), Olivier Panis (+48"4) et Kimi Räikkönen (+49,2).

Les deux grands bénéficiaires de ce début de course sont les deux pilotes de la Scuderia Ferrari alors que le grand perdant est sans aucun doute Juan Pablo Montoya qui passe de la seconde place sur la grille à une modeste 6ème position en début de course... Il faut dire que le Colombien a fort à faire avec des pilotes qui ont une stratégie différente de la sienne. On pense notamment à Fisichella qui maintiendra Montoya derrière lui durant une bonne partie de la course malgré une Sauber moins rapide.

Au 23ème tour, Jarno Trulli est le premier à ravitailler pour la seconde fois. Michael Schumacher, Fernando Alonso et Ralf Schumacher imitent Trulli au 25ème tour. A l'issue de ce passage par les stands, Michael Schumacher remonte en piste devant son équipier Barrichello qui a une stratégie différente et moins efficace, cela ne fait plus aucun doute maintenant...

Jarno Trulli sera aussi le premier à passer par son stand pour un troisième ravitaillement au 41ème tour. Fernando Alonso ravitaille dès la boucle suivante. Libéré de la présence de Giancarlo Fisichella devant lui (il a ravitaillé vers le 40ème tour) Juan Pablo Montoya tourne immédiatement 1,5 secondes plus vite... mais c'est trop tard pour viser le podium. Barrichello ravitaille pour la seconde fois au 42ème tour! Son Champion du monde d'équipier rentre pour la troisième fois au 45ème passage, tout comme Takuma Sato et Ralf Schumacher. Juan Pablo Montoya abandonne au 47ème tour, suite à des problèmes avec ses freins.

Le Top 12 au 50ème tour alors que plus personne ne doit passer par son stand: Michael Schumacher, Rubens Barrichello (+8"8), Jarno Trulli (+17"7), Fernando Alonso (+25"9), Takuma Sato (+28"4), Ralf Schumacher (+58"1), Giancarlo Fisichella (+61"8), Jenson Button (+66"9), Felipe Massa (+76"8), Mark Webber (+1 tour), David Coulthard (+1 tour) et Kimi Räikkönen (+1 tour).

La fin de course se déroule sans surprise, ni bonne ni mauvaise. A quinze tours du terme de cette course, tout le monde a déjà baissé son rythme et se laisse glisser jusqu'à l'arrivée. Michael Schumacher signe donc sa cinquième victoire de la saison, égalant ainsi le record de Nigel Mansell qui lui aussi avait remporté cinq courses de suite en 1992. C'est aussi la 75ème victoire de la carrière de Michael Schumacher.

Rubens Barrichello arrive second et c'est peut-être la bonne surprise de ce dimanche. Autre bonne surprise, c'est la course des Renault qui se placent aux troisième et quatrième positions. L'équipe Française conforte ainsi sa seconde position au Championnat du monde des Constructeurs.

Des mauvaises surprises, il y en a plusieurs: la compétitivité et la fiabilité des Williams, la course moyenne des BAR-Honda et celle tout simplement catastrophique des McLaren qui à l'arrivée sont à un tour du vainqueur, à bonne distance des deux Sauber...
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.